petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
Le Deal du moment : -58%
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez | 
 

 HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pepper-Swann Heavensbee
DISTRICT 6
Pepper-Swann Heavensbee
△ correspondances : 569
△ points : 25
△ multicomptes : alexiane, hunter (leevy)
△ à Panem depuis le : 03/10/2011
△ humeur : go fuck yourself
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : ancienne mentor, reconvertie en fugitive


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy Vide
MessageSujet: HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy   HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy Icon_minitimeLun 20 Mai - 20:54



Clyde 'River Blackwell' Jenkins
featuring hugh dancy © copyright

River Blackwell. Identité partie en fumée il y a une dizaine d’années, oubliée puis effacée de la mémoire des gens. Malheureux qui est décédé dans d’atroces souffrances il y a un peu plus de dix ans. Massacré par la personne en qui il avait le plus confiance, sa propre co-tribut lors de la 66ième édition des Hunger Games, Pepper-Swann Heavensbee. Tout cela sous la surveillance des caméras, et pour le plus grand bonheur des spectateurs du Capitole. Avant la moisson et l’horreur des jeux, River était un garçon désinvolte. Peut-être trop. Conscient de l'ombre des Jeux qui planait sur sa tête ainsi que les coups des Pacificateurs qu'il recevrait un jour ou l'autre pour un prétexte qu'eux seuls parviennent à justifier, River, à l'inverse de la plupart de ses concitoyens, a décidé de vivre. Il agissait comme il le souhaitait, il se fourrait dans tous les coups tordus du district, il disait ce qui lui passait par la tête sans qu'on ne l'empêche d'exercer son droit d'être un citoyen avant d'être un pion du Capitole. Il était ainsi, River, téméraire, courageux, grande gueule, incontrôlable. On ne savait jamais à quoi s'attendre avec lui, c'est probablement la raison pour laquelle il était si attachant. Et la raison pour laquelle son duo avec Pepper fonctionnait si bien. Elle était son opposé, là où River fonçait, elle se voulait réfléchie. Là où il était susceptible de dépasser les limites et de s'attirer les foudres des autorités, elle intervenait comme une médiatrice pour qu'il s'évite de nouvelles cicatrices. Là où elle s'interdisait de vivre par peur des représailles, il était celui qui lui permettait de le faire. River c’était un type bien. Le genre que tous les garçons veulent comme meilleur pote, et toutes les filles comme amants. Mais ça, c’était avec les Jeux. Dans l’arène, il a vite succombé à la folie. Il était désinvolte, mais pas au point de devenir une bête sanguinaire. Dans l'arène, les rôles se sont échangés. River s'est avéré incapable de briser ses valeurs, quand Pepper n'a pas hésité une seule seconde à le faire pour assurer sa survie.  À cause de la violence de l'arène, il a vite disjoncté. Il savait très bien qu’il n’avait pas les nerfs pour gagner, ou du moins, pour revenir des Jeux sans être hanté par ceux-ci. Et puis, un jour, pris de folie, il s’est attaqué à sa propre co-tribut, qu’il a voulu étouffer avant d'essayer de l'égorger La jeune fille s’est défendue et il en est mort. Il savait très bien qu’il pouvait compter sur elle pour lui offrir une mort rapide, plutôt que d’être torturé par un carrière. River fut ramené dans une simple boîte en bois au district six, prêt à être réduit en poussières… puis revenu d’entre les morts grâce au district treize. Après un entraînement intensif de plusieurs mois (précédé d'une longue période de réadaptation à la société) pour devenir soldat pour le compte des rebelles, il s’est évaporé au cours d’une mission. Aujourd'hui, âgé detrente-et-deux ans, River est toujours porté disparu. Du moins, c’est la version officielle.

Sauf que River Blackwell n’existe pas. N’existe plus. River n’est qu’une image, un moyen pour lui de parvenir à ses fins. Lui ? Clyde Jenkins, nom plutôt traditionnel pour un citoyen originaire du Capitole. Né et éduqué dans la pure tradition de la Capitale, Clyde n’a jamais douté du gouvernement actuel et de sa façon de contrôler Panem. Brave petit soldat, loyal à Snow jusqu’au bout. Âgé de trente-cinq ans, le jeune homme voue une véritable admiration envers le Président depuis qu’il est en âge de comprendre ce qui l’entoure. Autant dire que son rêve le plus cher était de faire partie de l’entourage du Président. Chose qu’il a réussi, en gravissant les échelons les uns après les autres afin de devenir l’un des conseillers du Président malgré son jeune âge. Un conseiller un peu particulier ceci dit, et qui reste dans l’ombre. Conscient du pouvoir de manipulation et de séduction de son poulain, Snow lui a assigné un travail qu’il prend plaisir à effectuer. Clyde s’accapare l’identité des autres de leur histoire jusqu’à leurs manies ou tics de langage. Véritable caméléon, il se fond dans la personnalité des autres, jusqu’à en oublier la sienne. Mais dans quel but ? Le rôle de Clyde est simple. S’immiscer dans la vie de ses victimes, jusqu’à ce qu’elles crachent le morceau, fasse un faux pas, révèle leurs véritables intentions. Clyde se bat contre les rebelles qui se cachent parmi les citoyens du Capitole, habitants ou anciens vainqueurs. Il obtient leur confiance pour mieux les dénoncer aux autorités par la suite. Une fois la menace éliminée, il repart, se fond dans une nouvelle identité et cible une nouvelle victime. Clyde est une ombre, ce qui fait que personne ne connait réellement la véritable identité du jeune homme. Sa discrétion est légendaire. On le connait, sans pour autant parvenir un mettre un visage sur ce nom. Tout juste sait-on qu'il est loyal envers le gouvernement, et qu’il éprouve une réelle haine pour les rebelles, sans en connaître la raison. Mais Clyde est bien plus qu’un simple type qui suit les ordres et longe les murs. Au fil des années, des missions, il en a presque oublié qu’il était réellement. Presque schizophrène, pris aux pièges entre ses propres souvenirs et ceux qu’il a volé à d’autres. Peut-être parce que malgré son apparence confiante, il a été brisé par des parents qui le malmenaient et qui ne se privaient pas pour faire pression pour lui, pour qu’il se hisse toujours plus haut sur l’échelle sociale. Une maltraitance physique, verbale mais surtout psychologique qui l'a atteint plus qu'il ne le pensait et qui a fait de lui quelqu’un de particulièrement lunatique, arrogant le matin, puis renfermé sur lui le soir. Une énigme pour quiconque s’en approche, et pourtant, tous tombent dans le panneau, car il sait trouver les bons mots pour se mettre les autres dans la poche. On ne sait jamais ce qui se passe dans son esprit, s’il est sincère ou s’il se cache toujours derrière un masque. Si en public (du moins lors des rares sorties qu'il s'accorde) il fait preuve d’un grand sang-froid, obligatoire dans son genre de travail, en privé c’est une autre histoire. Il est fortement déconseillé de le pousser à bout. Il peut très bien se montrer violent et impulsif si ses limites sont égratignées. Il n’en reste pas moins un homme mystérieux, qui à force d’endosser des rôles qui ne sont pas le sien, qui deviennent de plus en plus lourd à porter, semble sombrer de jour en jour.  Une perte de contrôle désormais aidée par l'élection d'Ulysses Deverell, un Président instable qui ne parvient pas à remplacer le bien aimé Snow dans le cœur de Clyde, et pour lequel ce dernier voue une haine sans limite, d'autant plus depuis qu'Ulysses cherche à remanier le gouvernement, avec à la clé la suppression de son rôle d'infiltré de l'ombre, dont les manières pour parvenir à ses fins sont considérées comme un chantage psychologique.

histoire et précisions

L'histoire de Clyde est relativement libre, il faut juste respecter le fait qu'il soit né et qu'il ait grandi au Capitole, qu'il a réellement eu une admiration sans failles pour Snow, mais que ses convictions sont désormais ébranlées par l'arrivée au pouvoir d'un Ulysses Deverell inconstant. Clyde restera toujours pro-capitole, mais il n'est pas exclut que son opinion soit moins virulente à l'égard des districts et des rebelles.

Ensuite, il n'est peut-être pas facile de comprendre la façon donc Clyde agit pour prendre/créer des identités et notamment celle de River, voilà donc quelques explications.
+ Comme décrit dans la présentation du personnage, il reste discret et dans l'ombre, il ne se montre aux soirées qu'en cas de force majeure, et dans quel cas il s'assure malgré tout de ne pas ressembler à son "vrai lui", autant physiquement qu'au niveau du caractère.
+ Quant il crée une identité sur mesure, c'est un travail qui lui demande plusieurs semaines, plusieurs mois pour les cas plus complexes. Il est aidé dans cette démarche, notamment par les pacificateurs qui n'hésitent pas à user de leur force et de leur autorité pour parvenir à obtenir les moindres informations pouvant être utiles à Clyde de la part des proches des personnes dont il s'apprête à prendre l'identité. Il lui arrive aussi de rencontrer ceux-ci quand ils se font coopératifs, afin d'en apprendre toujours plus. Bien évidemment, ceux dont il s'apprête à prendre l'identité sont soit tués, soit enfermés dans les cachots du Capitole, dans l'espoir d'avoir le droit à quelques indices sur eux. Il a aussi un accès illimité aux caméras de surveillance du Capitole placées dans les moins recoins des districts, ainsi que les archives de celles-ci s’étendant sur plusieurs années, de façon à capter, par exemple, les mimiques de ses victimes dès leur plus jeune âge.
+ Ce travail prend du temps en général, il ne reste pas seulement une semaine sur une même personne, c'est un travail qui dure plusieurs mois et qui demande beaucoup de manipulation, raison pour laquelle au fil des années lui-même s'y perd, bien qu'en fin de compte il n'ait pas endossé un grand nombre d'identités.
+ Concernant sa dernière victime en date, Pepper donc, le Capitole l'a soupçonnait d'appartenir à la cause rebelle, ce qui est le cas depuis une dizaine d'années. Elle se rend régulièrement au Capitole afin de soutirer un maximum d'informations aux citoyens de la Capitole pouvant servir la cause rebelle, elle infiltre des rebelles parmi les citoyens de la capitale, mais également dans les rangs des Pacificateurs, ce qui s'est avéré très utile pour obtenir des informations capitales sur les intentions des autorités ou pour saboter des missions. C'est pour cette raison qu'on a ordonné à Clyde de prendre l'identité de River, puisque c'était la seule personne en qui la jeune femme avait confiance, et que cela s'est bien vu durant ses Jeux.
+ Clyde aura la chance d'être aidé par l'ébranlement de la foi en la cause rebelle de la jeune femme, qui a perdu la totalité de ses proches dans ce combat, et qui n'a également pas apprécié qu'Ulysses Deverell accède au pouvoir, le trouvant également trop inconstant pour être honnête, et ne pensant plus qu'à ce stade quiconque puisse changer les choses. N'ayant plus foi en la cause qui dictait son quotidien depuis une décennie, n'ayant plus personne à ses côtés, il lui restera deux options ; la mort ou se trouver une nouvelle raison de vivre, qu'elle trouvera  en la personne de River dont le retour tombera au bon moment. Bien évidemment, elle ne se laissera pas berner facilement, mais Clyde aura toutes les cartes en mains pour qu'elle tombe dans le panneau malgré sa méfiance naturelle. Il possédera les cicatrices de River, ses tics et ses habitudes, il connaîtra par cœur certains détails que seuls lui et Pepper pouvaient savoir, et il a également la chance de partager les caractéristiques physiques de River. Mais son plus grand avantage restera le fait que Pepper n'ait jamais accepté la mort de son ami.
MAJ 2016 + Pepper a mis plusieurs semaines à croire à son histoire, puis à lui faire confiance (River étant, officiellement, un soldat ayant disparu de nombreuses années et pouvant avoir été manipulé par le Capitole puisque c'est un cas de figure s'étant produit), et, enfin, a accepté de lui confier son véritable rôle dans la rébellion (qui n'est pas seulement celui d'une informatrice mais bel et bien d'une recruteuse qui infiltre des rebelles parmi les autorités), si bien qu'il a fallu environ un an à Clyde avant de parvenir à avoir suffisamment d'éléments et de preuves pour révéler au grand jour la véritable idéologie de Pepper, mais il a mené sa mission à terme.
between you and me.

Ils se connaissent sans se connaître. Il l’a étudiée tel un cas d’école pendant des mois, de sa moisson à ses dernières apparitions au Capitole. Il a questionné tous ceux capables de l’avoir rencontrée, tous ceux capables de l’éclairer sur la personnalité de la jeune femme. Et Snow a ordonné l’interrogatoire (musclé) des proches d’un certain River, co-tribut de la demoiselle dans l’édition des Jeux qu’elle a gagnée. Co-tribut qu’elle a tué. Il a visionné durant des centaines d'heure des bandes d'image sur lesquelles apparaissent River, de son plus jeune âge jusqu'à ce qu'il pousse son dernier soupir dans l'arène. Encore, et encore, afin d'enregistrer chaque détail pouvait lui aider à obtenir la confiance de sa victime, ainsi que l'assurance de ne pas faire le moindre faux pas. Et c’est ainsi que Clyde est devenu River, pour coincer la demoiselle et qu’elle faute en avouant son appartenance aux rebelles, mais surtout le fait qu'elle n'est pas une simple informatrice innocente et qu'elle joue un vrai rôle dans l'organisation rebelle. Mais tout ne s'est pas fait si facilement, Pepper a mis des semaines avant d'accepter l'idée qu'il puisse effectivement s'agir de River, le testant à la moindre occasion. Mais Clyde avait travaillé son dossier, les chirurgiens se sont affairés pour lui donner - de façon temporaire - le corps de River, et une certaine psychologue du district treize, elle-même infiltrée du Capitole, a participé au travail psychologique sur Pepper, la convaincant que River était bel et bien vivant, lui fournissant même des preuves. Pepper-Swann, trop aveuglée par ce retour qu’elle a attendu sans jamais l’espéré et par le don de manipulation de Clyde, va finalement tomber dans ce piège qui se refermera autour d'elle. Au fil des semaines, elle va réapprendre à connaître ce garçon qu’elle a aimé, et tomber à nouveau sous son charme, retrouver une certaine conviction, mais surtout une raison de vivre. Jusqu'au jour où Pepper a fait une erreur. Une simple erreur, un mot de trop, une phrase suspecte, qui a permis à Clyde de la dénoncer aux autorités. C'est ensuite un Pacificateur qui s'est chargé de son cas, lui faisant subir de nombreuses tortures pour qu'elle en dise plus sur son rôle au cours de toutes ces années, sans parvenir à ses fins. Maintenant que la jeune femme est une fugitive, la cause rebelle ne lui importe plus, la seule chose qui lui occupe désormais l'esprit est de retrouver Clyde et de lui faire payer cette manipulation dont elle ne supporte pas d'avoir été victime. Si chacun parvenait à voir au-delà de leur idéologie, ils découvriraient qu'ils ne sont pourtant pas si éloignés, chacun ayant mis un point d'honneur à défendre leurs convictions, pour finalement se perdre au combat, sans savoir finalement qui ils sont véritablement sans ces causes à défendre, dans un Panem dont le gouvernement de correspond ni à l'un, ni à l'autre. Et peut-être que ce nouveau combat entre deux âmes brisées, marqué par un attachement qui ne s'est pas avéré sincère et une haine profonde qui leur permet de vivre, est exactement ce dont ils ont besoin pour se trouver.







Dernière édition par Pepper-Swann Heavensbee le Ven 19 Fév - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t8971-psh-sick-of-all-these-people-talking-sick-of-all-this-noise
Pepper-Swann Heavensbee
DISTRICT 6
Pepper-Swann Heavensbee
△ correspondances : 569
△ points : 25
△ multicomptes : alexiane, hunter (leevy)
△ à Panem depuis le : 03/10/2011
△ humeur : go fuck yourself
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : ancienne mentor, reconvertie en fugitive


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy Vide
MessageSujet: Re: HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy   HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy Icon_minitimeLun 20 Mai - 20:56


quelques petits détails.


Premièrement, je te remercie, toi, petit curieux, d'avoir eu (ou pas) le courage de lire mon scénario jusqu'au bout. Sache que si tu décides de le prendre tu feras de moi la plus heureuse des femmes  HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy 3514124053  Maintenant passons aux petites informations pas forcément sympa, mais toujours nécessaires  HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy 4083136502

PSEUDO + Alors, point légèrement compliqué vu le double-jeu du personnage. River était le co-tribut de Pepper lors des Hunger Games qu'elle a gagné, tandis que Clyde Jenkins est la véritable identité du jeune homme (pseudo bien évidemment négociable, c'était pour mettre quelque chose, Pepper ignorant sa véritable identité). Ce qui n'est pas négociable, par contre, c'est le prénom River que j'ai énormément utilisé dans ma fiche ou dans mes rps, bien que le nom de famille du tribut puisse, lui, être modifié puisque je ne l'ai jamais cité, j'ai juste mis Blackwell pour le scénario et le registre. Pour le reste du pseudo, restez dans du normal, je n'aime pas les pseudos style 'Cokain' ou 'Durex', merci.
AVATAR + Je tiens beaucoup à Hugh Dancy, parce que je l'apprécie beaucoup, qu'il colle parfaitement à l'idée que je me faisais du personnage, capable de jouer toutes les facettes pour parvenir à ses fins, donc dans la mesure du possible j'aimerais à ne pas avoir à le négocier. De plus, maintenant qu'il joue dans une série télévisée, les ressources sont plus faciles à trouver, voyez, c'est parfait Arrow
HISTOIRE DU PERSONNAGE + Celle-ci est relativement libre. Il faut simplement respecter les points suivants ; Clyde a toujours été pro-capitole et le sera toujours, il a été élevé avec cette idéologie, et après trente-cinq ans il ne changera pas d'idées en quelques semaines bien qu'il puisse assouplir son regard sur les districts et les rebelles. Il faut aussi respecter le fait que ses parents étaient abusifs (et je précise qu'il n'est pas question d'abus sexuels, je trouve justement plus intéressant qu'il soit question d'abus psychiques).
NATURE DU LIEN, MAJ 2016 + Ayant eu besoin de faire évoluer mon personnage, j'ai décidé de prendre de l'avance sur le scénario. Clyde a donc déjà dénoncé Pepper, ce qu'on pourra évidemment jouer en flashback. Le lieu actuel est celui d'une revanche voulue par Pepper, bien que cette trahison lui ait redonné une certaine raison de vivre et qu'elle ne soit pas certaine de vouloir tuer Clyde, ce qui était son idée après sa torture. Le reste du lien est à définir ensemble ou en fonction des rps, s'il s'agira uniquement d'une relation de haine ou s'il sera question de quelque chose de bien plus complexe HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy 1147778360
ACTIVITÉ/RP + Pour l'activité, je ne suis pas exigeante puisque je suis absente en semaine la plupart du temps. Je demande juste le minimum, c'est à dire passer au moins une fois par semaine, ne serait-ce que pour flooder, mais quelque chose qui me prouve que vous êtes vivant. Niveau rp, je ne demande pas non plus une réponse par semaine, j'ai pas réellement d’exigence, je veux juste qu'on puisse rp sans attendre un mois entre chaque réponse. Par contre j'aimerais bien quelqu'un qui arrive à faire 700/800 mots au minimum. Ma moyenne se situe entre les 1'000/1'500 mots, autant dire que les rps très courts je n'y arrive malheureusement pas. Concernant l'orthographe, je suis la première à faire des fautes bêtes, donc du moment que c'est lisible et compréhensible, sans des fautes toutes les deux lignes, ça me va très bien.

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à me mpotter sous le compte Alexiane R. Hawthorne vu que c'est mon compte principal, je me ferais un plaisir de répondre à toutes les questions possibles  HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy 4055343764  HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy 3686848491




Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t8971-psh-sick-of-all-these-people-talking-sick-of-all-this-noise
Alexiane R. Hawthorne
DISTRICT 11
Alexiane R. Hawthorne
△ correspondances : 11154
△ points : 75
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy Vide
MessageSujet: Re: HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy   HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy Icon_minitimeMer 2 Nov - 19:16

scénario remis en jeu.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Contenu sponsorisé



HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy Vide
MessageSujet: Re: HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy   HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

HUGH DANCY ✤ nobody said it was easy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Scenarios :: Scénarios masculins-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.