petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €

Partagez | 
 

 maybe we’ll find better days (pearl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwendal K. Jamshed
DISTRICT 3
Gwendal K. Jamshed
△ correspondances : 546
△ points : 6
△ multicomptes : thybalt, raven, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 17/06/2014
△ humeur : faussement détaché
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : maire du district trois


can you save me?
statut: célibataire et entretenant sa réputation de coureur de jupons.
relationships:


maybe we’ll find better days (pearl) Vide
MessageSujet: maybe we’ll find better days (pearl)   maybe we’ll find better days (pearl) Icon_minitimeVen 1 Mai - 22:37

PEARL & GWENDAL
MAYBE WE'LL FIND BETTER DAYS


L'attente. C'était la réponse de Gwendal à chaque fois que l'on tentait de lui tirer les vers du nez, de le pousser à en révéler plus que ce qu'il voulait bien dire puisqu'en étant maire on s'attendait à ce qu'il soit plus au courant que n'importe qui d'autre au district trois. Et en réalité il n'en était rien. Comme probablement les onze autres maires de Panem Gwendal avait reçu des directives aussi brèves que fermes du Capitole, témoignant bien de la volonté de la capitale de ne pas laisser la disparition du Président Snow ébranler l'équilibre si difficilement rétabli après la révolte de 2312. Et au fond de lui il avait peur Gwendal, pas seulement parce qu'il se souvenait de ce qui était arrivé à son prédécesseur après que le district trois n'ait lui non plus pas échappé à l'hémorragie de la rébellion, mais aussi et surtout parce que le sang avait trop coulé durant ces mois de chaos, trop pour que la chose ne puisse se reproduire à nouveau aujourd'hui ... le district trois ne s'en relèverai pas une seconde fois. Maintenir l'ordre dans le district restait donc actuellement le plus important, et pour cela Gwendal avait pris sur lui de travailler plus en collaboration qu'habituellement avec le chef pacificateur du district, et ce malgré leurs différents personnels. Une petite partie des pacificateurs normalement assignés au district trois avaient été rapatriée au Capitole ou ailleurs, ça Gwen lui-même n'en savait pas beaucoup plus que les autres, et le paradoxe voulait donc que l'on doive renforcer la sécurité tout en ayant moins de pacificateurs à disposition. Mais désormais, le visage du Président Snow ne trônait plus dans l'immense cadre doré au dessus de son bureau à la mairie, et pour le jeune homme que ce portrait avait toujours mis extrêmement mal à l'aise, c'était une petite victoire au milieu des prémices de chaos que le décès du Président faisait planer au dessus de la nation. Il y avait eu l'annonce des élections à venir, bien sûr, et depuis quelques jours les portraits des candidats au poste occupé jadis par Coriolanus Snow ne cessaient de défiler sur Capitol TV, dans une stratégie de matraquage publicitaire dont le Capitole avait toujours eu le secret. Mais cette période de campagne c'était une période durant laquelle les leaders se préoccupaient plus de leurs intérêts personnels que de maintenir l'ordre dans le pays ... et pour Gwendal c'était une inquiétude qui le tenait éveillé la nuit, et qui l'angoissait le jour.

C'est donc avec des sentiments ambivalents que le jeune maire avait accueilli l'invitation à diner de la famille Whything, partagé entre la crainte d'être à nouveau l'objet de questions auxquelles il ne serait pas en capacité de répondre, et l'envie malgré tout de voir autre chose que l'intérieur de son bureau ou de sa bouteille de liqueur. Parfois il se demandait encore si les gens étaient à ce point-là aveugle pour ne pas voir l'alcoolique notoire qu'il était devenu, ou bien s'ils avaient tout simplement la courtoisie de fermer les yeux et de faire comme si de rien n'était. Il avait finalement accepté, par politesse un peu, mais dans l'espoir de sentir au moins pendant une heure ou deux le poids de ses tracas peser un peu moins lourd sur ses épaules. Il n'avait pas entièrement conscience lorsqu'il avait été nommé pour succéder à l'ancien maire du district, de tout ce que cela impliquait et des soucis que cela pouvait engendrer ; Probablement que d'ici peu il aurait ses premiers cheveux blancs, et la situation politique du pays n'y serait sans doute pas étrangère. Le dîner s'était finalement passé sans encombres, Gwen reconnaissant envers Anna de ne pas lui faire subir un interrogatoire, et concédant lui-même à livrer le peu d'informations dont il disposait et qu'il était en droit de dévoiler ... c'est à dire assez peu. Les craintes de la maitresse de maison concernaient surtout les prochains jeux, dont la mise en suspend temporaire pouvait donner de faux espoirs à ceux qui n'y prenaient pas garde ... Et il était tellement facile pour elle de s'en faire, quand Pearl venait tout juste d'atteindre l'âge de sa première moisson. Gwen s'était fâché lorsqu'il avait appris que la petite avait pris des tesserae, et fait promettre à Anna de ne plus jamais avoir recours à ce stratagème les années suivantes ; Lui ne savait que faire de tous ces vivres qu'il recevait du Capitole, il préférait cent fois les distribuer - officieusement - à d'autres que de les voir s'entasser chez lui. Et pour Anna nul doute qu'il valait mieux une fierté entachée qu'une enfant pigée aux prochains jeux. Parce qu'ils auraient lieu, inutile de se voiler la face ... Peut-être pas tout de suite, peut-être seulement après les élections, mais ils auraient lieu. Le Capitole plus que jamais avait besoin de maintenant la terreur dans Panem si elle ne souhaitait pas que le changement de Président ne soit un nouveau prétexte à une révolte.

Ayant proposé son aide pour la vaisselle Gwendal s'était pourtant vu congédier gentiment hors de la cuisine par Anna, et finalement il était sorti un instant sur le perron pour fumer une cigarette. Son tabac ne provenait plus que d'une seule boutique du Capitole, parce que plus poivré mais pourtant moins agressif que celui qui circulait au marché noir du district, et à mesure que la situation politique s'enlisait la réserve de tabac du maire, elle, diminuait drastiquement. Quand la porte d'entrée s'était ouverte sur Pearl le jeune homme avait pourtant chassé d'un geste vif la fumée accumulée devant lui, et écrasé l'extrémité de sa cigarette contre la semelle de sa chaussure pour l'éteindre.« Tu ne fumeras pas plus tard, hu ? C'est mauvais pour la santé, et ta mère serait fâchée. » Et puis ce n'était pas parce que lui faisait des âneries qu'il fallait prendre cela pour un exemple. Probablement que sa mère et celle de Constance le sermonneraient à ce sujet si elles étaient encore là ... Mais elles ne l'étaient plus. « Elles ne sont pas déjà couchées à cette heure-ci, les petites filles ? » Il le voyait venir d’ici, qu’elle allait lui répliquer qu’elle n’était plus une petite fille, et peut-être que c’était la vérité au fond, les gamins grandissaient beaucoup plus vite qu’ils ne le devraient avec l'épée de Damoclès que représentait les jeux au-dessus de leurs têtes. Et encore plus depuis la révolte et son cuisant échec.



    - oh friends forgive me to live when you're gone -
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t7717-gwendal-i-wanna-hide-the-truth-i-wanna-shelter-you http://www.mockingjay-rpg.net/t8374-03-gwendal-don-t-ask-me-what-this-sacrifice-was-for http://dawnoftimes.tumblr.com
Pearl I. Whything
DISTRICT 3
Pearl I. Whything
△ correspondances : 103
△ points : 0
△ multicomptes : jamie et glaglaska
△ à Panem depuis le : 11/01/2015
△ humeur : naïve
△ âge du personnage : 13 ans


can you save me?
statut:
relationships:


maybe we’ll find better days (pearl) Vide
MessageSujet: Re: maybe we’ll find better days (pearl)   maybe we’ll find better days (pearl) Icon_minitimeJeu 14 Mai - 9:40



maybe   we'll   find   better   days



Il y a comme ça des jours un peu meilleurs que d'autres. Et depuis quelques temps, le soulagement m’envahissais. Un soulagement niais et éphémère. Comme si je me sentais libérée d'un poids conséquent à l'approche des temps de la moisson. Snow était mort. Et avec lui s'étaient envolés les promesses des prochains Hungers Games. Le gouvernement avait pris la décision de suspendre les jeux. Et dans ma naïveté d'enfant, je m'étais mise à comprendre qu'ils n'auraient plus jamais lieux. Qu'à jamais ma vie serait épargnée. Et que, comme maman, et d'autres avant elles, je pourrais continuer ma vie ici. Avec Bambou. Mon fidèle doudou.

Gwendal était venu manger à la maison ce soir. Je l'aimais bien Gwendal. Il était gentil. Et puis il avait connu les jeux. Il était maire du district. Et il m’impressionnait toujours un peu. Il me paraissait si grand. Et un peu endurci par les années, aussi. Il était ce genre de personne qui m’impressionnait. Parce qu'il était ressorti des jeux. Et qu'il avait eu le courage d'affronter la mort. Il m’impressionnait mais je n'avais pas envie de lui ressembler. Loin de moi l'envie de me rendre dans l'arène. Pour offrir mon corps et mon cœur à une foule en délire. Mais les jeux, c'était terminé de toute façon, non ?!

J'avais quand même eu un petit piquement au cœurs lorsque la mort de Snow avait été annoncée. Non pas que j'aimais cet homme. Enfin si, en quelques sortes. J'aimais bien le capitole moi. Et Snow était.... comment qu'ils disent les grands ? Charismatique ? je crois que c'est ça. Snow était charismatique. Mais je n'aimais juste pas les jeux. Pourquoi mourir et avoir mal ? Je ne comprenais pas trop. peut-être était-ce une préoccupation des grands que les petits ne pouvaient pas comprendre ? Oui. C'était sans doutes ça. Mais maman aussi elle avait peur des jeux. Et pourtant, Maman c'est une grande personne ? Est-ce qu'on est obligés d'aimer les jeux ?

Le repas s'était terminé et j'avais été autorisée à sortir de table. J'étais allée jouer avec Bambou dehors, avant que l'envie prenant de faire pipi ne m'avait forcée à rentrer. J'avais errer dans la maison, avant de finalement ressortir, parce que Bambou en avait terriblement envie. Les beaux jours revenaient et le temps commençait à s'adoucir. C'était agréable. Je me souvenais quand je courrais sous le soleil d'été, des fleurs tissées dans mes cheveux. Par maman. Elle est géniale maman, hein ? Et papa aussi. Mais Papa est plus occupé. Et puis c'est un monsieur. Il comprends moins les petites filles que maman.

Gwendal était dehors, aussi. Il fumait. Je grimaçai en sentant l'odeur du tabac qui pesait dans l'air. Mais le maire écarta sa cigarette et dissipa l'air. Non. Ca sent pas bon. J'ai pas envie de sentir pas bon. Lui répondis-je avant de me rendre compte que j'étais tout bonnement entrain d'insinuer que Gwendal ne sentait pas bon.. Enfin heu. C'est pas ce que je veux dire. Je... Mince. Pearl tu es pas douée. Mes joues s’empourprèrent et je baissais les yeux. Gwendal ajouta une autre phrase et je saisis l'occasion de me dépêtrer de là.. Les petites filles ne sont pas moissonables. Une réponse comme une autre pour lui indiquer que je n'étais plus petite. Mais que j'avais un peu peur de quitter l'enfance quand même. Je m'avançais vers lui et m'arrêtai à ses côtés. . Mais les jeux c'est terminé de toute façon, hein ? ajouté-je, essayant de me convaincre que je n'aurais jamais à affronter les regards se tournant vers moi à l'évocation de mon arrêt de mort.



naivety & innocence
« Je m'appelle Pearl Ileen Whything, et cette année je suis éligible. Je m'appelle Pearl, et je ne veux pas mourir. Je m'appelle Pearl, et j'aimerai que la naïveté de l'enfance jamais ne s'en aille. »
Revenir en haut Aller en bas
Gwendal K. Jamshed
DISTRICT 3
Gwendal K. Jamshed
△ correspondances : 546
△ points : 6
△ multicomptes : thybalt, raven, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 17/06/2014
△ humeur : faussement détaché
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : maire du district trois


can you save me?
statut: célibataire et entretenant sa réputation de coureur de jupons.
relationships:


maybe we’ll find better days (pearl) Vide
MessageSujet: Re: maybe we’ll find better days (pearl)   maybe we’ll find better days (pearl) Icon_minitimeVen 19 Juin - 2:26

Gwendal n'était pas simplement sorti parce qu'il avait besoin de prendre l'air, ou même besoin de sa dose de nicotine. Il était aussi sorti parce que si une partie de lui était profondément sociable et appréciait de passer la soirée en compagnie de gens qu'il appréciait plutôt que reclus seul chez lui, l'autre partie finissait toujours par s'angoisser lorsqu'il devait garder trop longtemps le masque de bonne umeur et de calme olympien qui était supposé le définir. Le vainqueur avait eu ses mauvais moments après la sortie de l'arène, comme n'importe quel autre vainqueur à vrai dire, mais pour tous il était au fil du temps redevenu plus ou moins celui qu'il était avant cet épisode de sa vie, le gentil Gwen, celui qui aimait tout le monde et ne ferait pas de mal à une mouche ... et c'était fatiguant, de faire croire qu'il n'était que cela. De prétendre que parfois il n'avait pas simplement envie de dire à son interlocuteur de la boucler, peu importe que ce qu'il ait à dire soit intéressant ou non, parce que le bruit devenait un brouhaha sans le moindre sens. Là il profitait du silence, il utilisait chaque seconde passée dehors à fumer sa cigarette à recharger ses batteries, parce que les Whything n'étaient pas des personnes à qui il voulait donner l'impression de ne pas être de bonne compagnie. Ce n'était pas eux, le problème, c'était lui. Il avait sursauté à l'arrivée de Pearl, tentant aussitôt de chasser la fumée autour de lui et écrasant ce qui restait de sa cigarette sous la semelle de sa chaussure ; Inutile de prendre exemple sur lui, la clope c'était mauvais, et comme toutes les mauvaises choses faciles d'accès Gwen s'y était essayé et laissé piéger, mais ce n'était pas parce qu'il était un crétin qu'elle devait en faire de même.  « Non. Ça sent pas bon. J'ai pas envie de sentir pas bon. » Touché. C'était dit avec une telle conviction et sans la moindre hésitation que cela avait arraché un léger éclat de rire au vainqueur, tandis que la petite se rendait compte de la portée que pouvaient avoir ses paroles et bafouillait tout à coup « Enfin heu. C'est pas ce que je veux dire. Je... » Il avait secoué la tête, légèrement, et assuré d'un ton amusé tout en quittant la marche sur laquelle il s'était assis pour se remettre debout « Non, tu as raison. » Et encore, si le tabac était le pire des vices du vainqueur. Mais même pas, l'alcool lui donnait bien plus de fil à retordre et au district trois c'était un secret de polichinelle. Mais il n'avait pas eu envie de prendre le risque de gâcher l'invitation des Whything en se comportant mal, aussi à table il s'était contenté de refuser poliment lorsqu'on lui avait proposé autre chose que l'eau qu'il avait versé dans son verre. Ignorant un peu comment faire la conversation à une enfant - parce qu'à ses yeux elle en était une, cela va sans dire - il avait un peu maladroitement et sans réelle volonté d'avoir l'air désobligeant fait une réflexion sur le fait qu'elle était encore debout malgré l'heure avancée et la nuit déjà tombée depuis un moment. « Les petites filles ne sont pas moissonables. » Touché, encore . Quand au juste cette gamine était-elle devenue si perspicace ? « Mais les jeux c'est terminé de toute façon, hein ? » Perspicace mais pas moins denuée d'espoir que n'importe qui d'autre. Et on pouvait difficilement le lui reprocher au fond, en surface on pleurait la disparition du Président mais en vérité on espérait surtout après un changement dans la manière de gouverner. Gwendal aussi espérait, sans pouvoir s'en empêcher, mais pourtant il n'était pas dupe. Et puisque Pearl venait elle-même de faire remarquer qu'elle n'était plus une petite fille, sans doute pouvait-il lui épargner un mensonge de complaisance et faire preuve d'un peu d'honneteté « Je ne sais pas. » on attendait de lui qu'il sache, il était maire, il était supposé être au courant. Sauf qu'il ne l'était pas, pas plus que les onze autres maires de Panem ; Quelque part Gwen était persuadé que donner ainsi de l'espoir aux habitants était un moyen de tenir la population tranquille en attendant les nouvelles élections. Personne n'oserait se rebeller si l'espoir d'un futur moins sanglant se dessinait, peut-être. « J'espère. Mais pour le moment cela ne sert à rien d'y penser. » Il faisait un peu l'autruche lui aussi, les jeux c'était un peu son cauchemar personnel, celui qui se répétait chaque année inlassablement, telle une mascarade à laquelle son rôle de mentor le forçait à participer année après année. Même la victoire de Prudence ne l'avait pas déchargé de ce fardeau, parce que mentor ou non en période de jeux on attendait de lui qu'il parade au Capitole comme n'importe quel autre vainqueur, et comme un bon petit soldat du gouvernement il s'exécutait sans broncher et enchaînait les sourires radieux face caméra. Peu importe qu'il soit aviné du matin au soir durant cette période. « Promet-moi que tu ne reprendras pas de tesserae. » avait-il finalement repris en reposant sur Pearl un regard sérieux. Il ne lui faisait pas de reproche, mais il souhaitait véritablement éviter que la chose se reproduise à l'avenir. Il était même prêt à lui trouver quelques tâches simples à accomplir pour lui si c'était de ne pas vouloir donner l'impression de demander la charité à quelqu'un qui la dérangeait. Lui c'était d'imaginer le nom de cette petite écrit plus de fois que nécessaire dans la jarre de tirage au sort des jeux, qui le dérangeait.



    - oh friends forgive me to live when you're gone -
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t7717-gwendal-i-wanna-hide-the-truth-i-wanna-shelter-you http://www.mockingjay-rpg.net/t8374-03-gwendal-don-t-ask-me-what-this-sacrifice-was-for http://dawnoftimes.tumblr.com
Pearl I. Whything
DISTRICT 3
Pearl I. Whything
△ correspondances : 103
△ points : 0
△ multicomptes : jamie et glaglaska
△ à Panem depuis le : 11/01/2015
△ humeur : naïve
△ âge du personnage : 13 ans


can you save me?
statut:
relationships:


maybe we’ll find better days (pearl) Vide
MessageSujet: Re: maybe we’ll find better days (pearl)   maybe we’ll find better days (pearl) Icon_minitimeMar 22 Déc - 16:53

maybe   we'll   find   better   days



Gwendal avait l'air d'être un gentil monsieur. Le sang avait coulé sur ses mains mais je n'arrivais pas à m'imaginer les horreurs qu'il avait pu voir ou commettre. Pour moi l'arène semblait si loin. Et si dénuée de sens. Comme un cauchemar duquel on se réveillait un jour. Elle m'était presque irréelle, bien que maman n'évoquait que rarement la dureté des jeux. Je crois qu'elle en a peur, en vérité. Alors j'aimerai ne pas les craindre, moi. Pour rassurer maman. Et pour lui montrer que moi aussi, comme les grandes dames, je n'ai pas peur. Mais la réalité de la mort nous rattrape tous un jour... Et ceux qui ne sont pas revenus nous rappellent Ô combien la faucheuse est sortie des cauchemars pour se métamorphoser. L'enfance ne devrait pas se construire dans l'effroi et le chagrin.

L'hésitation de Gwendal quant à la continuité des jeux me fit douter. Et mes yeux pétillants se refermèrent. Je tentais tant bien que mal de cacher la petite lueur de peur qui venait d'y éclore. Mais la vérité était telle. Je ne voulais pas quitter ces lieux que j'affectionnais.   Il a l'air gentil le président. Moi je suis contente que Snow soit mort. C'était un vilain. Dis-je. J'avais toutefois pris mes précautions en chuchotant ceci pour qu'on nous surprenne pas. Maman faisait ça quand elle disait des choses qu'on a pas le droit de dire. Mais c'est pas bien d'être content que les gens soient morts alors je suis triste un peu aussi. Ça c'était pour me donner bonne conscience. En vérité je ne savais que trop peu de choses sur la mort. C'était quelque chose de trop abstrait, un concept inatteignable pour mon cerveau d'enfant. La mort c'était un peu comme un départ duquel on reviendrait peut-être... C'est comme ça que je voyais les choses. Mais j’espérais que Snow se perdrait en route. Je n'aimais pas ce vieux monsieur. Il semblait si méchant. Et pourtant je lui trouvais un petit quelque chose de sympathique. Comme si malgré toute la terreur et toute l'horreur qu'il avait mises en place, je pouvais me l'imaginer comme un gentil papi. Peut-être avait-il une fille, comme moi. Peut-être l'aimait-il et lui racontait des histoires au coin du feu pour qu'elle s'endorme. Il était gentil et méchant à la foi. C'est comme ça que je le voyais quand il passait sur les écrans. Les jeux faisaient faire des choses bizarres aux gens. Et sans doute leur ôtait-ils une part de gentillesse et de bienveillance.

Les tesseraes... J'en avais déjà prise une. Mais c'était pour aider papa maman. Parce qu'ils étaient gentils avec moi. Je leur devais bien ça non ? Je ne sais pas... Parfois on a un peu faim. Dis-je. Je savais bien que mes parents faisaient de leur possible, mais les temps étaient durs à certaines périodes. Pourquoi on doit mettre sa vie en danger pour manger, hein ? Demandai-je, les yeux tristes. Tu en avais pris toi des tesseraes ?. Finis-je par questionner Gwendal, de ma curiosité infantile déplacée. Peut-être n'était-ce pas si grave que de souscrire des tesseraes. Si tout le monde le faisait alors les chances restaient équitables. Puis si les jeux étaient abolis, on pourrait se nourrir sans rien risquer. A moins qu'ils abolissent les tesserae aussi ? Et alors comment mangeraient-on ? J'avais parfois le sentiment de me poser des questions qui n'avaient pas lieu d'être pour les fillettes de mon âge. Comme si la pression de la mort m'avait fait grandir trop vite. Comme si ces jeux avaient brisé mon enfance, faisant s'envoler les rêves d'enfants. La faucheuse côtoyaient les jeux imaginaires que j'inventais.



naivety & innocence
« Je m'appelle Pearl Ileen Whything, et cette année je suis éligible. Je m'appelle Pearl, et je ne veux pas mourir. Je m'appelle Pearl, et j'aimerai que la naïveté de l'enfance jamais ne s'en aille. »
Revenir en haut Aller en bas
Gwendal K. Jamshed
DISTRICT 3
Gwendal K. Jamshed
△ correspondances : 546
△ points : 6
△ multicomptes : thybalt, raven, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 17/06/2014
△ humeur : faussement détaché
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : maire du district trois


can you save me?
statut: célibataire et entretenant sa réputation de coureur de jupons.
relationships:


maybe we’ll find better days (pearl) Vide
MessageSujet: Re: maybe we’ll find better days (pearl)   maybe we’ll find better days (pearl) Icon_minitimeMer 15 Juin - 17:17

Parfois Gwendal avait l'impression que les habitants du district trois surestimaient beaucoup ses connaissances et ses capacités en tant que maire du district. Il n'était pas beaucoup plus au courant qu'eux, ou alors avec très peu d'avance, et ses pouvoirs étaient à la limite de ce que permettait le Capitole, c'est-à-dire bien peu de choses. Alors concernant les jeux il y avait fort à parier qu'il apprendrait les choses au fur et à mesure, comme n'importe qui à Panem, avec la peur que leur suspension ne soit que temporaire et l'amertume qui le gagnait en songeant à tous les faux espoirs que cette suspension aurait créé, si les jeux étaient amenés à revenir. Il voulait croire à la parole de Deverell, croire en l'intelligence et le désir de réforme de cet homme qu'il avait ouvertement soutenu parce qu'à défaut de lui sembler entièrement digne de confiance, il lui semblait plus fiable et plus mesuré que les autres candidats proposés. Observant la fillette baisser timidement la tête il l'avait entendue murmurer « Il a l'air gentil le président. Moi je suis contente que Snow soit mort. C'était un vilain. Mais c'est pas bien d'être content que les gens soient morts alors je suis triste un peu aussi. » et esquissant un vague sourire, un peu triste, il avait passé une main rassurante sur ses cheveux et murmuré de la même façon « Promis, ça restera entre nous. » Grand mal lui prendrait d'avouer qu'en grandissant, on en venait plus souvent à souhaiter la disparition de certaines personnes, peu importe que cela soit respectable ou non. La chose était d'autant plus vraie en période de jeu où chaque district souhaitait en silence la mort des tributs des districts voisins par simple désir de voir revenir vivant l'un des deux enfants du pays ... Mais tout ça était derrière eux, maintenant. Il fallait l'espérer.

Reste que l'espoir n'était jamais une certitude, et que le fait même que les jeux aient été annulés mais pas la possibilité de contracter des tesserae pouvait faire craindre que rien n'était définitif. Dans le doute, il convenait du point de vue de Gwendal de s'en tenir aussi éloignés que possible, et le fait que la petite Whything y ait malgré tout eu recours lui mettait le corps et l'estomac en vrac. Elle ne devait pas recommencer. « Je ne sais pas ... Parfois on a un peu faim. » Cette fois-ci c'était lui qui avait baissé la tête, un peu honteux de ne jamais manquer de rien quand tant dans son district manquaient de l'essentiel. Oh il n'avait pas eu tout cela gratuitement, il avait hérité du sang sur les mains et de la vie bousillée qui allait avec, mais malgré cela il n'avait pas l'impression d'entièrement le mériter. « Pourquoi on doit mettre sa vie en danger pour manger, hein ? Tu en avais pris toi des tesseraes ? » Pourquoi ? Parce qu'ils vivaient dans un putain de pays où si on ne vivait pas dans la cage dorée de la capitale on était destiné à crever la bouche ouverte ou à se saigner pour tenter de survivre un peu plus longtemps. Mais comment expliquer cela à une gamine de cet âge ? Elle n'était plus une petite fille, lui avait-elle dit, mais elle n'avait pas conscience de posséder encore le peu d'innocence dont on pouvait être pourvu à Panem, et ce n'était pas le rôle de Gwendal de la délester de cela. « Non, aucun. Mais j'étais bien plus âgé que toi. » Autrement dit ses chances à ce moment-là étaient déjà nettement supérieures, comme pour tous les gamins qui entraient dans leur dernière année d'éligibilité. « Tu sais ce qu'on va faire ? » Marquant une pause, il avait posé un genou à terre pour se mettre à la hauteur de la fillette, et adopté volontairement un ton sérieux, pour avoir toute son attention « La prochaine fois que vous avez faim, tu ne vas pas à la mairie, tu viens frapper chez moi. Tu connais le chemin ? » Probablement, tout le monde connaissait le chemin qui menait au village des vainqueurs, bien que peu se risquaient à s'y aventurer. Probablement à la fois pour ne pas se frustrer en se confrontant à des richesses qu'ils ne possédaient pas, et parce que chacun savait que derrière leur porte les anciens vainqueurs cachaient tous les démons qu'ils tentaient le reste du temps de camoufler à la face du monde. « Je te donnerai l'équivalent d'un tesserae, et personne ne sera forcé de le savoir. Ça sera notre petit secret. » A la fois parce que Gwendal savait que ses parents n'accepteraient jamais, eux, et parce qu'il n'était pas non plus bien sûr que cela soit réglementaire.

La porte avait grincé et la mère de Pearl à son tour avait débarqué sur le perron, le torchon de la vaisselle toujours à la main, et un sourire calme sur le visage. « Pearl, je crois qu'il est temps d'aller dormir. » Il faisait entièrement nuit, c'est vrai, bien que Gwendal lui ne voit plus vraiment le temps filer et ne se serve plus du soleil comme point de repère depuis longtemps. « Tu dis bonne nuit à Gwen ? » Il avait esquissé un sourire, et profité d'être toujours à la hauteur de la fillette pour déposer un baiser sur sa joue avant de se remettre debout. Il n'allait pas tarder lui non plus, bien qu'il ne manquerait probablement pas de proposer une fois de plus son aide à Anna pour terminer de ranger la table, bien qu'il s'attende à un nouveau refus. « Bonne nuit. Et pense à ce que je t'ai dit. » Interceptant le regard d'Anna il avait fait mine de rien et laissé échapper un nouveau léger sourire, comme il en avait l'habitude lorsqu'il en pensait plus qu'il ne le disait.



    - oh friends forgive me to live when you're gone -
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t7717-gwendal-i-wanna-hide-the-truth-i-wanna-shelter-you http://www.mockingjay-rpg.net/t8374-03-gwendal-don-t-ask-me-what-this-sacrifice-was-for http://dawnoftimes.tumblr.com
Contenu sponsorisé



maybe we’ll find better days (pearl) Vide
MessageSujet: Re: maybe we’ll find better days (pearl)   maybe we’ll find better days (pearl) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

maybe we’ll find better days (pearl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 5 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.