petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
-39%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
152 € 250 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 sujet commun (districts) ~ figure it out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
Caesar Flickerman
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeMar 8 Mar - 21:42


“ figure it out ”
sujet commun districts


Si l’annonce des procès des Pacificateurs a chamboulé tout le pays et plus particulièrement les représentants de la loi, une autre partie de la population est également directement concernée par cette décision ; il s’agit des habitants des districts. Tous les pacificateurs ne sont certes pas condamnables, une grande majorité exerce son travail avec rigueur et fermenté, sans une once de sadisme et d’abus de pouvoir, mais ce sont les citoyens lambda qui subissent les foudres de ceux qui exercent leur travail dans la sorte, et plus particulièrement les habitants des districts qualifiés de pauvre. La vie n’est pas toujours évidente pour un paysan du onze ou pour un agriculteur du dix, ainsi parfois la fin justifie les moyens. La fin ici, concerne en l’occurrence le vol. Si certains hommes en blanc sont ouverts à la discussion avant d’exercer la moindre punition, pour certains les choses se font dans l’ordre inverse. Le fouet claque et les citoyens n’ont guère leur mot à dire. Pas aussi effrontés que les rebelles, pas aussi intouchables que les vainqueurs, ils sont des proies faciles et ça, certains pacificateurs l’ont bien compris. Après des années à subir une autorité souvent peu compatissante et à la violence exacerbée, les habitants des districts parviennent enfin à distinguer une lueur d’espoir en la personne d’Ulysses Deverell, qui a annoncé il y a quelques jours la tenue de procès pour punir les actes déplorables de certains gardiens de la paix. Pour l’instant, les identités des principaux concernés restent encore un secret, mais dans les districts certains s’organisent déjà suite à l’invitation du Président à porter plainte dès maintenant. Nombreux sont ceux qui sont tentés par l’idée, mais nombreux seront également ceux à se rétracter en envisageant les conséquences d’un tel acte. Il est vrai que les plaintes peuvent être anonymes, mais quel sera leur poids en comparaison d’un véritable témoignage ? Et l’anonymat à Panem n’est-il pas un concept inexistant ? Tout se sait, que ce soit par la dénonciation d’un voisin ou par une perquisition d’un pacificateur. Oui, car nul doute que ceux-ci ne laisseront pas leur honneur être sali sans réagir et qu’ils soutiendront leurs collègues quoi qu’il advienne. Porter plainte semble être une idée séduisante sur le papier, pourtant difficilement applicable.

Tout se sait à Panem, et c’est la raison pour laquelle court depuis quelques jours la rumeur d’une rencontre entre habitants, dans l’éventualité de se soutenir face à ces procès, en portant plainte de façon commune, afin d’avoir plus de poids ou de s’entraider d’une quelconque manière pouvant être utile pour faire tomber les pacificateurs. C’est toujours plus facile en groupe qu’à plusieurs, et ça certains l’ont bien compris. Bien évidemment, une rencontre physique est clairement impossible en vue des frontières entre districts et l’incapacité même de circuler librement dans son propre district. Ainsi, une parade a été trouvée, et non des moindres. Les rebelles sont passé maîtres dans l’art de communiquer à la vue de tous, sans pour autant être attrapés. Pour cette rencontre au sommet, les habitants des districts ont pu compter sur leur soutien. Les plus riches possèdent déjà le projecteur leur permettant de diffuser les programmes de la chaîne officielle du pays ou le visage de leur interlocuteur téléphonique dans les airs, les plus démunis ont pu compter sur les versions moins élaborées mais tout aussi efficaces bidouillées par les rebelles. Ne restait alors plus qu’à se connecter sur le canal secret des rebelles, après une marche à suivre des plus complexes. Certains ont pu être aidés par des amis s’y connaissant en informatique, d’autres se sont entraînés quelques jours durant pour accéder à cette fréquence cachée et difficilement accessible, mais le résultat là : à l’heure indiquée, ils sont une petite dizaine à se connecter dans tout le pays. Certains ont préféré utiliser le canal plus tôt, d’autres décideront d’en faire usage le lendemain, pour nos protagonistes la tombée de la nuit a semblé être le moment idéal.

Du côté des quelques citoyens présents sur ce canal à une heure aussi tardive, nous trouvons tout d’abord @Gwendal K. Jamshed, maire du district trois qui risque de mener le débat de par son statut – sans forcément le vouloir. Supporter affirmé du Président Deverell auquel il a publiquement apporté son soutien, Gwendal voit, en les procès des pacificateurs, une idée louable bien qu’il n’ait pas porté plainte et qu’il ne compte pas le faire. Du côté du district quatre, c’est un visage bien juvénile qui fait office de représentant, celui d’@Abigail E. Huggins. Mais qu’on n'y se trompe pas, la demoiselle a pourtant des idées bien affirmées, ne pouvant pas et surtout ne voulant pas porter plainte, et ne croyant pas au renouveau du pays, puisqu’elle n’a pas confiance en Deverell. Si à première vue elle ne semble pas être la personne pour se prêter à ce genre de réunion en vue de son opinion et de son intention de se tenir éloignée des procès, le fait qu’elle vienne d’un district riche et par conséquent directement lié au Capitole pourrait changer la donne. Du côté du district six, seule @Adara E. Westfall est présente à cette réunion d’un nouveau genre. Elle se surprend à rêver d’un nouveau Panem, mais ne comptez pas sur elle pour porter plainte. En effet, la blonde n’a jamais eu de réel problème avec les pacificateurs, pour autant elle compte apporter son aide à quiconque en aurait besoin. En tant qu’informatrice des rebelles, elle sait se montrer observatrice et son œil avisé pourrait permettre de mettre en lumière certains comportements afin d’avantager les futurs plaignants. @Maxwell MacCormack du district neuf semble être l’un de ceux-ci. Ou du moins, sans directement porter plainte, il semblerait prêt à témoigner contre une pacificatrice. Le jeune homme se veut optimiste quant au futur de Panem, au point où il reconnait avoir un peu de mal avec les plus pessimistes de ses concitoyens, comptons donc sur lui pour remettre à leur place ceux qui jugeraient les procès et les plaintes peu dignes d’intérêt. De quoi provoquer des tensions entre lui et @Joshua G. Wheatfield, son camarade du neuf présent à ses côtés pour suivre la réunion, dont l’opinion concernant la situation actuelle de Panem se veut bien plus nuancée et pessimiste. De son côté, il imagine volontiers les procès comme une mascarade, ainsi que des représailles ayant pour but de montrer ce qu’est réellement la justice de Panem, ainsi ce dernier sera-t-il à même de dissoudre certains de franchir le pas et de porter plainte avec un œil aussi critique sur la situation. Enfin, au district douze, @Robin D. Bates est un fervent supporter de ces procès, et même si dans l’immédiat il ne songe pas porter plainte il se pourrait que son opinion change à l’issue de cette rencontre, le souvenir d’un incident avec un certain pacificateur encore bien présent dans sa mémoire. Il ne craint pas les représailles, peut-être arrivera-t-il à en convaincre certains de franchir le pas pour contrer les propos de Joshua.

Une fois la connexion entre tous nos protagonistes pleinement établie, ceux-ci s’observent avec difficulté, chacun apparaissant comme une petite vignette à l’écran, avant qu’une voix métallique appartenant probablement à un rebelle interrompe leurs rêveries pour annoncer la couleur. « Ces procès reposent sur vous. Discutez, argumentez, mais surtout, agissez ». Motivez-vous les uns les autres à porter plainte, ou à ne pas le faire, à agir d’une façon ou d’une autre ou à ne pas agir du tout. L’avenir seul nous dira si nos habitants sont prêts ou non à prendre leur destin en main.

~~~


✤ Le sujet commun des districts est désormais ouvert aux participants s'étant inscrits et ayant rempli le formulaire demandé par message privé. Nous vous rappelons qu'en vous inscrivant, vous vous êtes engagés à prendre part à ce sujet, sans quoi nous nous permettrons de décider des conséquences pour votre personnage. Merci donc de faire vivre ce sujet.
✤ Pour ce premier tour, il n'y a pas d'ordre imposé, mais une fois que chacun des participants aura répondu, l'ordre devra être respecté (ce sujet sera édité pour inscrire l'ordre). Si un membre met trop de temps à répondre, son tour sautera.
✤ Nous vous rendons attentifs au fait que nous voulons des réponses rapides, ainsi il ne devra pas y avoir plus de sept jours (grand maximum) entre chacune des réponses. Pour cela, les réponses courtes sont à privilégier.
✤ Chronologiquement, ce sujet se passe avant l'ouverture des frontières ainsi que le lancement des procès.
✤ Quant à la façon dont les participants se voient, il est difficile de retranscrire avec exactitude l'objet dont ils font usage, mais imaginez une sorte de facetime futuriste où plusieurs personnes sont connectées, sauf qu'ici l'image s'affiche dans les airs et est d'une qualité discutable.
✤ Si la mise en situation ne correspond pas à l'un de vos personnages ou vous pose problème pour une quelconque raison, n'hésitez pas à envoyer un message privé à @Alexiane R. Hawthorne, de même si vous avez des questions sur ce sujet.
✤ Et le plus important, bon jeu à vous ! I love you

Revenir en haut Aller en bas
http://mockingjay.forumgratuit.fr
Maxwell MacCormack
DISTRICT 9
Maxwell MacCormack
△ correspondances : 3366
△ points : 51
△ multicomptes : aucun.
△ à Panem depuis le : 19/08/2015
△ humeur : terrifié.
△ âge du personnage : 18 ans.
△ occupation : agriculteur.


can you save me?
statut: romance naissante avec un (riche) styliste.
relationships:


sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeMar 15 Mar - 19:13


Maxwell était assis à côté de Joshua. Les deux étaient silencieux, et attendaient qu'une connexion se crée avec d'autres habitants des districts. Bien évidemment, comme c'était une technologie des rebelles, sûrement interdite par le Capitole, c'était assez précaire comme machine, et Maxwell n'était même pas sûr que ça puisse marcher. L'idée en soit relevait de la folie. Faire communiquer des habitants venus de plusieurs districts, alors que le Capitole était fermement opposé à l'idée? Travailler dans l'illégalité la plus complète, espérant que personne ne les dénonce? Ce genre d'actions ne rentrait pas dans le quotidien du jeune agriculteur, qui préférait rester dans l'ombre, et ne pas donner au gouvernement des raisons pour s'en prendre à lui. Dans tous les cas, il ne savait pas à quoi s'attendre, ni au niveau de ceux qui communiqueraient avec lui, ni au niveau de leur conversation. Il y avait de moins en moins de lumière, mais Maxwell n'osait pas allumer de lanterne. De un, il ne voulait pas éveiller les soupçons de qui que ce soit. De deux, il ne voulait pas manquer le début de la conversation. À vrai dire, la première raison l'emportait sur la deuxième. En tout cas, il y avait suffisamment de lumière pour qu'on les voie, donc, la lanterne n'était pas vraiment indispensable. Pour une fois, Maxwell était presque nerveux, et les pensées s’enchevêtraient dans sa tête. Tout de moins, jusqu'à que quelques visages s'affichent dans les airs. À sa surprise, ils n'étaient que six à être connectés à une heure si tardive. Il y avait, en plus de Maxwell et Joshua, deux hommes qui semblaient être beaucoup plus âgés que les deux adolescents. De plus, il y avait aussi une jeune femme et une adolescente, dont l'apparente jeunesse étonna Maxwell. Cependant, l'image n'était pas très nette, ce qui empêchait au jeune brun de bien distinguer les traits de ses compagnons. Il était aussi incapable de comprendre leurs expressions, ce qui l'embêtait quelque peu. Il basait la plus grande partie de son éloquence sur les réactions des gens, et les expressions faciales étaient fondamentales pour cela. L'arrivée soudaine d'une voix métallique le fit sursauter. « Ces procès reposent sur vous. Discutez, argumentez, mais surtout, agissez. » Maxwell regarda les quatre petites têtes qui flottaient dans les airs, avant de prendre la parole. « Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je pense que ce ne serait pas vraiment malin de ne pas porter plainte. On peut sûrement s'organiser pour que certains ne jouent aucun rôle – mais d'autres pourraient porter plainte ou simplement témoigner contre les pacificateurs accusés.  » Maxwell lui-même allait devoir témoigner contre une pacificatrice, mais il n'avait pas porté plainte. Après tout, il voulait vraiment participer à ces procès qui, à ses yeux, peuvent peut-être changer son pays pour le mieux. De plus, en soi, sa participation n'était pas illégale. De droit, en tout cas, il ne faisait strictement rien de mal. « On a enfin une chance de pouvoir changer Panem. Certes, ce n'est peut-être qu'une illusion, et le Président est peut-être en train de nous tendre un piège. » Maxwell lui-même n'avait pas vraiment confiance en Deverell. Il attendait d'avoir des résultats concrets avant de le féliciter, mais ce n'est pas pour autant qu'il comptait attendre sans rien faire. « Ceux qui ne voudront pas prendre parti ne seront pas obligés de le faire. Ils pourront simplement observer, ou soutenir moralement les autres. Mais il faut qu'on agisse. Sinon, on est peut être sûrs qui rien ne changera.  » Maxwell n'arrivait pas à déchiffrer les réactions des autres, notamment à cause de la mauvaise qualité de l'image. Il espérait juste éviter la lapidation.

Spoiler:
 



HOUSE OF MEMORIES

i don't want to be afraid - the deeper that I go, it takes my breath away; heart to heart and eyes to eyes, is this taboo? (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t8896-gospel-for-the-fallen-ones-maxwell http://www.mockingjay-rpg.net/t8901-d9-maxwell-can-t-you-help-me-save-my-life http://www.mockingjay-rpg.net/t8902-d9-maxwell-make-me-robot#231683
Abigail E. Huggins
DISTRICT 4
Abigail E. Huggins
△ correspondances : 378
△ points : 40
△ multicomptes : CLARKE
△ à Panem depuis le : 10/02/2016
△ humeur : C'EST DERISOIRE
△ âge du personnage : QUINZE ANS
△ occupation : LA PÊCHE


can you save me?
statut:
relationships:


sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeJeu 17 Mar - 19:35

Abigail se posait des questions, devant les visages projetés, illuminés de ces personnes qu'elle ne connaissaient pas. Ils étaient tous adultes, ou presque, et la jeune pêcheuse était la seule adolescente du groupe. D'après les informations données, il n'y avait pas tous les districts qui étaient représentés. Le Trois, le Quatre, le Six, le Neuf et le Douze, pour six personnes réunies ce soir pour parlementer de... de quoi, au juste ? Abigail était étrangère à ces discutions tardives, et pour elle, elles n'avaient aucun intérêt particulier. Parler procès, pacificateurs. Cela n'était-il pas réservé aux grandes personnes, celles qui savent parler ? En tout cas, la jeune fille ne comprenait pas tout et avait décidé de ne pas trop parler durant cette réunion tenue au secret, préparée par les rebelles et les districts. Le silence, quelque peu gêné qui s'était imposé entre eux fût interrompu par une voix, puis un garçon, jeune, avait parlé, mais Abigail perdue dans ses pensées n'avait pas tout saisi, du moins les détails. Certains devaient porter plaintes, d'autres non ? En tout cas, ce ne serait pas à elle de porter plainte. Puis le garçon avait repris la parole, il semblait décidé à parler et la représentante du District Quatre n'y voyait aucun inconvénient. A vrai dire, elle n'avait pas grand chose à dire. Dans ses propos, l'homme avait avancé qu'il espérait voir un nouveau Panem, malgré ses doutes envers le président. Un piège ? Tendu par Deverell ? Un nouvel avenir ? Savait-on au moins ce que l'on allait gagner ? Ce que l'on allait quitter ? C'était stupide. Complètement. Qui allait changer, mener cette révolution ? En était-ce vraiment une ? La jeune fille ne voyait que du négatif dans ce changement, rien de bien pour les districts. Le Capitole gagnerait sûrement plus que les autres régions, et les districts déjà appauvris le seraient plus encore. Il ne fallait pas de nouveau Panem, rien. Laisser les choses en l'état. On était déjà à l'extrême, alors on ne pouvait pas empirer. Ni améliorer, d'ailleurs. « Non... » murmura Abigail, si faiblement que personne ne devait l'avoir entendue. En tout cas, s'ils l'avaient entendue, leurs images floues projetées sur le mur n'avaient trahies aucun mouvement, ou réaction de leur part. Celui qui parlait depuis le début voulait motiver ses interlocuteurs, ça, la pêcheuse l'avait bien compris, mais ses idées semblaient... différentes des siennes, et elle n'allait pas dans son sens. Pas vraiment, car à l'idée de témoigner contre des pacificateurs... elle n'avait rien à leur reprocher, enfin, rien de bien grave, alors... Tout cela était étrange, et Abigail guettait la réaction des autres connectés, et ne dévoila pas son opinion.

Spoiler:
 



- supercalifragilisticexpialidocious


Dernière édition par Abigail E. Huggins le Ven 18 Mar - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t9211-abigail-huggins-i-was-waiting-for-the-longest-time-she-said-i-thought-you-forgot http://www.mockingjay-rpg.net/t9217-d4-abigail-e-huggins-lorem-ipsum-dolor-sit-amet http://www.mockingjay-rpg.net/t9216-d4-abigail-e-huggins-home
Gwendal K. Jamshed
DISTRICT 3
Gwendal K. Jamshed
△ correspondances : 546
△ points : 6
△ multicomptes : thybalt, raven, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 17/06/2014
△ humeur : faussement détaché
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : maire du district trois


can you save me?
statut: célibataire et entretenant sa réputation de coureur de jupons.
relationships:


sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeVen 18 Mar - 12:27

ABIGAIL, ADARA, JOSHUA, MAXWELL, ROBIN & GWENDAL
FIGURE IT OUT - VOLUME V, CHAPITRE 4.
 
Il était tard. Bien plus tard qu'il n'en avait l'habitude en tout cas, et suffisamment pour que perdant patience sa secrétaire ait abdiqué et accepté de rentrer chez elle la première. D'ordinaire elle ne quittait jamais la mairie avant Gwendal, mais ce soir-là il avait bien cru ne jamais parvenir à se débarrasser d'elle ... Il l'aimait bien, pourtant, ayant envers elle une tendresse certaine parce que Gwendal était ainsi fait, un peu guimauve sur les bords, un peu trop pour son propre bien. Et ce n'était bien sûr pas à lui qu'il pensait, tandis que la décision de voir de ses propres yeux ce qui se tramait sur le réseau rebelle s'était imposée à lui. Il songeait à ses concitoyens, à ceux qui peut-être seraient tentés de saisir cette perche tendue par le Capitole de punir les pacificateurs qui le méritaient ... Il voulait se faire sa propre opinion parce qu'il savait que sa voix pesait, qu'elle aurait du sens, et que s'il sentait le danger alors peut-être parviendrait-il à en dissuader certains de se jeter dans la gueule du loup. Il avait défendu Ulysses Deverell pourtant, mieux que ça il s'était affiché comme l'un de ses plus fervents partisans durant la campagne présidentielle, intimement persuadé qu'il s'agissait là du candidat le plus sérieux et le plus à même de tourner définitivement le dos à l'ère Snow. On connaissait son visage pour cela désormais, Gwendal n'était plus simplement le vainqueur balafré au sourire d'une blancheur immaculée, il était le maire du district trois, celui qui avait réitéré à plusieurs reprises son soutien au désormais Président lors d'allocations télévisées et d'interviews avec Caesar ... et pourtant il n'était pas tranquille. Parce que tout était trop beau, les réformes apparemment sans arrières pensées, la répression moins violente, et maintenant même la possibilité de rendre à certains pacificateurs la monnaie de leur pièce. On leur offrait le beurre et l'argent du beurre et cela ressemblait un peu trop à un joli papier entourant un cadeau empoisonné.

Il ne porterait pas plainte, Gwendal. Il pourrait, sans doute, il pourrait tenter de condamner Rhett comme ce dernier avait condamné Qasim et Grazie pendant la purge, tenter de lui faire payer le sang que ce double-mensonge avait fait couler sur ses mains ... Mais à quoi bon ? Rhett n'était pas un mauvais pacificateur, lorsque sa haine ne l'aveuglant pas, et égoïstement Gwen se satisfaisait de le savoir vivant chaque jour avec sa culpabilité attachée à sa cheville. Et au vainqueur jamais les pacificateurs n'avaient directement fait du tort, parce que Gwen n'était pas un fauteur de trouble, et parce qu'au district trois on avait encore un certain respect pour le Capitaine Rowan Jamshed dont Gwendal  n'était nul autre que le fils. D'autres étaient plus à même de le faire que lui, d'autres que la répression aurait touché plus rudement, d'autres qui auraient souffert ou perdu de la main de ces pacificateurs ayant perdu de vue les limites de leurs fonctions. Et maintenant qu'il les avait sous les yeux il observait avec attention, scrutant les visages des différentes personnes qui avait choisi comme lui de rejoindre le canal ce soir-là, et sachant qu'on ne pouvait jamais se fier aux apparences. Il en était le roi lui, des apparences, c'était une obligation lorsque l'on fréquentait régulièrement le Capitole, et il savait mieux que quiconque qu'un sourire ne pouvait être que de façade, un air juvénile trompeur, et une apparente jeunesse tout sauf innocente ... Comme cette petite,  qui à la tirade du premier s'était contenté d'un simple "non". Elle n'avait l'air que d'une enfant, mais comme le lui avait si bien fait remarquer Pearl parle passé on n'était plus un enfant à Panem dès lors que l'on avait l'âge d'être tiré au sort, alors cette gosse n'en était sans doute plus vraiment une. « Il n'y aura aucun retour en arrière possible. » avait-Il alors mis en garde d'un ton sérieux « Tant pour ceux qui accuseront que pour ceux qui accepteront de témoigner. Alors ce n'est pas une décision à prendre à la légère ... il faut être sûr de son coup. Avoir des preuves solides, des témoins fiables. » Tout en gardant à l'esprit que ceux qu'on accuserait ne reculeraient devant rien pour sauver leur peau, y compris à mentir ou à tenter de maquiller des preuves. Ils apprendrait à devenir la proie après avoir été les chasseurs. « Mais nous ne sommes pas là pour tenter de forcer là main aux plus réticents. » Son regard cette fois-ci s'était attardé plus longuement sur le premier à avoir pris la parole. « L'issue d'un procès, quel qu'il soit, n'est jamais assurée de manière certaine ... c'est un risque que chacun doit ou non prendre en son âme et conscience. » Et si cette petite décidait de camper sur ses positions, bien que négatives, c'était aux yeux de Gwendal entièrement son droit. « La main tendue du Président Deverell n'effacera pas la mauvaise foi de ceux qui se retrouveront sur le banc des accusés. Il faut se sentir capable de s'y confronter.  » Il était logique que dans la bouche de Gwen le Président Deverell conserve le beau rôle, mais cela ne le rendait pas moins persuadé de ce qu'il avançait. Pour lui Deverell était un idéaliste, pas entièrement conscient des conséquences que pourraient avoir ses décisions sur ceux qui dans les districts avaient jusque-là toujours profité d'une totale liberté d'action, et de trop peu de limites.



    - oh friends forgive me to live when you're gone -
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t7717-gwendal-i-wanna-hide-the-truth-i-wanna-shelter-you http://www.mockingjay-rpg.net/t8374-03-gwendal-don-t-ask-me-what-this-sacrifice-was-for http://dawnoftimes.tumblr.com
Robin D. Bates
DISTRICT 12
Robin D. Bates
△ correspondances : 139
△ points : 2
△ multicomptes : Adonis Nightsprings et Félix J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 02/01/2014
△ humeur : En colère.
△ âge du personnage : 37 ans
△ occupation : Travail dans la manutention.



sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeSam 19 Mar - 23:12

    Ses yeux allaient et venaient sur chaque personne qui prenait la parole. Les lèvres entrouvertes, il restait silencieux. La scène avait plus l'air d'une fiction que de la réalité. Il cligna des yeux ; c'était la première fois qu'il rencontrait des gens venus d'un autre district que le sien. Il distinguait peu ces inconnus mais il avait l'impression de distinguer des accents. Comme si, d'un district à un autre, la manière de parler changeait quelque peu. Il se surprit à sourire. Il voulait les connaître, en savoir plus sur leur district, ce qu'ils faisaient... Tout. Mais l'occasion ne s'y prêtait pas. Assis sur sa chaise, face à sa table en bois, il baissa les yeux.

    Ces procès reposent sur vous. Discutez, argumentez, mais surtout, agissez. Il était d'accord avec le garçon qui avait pris la parole en premier. Entièrement d'accord. Il se triturait les doigts. Il en avait marre, tellement marre de tout ça. Il voulait que ça se termine. Et s'il devait jouer les kamikazes, ainsi soit-il. Il s'humecta les lèvres et releva la tête une fois que l'autre homme finit sa phrase :

    " - Je suis Robin Bates. Je vis au District 12. Il n'y aura aucun retour possible à ce genre d'action, c'est vrai. Personne n'est obligé de participer. On nous a donnés le choix, qu'importe ce choix. ".

    Robin se racla la gorge, le poing contre ses lèvres. Il continua :

    " - Je fais parti des familles les plus pauvres de mon district. Nous étions une famille nombreuse, j'ai perdu un frère aux Hunger Games et d'autres qui sont morts à la tâche. Je suis malade et fatigué. Fatigué de voir ma famille opprimée, décimée. ".

    Il prit un instant pour regarder tour à tour les petites vignettes qui désignaient chaque représentant avant de reprendre :

    " - Certains pacificateurs sont bons, ou du moins, font leur travail comme nous faisons le nôtre. Mais d'autres... D'autres se foutent juste de la gueule du monde. Ils profitent de leur statut pour nous asservir. Et par leurs biais, c'est le Capitole qui nous asservit. Prendre position contre les pacificateurs c'est se levé contre le Capitole. Les choses doivent changer. Le Capitole et leurs chiens doivent comprendre une bonne fois pour toute qu'on en a marre de leurs conneries. Et qu'on ne les laissera plus faire. ".


    Il serra les poings :

    " - Je peux témoigner s'il le faut. Je n'ai pas peur. Et je n'ai rien à perdre. ".

    Agissez.


sujet commun (districts) ~ figure it out Tumblr_nxb3myg8VH1qit1g9o4_400  sujet commun (districts) ~ figure it out Tumblr_nxb3myg8VH1qit1g9o5_400
The kids of tomorrow don't need today
when they live in the sins of yesterday
Revenir en haut Aller en bas
Joshua G. Wheatfield
DISTRICT 9
Joshua G. Wheatfield
△ correspondances : 330
△ points : 14
△ multicomptes : n. ethan fawks-williams
△ à Panem depuis le : 23/08/2014
△ âge du personnage : dix-sept années pour toujours
△ occupation : volontairement mort


can you save me?
statut:
relationships:


sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeDim 3 Avr - 0:45


figure it out
T’as les fesses sur un fauteuil. Il doit dater d’un vieux roi, du genre Henry II, parce que le matériau sent le vieux cadavre. Il était manifestement très confortable à l’époque de Jésus. Mais entre-temps, il y a tellement de fatous qui se sont installés dessus, que tu peux sentir les ressorts à travers le tissu de cuir. Du coup, bah t’as mal au cul. Tu lèves une fesse pour te pencher un peu plus sur la droite, et tu dévisages Maxwell. « Quoi ? »
Finalement, tu ne sais même pas ce que tu fais ici. Ils vous ont proposé de venir, t’es venu. Ce n’est pas que t’as cru à une grosse soirée, où il y aurait vodka et tequila, le genre de petites nuits où tu peux correctement te mettre ta race et oublier ta triste vie. Non, du tout. C’est juste que l’on t’a parlé d’un secret, de politique, et que, bon, ça a titillé ta curiosité. Mais Joshua, tu n’arrives jamais à tenir en place.

L’image s’allume. Des jeunes. Que des jeunes. Tu regardes Maxwell. « Ils sont sérieux là ? Y’a encore trois semaines ils buvaient des biberons. ». Les rebelles ont définitivement choisi de foutre la future politique de Panem dans les mains de petits gueux qui peuvent encore être appelés aux jeux – s’ils existent encore. Ça te fatigue, jamais vous n’aurez une conversation constructive. Toi tu es jeune, mais t’es pas con pour autant. En revanche, t’es un peu idiot sur les bords, alors pour toi, voir des têtes juvéniles comme ça, c’est perdu d’avance.
Tu te lèves, tu vas pisser. Tu laisses la porte ouverte – parce qu’au cas où un des enfants se mettrait à dire un truc utile, ça pourrait être intéressant. Finalement tu reviens dans la pièce, passe par le robinet, te laves les mains, et hurles dans la maison quasiment vide. « Tu crois qu’ils ont laissé de quoi se remplir l’estomac ? Du genre un saucisson et du pain ? »

Tu t’assieds de nouveau sur le fauteuil, ayant oublié son inconfortabilité totale, tu t’y es jeté avant de pousser un petit cri grave et quelques insultes lorsque l’un des ressorts t’as déchiré le bas du dos. « J’ai raté un truc ? T’en veux ? » Tu présentes ton casse-dalle à Maxwell. Finalement, bras tendu, ton regard est figé sur un homme plus vieux, à l’écran, bien présenté, bien habillé, tout le contraire de ce que tu vois sur les autres images, dans les rues du district, un homme qui ne manque pas d’argent, qu’est-ce qu’il fait ici ?
Ça parle des procès je crois gamin. Et con pour con, tu casses le silence dans la pièce. « D’ailleurs, mon frère il est pacificateur. »
Tu mords dans ton sandwich avec négligence. « Bref, votre truc sert carrément à rien. » que tu sors la bouche pleine. « Personne n’aura le courage d’aller dire quoi que ce soit aux autorités. Et même si les procès avaient lieu, vous pensez vraiment que les pacificateurs seront sanctionnés ? Ouais, sûrement, ils perdront un grain de blé dans leur rémunération : félicitations, vous avez sauvé Panem ! Allez, on me l’a fait pas à moi. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t8078-joshua-the-worst-things-in-life-come-free-to-us http://www.mockingjay-rpg.net/t8174-d9-joshua-garrett-wheatfield-if-it-is-to-die-then-i-d-rather-die-in-beauty http://www.mockingjay-rpg.net/t8891-09-joshua-garrett-wheatfield
Maxwell MacCormack
DISTRICT 9
Maxwell MacCormack
△ correspondances : 3366
△ points : 51
△ multicomptes : aucun.
△ à Panem depuis le : 19/08/2015
△ humeur : terrifié.
△ âge du personnage : 18 ans.
△ occupation : agriculteur.


can you save me?
statut: romance naissante avec un (riche) styliste.
relationships:


sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeDim 3 Avr - 13:31


Maxwell eut l'impression de s'écraser contre un mur. D'un côté, il y avait une jeune fille qui n'avait pas l'air partante pour participer de quelle façon que ce soit aux procès. En soi, cela n'était pas un problème: ils pouvaient sûrement trouver d'autres personnes pour témoigner ou accuser, et c'était son plein droit de ne pas vouloir se mêler à cette histoire. De l'autre, un homme bien plus âge que le jeune agriculteur semblait pas vraiment être d'accord avec lui. Pas du tout, à vrai dire. Ses idées étaient loin d'être fausses; en quelque sorte, elles représentaient le revers de la médaille de celles de Maxwell, qui, comme à son habitude, avait plutôt tendance à se concentrer sur les côtés positifs de... n'importe quelle situation, à vrai dire. Pendant ce temps, Joshua ne semblait pas se gêner pour dévaliser la maison dans laquelle ils se trouvaient. Entre le pain et le saucisson, Maxwell espérait juste que les habitants aient de quoi manger le lendemain. Si habitants il y avait, bien entendu. Une bouée de secours arriva de la part de l'homme du douze. Robin Bates, apparemment. Le jeune brun du neuf se retint de soupirer de façon trop évidente. Il avait l'impression qu'enfin quelqu'un puisse le comprendre. Si Maxwell n'avait jamais vraiment eu de problèmes avec des pacificateurs, il avait pu voir la violence et l'absence de pitié de certains, et il le comprenait quand il disait être fatigué de voir sa famille opprimée, décimée. Juste après, ce fut au tour de Joshua de parler. Là aussi, Maxwell se retint de soupirer. Mais cette fois, c'était un soupir de dépit. Les deux adolescents du neuf ne s'entendaient pas mal, loin de là. Le seul problème, en ce moment là, était qu'ils avaient des points de vue complètement différents quant aux procès des pacificateurs. Pour se consoler, Maxwell se disait qu'au moins, il ne vénérait pas les pacificateurs non plus, donc il y avait bien pire. « Mais peut-être que certains auront le courage de le faire. Et peut-être que ça changera déjà quelque chose. Peut-être qu'il n'y a qu'un seul pacificateur qui finira derrière les barreaux ou auquel on baissera le salaire, ou auquel on enlèvera l'uniforme pour toujours, mais c'est déjà un pas de plus vers le changement.  » Même si les trois quarts des participants devaient avoir plus ou moins son âge, il se sentait comme un pauvre gamin qui suppliait sa mère pour un caprice. « On peut pas rester ici sans rien faire. Pas tous. C'est plus que normal que certains ne veulent pas s'engager dans un tel processus, et ces personnes n'auront rien à faire. Elles pourront se désolidariser de nos actions et rester de côté, histoire de ne rien risquer si jamais ça se retourne contre nous. Mais d'autres veulent agir. Moi, je veux agir.  » Le jeune adolescent devait avouer qu'il craignait quelque peu des éventuelles représailles de la part du gouvernement, mais son envie de voir les choses avancer dans une nouvelle direction était plus forte que sa peur. Maxwell prit le peu de pain et saucisson qu'il y avait dans les mains de Joshua, avant de commencer à le grignoter. « Oui, j'en veux bien.  » Sa réponse arrivait avec un peu (beaucoup) de retard, mais mieux vaut tard que jamais.




HOUSE OF MEMORIES

i don't want to be afraid - the deeper that I go, it takes my breath away; heart to heart and eyes to eyes, is this taboo? (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t8896-gospel-for-the-fallen-ones-maxwell http://www.mockingjay-rpg.net/t8901-d9-maxwell-can-t-you-help-me-save-my-life http://www.mockingjay-rpg.net/t8902-d9-maxwell-make-me-robot#231683
Robin D. Bates
DISTRICT 12
Robin D. Bates
△ correspondances : 139
△ points : 2
△ multicomptes : Adonis Nightsprings et Félix J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 02/01/2014
△ humeur : En colère.
△ âge du personnage : 37 ans
△ occupation : Travail dans la manutention.



sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeMar 10 Mai - 20:19

    La fascination avait peu à peu laissé place à la désolation. Personne ne réagissait. C'était comme si tous baissaient la tête. Baissaient les bras. Il était celui à l'article de la mort, celui qui n'aurait pas dû se soucier de tout cela. Il n'y avait pas si longtemps, en fait, il s'en foutait, de tout cela. Il avait fallu que l'on s'en prenne à sa famille, qu'on la menace pour que ces procès prennent finalement une ampleur plus personnelle.
    Sur l'écran, Robin fixa les jeunes. Ouais, ils étaient jeunes. Ils auraient dû être en colère, ils auraient dû avoir des rêves plein la tête, ils auraient dû avoir espoir. C'était donc ça, la nouvelle génération ? Elle ressemblait à ça ? Une jeunesse désœuvrée, perdue, déboussolée ? Il se passa une main sur le visage en secouant la tête dans un soupir las. C'était pas terrible, comme rébellion. C'était pas terrible comme réunion pour changer le monde :

    " - Bordel, mais vous allez laisser passer ça ? Vous laisseriez l'opportunité de reprendre le dessus sur le Capitole vous passer sous le nez ? Vous êtes stupides ou quoi ?! ".


    Il n'était pas énervé, juste agacé. Il desserra ses poings :

    " - A quoi bon parler de ça alors, hein ? A quoi bon s'être réunis pour dire : " Oh bah, tant pis, on peut rien faire, on laisse couler ". C'est à cause de ce genre de comportements que les Hunger Games existent toujours, qu'on est toujours opprimé par un gouvernement qui nous méprise. Vous êtes jeunes, bon sang ! Réagissez ! Vous avez l'avantage, prenez-le ! Agissez ! ".


    Ses yeux cherchèrent un regard compréhensif, quelqu'un pour l'appuyer. Ses yeux s'arrêtèrent sur le dernier garçon qui avait pris la parole. Il hocha la tête en signe de remerciement :

    " - Je suis d'accord avec lui. Il faut agir. Nous n'aurons certainement pas d'autres occasions. ".


Spoiler:
 


sujet commun (districts) ~ figure it out Tumblr_nxb3myg8VH1qit1g9o4_400  sujet commun (districts) ~ figure it out Tumblr_nxb3myg8VH1qit1g9o5_400
The kids of tomorrow don't need today
when they live in the sins of yesterday
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell MacCormack
DISTRICT 9
Maxwell MacCormack
△ correspondances : 3366
△ points : 51
△ multicomptes : aucun.
△ à Panem depuis le : 19/08/2015
△ humeur : terrifié.
△ âge du personnage : 18 ans.
△ occupation : agriculteur.


can you save me?
statut: romance naissante avec un (riche) styliste.
relationships:


sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeDim 5 Juin - 10:46

Si Maxwell ne s'était pas trouvé à des milliers de kilomètres de l'homme qui venait de prendre la parole, il l'aurait probablement embrassé. 'Fin, peut-être pas littéralement. Il lui aurait plutôt fait un câlin pour lui faire comprendre qu'il n'était pas seul. Il était vraiment soulagé d'être tombé sur quelqu'un qui était du même avis que lui, et s'il n'avait pas été entouré d'autres personnes pour qui ce n'était pas le cas, il l'aurait sûrement remercié. Il essaya de parler une première fois, mais il avait legerment oublié qu'il avait du pain et du saucisson dans la bouche, et il la referma avant de tout recracher au sol. Il mâcha tout une bonne fois pour toutes, avant de réessayer. « Vraiment, on ne forcera personne. Tout le monde aura le choix, que ce soit de participer ou de ne pas le faire. » Il prit un autre bout de saucisson des mains de Joshua, oubliant peu à peu la culpabilité qu'il ressentait à l'idée de voler la nourriture d'autrui. Il commençait à être quelque peu fatigué, et le stress retombait peu à peu, rendant ses paupières de plus en plus lourdes à chaque seconde qui passait. Il bâilla un bon coup, avant de se frotter doucement les yeux. Il avait envie de rentrer chez lui et oublier cette journée une bonne fois pour toutes, mais en même temps, cela aurait vraiment décrédité tous ses efforts s'il avait pris ses clics et ses clacs et était parti. Il frissonna avec horreur à l'idée de devoir travailler un matin tout entier avec seulement quelques heures de sommeil dans son corps. Mais il avait aussi envie de discuter du problème qui les séparait, de faire de son mieux pour apaiser les différences et mettre tout le monde d'accord sur une même et unique solution. « Je sais que ce n'est pas évident de faire face au Capitole, et que certains n'oseront jamais le faire. » Maxwell pensait notamment à sa famille. Il savait que ses parents ne l'auraient jamais fait pour rien au monde. Et d'un côté, il n'avait pas envie de les mettre en danger tout simplement parce qu'il avait de l'espoir. Mais de l'autre, c'était peut-être la première fois qu'ils avaient une chance du genre, et il n'avait pas envie de la voir passer sans avoir rien fait pour que les choses changent. Il regarda encore une fois le portrait de l'homme du Douze, cherchant ses mots. Il se demandait qu'est-ce qui le poussait, lui, à vouloir faire face au Capitole. Il avait notamment insisté sur leur jeunesse, comme s'il avait passé sa vie à espérer qu'une éventuelle nouvelle génération bien plus courageuse et ambitieuse puisse finalement intervenir et changer le cours de l'histoire. Maxwell espérait que la peine et la souffrance qu'il avait dû supporter n'aient pas brisé son âme et son bonheur, mais encore plus, qu'il puisse voir le changement qu'il semblait tant attendre avant de se retrouver dans un trou dix mètres sous-terre. D'une certaine façon, il lui rappelait ses parents. Il ne devait pas être beaucoup plus jeune qu'eux, et il avait l'impression de retrouver leur lassitude et leur tristesse dans tous ses mots. Mais en même temps, il était prêt à rentrer en jeu – ce qui le différenciait de ses parents. « Pour ma part, je vais demander autour de moi ce qu'en pensent les autres – sans les forcer. Mais il y a déjà au moins une personne prête à témoigner. Deux, avec l'homme du Douze. »



HOUSE OF MEMORIES

i don't want to be afraid - the deeper that I go, it takes my breath away; heart to heart and eyes to eyes, is this taboo? (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t8896-gospel-for-the-fallen-ones-maxwell http://www.mockingjay-rpg.net/t8901-d9-maxwell-can-t-you-help-me-save-my-life http://www.mockingjay-rpg.net/t8902-d9-maxwell-make-me-robot#231683
Gwendal K. Jamshed
DISTRICT 3
Gwendal K. Jamshed
△ correspondances : 546
△ points : 6
△ multicomptes : thybalt, raven, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 17/06/2014
△ humeur : faussement détaché
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : maire du district trois


can you save me?
statut: célibataire et entretenant sa réputation de coureur de jupons.
relationships:


sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeDim 5 Juin - 18:30

Le maire du district trois assistait au débat plus qu'il n'y participait, presque avec ce regard de patriarche sur ses enfants qui tenteraient d'organiser le prochain repas familial, décidant du plan de table en évitant de montre côte à côte la grand-mère rigide et l'oncle à l'humour gras, ou face à face le beau-frère et la belle-soeur qui ne perdraient pas l'occasion dese faire du pied pourvu que leurs époux respectifs regardent dans une autre direction. Il s'était fait l'ambassadeur de la politique de Deverell depuis la campagne présidentielle, bien avant donc que l'homme ne soit désigné nouveau Président de Panem, et il ne pouvait plus se permettre à présent de répandre un sentiment de doute quant aux actions entreprises par l'homme depuis son élection. Réformer les rangs des pacificateurs faisait partie de ses promesses de campagne, et c'était l'un des premiers dossiers auxquels il s'était attelé une fois les élections terminées. On ne pouvait pas nier son apparente bonne foi.

Toutefois, si du côté de Gwendal on prêchait un convaincu, ce dernier pouvait comprendre que les réticences et la méfiance fassent leur oeuvre ailleurs, aussi n'avait-il pas pour but lors de cette discussion de pousser qui que ce soit dans ses retranchements. Gwendal avait un coeur trop gros et trop honnête pour cela, en vérité, même si c'était probablement ce qui finirait par causer sa perte. Pour autant, l'arrivée désinvolte d'un nouvel individu dont le comportement oscillait entre impolitesse et bêtise pure avait fait poindre chez Gwendal un certain agacement « La petite du quatre se conduit de manière plus adulte que ton copain. » avait-il alors fait remarquer au dénommé Maxwell non sans une pointe de sarcasme. « Tiens-le en laisse, s'il n'est pas capable de se tenir tout seul. Nous pourrions tous être arrêtés pour ce que nous sommes en train de faire. » Alors couiner comme un putois, se servir dans le garde-manger d'autrui et descendre en flèche le moral des présents, ce n'était ni efficace ni pertinent. Visiblement lui aussi agacé par les élucubrations de ce clown, l'homme le plus âgé -celui du district douze- avait haussé le ton à son tour pour imposer son point de vue, diamétralement opposé. On sentait chez lui une détresse communicative, une urgence de saisir au vol la chance même infime, même source de méfiance, qui lui était tendue. « Il a raison, cette occasion ne se représentera pas une seconde fois, et y renoncer c'est prendre le risque de regretter ensuite. » Mais au fond ils prenaient szns doute un risque en acceptant également, personne n'était en mesure de deviner quels seraient les véritables tenants et aboutissants de ces procès.

Déjà les silhouettes de ceux prêts à prendre le risque se dessinaient, et malgré toute la confiance qu'il souhaitait accorder à Deverell Gwen s'était surpris à prier en silence pour que rien de fâcheux ne leur arrive. « Vous seriez en mesure de fournir des preuves, de récolter des témoignages ? Votre seule parole ne suffira peut-être pas, particulièrement si vous faites face à un gradé. » Il ne fallait pas se leurrer, la seule parole d'un môme à peine majeure n'aurait que peu de poids face à un pacificateur dont le grade et les faits d'arme pesaient eux aussi leur poids. Pouvoir prouver ses dires et mettre les coupables au pied du mur, c'était la seule manière de pouvoir espérer quelque chose en retour. Et lui, dans tout ça ? Il avait songé avec amertume au Capitaine Hartfield, celui-là même qui un jour avait été son meilleur ami, et aux dénonciations calomnieuses dont il s'était rendu coupable. Celles qui lui avaient valu sa promotion à la tête des pacificateurs du troisième district, mais qui avaient entraîné la mort de rebelles qui n'en étaient pas. « Je ne suis pour ma part pas en mesure de porter de quelconques accusations. Je n'ai que mes convictions, mais aucune preuve. » Et peut-être la peur malgré tout, l'impossibilité de rendre à Rhett la monnaie de sa pièce en le faisant mettre aux arrêts, quand en définitive il avait protégéavec succès les intérêts du district pendant la révolte ayant embrasé Panem. « Mais j'accepte de mettre mon statut de maire et mes ressources à disposition, si elles peuvent être d'une quelconque utilité dans vos croisades personnelles. » Ses doigts s'étaient refermés autour de son verre de whisky. Il s'était jusque là promis de ne pas boire en présence d'une si jeune enfant, mais son regard évitant soigneusement la silhouette grésillante de la petite Abigail il avait offert à son gosier la rasade d'alcool dont il avait désespérément besoin.



    - oh friends forgive me to live when you're gone -
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t7717-gwendal-i-wanna-hide-the-truth-i-wanna-shelter-you http://www.mockingjay-rpg.net/t8374-03-gwendal-don-t-ask-me-what-this-sacrifice-was-for http://dawnoftimes.tumblr.com
Joshua G. Wheatfield
DISTRICT 9
Joshua G. Wheatfield
△ correspondances : 330
△ points : 14
△ multicomptes : n. ethan fawks-williams
△ à Panem depuis le : 23/08/2014
△ âge du personnage : dix-sept années pour toujours
△ occupation : volontairement mort


can you save me?
statut:
relationships:


sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeMer 29 Juin - 22:50

Tu regardes Maxwell de travers. Sa façon de manger ressemble à celle d’un chien que l’on n’a pas nourri depuis quelques jours – bien qu’il n’ait pas oublié la politesse. Si tu lui as proposé, c’est par gentillesse. Tu lui as donné un bout, et il va te bouffer ton sandwich en entier. Ça t’apprendra à emprunter dans les placards de la peuplade.

Tu l’as écouté pendant tout son discours. Tu l’as regardé fixement, sans prêter attention aux quelques yeux qui attendaient derrière les écrans ; parce qu’il t’a fasciné, dans un sens. Il semble aussi stupide qu’une brêle, plus tordu mentalement qu’un roseau ne l’est physiquement. Et pourtant, tu te surprends à t’intéresser aux quelques palabres sortant de sa bouche désormais occupée à dévorer saucisson, pain, et fromage.


« Maire ». Tu as ce fichu mot qui te fait tiquer. Tu l’écoutais, paisiblement, à te cracher dessus comme un vieux chiffon que l’on jettera plus tard aux ordures. Mais c’est bien ce mot, celui-ci, qui t’a fait rétracter les paupières. Et t’espère que la mauvaise qualité de cette image ne lui montrera pas le fâcheux intérêt que tu as eu pour lui, sur ces quelques instants. Parce que cet homme, t’as déjà envie de lui éructer à la gueule. Et pourtant, tu le fixes si fort, si fort. Parce qu’en de te demander où tu as déjà bien pu voir sa tête, intérieurement, tu te le demandes : pourquoi une personne aussi élevée dans les classes sociales putréfiées de ce pays se tient ici, devant vous, informatiquement, à discuter plans et rebellions.
Tu l’arrêtes, montrant ton désaccord par les mouvements de ton index et quelques sons sortant du fond de ta gorge. « Je crois que quelque chose n’est pas clair. J’ai dit que vos premiers mots à tous, en dehors de ce cher avertissement louable de monsieur le maire, ne servaient à rien. » Tu mimes un « blablabla » avec tes mains devant Maxwell tel le mauvais enfant que tu es. « Je n’ai jamais mentionné que je n’étais pas d’accord. »


Tu fais une pause et attrapes des mains le dernier bout de pain qu’il reste dans les paumes de l’homme à côté de toi pour le fourrer dans ta bouche – le pain. Entre deux mastications, tu continues. « Pour ceux qui veulent prendre le risque, tant mieux. Mais effectivement, certains pacificateurs ont des relations, savent cacher leurs méfaits. Déjà que c’est difficile de prouver la violence d’un de ces abrutis, allez le faire avec des témoins qui n’iront jamais auditer. » Tu avales. « A moins d’en pousser un à bout… » Tu hausses les épaules et regarde Maxwell de travers. « Quitte à se faire cogner dessus, j’entends ». T’étais en train de proposer de pousser un pacificateur bien protégé, à la violence, pour obtenir des témoignages sûrs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t8078-joshua-the-worst-things-in-life-come-free-to-us http://www.mockingjay-rpg.net/t8174-d9-joshua-garrett-wheatfield-if-it-is-to-die-then-i-d-rather-die-in-beauty http://www.mockingjay-rpg.net/t8891-09-joshua-garrett-wheatfield
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
Caesar Flickerman
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeLun 25 Juil - 19:22


“ figure it out ”
conclusion


L’entraide a toujours régné dans les districts, mais jamais au travers de l’ensemble de ceux-ci. C’est l’une des premières fois que des gens de districts différents parviennent à communiquer dans la liberté la plus totale. Certes, ils ne sont pas les uns face aux autres, mais le canal piraté et mis en place par les rebelles est sécurisé et leur permet de parler librement de la possibilité de s’unir pour faire tomber les pacificateurs. Si tant est qu’ils arrivent à être suffisamment de cet avis pour avoir du poids, puisque certains se veulent bien plus réticents à cette idée. La première étant @Abigail E. Huggins, bien silencieuse mais n’étant pourtant pas d’avis de témoigner dans cette affaire. La jeune fille reste muette, mais finit par donner au cours de la conversation quelques informations pouvant être utiles et permettre de lancer des accusations sans qu’elle n’y prenne part pour autant. Du côté de ceux qui s’opposent, on trouve également @Joshua G. Wheatfield, un jeune homme un peu teigneux dont les arguments refroidissent plus qu’ils ne rassurent. Pourtant, son idée de pousser à bout un pacificateur fait son chemin chez certains connectés et finira par être mise en application quelques semaines plus tard, permettant ainsi de condamner un pacificateur réputé des plus violents mais qui semblait intouchable. @Gwendal K. Jamshed, lui, est nuancé et son principal rôle sera celui d’apporter les ressources nécessaires à ceux qui souhaitent porter plainte. Une protection de par ses contacts parmi les districts, un peu d’argent pour financer les frais liés au procès ou la perte d’une activité à l’idée qu’on compte un homme prêt à témoigner contre les pacificateurs dans ses rangs, quelques informations supposées confidentielles mais pouvant faire basculer la balance… Il agit dans l’ombre, mais il agit. Ceux qui s’avèrent réellement importants dans cette rencontre sont @Maxwell MacCormack et @Robin D. Bates. Le premier, malgré son jeune âge, parviendra finalement à convaincre d’autres personnes, lors d’autres rencontres connectées et dans son district, de témoigner, de même pour Robin qui parviendra à convaincre certains de ses concitoyens du district douze à agir. Une chose est sûre ; sans eux une poignée de pacificateurs n’auraient pas été condamnée et ils peuvent être fiers d’eux. Si la rencontre semble avoir une issue appréciable pour beaucoup, ce n’est cependant pas le cas pour @Adara E. Westfall, dont la communication avec le reste du groupe est brusquement interrompue lorsqu’un pacificateur vient l’arrêter après avoir pris connaissance du petit manège illégal auquel elle se prête. Violentée et emmenée de force, personne n’a de ses nouvelles ce qui est toutefois très explicite pour avoir connaissance du sort qui lui a été réservé.

~~~

✤ Ce sujet commun arrive désormais à sa conclusion. Il reste toutefois ouvert encore quelques temps si vous souhaitez jouer en rp les conclusions réservées aux divers personnages. Comme vous pouvez le constater, ceux qui ont joué le jeu bénéficient de conclusions plus agréables que ceux qui n'ont pas daigné le faire. Dans la mesure du possible, nous avons essayé de convenir à vos personnages et de ne pas les handicaper, mais si cela vous freine dans l'évolution de votre personnage, n'hésitez pas à envoyer un mp à @Alexiane R. Hawthorne. Merci à tous d'avoir joué le jeu  I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://mockingjay.forumgratuit.fr
Robin D. Bates
DISTRICT 12
Robin D. Bates
△ correspondances : 139
△ points : 2
△ multicomptes : Adonis Nightsprings et Félix J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 02/01/2014
△ humeur : En colère.
△ âge du personnage : 37 ans
△ occupation : Travail dans la manutention.



sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitimeVen 5 Aoû - 14:53

    Pour la première fois de sa vie, il avait agi. Il n'avait pas été faible, égoïste, peureux et lâche. Il avait pris " les armes " et avait agi. Il s'était dressé contre la société, contre tous ces abus et avait réussi, tant bien que mal, à faire accuser des pacificateurs qui avaient la main un peu trop leste.
    Il avait été heureux d'apprendre que Chaol Trajan, l'homme qui avait brutalisé son frère, le pacificateur qui avait enfermé son petit frère sans aucune raison avait été accusé aussi. Cependant, sa joie était bien vite retombée lorsqu'il avait appris les raisons de son arrestation, qui n'avait rien à voir avec ce qu'il pensait être. Trajan était en vérité un rebelle. Du moins, un pacificateur rebelle qui s'était salement fait repérer par le reste des autorités. Même si cet homme n'avait aucun raison de s'acharner sur son frère, il avait été du côté des plus faibles tout ce temps. Pourquoi n'avoir rien dit ? Pourquoi ne pas avoir cherché à se rassembler avec d'autres personnes des Districts, comme ils avaient tous réussi à le faire ? Il était vrai que cela restait risqué, à en voir le sort qu'avait connu Adara. Mais ils avaient réussi. Ils avaient réussi... Assit sur un siège, dans sa petite maison, il se sentait enfin pousser des ailes. Il voulait plus, faire plus. Il voulait prendre part à la véritable action. Après tout, il était déjà un homme mort parmi les vivants et même si Rose ne lui pardonnerait jamais de s'engager ainsi et de se mettre en danger, il se devait de le faire. Pour elle. Pour que sa sœur, pour que son frère, pour que toute sa famille, tout son District et les autres puissent obtenir une meilleure vie.

    Robin se devait d'agir plus. Il voulait reprendre contact avec toutes ces personnes. Il voulait en savoir plus. Il voulait plus.


sujet commun (districts) ~ figure it out Tumblr_nxb3myg8VH1qit1g9o4_400  sujet commun (districts) ~ figure it out Tumblr_nxb3myg8VH1qit1g9o5_400
The kids of tomorrow don't need today
when they live in the sins of yesterday
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



sujet commun (districts) ~ figure it out Vide
MessageSujet: Re: sujet commun (districts) ~ figure it out   sujet commun (districts) ~ figure it out Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

sujet commun (districts) ~ figure it out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 5 :: Intrigues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.