petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
Le Deal du moment : -15%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
849 €

Partagez | 
 

 JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jorah E. Baÿs-Galor
DISTRICT 13
Jorah E. Baÿs-Galor
△ correspondances : 461
△ points : 2
△ multicomptes : ∇ aiden
△ à Panem depuis le : 11/11/2012
△ humeur : ∇ coincé entre le marteau et l'enclume.
△ âge du personnage : ∇ trente-et-un ans.
△ occupation : ∇ trafiquant, receleur, proie à temps complet.


can you save me?
statut:
relationships:


JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home Vide
MessageSujet: JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home   JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home Icon_minitimeDim 9 Aoû - 14:48



Salomon (Clyde, Luther) Baÿs-Galor
featuring Jeffrey Dean Morgan © copyright
On lui aurai donné le bon dieu sans confession a cet homme, il aurai pu avoir le monde a porté de main, mais il en a décidé autrement il y a longtemps de ça. La vie est une question de choix, Salomon Baÿs-Galor en a fait plusieurs dans sa vie, et tous l'on mené a cet instant. Élevé par un père qui battait sa mère, devant supporter les paroles d'une sœur aînée qui l'a toujours méprisé, pour être le gentil petit garçon, le préféré de sa mère, le mieux aimé. Alors il a grandit dans la haine, dans la pauvreté, dans l'irrespect de toutes choses, il n'avait que sa mère pour le comprendre, le voir grandir, elle aurait sans doute pu deviner qu'il deviendrai un monstre si elle n'avait pas succombé a cause des coups répétitifs, elle aurait peut-être pu le sortir de là. A la place Salomon a vécu avec son père et sa sœur pendant de longues années, et toute cette colère il l'a gardée, bien enfouie, décidé a la faire ressortir un jour. Pour s'échapper de cette vie qui allait le rendre fou il s'est engagé chez les pacificateurs, enrôlé dans son district natal (au choix). Lui qui n'avait connu que pauvreté s'est rapidement habitué a son nouveau rôle, si bien qu'il est vite monté en grade, parce que sa colère lui servait de leitmotiv. Alors, l'année où il a été promu chef pacificateur, il a descendu son père. Il l'avait gagné, sa revanche. A l'âge de vingt-deux ans il a accepté une mission, bien plus périlleuse que les autres, celle de descendre dans la fosse au lion. Salomon est arrivé dans le district treize en se faisait passer pour un rebelle, il a gagné la confiance du peuple, un loup grimé en mouton. Il a épousé une femme, si belle, si tendre, le parfait portrait de sa mère, il a gagné la confiance de tout le monde et il est même devenu instructeur. Mais la colère de Salomon ne s'était pas calmer pour autant, il était toujours loyal au gouvernement, il haïssait les rebelles plus que tout. Même quand il a eu son fils. Jorah. Il l'a aimé, à sa manière, il était froid, distant et n'hésitait pas a le rabaisser, comme son père l'avait fait avec lui. Loyal, déterminé, sans scrupule, Salomon a mené un train de vie calme, toujours sous son déguisement de parfait petit soldat, devenant même instructeur pour les recrus du treize, avant de reprendre son costume de pacificateur et de foutre le camp. Dans son sillage il a fait beaucoup de mal, brisé beaucoup de vie, celle de son fils, de sa femme qui en est morte de chagrin, et celle de Charlie. Il a quitté le district treize, un paquet d'informations en poche et une lame sur le cou d'une jeune fille, innocente. Salomon a cinquante-deux ans d'une vie bien remplie, il a toujours les même yeux clairs, légué en héritage a son fils qui n'a maintenant de cesse que de le retrouver pour l'abattre, comme un chien. L'homme est toujours pacificateur (district au choix), toujours aussi doué pour détruire la vie des autres et y prendre du plaisir, bien décidé a mener sa barque de façon a détruire les rebelles, tous jusqu'au dernier. Il y a un feu qui brûle en lui, en feu qui ne s'arrêtera jamais.

between you and Jorah.

Jorah E. Baÿs-Galor
Forgé à son image, un parfait reflet, aussi lisse qu'un miroir. Jorah, le fils unique, le portrait de son père. Il l'a placé sur un piédestal toute son enfance, son père, qui était si courageux, si brave, qui faisait si bien son travail. Jorah n'avait d'yeux que pour lui, cet homme a qui il voulait ressembler en grandissant. Salomon l'a aimé, a sa manière. Il l'a aimé comme son père l'avait fait avec lui. Jorah a été méprisé, malmené, rabaissé par son père qui ne pensait qu'à ses autres garçons, ses soldats. Alors le petit a tout fait pour attirer l'attention de cet homme, il a travaillé dur pour être le meilleur, le plus fort, le plus rapide, mais Salomon ne voyait rien, jamais. Il était bien trop occupé a son jeu du parfait rebelle pour faire attention a son propre fils. Car il n'a jamais oublié ce pourquoi il était venu au treize, n'a jamais oublié son uniforme de pacificateur si cher a son cœur. Il  l'aimait plus que son propre fils, que sa femme. Puis un jour il est parti. Salomon a révélé son véritable visage, a pris en otage Charlie afin de s'échapper du district souterrain. C'est son propre fils qui était de garde cette nuit là, il a vu le couteau de son père contre la gorge de la jeune fille, et il n'a rien fait. Jorah l'a laissé partir, comme ça, comme rien. Salomon ne sait toujours pas pourquoi, mais a vrai il se fout bien de connaître les raisons qui ont poussés son fils a le laisser prendre la fuite. Il a rejoins son district, fier d'avoir réussi une mission si longue sans avoir été découvert par qui que se soit. Salomon n'a jamais regretté l'abandon de sa famille, mais il y repense, de temps à autre, quand son cœur est soulevé par tout l'alcool qu'il s'envoie. Jorah lui, n'a jamais oublié, il va maintenant de district en district afin de le retrouver, et le tuer. La boucle du fils qui tue le père. Jorah, fils du roi, n'a de cesse de courir pour le retrouver afin de lui foutre une balle entre les deux yeux.




between you and Charlie.

Charlie T. Seearden Au Treize, Charlie l'a toujours trouvé louche, cet homme. Elle s'est confiée à ses parents, à son frère, mais personne n'a pris ses doutes en considération, lui répétant qu'il n'y avait pas plus loyal et digne de confiance que Monsieur Baÿs-Galor. Et quand elle s'en est ouverte à Jorah, le jeune homme a violemment réagi à ses accusations. Depuis, elle s'était promis de ne plus jamais en reparler avec qui que ce soit. Elle aurait dû insister, pourtant. Forcer son entourage à ouvrir les yeux. L'année de ses vingt-et-un ans, Baÿs-Galor a tombé le masque, et pour quitter les souterrains, a pris la jeune femme en otage - qui avait eu le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Personne n'a bougé le petit doigt pour lui venir en aide, et c'est une blessure qui ne s'est jamais refermée. Blessure que le Pacificateur a su exploiter à sa guise. Il a emmené Charlie avec lui jusqu'à son QG, au District 2, où il lui a lavé le cerveau, lui répétant jour après jour que la rébellion était une gangrène qu'il fallait endiguer, que les rebelles étaient des monstres qui n'étaient jamais venus la sauver quand elle avait besoin d'aide. Charlie s'est laissée convaincre, et s'est engagée dans les rangs des Pacificateurs. Baÿs-Galor est son mentor, et peut-être l'homme qu'elle respecte le plus sur cette Terre. Malgré ce qu'elle ressent encore pour Jorah, elle ne laissera pas le jeune homme faire du mal à son père.





between you and Raven.

Raven H. Abertnathy




Dernière édition par Jorah E. Baÿs-Galor le Mer 23 Déc - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jorah E. Baÿs-Galor
DISTRICT 13
Jorah E. Baÿs-Galor
△ correspondances : 461
△ points : 2
△ multicomptes : ∇ aiden
△ à Panem depuis le : 11/11/2012
△ humeur : ∇ coincé entre le marteau et l'enclume.
△ âge du personnage : ∇ trente-et-un ans.
△ occupation : ∇ trafiquant, receleur, proie à temps complet.


can you save me?
statut:
relationships:


JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home Vide
MessageSujet: Re: JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home   JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home Icon_minitimeDim 9 Aoû - 14:51


quelques petits détails.


HOOOOOOLA JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home 716432964 Hum... bonjour ou bonsoir a toi, oui toi ! toi qui regarde mon scénario d'un oeil attentif et, j'espère, intéressé ! Voici les petites choses que tu dois savoir sur le scénario. + PSEUDO: il est négociable dans de certaines mesures, j'aime beaucoup Salomon, mais si ça t'horripiles vraiment on peut s'arranger ne t'en fais pas. Le second prénom est négociable, j'ai mis deux trois petits noms que j'aime bien entre parenthèse ! A savoir que le nom de famille n'est pas négociable puisque c'est aussi celui de Jorah What a Face  + AVATAR: très peu négociable, parce que j'aime beaucoup Jeffrey et que je trouve qu'avec Cavill ils se ressemblent quand même un peu, du coup c'est parfait pour jouer le rôle de son père. Si, bien sur, utiliser Jeffrey vous fait du mal, il est négociable dans certaines mesures, je me réserve un droit de veto si jamais ça ne me convient pas. + PRÉSENCE: je ne demande pas du 24h/24 7j/7 mais un minimum de présence serait le bienvenu, je déteste les membres fantômes qui s'inscrivent sans finir la fiche ou qui ne réponde pas aux sujets postés et ne disent même pas au revoir en partant.  + ORTHOGRAPHE/SYNTAXE: là je ne demande pas un Molière ou autre, mais une orthographe correcte et une bonne syntaxe ça ne fait jamais de mal a nos petits yeux.  

J'espère ne pas t'avoir dégoûté(e) avec toutes ces précisions mais elles sont importantes pour moi. Sache que tu pourra me contacter par MP si tu as la moindre question ou le moindre problème. Et, bien évidemment, je serais éternellement reconnaissant si tu prenais mon scénario.

JE T'AIME DÉJÀ !
JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home 367803485.

Revenir en haut Aller en bas
 

JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Scenarios :: Scénarios masculins-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.