petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 J8 (10h) — sujet alternatif (commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
Caesar Flickerman
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitimeMar 19 Aoû - 1:24


78ème Hunger Games
" sujet alternatif au festin "

Le moment est enfin arrivé dans ces Hunger Games, le festin fait son grand retour pour le plaisir de tous. De l'action sera au rendez-vous, mais aussi des objets précieux pour la survie ainsi que de la nourriture en abondance pour des tributs qui survivent encore. Comme d'habitude, les micros sont ouverts dans l'arène et la voix du commentateur Claudius Templesmith résonne dans toutes les zones pour la grande annonce. " Maintenant, écoutez-moi attentivement. Certains d'entre vous sont peut-être déjà en train de décliner mon invitation. Mais il ne s'agit pas d'un festin ordinaire. Chacun d'entre vous a désespérément besoin de quelque chose. Chacun de vous trouvera cette chose à la Corne d'abondance, à 10h. Réfléchissez bien avant de refuser. Pour certains, cela pourrait représenter votre dernière chance. " Bon courage à tous les tributs!

Cependant, tous ne sont pas en grand besoin, mais les juges ont gardé pour eux un événement tout autant intéressant et dangereux. Alors que ceux du festin seront prêts à se combattre, les animaux deviendront encore plus sauvages et agressifs dans toutes les zones de l'arène pour attirer les autres tributs à l'île des oiseaux pour des aventures encore plus palpitantes.



Cet événement ne serait pas drôle si l'arène n'en faisait pas des siennes. C'est pourquoi, une fois la plupart des tributs arrivés, ils seront rassemblés au même endroit par des oiseaux agressifs, puis ensuite attaqués par des branches ou peut-être même des arbres vivants.

Dans ce sujet commun, vous mettrez en scène l'arrivée de votre personnage et pourquoi pas ses rencontres. Vous pourrez ensuite vous répartir en différents rps, ou faire mourir votre personnage dans ce sujet, comme vous le souhaitez. Merci de bien lire tous les sujets pour suivre les indications dans vos réponses. Bonne chance à tous I love you


Revenir en haut Aller en bas
http://mockingjay.forumgratuit.fr
Invité



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: Re: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitimeDim 24 Aoû - 18:09




ALL THIS TIME I'VE BEEN AFRAID, WOULDN'T LET IT SHOW
NOBODY CAN SAVE ME NOW, IT'S DO OR DIE
Merde, merde, merde, ils vont me rattraper. Cours, ma grande, cours, cours comme tu l'as jamais fait, cours comme si le monde s'effondrait derrière toi. C'est un peu ça, pas vrai ? Si tu t'arrêtes, si tu trébuches, si tu ralentis, t'es foutue. Tu peux pas courir éternellement, mais dès que tu te sens faiblir, change pour de la marche rapide. S'arrêter, c'est la mort.

Je les entendais hurler à l'Enfer, hisser avec rage, grogner de colère. Tous les animaux de la jungle, tous, désormais contrôlés par leurs créateurs au Capitole. Je connaissais comment ça fonctionnait, mais je ne pouvais faire rien d'autre que de suivre le chemin qu'ils me forçaient à prendre ; dévier signifierait mon décès immédiat, et certainement pas sans douleur. J'avais été trop douce, trop gentille, pour qu'ils me laissent continuer. Je ne servais pas à grand-chose dans leur émission. Je n'étais que là, la fille blonde du Six qui avait duré un peu plus longtemps que prévu.

Lorsque le Festin fut annoncé, j'avais décidé de rester au campement. J'avais paru un peu stupide en demandant de quoi il s'agissait - cette partie-là des Jeux était un peu rouillée dans ma mémoire, ce qui me laissait un peu regretter d'avoir autant étudier au lieu de regarder leur diffusion, remettant en question toutes mes valeurs de base et étant, en un sens, assez ironique -, mais on m'avait assuré que c'était une bonne, très bonne nouvelle. Les Jeux tiraient à leur fin. Il ne restait plus beaucoup de temps. Et en plus, le Capitole nous offrait des petits cadeaux, en quelque sorte comme félicitations d'avoir tenu aussi longtemps. Mais il y avait deux hics : le premier, c'était que tout le monde allait se ruer sur ces cadeaux-là à la Corne et nous aurions droit à un nouveau massacre - cette partie là semblait raviver une ombre de souvenir, mais rien de concret. L'autre problème... c'était tout simplement qu'il n'y avait qu'un vainqueur. Tous ces gens-là, autour de moi ; Kylian, Virani, Bloom. Ambre, même si elle était loin. Même Thunder et Avril. Et peut-être moi aussi. Tous ces gens-là allaient mourir dans quelques jours. Ils auraient disparu.

J'étais restée seule au campement, un peu par peur. Après tout, je n'avais aucune chance de m'en sortir, certainement pas alors qu'il ne restait que les plus solides d'entre nous et que le Bain de Sang m'aurait été fatal. J'étais aussi restée dans l'espoir de retrouver Ambre. Qu'elle revienne alors que la violence exploserait ailleurs, qu'elle trouve par miracle le nouvel emplacement de notre camp, même s'il était difficile à trouver si on ne l'avait pas vu auparavant. Si seulement... si seulement le Capitole ne nous avait pas envoyé ces insectes. Elle aurait pu revenir sans problèmes et tout serait réglé. Tout... Mais ça ne fonctionnait pas comme ça. Peut-être que tout avait été calculé à l'avance.

Mais bien sûr, je n'avais pas pris en compte que le Capitole ne permettrait jamais un instant de repos de la part des trouillards. Et il les faisait payer cher. Ça avait commencé avec un joli petit singe, tout mignon. Qui s'était approché.

Et qui m'avait sauté dessus.

Je l'avais évité en catastrophe, mais il n'avait été que le début. Rapidement, toute la faune de l'Arène s'était transformée complètement, rendue à l'état unique de prédateur quasi-pensant. Je ne savais pas où ils désiraient m'emmener, hormis que je m'approchais dangereusement de la Corne. Pitié, pas le Festin, pas le Festin, pas le Festin...

La course s'arrêta dans une clairière. Une clairière tranquille. D'un coup, plus aucun son. Il n'y avait pas de vent. Rien que ma respiration haletante.

Devant moi, trois autres tributs. Trois jeunes tributs. Mon coeur semblait vouloir défoncer ma poitrine à un point proche de la nausée. Je ne voulais pas... je ne pouvais pas faire ça.

Et à ce moment, je remarquai les oiseaux. Un million d'oiseaux dans les arbres. Des oiseaux qui me donnèrent à peine le temps de lever ma dague avant de nous submerger.


Spoiler:
 


Dernière édition par Claire W. Chayton le Jeu 28 Aoû - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: Re: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitimeLun 25 Aoû - 9:08

    Courir pour échapper à la mort était presque devenu une habitude. Une vilaine habitude qui ne faisait qu’épuiser Levi, et les autres tributs dans cette arène. Mais c’était le but de la manœuvre. Pousser les adolescents restants au bout de leurs limites, dans l’espoir qu’ils se mettent à massacrer leur prochain, sans aucune once d’humanité. Il n’y avait plus rien d’humains en ces pauvres gamins effrayés. Ils n’étaient là que pour amuser, émouvoir, divertir.

    Peut-être que des Capitoliens avaient les yeux rivés sur leur télévision, le cœur battant d’excitation. Qui allait vaincre ? Les gamins ou les mutations qui se mettaient à leurs trousses ? C’était comme se poser la question suivante : les districts de Panem ou le Capitole ? Et la réponse était toujours le Capitole. La horde de mutations à leur trousse. Une sorte de regroupement de félins, comme une mauvaise répétition de l’attaque au troisième jour, qui avait déjà séparé Levi de sa co-tribute. Sauf que cette fois, il n’avait plus personne à perdre. Depuis des jours il était seul. Cette attaque était injuste ! Peut-être que le Capitole voulait juste l’évincer, peut-être qu’il était l’un des tributs les moins intéressant à passer à l’écran et donc à exterminer au plus vite ?

    Levi n’avait pas le temps de se lamenter. Les bêtes se rapprochaient, poussant des rugissements aiguës qui sonnaient aux oreilles de l’adolescent comme des rires moqueurs. Il passa au travers des arbres, évitant les branches qui se mettaient au travers de son passage. Il chercha du regard une issue, ou bien un arbre assez large pour l’accueillir dans ses branches et l’épargner. Mais il n’y avait rien. Il devait continuer de courir, et attendre que l’épuisement cause sa perte. Ce qui arriverait tôt ou tard.

    Il courut encore quelques mètres. Puis les arbres se dégagèrent en une étrange clairière. Levi s’arrêta net, et se figea. Les bêtes ne profitèrent pas de son arrêt pour lui sauter dessus. En fait, il ne les entendait même plus derrière lui. Elles étaient parties ? Oui. Mais trois autres tributs, eux, étaient arrivés.

    Callum. Le gamin du Douze avec qui ils avaient fait leurs premières heures dans l’arène.

    La fille du Six. Clara, Claire, quelque chose comme cela. Il avait du mal avec les prénoms, et il ne se souvenait d’elle seulement parce qu’elle avait eu un score bien plus médiocre que le sien aux entraînements.

    Et Ellyn. Ellyn ! Son cœur s’emballa à la vue de son amie de toujours. Elle avait l’air en forme, physiquement du moins. Il n’avait aucune idée de ce qu’avait pu vivre sa co-tribute ces quelques jours où ils avaient été séparés. Sa santé psychologique avait peut-être été mise en péril par l’arène et ses évènements sinistres... Il avait regardé assez d'éditions des jeux pour savoir que cela arrivait même aux tributs qui paraissaient les plus stables au moment d'entrer dans l'arène.

    Mais il ne devait pas se focaliser uniquement sur Ellyn. S'ils étaient quatre ici, il devait bien y avoir une raison. Pourquoi eux ? Pourquoi ici ? Levi n’eut pas le temps de se poser cette question qu’il devina : cela faisait partie du jeu. Ce n'était pas un hasard si des mutations l'avaient mené ici. Les autres étaient sûrement dans le même cas. Levi serra les dents, partagé entre l’envie de se jeter dans les bras de sa co-tribut et celle de s’enfuir de cette clairière sans demander son reste. Il avait dans le creux de son ventre un mauvais pressentiment, qui ne faisait que grandir au fil des secondes. Pourtant, Ellyn n’allait pas l’attaquer, Callum non plus, et la fille du Six n’avait pas l’air d’être la personne la plus menaçante de l’arène… Alors… Pourquoi étaient-ils tous là, faces à faces ?

    Il eut la réponse à sa question quand les oiseaux arrivèrent. Par dizaines, centaines, peut-être même milliers. Sortant des arbres, se jetant sur eux dans une cacophonie de piaillements stridents, faisant vibrer douloureusement les tympans de Levi. Il se retint de plaquer ses mains sur ses oreilles, et à la place sortit son arme. Son pauvre poignard qu’il ne savait pas manier. Sa seule défense. C’était bien peu face à une horde d’oiseaux vicieux et prêts à planter serres et becs dans chaque parcelle de peau qui voulait bien s’offrir à eux.

    S’il s’en sortait vivant, il ne verrait certainement plus jamais le moindre moineau du même œil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: Re: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitimeJeu 28 Aoû - 22:43

Cela faisait des jours qu'Ellyn était seule, elle n'avait pas vu de tribut depuis la mort de la jeune Zeena qu'elle n'avait pas réussi à éviter, blessant au passage son meurtrier, au moins, il entendrait moins bien pour le reste des jeux.. Ellyn n'avait pas souhaité descendre de la falaise depuis le début des jeux, elle savait qu'elle était légèrement déshydraté, mais pas de quoi s'affoler pour l'instant. Lorsque le festin avait été annoncé, Ellyn avait immédiatement sue qu'elle n'y mettrait pas un pied, à quoi bon, risquer de perdre sa tête pour une aide dont elle ne sentait pas un besoin immédiat.. Alors qu'elle ne savait pas réellement quoi faire en ce huitième jour des jeux de la fin, la gamine du cinq n'avait pas de but, sauf celui de retrouver Levi, mais comment savoir où il pouvait être... N'importe ou selon elle, peu être avait il besoin de quelque chose et le festin lui apporterait mais ce serait un risque bien trop important... Si seulement Zeena n'était pas morte, peu être qu'Ellyn aurait eut la chance de ne pas être seule en ce jour. Alors qu'elle était toujours dans la zone des lucioles, elle entendit un bruit ... étrange...

Alors qu'elle était tranquillement entrain de ramasser des herbes pour son repas, derrière elle se dressait une nuée de guêpes tueuses. Une piqûre n'était pas mortelle, mais une centaine ne la laisserait pas en vie. Quittant ce quelle était entrain de faire, Ellyn partie à toute jambe dans la direction opposé, peu être que si la jeune fille courait assez vite, les insectes se lasseront et partiront manger quelqu'un d'autre, Leevy ou Bloom par chance. Elle courait sans s'arrêter, évitant les obstacles parfois avec difficulté, elle se souvenait de son entrainement à l'agilité, et faisait attention aux pièges que le Capitole auraient put poser, un tas de feuille cachant un pique où bien pire encore, plus elle courait plus elle sentait le bruit des insectes se rapprocher, visiblement, ils lui en voulaient personnellement, qu'avait elle fait pour être chassé par le Capitole, le secours de Zeena qui était un échec, l'aide apporté à Callum du district douze... La jeune rouquine n'avait strictement aucune idée mais ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin...

Elle arrivait enfin près d'une clairière, elle avait le souffle court, et se rafraîchie d'une gorgée d'eau avant toute chose, il fallait économiser, elle ne savait pas si elle allait pouvoir en retrouver d'ici peu.. Elle avait compté, si elle buvait une petite bouteille par jour elle pourrait tenir deux semaines avant de mourir, si elle arrivait à trouver un point d'eau sur, elle pourrait encore ajouter du temps à sa survie.. Mais là n'était plus le dilemme, lorsqu'elle regardait ce qui l'entourait, le bruit des insectes avait disparut, et une clairière magnifique se tenait devant elle, elle entendit des bruissements autour d'elle, quelle nouvelle machination le Capitole lui avait il envoyé, saisissant son couteau, elle restait alerte.. Soudain, elle vit surgir de l'orée de la forêt trois autres tributs, Callum était à seulement quelques mètres d'elle, Un peu plus loin se tenait une jeune fille qu'Ellyn ne savait identifier, par chance cela signifiait qu'elle représentait un risque mineur selon son estimation même si elle avait survécu jusque là.. Et enfin de l'autre coté de la clairière, elle reconnu Levi, il était là, saint et sauf, Ellyn ne pouvait retenir un cri de joie adresser à son ami.. Alors que la jeune fille pensait enfin toucher au but, elle commençait à avoir un mauvais pré-sentiment, seulement quatre tributs étaient ici, ceux qui selon elle avait fait le même choix, celui d'éviter le festin, le Capitole les avait réuni, il devait se préparer quelque chose de louche.


Alors qu'Ellyn écoutait ce qui l'entourait, elle vit comme une ombre, une multitude d'ombre se déployer au dessus de sa tête, la sienne mais surtout au dessus de toute la clairière, des nouvelles mutations, et visiblement celles si étaient beaucoup plus nombreuses et grosses que les guêpes.. Des oiseaux, par centaine, peu être plus, Ellyn eut un réflexe des plus étranges, avant que les oiseaux ne se ruent sur les survivants, elle hurla à qui voulait bien l'entendre de toute sa voix

"MUTATIOOOON COUCHEZ-VOUS DANS LA FORET"

A peine ses mots terminés, ils commencèrent a piquer vers eux, Ellyn se jeta en arrière prêt de la lisière de la clairière, allongé, main sur la tête, le regard vers Levi, qu'allait il faire, qu'allait faire Callum, allions nous tous mourir....
Revenir en haut Aller en bas
Invité



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: Re: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitimeJeu 28 Aoû - 23:37




ALL THIS TIME I'VE BEEN AFRAID, WOULDN'T LET IT SHOW
NOBODY CAN SAVE ME NOW, IT'S DO OR DIE
"À terre !" hurlai-je, trop tard.

Un véritable nuage de couleurs fondit sur nous quatre. Je plongeai en catastrophe au niveau du sol, espérant éviter de me faire déchirer par leurs becs acérés. Au-dessus de ma tête, je les voyais tournoyer comme des rapaces avant de se jeter dans notre direction et cueillir des bouts de chair. Je roulai sur le côté, évitant de me retrouver rongée jusqu'aux os. J'essayais de réfléchir mais la terreur menaçait de me faire perdre la raison ; où fuir, comment se battre, comment vivre ?

Je me relevai sur mes deux jambes, donnant des coups de poignard à l'aveuglette en espérant en blesser le plus possible. J'entendais des craquements écoeurants, des bruits mâts lorsque ma lame réussissait à toucher sa cible, je pouvais voir le sang gicler sur les plumes pâles des volatiles. Dès que je sentais ou entendais le bruissement d'une plume contre ma peau, je devenais une furie, dominée par l'horreur de s'imaginer dévorée vivante. Il me faut juste survivre jusqu'à ce qu'ils aient leur compte de morts,pensai-je. Il me suffit de tenir bon. Mais je savais bien que c'était inespéré. Je n'étais pas douée. Je n'étais pas tenace. Déjà, des larmes de frustration coulèrent le long de mes joues, les premières depuis tellement longtemps. Je m'étais sentie en sécurité, je m'étais sentie protégée. Mais là, je ne pouvais plus rien faire. C'était foutu. Voilà pourquoi le Festin était tant redouté, non ? Ils s'en servaient en quelque sorte pour... faire le ménage.

Et je n'étais qu'une poussière.

J'avais pensé pouvoir éviter la puissance du Capitole, les supplier de me garder en vie.

Mais ils n'aimaient pas les lâches.

Il me fallait trouver une issue. Même si je n'avais pas beaucoup d'espoir. Même si on ne me laisserait jamais m'en sortir aussi facilement. Même si j'étais déjà morte, à leurs yeux. N'ayant pas fait attention du tout au paysage alors que je fuyais les animaux sauvages, je dus improviser à l'instant. Je n'étais pas vraiment sur une clairière, en fait ; plutôt sur une île, une île séparée de tout et à une hauteur vertigineuse. Un peu comme un pic rocheux, plat au dessus et bordé de falaises. Aucune échappatoire. Je me retournai en catastrophe pour me tenter sur le pont d'où nous venions ; un petit pont en bois, précaire au maximum, à une centaine de mètres au-dessus de la rivière, en bas. Comme si ça allait être aussi facile ; aussitôt, une nouvelle nuée s'occupa de me barrer la route.

La panique montait en moi comme de la lave d'un volcan. Je n'avais qu'une envie : me terrer, disparaître. Mais je savais bien que je ne pouvais rien faire. Et les larmes me brouillaient la vue. Et mon sang était devenu du métal en fusion.

Le premier d'entre nous se fit submerger ; emporté par les oiseaux, le gamin du Douze s'éleva en criant avant de tomber en bas de la falaise. Une chute mortelle, à tous les coups. Peut-être entendis-je ses os se briser contre le roc, peut-être. Mais ce n'était sûrement que mon imagination. J'eus un violent haut-le-coeur. Je ne connaissais ni son nom, ni son âge. J'oublierais son visage après une heure. Et je m'en sentis horrible.

Boum.


Revenir en haut Aller en bas
Invité



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: Re: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitimeVen 29 Aoû - 11:10

    C’était pire qu’un cauchemar. C’était l’enfer. Et c’était réel. Il vit les oiseaux fondre sur eux, il entendit Ellyn et la fille du six crier quelque chose, puis il ne vit plus rien que des plumes.

    Les oiseaux étaient hargneux, poussé par une envie meurtrière qui luisaient dans leurs yeux sombres. Leurs piaillements furieux étaient tout ce que Levi pouvait entendre. Il était entouré, pris au piège et la peur au creux de son ventre semblait le dévorer au fil des secondes, comme un douloureux pincement dans son estomac.

    Il fallait qu’il se batte, alors il le fit. Il ne voulait pas se coucher au sol et s’offrir en repas aux animaux. C’était peut-être une erreur de sa part, mais tant pis.  Il se défendit du mieux qu’il le pouvait. Agitant sa pauvre arme qui lui semblait à présent minuscule face aux becs acérés des volatiles. Il heurta quelques bêtes, à l’aveugle. Il ne regardait même pas ce qui pouvait bien tomber au sol, plumes ou animal. L’idée de s’enfuir était tentante, mais aussi terriblement risquée. Les oiseaux semblaient déterminés à les tuer, les traquer s’il le fallait. Et s’il leur échappait, les autres mutations de la forêt se feraient certainement le plaisir de l’achever à leur place. C’était un piège qui n’avait que deux issues : se battre ou mourir.

    Levi ne voulait pas mourir.

    Il sautait d’un pied à l’autre, évitant du mieux qu’il le pouvait les attaques. Un oiseau lui frôla le bras, laissant là une fine coupure sombre où le sang se mit à couler presque aussitôt. Il grimaça, serra les dents et par reflexe pointa son arme vers l’animal qui était parvenu à atteindre en premier sa peau. Il eut la bête, plus par chance que par réelle attaque bien placée.

    Et il y eut un cri. Déchirant, qui détourna l’attention de Levi, lui glaçant le sang. Il tourna sa tête aussitôt, juste attend pour voir Callum se faire entraîner par les mutations. Callum… Le garçonnet du douze. Levi sentit les larmes lui piquer les yeux, et il fit un mouvement vain en direction du garçonnet, assailli par les volatiles. Mais c’était trop tard. Trop tard… Le petit corps retombait déjà dans le vide. Le cœur de Levi sembla s’arrêter un instant. Son regard était rivé sur l’endroit où se trouvait encore Callum quelques secondes auparavant. Le coup de canon le fit presque sursauter.

    Il n’avait pas mérité ça… Ce n’était qu’un gamin... Il ne l’avait pas mérité. Aucun d’eux ne le méritait, en réalité. Mais ce pauvre gosse encore moins. Levi laissa échapper un grognement de frustration, de colère ou de tristesse. Un peu des trois à la fois, certainement. Il sentit quelque chose couler le long de sa joue, et l’essuya aussitôt. Il se demanda un bref instant s’il s’agissait d’une larme qui s’était échappé malgré lui… Mais non. Il s’était mis à pleuvoir.

    Il se retourna vers les bêtes qui avaient profité de son moment d’absence pour s’attaquer avec un peu plus de ferveur à lui. Il sentait la peau de son dos le piquer, ayant certainement été la proie de coups de bec. Il se débattit un peu plus que précédemment, craignant de finir comme l’enfant avec qui il avait partagé ce début d’aventure dans l’arène.

    Et il se rendit soudain compte que c’était presque inutile, de se battre dans le vide de la sorte. Les oiseaux semblaient toujours plus nombreux. La pluie commençait à s’abattre à plus grosses gouttes, glaciales. Il n'allait jamais y arriver... A moins... A moins qu'ils y travaillent ensembles.

    « Il faut qu'on se regroupe et qu'on s'y mette ensembles ! Chacun de notre côté c'est impossible ! », Cria-t-il, plus pour lui-même que pour les autres. Il n’était même pas certains qu’elles ne puissent l’entendre à cause des oiseaux.

    Levi releva le regard, cherchant à travers la nuée d’oiseau les deux jeunes filles. Il perçut une silhouette se mouvoir à quelques mètres de lui. Il se déplaça en bas chassés et prudents vers cette dernière, se mouvant avec lenteur pour ne pas agiter plus les bêtes.

    Il avait une chance sur deux d’être en train de s’approcher d’Ellyn, sa plus grande alliée. Une chance sur deux d’être en train de s’approcher d’une parfaite inconnue.

    Il était évident que la chance n’était plus vraiment du côté de Levi, ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: Re: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitimeVen 29 Aoû - 13:59

Ellyn avait peur, très très peur, que pouvait il se passer, en étant à la lisière, les oiseaux semblaient l'éviter, visiblement, ils avaient une limite d'action, alors qu'elle se redressait, elle entendit un hurlement, il s'agissait de Callum.. Elle saisit ses deux armes et sortie sur la clairière, elle voyait Callum se débattre tans bien que mal, qu'allait il lui arriver, le pauvre n'avait pas les moyens de se défendre face à la nuée d'oiseau qui le recouvrait.. Soudain, elle l'entendit pousser des gémissements, visiblement, les oiseaux commençaient à l'attaquer, puis, il fut soulevé par la masse aviaire, il ne touchait plus le sol, Ellyn se mit à courir dans sa direction, donnant des coups de poignard sur les oiseaux qui s'approchaient d'elle.. Elle sentait leur présence partout, alors qu'elle arrivait à la hauteur de Callum, elle se rendit compte que non seulement, le garçon du Douze n'était grièvement blesser mais que les oiseaux allaient le lâcher... La falaise n'était qu'à quelques centimètres de l'emplacement des oiseaux... Peu être que si elle arrivait à le rattraper, peu être qu'il survivrait, peu être qu'elle pourrait le sauver... Ainsi, courant vers le bord de la clairière, Ellyn rangea ses armes, bien que les oiseaux l'attaquaient, elle supportait la douleur, Callum passait avant les griffures qui lui étaient infligées.. Ellyn retenait sa respiration, elle se focalisait sur le garçonnet..

Les oiseaux le lâchèrent, dans le vide, il n'était pas très loin du bord, Ellyn pourrait peu être faire quelque chose, ainsi, elle tendait sa main dans le vide, elle allait devoir tout donner, car si il aurait put survivre à l'attaque des oiseaux, la chute lui serait mortelle... Alors qu'il tombait Ellyn essaya de l'attraper, frôlant le bras du garçonnet, elle savait pertinemment qu'elle avait louper, elle retenue un hurlement d'effroi, il allait mourir et encore une fois, elle ne pourrait rien y faire.. Elle observait lentement la chute du gamin du Douze, il semblait tomber comme au ralenti, dans son esprit, Levi et la fille n'étaient plus existant, il n'y avait que le petit Callum qui comptait à ses yeux. Elle entendit le fracas du garçon sur une corniche en contre bas de la falaise et presque immédiatement le coup de canon annonçant sa mort, elle était pétrifier, qu'avait le Capitole contre lui, qu'avait le monde contre un petit garçon, pourquoi.... Ellyn se perdait dans ses pensées, elle pleurait, terrassé par un mal invisible et sournois, la culpabilité...


*Callum... je suis... désoler, je ne t'ai pas protéger, je ne t'ai pas aidé... Encore une fois, j'ai été trop faible pour aider ceux qui auraient eut besoin de moi... S'il te plaie, ne m'en veut pas, pardonnez moi, Callum et Zeena...*

"PARDONNEZ-MOI"

Elle hurlait à ne plus avoir d'air, visiblement, elle mettait l’énergie du désespoir dans son action, qu'allait elle pouvoir faire maintenant, elle devait se ressaisir et vite, il restait Levi, elle devait le protéger, si il mourrait, elle ne pourrait pas ce le pardonner, elle ne pourrait pas rentrer au Cinq, elle devait le protéger au péril de sa vie.. Ellyn se relevait maintenant, les yeux remplis de haine, de haine envers le Capitole, de haine envers le monde qui n'était pas juste, de haine envers ces mutations.... Comme entré dans une transe, Ellyn dans une danse macabre, tailladait les oiseaux autour d'elle.. Elle sentait leur sang lui gicler dessus, elle sentait aussi sa peau la piqué, visiblement, les oiseaux ne lachaient jamais prise, elle continuait à essayer de ce frayer un passage pour avancer vers Levi qu'elle aperçevait au loin dans la clairière.. Il se reprochait dangereusement de la fille qui semblait elle aussi paniquée... Ainsi, la jeune fille du Cinq hurla en direction de son ami

"LEVI NE BOUGE PAS!!!!!!"

Avait-il entendu les paroles de la jeune fille, avait-il ne serais ce que compris ? Avec les bruissement des ailes des oiseaux et leurs cris strident, difficile de faire la différence entre la grande variété de son qui se produisaient autour d'eux.. Ellyn continuait à avancer, elle tuait quelques oiseaux au passage.. Elle devait rejoindre Levi et le sauver, elle le devait pour le Cinq, pour ses mentors, pour ses amis et pour la mère de son ami...

*Levi tiens bon j'arrive, je vais nous sortir de là, je vais nous tirer d'affaire tu vas voir, bientôt, nous serons hors de danger, crois moi mon Levinou, bientôt tout cela sera fini...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: Re: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitimeVen 29 Aoû - 18:48




ALL THIS TIME I'VE BEEN AFRAID, WOULDN'T LET IT SHOW
NOBODY CAN SAVE ME NOW, IT'S DO OR DIE

Et il n'était plus. C'était comme ça, au fond, la vie. Tellement fragile que l'on ne se rendait compte de son importance qu'une fois trop tard, ou devant une démonstration de sa petitesse. Je n'avais jamais vu de gens mourir - les infirmières et le Dr. Harmon ne m'avaient jamais laissée près des patients trop précaires pour m'en garder -, mais j'avais eu mon lot de blessures à regarder. Et bizarrement, maintenant que j'avais vu Jade, maintenant que j'avais vu Douze, il y avait quelque chose de beau, dans la mort. Un répit. Un calme qui ne se trouvait pas dans les blessures, qui étaient, en un sens, bien pires. Je vis comme au ralenti la crinière rousse de la jeune fille du Cinq se précipiter à la rescousse du petit, même si il était trop tard et que nous le savions tous. Comme pour célébrer un premier décès - j'avais cru entendre des coups de canons pendant ma course, mais il était impossible de l'affirmer avec certitude -, la pluie commença à tomber. D'abord une légère bruine, puis, en à peine dix secondes où la rousse sembla céder à la rage et dégomma tous les oiseaux qu'elle pouvait, un véritable déluge. Je pouvais à peine voir à deux pas ; il y avait seulement du gris, du rouge, le blanc des plumes.

Et de un, pensai-je avec une distance tremblotante que je ne me soupçonnais pas.

"Levi, ne bouge pas !" cria Cinq à son co-tribut - son frère ?

Puis tout se dégrada en à peine quelques secondes. J'aurais dû remarquer le stratagème des mutations. C'était moi la brillante, après tout, c'était moi qui connaissait ces créatures-là. Et pourtant... Ils nous ont rassemblés, pensai-je avec horreur. Mes pupilles se contractèrent d'effroi alors que je vis la marée blanche fondre sur nous en poussant des cris délirants. Les larmes roulèrent sans que je puisse les arrêter le long de mes joues alors que nous nous retrouvions submergés, poussés dans tous les sens. Ma chair se retrouvait percée, égratignée, malmenée ; mes cheveux étaient arrachés par poignées. Désolée, Kylian. La panique monta jusqu'à mon cerveau ; ils avaient décidé de nous faire le coup de grâce et je n'étais pas prête. La seule chose que j'eus le temps d'espérer, c'était que mes parents et mes prétendus amis se sentent mal de m'avoir réservé ce sort-là. Puis, la colère. La rage. J'étais démolie de finir ainsi. Alors je donnai tout ce que j'ai pour un ultime combat, frappai, tranchai, déchirai à l'aveuglette, partout où je le pouvais. Je savais que je ne m'en sortirais jamais.

Puis les oiseaux arrêtèrent d'un seul coup.

Parce que dans le chaos, mon couteau s'était planté profondément dans la chair de quelqu'un.

Suite ici J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  3523041270
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Vide
MessageSujet: Re: J8 (10h) — sujet alternatif (commun)    J8 (10h) — sujet alternatif (commun)  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

J8 (10h) — sujet alternatif (commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.