petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 20:31


❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞



Ton oreille se tend, ton cerveau bouillonne, et enfin tes lèvres s'étirent en un doux sourire. Ta mémoire refait surface lentement, et tu comprends. Gallagher. Bien sûr. Un des gagnants des Hunger Games il y a de cela déjà bien longtemps. Marvel Hélio. Tes sourcils se froncent ; non, non, son prénom ne sonnait pas de cette façon. Puis soudain, tu secoues la tête, tu te donnes une légère tape contre la tempe. Bien sûr. Le fils Gallagher, une progéniture des plus appréciée. Et tu t'attristes un peu, tu te balances mélancoliquement. Ton sourire devient fade, tes mains se glissent dans tes poches. Sa mort fut bien dure, pour tout le monde. Une mort abrupte, qui mit apparemment fin à une jolie petite histoire. Le gamin de vingt ans originaire du district 3 qu'il avait laissé derrière a bien grandi depuis. Tu comptes. Vingt-quatre ans, un grand bonhomme. Enfin, c'est ce que tu penses, mais au fond, il est aussi perdu qu'un petit enfant.


Mais au final, qui est-il ? Tu te dis, rien de plus que le fils de Gallagher, rien de plus que les restes d'une mémoire encore vive, dévastatrice, qui souffle sur lui plus douloureusement encore chaque jour. La petite star déchue, qui perd les bases de sa lumière. Mais il reste un favori, une tête aimée et appréciée par le Capitole et les districts pour son côté fait d'argent et de paillettes. Sarcastique et amusant, il anime les foules et parvient, grâce à sa rare détermination, à persuader n'importe lequel d'entre vous. Une surface brillante qui intéresse, par son mystère et sa mésaventure. Par sa craquante maladresse et sa soit-disant capacité à résister à des obstacles qui tâchent sa vie d'aujourd'hui. De l'autre côté, tu ignores ce qu'il est ; tu ignores le fait que sa main est souvent portée sur les courbes généreuses d'une bouteille de verre, que ses caprices et sa prétention font de lui quelqu'un d'exécrable. Provoquant par sa politique du "Moi-Je", par sa présomption, son outrecuidance. Agaçant par sa suffisance, son arrogance. Marvel est piégé. Piégé par une tristesse maladive et enfouie qui le pourrit jusqu'à la moelle, et mure ses qualités de ses éternelles imperfections. Sa superficialité éclipse son courage ; son égocentrisme sa loyalité ; son instabilité sa fidélité.
Un bel oxymore.

Et surtout, que fait-il ? Désormais abandonné, pleurant sur une richesse et un rythme de vie paradisiaque passé ? Mélancolique d'un jadis désormais révolu, furieux de l'absence subite, trop subite, de son seul repère, Marvel erre, et garde son éternel poste de technicien d'armes. Il caresse les pans arrondis des arbalètes, décide des pires munitions et les teste. Boulot obtenu grâce à d'assez de connaissances en la matière et par la réputation de son père, il ne se contente cependant pas simplement de ça. Maître dans la matière du double-jeu, éternel mystère, il est au service du district treize, qui l'a auparavant contacté pour être investi d'une mission, et non pas des moindres ; celle de recruter, de convaincre, au sein même du capitole, des potentiels futurs rebelles, et ce, assisté par une ravissante demoiselle. Pepper-Swann Heavensbee.

Marvel, Marvel. Derrière ton regard pétillant, ton allure de grand homme et ton éternelle bonne tenue, tu caches, tu mens. Tes yeux chocolats cherchent désespérément de la lumière. Tes grandes mains serrent les autres comme une habitude, tu revêts un sourire parfait et fier, alors qu'au fond, tu hurles toujours plus fort, tu agonises, tu angoisses. Ton coeur que tu veux de pierre fond comme neige au soleil. Ton sang est figé, ton foie crève à chacun de tes nouveaux excès, ta peau déjà blanche toujours plus pâle. Tu te défigures, Marvel. Tu joues, Marvel.
Et tu vas perdre.

Marvel, Marvel. Tu prônes le matérialisme à tout bout de champ, alors que la seule chose que tu attends c'est de l'amour. Tu aimes le luxe, le confort, l'espace, la liberté, mais tu t'enfermes toi-même dans une bulle empoisonnée. Tu es ce que tu es, mais tu ne montres que la partie de scène. Sois toi-même, Marvel. Dis leur que tu apprécies la musique, les journées d'été et les repas de famille. Dis leur à tous que tu aimes aimer et l'être en retour, que tu apprécies d'être entouré et que ta plus grande peur, Marvel, c'est d'être seul. Malheureusement pour toi, tu sembles déjà l'être. Tu te pares d'un public amusé par ton orgueil, de vêtements que tu apprécies et de vanités. Tu aimes cette frivolité, cette vanterie, cette sottise parce qu'elles masquent tout ce qui te tourmente. Tu jactes, tu jactes.
Tu ne sais faire que ça.



about games and relative.

Grandiose, bien évidemment ! Voir héroïque, frôlant la perfection, la théâtralité, ou bien juste doucereuse, j'hésite. Mais je la veux à mon image ; magique, élégante. Je veux que les gens me regrettent, je veux qu'on se souvienne de moi, de mon dernier instant. Je veux une mort digne d'un roman, une mort digne d'un roi, une mort digne de moi ! Je veux une mort inoubliable. Mais je ne l'aurais pas.
Autant arrêter de rêver dès maintenant. Je ne pense pas pouvoir être pris sur le fait lors de mes missions pour le district treize, mais quelque fois, lorsque des craintes surgissent dans les songes, j'ai le sentiment je serais gommé aussi facilement que le fut mon père. Je ne crois pas en l'éternel. Tout est fait pour connaître le périssable, le provisoire, le fugace, je l'ai comprit à mes dépens. Rien n'est gagné d'avance, même si je prétends sans arrêt le contraire. Je pars gagnant d'une bataille versatile, mais je sens souvent cette boule au ventre. Celle qui m'arrache les entrailles et les noue toujours plus fort ; elle me murmure que la fin est peut-être proche, et que ma vie n'a pour personne plus d'importance que celle d'un insecte, que ma vie ne tient, comme pour tous, qu'à un seul fil.
Les plus généreux d'entre nous diront ; mais pour les innocents, mon cher. Pour quelqu'un qui mérite que je m'interpose entre une flèche et un autre coeur que le mien, que je me fasse cible moi-même. D'autres diront par amour ; la famille ou l'âme soeur, afin que ce soit elle qui souffre de votre absence et non vous. Moi, je répondrais simplement que je mourrais pour voir l'impossible se réaliser, pour une cause que j'affectionne. Ou simplement pour s'en aller. S'en aller et rejoindre ses proches. S'en aller aussi facilement que de se lever.
Cela fait rêver. Le repos éternel. Il n'y a que ça de vrai. Malheureusement, ça ne colle pas à mes attentes. J'espère simplement pouvoir vivre l'impossible, et non pas le contempler de là-haut.
Si là-haut y a-t-il.
Ma beauté, voyons ! Plus sérieusement, je pense à mes connaissances des armes, je crois faire parti des personnes qui les connaissent le plus, obligé, vu mon métier. Les manier, c'est une autre paire de manche, disons que j'ai plus les bases théoriques que pratiques. Sinon, je pense être un excellent interlocuteur, et être doué dans la persuasion. C'est certainement pour ça qu'on a fait appel à moi dans le district trois pour jouer les infiltrés.
Pourquoi la question me fait-elle rire ? Parce qu'elle est idiote, voilà pourquoi. Tout le monde sait que je suis le fils d'un gagnant des Hunger Games d'il y a désormais un bon bout de temps. C'était pour moi une légende, un vrai combattant, un homme, en somme. Un véritable maître dans le maniement de l'arbalète. Un fondu de la stratégie, un excellent menteur. C'était pour vous un des favoris, un des plus prometteurs mentors à la sortie. Gallagher, le vainqueur du district trois, c'était un très grand parmi les grands. C'était mon père, le modèle de tas de jeunes. J'ai visionné toutes les vidéos de son périple au sein de l'arène. C'était... y'a pas de mot.
C'était mon père, et il pensait naïvement qu'après des années, rien ne lui serait jamais reproché. Qu'il était intouchable. Qu'il finirait dans une maison luxueuse à la sauce du Capitole avec moi juste à côté. Un homme oui, mais trop rêveur.
Autant être franc directement ; oui. Dès mon plus jeune âge, j'ai été confronté à l'horreur des jeux. Mais je ne les qualifiais pas comme tels, loin de moi cette idée. En fait, je les trouvais passionnant. J'enviais les gagnants et j'étais à peine peiné pour les perdants. J'éprouvais de l'adrénaline, qu'aucune autre émission ne pouvait m'apporter. Moi, devant ma grande télévision, ma cuisine high-tec et ma maison confortable obtenue par la victoire de mon père. Forcément, je n'étais pas programmé pour détester ça. Jusqu'à ce que je sois en âge d'y participer. Un vrai con, ouais. Je me pavanais, et j'ai eu la chance de ne jamais avoir été tiré au sort. Comme quoi, le nom Gallagher n'était pas destiné à sortir une nouvelle fois.
J'étais déjà au courant. Ca fait un moment maintenant. Depuis la mort de mon père, ils m'ont contacté parce qu'il pensait que je serais peut-être susceptible de vouloir me joindre à eux. Disons qu'ils ont des arguments aussi voir plus frappants que le Capitole, là-bas. J'étais un peu perdu, en fait... complètement pommé. Alors j'ai accepté, de me mettre dans les rangs d'une bataille à laquelle je ne croyais pas vraiment. Tout ce que je souhaite encore, c'est savoir la vérité. Arrêter de vivre dans un mensonge, dans un inconnu qui me crispe et qui me pourrit la vie. On m'a assuré que la réponse à ma question, la clef du mystère, je la trouverais en démontant le Capitole, en réduisant cette politique honteuse à néant. Et j'y ai cru.
Et j'y crois encore.
Hm. J'ai l'obligation de m'y rendre à cause de mon second job. Et comment dire ? Je m'y sens assez... Oppressé ? Disons que rendre visite au district treize, c'est pas ma tasse de thé. Je m'y sens mal, les gens ne sont pas chaleureux, ils vivent sous terre et (peut-être ma claustrophobie qui ressort) j'ai l'impression d'être enfermé, c'est désagréable. Je ne sais pas comment font les gens là-bas, c'est insupportable. Je me sens bien mieux quand j'en sors, alors que j'imagine que je suis beaucoup plus exposé à l'extérieur. Mais je n'ai pas vraiment peur ; personne ne peut me soupçonner. J'suis trop doué pour qu'on capte quelque chose... (mes capacités déplaisent à Pepper, ça se voit, haha. J'adore ça.)




JE VIENS D'UN MILIEU très aisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE a toujours été abondante. DU COUP, MON NOM A absolument aucune chance de sortir. J'EXERCE LE MÉTIER DE technicien d'armes ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'apprécie assez. JE SUIS DANS LE TROISIEMEÈME DISTRICT. AYANT vingt six ans JE ne peux plus PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET c'est tant mieux. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.



reality is here.


hello les gens~ un petit moment que je voulais m'inscrire ici, et hier j'ai maté la BA du film et j'me suis dit que j'avais enfin le temps ! J'ai lu tous les livres, malheureusement qu'en anglais (ouais, donc si j'ai quelques petites incompréhensions pour des termes, me tapez pas 8D) Bon, comme vous j'imagine, j'ai beaucoup aimé (même si la fin est. décevante. CAY'ESTJEL'AIDIIT) bref, ce forum est un p'tit bijou, hâte d'être parmi vous **

FEATURING celebrity © COPYRIGHT britsterzstupidtumblr





Dernière édition par Marvel H. Gallagher le Sam 19 Nov - 15:10, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 20:32

♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 339075tumblrlr3vd0mFtB1qfnj11o2500
LE VRAI CAUCHEMAR DES JEUX, C'EST D'Y SURVIVRE, PAS D'Y MOURIR.
Agite donc la main, Marvel. Dis bonsoir, présente toi. Les yeux sombres du petit Gallagher balaient la foule présente à l'émission. Il reste silencieux, un peu effrayé. Il y a des tas de personnes, des tas de lumières, des tas de caméras, des tas de gens qui se cachent après avoir arrangé son petit costume fait sur-mesure. Des gens étranges, aux vêtements insolites et aux couleurs chatoyantes, hurlent et portent de grandes affiches à l'effigie de son père. On dirait un vieux dessin animé d'autrefois, aux bruits étranges et caricaturaux. Tout le monde éclate en des tâches polychromées, blessant la rétine fragile de l'innocent Marvel, peu habitué à ce genre d'explosion de joie. Cet endroit est étrange, Papa. Le monde est étrange, chéri.
Le monde entier est étrange, petit Marvel. Tu l'apprendras à tes dépens.

Tu dois jouer comme sur des planches de théâtre, maintenant. Adopte un rôle, mets le en pratique et laisse le public s'en délecter. C'est ça, ton devoir de progéniture célèbre. Tout le monde t'aimait déjà avant même que tu ne saches dire Papa. Désormais, tout ce que l'on te demande c'est de les ravir encore et encore. Tu es avec ton père le fou d'un roi. Et ce roi, c'est le Capitole. Tellement grand, tellement puissant. Tyrannique. Mais ça, tu l'ignores. Sur tes petites jambes chaussées de ravissantes minuscules bottes de cuir qui te font mal, tu restes silencieux. Tu te contentes de tirer de mignonnes grimaces, à répondre de façon insolente aux remarques du présentateur à l'habit insolite et à jouer la carte du drame familial. On parle quelque fois de ta mère, et à ton âge, tu te contentes de laisser parler ton père. Il la présente comme une déesse, une princesse à qui tout souriait. Mais malgré sa force, elle a trop donné en mettant la vie.
En te mettant vie.A la fois faute et conséquence ; personne ne te le reproche pourtant, et tu respires mieux. C'était destiné, disait ton père en souriant. Tristement, il essayait de te remonter le moral. Malgré ses efforts lors des émissions, la question sur sa femme le hante jusqu'à la prochaine, constamment. Tu le voies se servir des verres, s'oublier dans un liquide rougeoyant. Tu le réveilles le matin tout habillé, le teint pâle, l'haleine nauséabonde. Le cœur meurtri. Mais aucun de vous deux n'osera se plaindre. Le futur pour les Gallagher est empli de promesses, de joies. Vous formez un duo parfait, qui toi grandissant, gagne en profondeur, en humour, en célébrité. Gallagher père et fils. On se bat pour vous avoir en direct ; depuis tant d'années après sa victoire, la réputation de ton père n'a jamais faibli. C'était un excellent mentor, un homme parfait.
Il l'était.

On a appris que c'était l'anniversaire de mort de ta mère hier... Désormais, tu es grand. Tu n'échappes plus aux questions délicates. On ne craint plus de voir le petit garçon aux cheveux blonds s'en aller pleurer dans les coulisses. On ne craint pas un mutisme soudain. On n'attend plus que le paternel prenne la parole à ta place. Rien ne te permet la fuite, tout t'oblige à répondre. L'audience, toujours aussi nombreuse, et ton père, à côté, qui boit de longues gorgées d'eau, comme s'il cherchait à découvrir dans le liquide une trace de liqueur. Désespérément. On veut ta voix, Marvel. On la veut brisée, blessée, tordue, nouée, éplorée, même sanglotante. On veut de l'émotion, du triste, du chagrin. On veut que le public sorte ses mouchoirs de soie. On veut te voir tomber... on veut voir si tu vas t'effondrer. Tu te redresses, remets en place ta cravate et tu prends une pose encore plus décontractée. Insolente. Provocatrice. Oui, en effet, d'ailleurs, mon père pourra vous le confirmer, c'était le bordel. Une catastrophe ! En plus mon costume n'était pas à ma taille, plus jamais je ne fais appel à ce styliste. Oh ! Est-il aussi mauvais que vous le dites ? A part si vous faites la hauteur d'un chien chila... Et tu te penches, bien en vue de tout le monde, vers le présentateur. Je vais vous donner son numéro, ne vous inquiétez pas. Les rires se font entendre, et le présentateur rougit, le sourire crispé. L'arroseur arrosé. Tu ne te laisseras pas aussi facilement avoir. Tu es né dans cette politique de l'apparence. Tu en joues sans arrêt, tu sembles tout droit sorti du Capitole. Mais tu n'es qu'un habitant du district trois, et tout comme les autres, tu es sous la coupe de ce roi tyrannique. Une marionnette, un simple pion. Une misère.


♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Tumblr_lnekhvRXm51qh63geo1_500
DEVENIR TRIBUT, C'EST LE DEMEURER ÉTERNELLEMENT.
Ton père semblait apprécier les jeux, ou en tout cas se forçait-t-il de s'y intéresser. Vous les regardiez tous les deux, silencieusement. Tu voyais passer des inconnus, tu voyais leurs visages tuméfiés, leurs regards désespérés, leurs âmes volées, parfois tu te disais que tu pouvais faire parti de ce groupe tributaire. Tu tournais parfois la tête, pour apercevoir ton père. Il donnait l'air d'être inébranlable, droit, les bras croisés, la respiration à peine perceptible. Tu regrettes, parfois ? A dix-sept ans, tu te posais trop de questions. Tu t'inquiétais de plus en plus, rongé par ce jeu de dupe, et tu osais enfin briser le silence de plomb. D'avoir été choisi. D'avoir du tuer. D'avoir survécu. Ton père daigne tourner la tête vers toi. Tu lis dans son regard que la discussion ne lui plaît pas. Tes poings se serrent, ton coeur bat. Peu de personne pouvait te frustrer à ce point, t'angoisser autant. Les grandes mains de Gallagher père se posent sur tes joues. Un geste tendre, mais emplit d'une force incroyable. Ses paumes sont pressées contre ton visage d'adolescent. D'avoir pu être marié à ta mère ? De l'avoir ensuite perdu ? De t'avoir rencontré ? Tu hoches la tête, ravales ta salive. Oui. Tu trembles. Mais là-bas, je voulais vivre tout ça. Là-bas, tu penses pas aux risques extérieurs. Tu penses pas une seconde que le vrai cauchemar des jeux, c'est d'y survivre, pas d'y mourir.
C'était la première fois que vous en parliez. De ce passé sanglant. Toi qui appréciais les jeux, tu commençais à comprendre. Ton père t'avait balancé à la figure une vérité si vraie qu'elle en venait à t'effrayer. Quand tu te retournais vers la télévision, tu prenais alors le temps de vraiment regarder. Tu regardais cette jeune fille, auparavant si belle, à l'air si doux, si inoffensif, éclater le crâne du garçon du même district qu'elle. Tu essayais de capter son regard, de découvrir alors la personne que le Capitole avait réussi à briser. Dans tous les cas, les tributs, gagnants ou perdants, demeuraient tributs.
C'était la première fois que vous en parliez. Et ce fut la dernière.

Il était saoul. Il titubait, avait du mal à avancer. Il n'était alors que huit heures du soir. Tu étais rentré du travail, un travail qui te convenait et que ton père avait réussi à te faire avoir. On t'avait déjà reproché ton piston, ton habituel côté gâté qui les faisaient tous t'envier. Tu avais voulu et tu avais obtenu. Aussi simple qu'un claquement de doigts, aussi rapide qu'un geai moqueur. Tu avais tout ce que tu souhaitais, continuellement. Ton père se fatiguait, n'arrivait plus à contrôler. Il se montrait agressif, froid et distant. Aussi bien qu'avec toi qu'avec le Capitole. La rengaine de la célébrité, la lumière des spots, le luxe dans lequel il vivait. Tout ceci s'étiolait dans son esprit ; rien n'avait d'importance. Les souvenirs de sa femme, son rire, sa légèreté dans ce monde de brutes. Donne cette bouteille, P'pa. Ferme ta gueule. Tu respires profondément. Le calme avant tout. S'énerver avec son père était devenu quelque chose à éviter dans tous les cas ; ça ne faisait que rajouter des étincelles. Tu respires. Tu comptes dans ta tête. Un. Deux. Trois. Expiration. Pense à des choses agréables. Le confort dont tu jouis, la vie que tu mènes à vingt ans. Loin du danger des moissons. Exempt de tous dangers, protégé par la réputation, la richesse, la... Assassin... Tes sourcils se froncent, tes battements s'accélèrent. Tu sais bien de quoi il veut parler. Longtemps que ce sujet n'avait pas été remis sur le tapis par l'un d'entre eux. Quatre. Cinq. Six. Respire Marvel. Joue comme devant les caméras. Envoie une vanne, reste sarcastique, ne t'effondre pas. Pour ça, je tiens de mon père.


♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Tumblr_lps877e4is1qmfoz0o1_500
POST SCRIPTUM: JE T'AIMAIS.
Tu avais claqué la porte. Tu l'avais laissé seul, et tu t'étais isolé, loin de lui, loin de tous. Tu essayais de recréer le visage angélique de celle qui t'avait mis au monde, là, dans une ruelle un peu sombre, à quelques mètres de l'usine où tu travailles. Tu t'étais laissé couler le long du mur, le froid te mordant la peau nue de tes bras. Tu les plies et tu baisses les armes. Tu ouvres les vannes, Marvel. Tes yeux sont soudain plus humides, ta lèvre inférieure secouée de spasmes. Tu te laisses consumer par ta tristesse, juste un instant. Le fier et sarcastique petit Gallagher devient un lointain souvenir pendant quelques instants. Tu oses imaginer une autre histoire ; ta mère vivante, et toi avec. Une vie de bonheur total.
Ne l'avais-tu déjà pas, Marvel ? Comparée à celles de certains, ta routine était paradisiaque. Ton monde féerique. Ton avenir exonéré, ta réputation fieffée. Ton égocentrisme te tuera, Marvel. Ou bien il atteindra sans que tu ne t'en rendes compte tes proches. Toujours en vouloir encore et encore plus. Tu te dresses toi-même des obstacles, et tu te fais surprendre par les anicroches originelles. Alors quand tu rentres, bien plus tard, ton pied se prend dans le tapis. Tu t'étales de tout ton long, et tu te relèves difficilement. Tu cherches la lumière et couvre enfin de tes doigts le bouton d'éclairage. Elle apparaît en fondu, et tes yeux chocolats se baissent. Ils balaient de la même façon qu'ils l'avaient fait la foule bien des années auparavant le corps sans vie de ton paternel. Et comme pour l'audience, tu n'oses croire ce que tu vois. Tes paupières se rouvrent et se ferment. Cesse de croire à une blague Marvel. Lorsque ton père faisait ce genre de choses, il les faisait quand tu avais huit ans. Il se relevait automatiquement et te faisait sursauter, puis enfin rire. Rire aux éclats. Il t'amusait comme personne.
Et là, ventre à terre, la gorge en sang, un couteau de cuisine à la main, il t'effraie plus que jamais. L'idée même qu'il puisse avoir fait quelque chose comme ça ne traverse pas un instant ton esprit. Ton coeur s'anime, une rage nouvelle s'éveille. L'auteur de cet acte...

Ce n'était pas lui.


♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Tumblr_ljnra19MlU1qbwpat
LA DOULEUR EST AVEUGLE, LA VENGEANCE LUI REND LA VUE.
...certains disent que tu es resté stoïque devant tout ça, j'imagine que tu es encore très choqué, qu'est-ce que tu penses vraiment, maintenant que tu es orphelin ? Le présentateur court sur pattes te regarde d'un air grave. Il parle d'esprit, de cerveau, pas de sentiment, pas de ressenti. Tu le dévisages, et tu ne peux retenir un pouffement. L'audience est pendue à tes lèvres, l'oreille aussi tendue que l'atmosphère de la soirée. On a voulu inviter le fils du regretté vainqueur Gallagher. Personne ne semblait s'en étonner réellement. Comme si la fin de ce gagnant avait été envisagée de nombreuses fois ; on n'ignorait pas ses problèmes d'alcool, malgré le fait qu'il soit grandement apprécié. Tu es assis aussi confortablement de d'habitude. Ta jambe est repliée, ton pied gauche posé sur ton genou droit. Tes grands bras s'étalent sur le long du dossier rouge du sofa. Je pense que mon père n'aurait pas souhaité que je chiale comme une gonzesse devant des milliers de personnes. Ca aurait risqué de mouiller ma cravate, ça ne lui aurait pas plu ! Je pense que mon père n'aurait pas souhaité que je chiale comme une gonzesse devant des milliers de personnes. Ca aurait risqué de mouiller ma cravate.[/color] Des rires se font entendre. Les gens prennent ta légèreté pour une façade. Ils n'ont pas tort ; ils ne sont pas vraiment étonné de te voir adopter une attitude désinvolte. Elle retranscrit encore plus ton deuil que des larmes à l'écran. Tu laisses tes lèvres s'étirer en des sourires faux, sarcastiques, voir hypocrites.
Parce que tu l'es, Marvel. Tu viens au sein du Capitole mais tu n'apprécies guère cet endroit désormais. Avant, c'était un peu ton espace de jeu ; tu te distrais en lançant des facéties. Désormais, tu viens par obligation, afin de garder l'affection du public. Parce que ce qui t'intéresse réellement, c'est eux. Les luxueux habitants du Capitole. Tu veux trouver le vrai coupable de ce décès. Comment, tu n'en sais rien. Parce que tu es perdu, Marvel. Tu erres, sans ton père, tu n'es rien. Tu dépendais de lui, et même si tu continues à être apprécié, tu vois lentement l'héritage de ton père se vider. Tes richesses s'épuisent, tu paniques. Tu es perdu, Marvel.
T'as besoin d'aide.

Et comme si on t'avait entendu, une perche t'est tendue, quelques mois après seulement la mort de ton père. Tu avais vaguement entendu parler des rumeurs sur le district treize, qui existerait encore. Etrangement, tu ne sais pas vraiment si ça te ravie ou pas sur le moment, mais lorsqu'on t'offre un job au sein de la rébellion, tu y songes plus sérieusement. La seule façon de découvrir la vérité sur cette mort, c'était de démonter les rouages du primat éternel du Capitole. J'accepte. Tu es satisfait, et soudain, on te présente la personne avec qui tu vas devoir travailler les gens du Capitole. Tu te souviens d'elle ; de cette fille que tu avais vu à la télévision, que tu avais vu achever la seule connaissance qu'elle possédait sur le terrain. Bizarrement, tu ne revois pas cette lueur criminelle et désespérée qu'elle avait acquis dans ses yeux lors de son aventure au sein de l'arène. Tu l'as trouve aussi belle que lors des présentations, aussi radieuse qu'à ses débuts et, tu l'avoueras...
Plus imbuvable que tu ne te l'étais imaginé. Tu t'étais préparé à supporter une fille habituée à la célébrité, comme toi, et sûrement un peu capricieuse. Tu t'imaginais qu'elle serait gentille et douce, mais devant ta superficialité, vos relations ont été tendues. Tu as mis le feu aux poudres, mais tu agites la main comme pour chasser ta culpabilité dans ces tensions.
Trois ans de gueguerre entre vous. Trois ans de disputes, et désormais, tu commences à te l'avouer. Elle a certaines qualités, la peste.

Heureusement. Et puis, tu formes avec elle un duo assez convaincant.
Peut-être trop vrai, quelques fois. L'avenir te le dira.




Dernière édition par Marvel H. Gallagher le Dim 20 Nov - 0:44, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 20:37

super choix de scenario ♥️ et j'adore ton titre ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 1881463262
bienvenue :D !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 20:41

askjfdsjgh Skylee(...)eeer ! ♥️ Zola lui va comme un gant, j'ayme ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 4083136502
merci pour l'accueil jolie demoiselle 8D et pour le compliment aussi~ je trouve que ce titre colle bien avec le personnage héhéh ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 1147778360 (à part si j'suis carrément à côté d'la plaque *BUS*)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 20:48

merci chou je te retourne le compliment ♥️
dommage que tu sois pas dans mon district, je t'aurais bien sauté dessus ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 4153354820
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 21:08

XAVIER ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 173490454.
Bienvenue beau gosse, excellent choix de scénario ! chou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 21:26

Hey bienv enue parmi nous ! ♥
Tu vas faire une heureuse ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 21:40

ZOLA - hm, oui, c'est bien dommage en effet ! Cool *BUS*
AZURE - ton pseudo est asjkgfdmhikj (tellement explicite, hm?) merci pour ton accueil ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 760935665 ♥️
EVER - j'espère bien même faire DES HEUREUSES hinhin *BUS²* merci pour ton accueil jolie demoiselle ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Pepper-Swann Heavensbee
DISTRICT 6
Pepper-Swann Heavensbee
△ correspondances : 569
△ points : 25
△ multicomptes : alexiane, hunter (leevy)
△ à Panem depuis le : 03/10/2011
△ humeur : go fuck yourself
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : ancienne mentor, reconvertie en fugitive


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 21:43

    BIENVENUUUUUUUUUUUUUUE fake angel fake angel fake angel ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 846282082 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 846282082 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 173490454 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 173490454 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 173490454
    J'aime déjà beaucoup ton début de fiche et j'ai hâte de voir la suite ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 324208944
    Encore merci d'avoir pris mon scénario ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 173490454 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 173490454 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 173490454




Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t8971-psh-sick-of-all-these-people-talking-sick-of-all-this-noise
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 21:44

Bienvenue ! :D Ohlala, Xavier... ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 2774444739
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 21:49

PEPPER ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 239769179 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 239769179 heureuse que ça te plaise ♥️ il m'inspire le petit /o/
La jolie Miranda Kerr ♥️ vous avez tous des pseudos qui me trouent le. bref, vous avez grave la classe les gens ♥️ fake angel merci pour ton accueil~
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 21:57

Marvel + originaire du D3, me gusta. ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 2166578461 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 3516571458
Bienvenue et omg un scénario d'Alex chou ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 4252163159
Bonne continuation de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Alexiane R. Hawthorne
DISTRICT 11
Alexiane R. Hawthorne
△ correspondances : 11154
△ points : 75
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 22:07

mode pepper-swann on

Je suis ravie qu'il t'inspire alors chou chou

Clomie, enlève-moi ses smileys pervers tout de suite! ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 1405739349 ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 4101628209
Oh oui, enfin un de mes scénarios, raison de plus pour que je voue un culte à Marvel culte fake angel



Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 22:11

Bienvenue et bonne chance Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitimeMer 16 Nov - 22:26

CLOVER. OMFG MA TOTALLY SPIES PREFEREE /TRAIN/
graouh, il nous faudra un lien hinhin ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 4153354820 merci pour ton accueil agrémenté de jolis smileys ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 2166578461

MAIS EUH Alexiane, laisse la donc me mettre des smileys pervers ♥️ J'ayme ça ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. 1147778360
OWI, voue moi un culte /BUS/ moi en tout cas je t'en voue déjà un ♥️ (phoebe en DC, la ssecla quoi~)

et merci beaucoup Ewylan chou (KEIRAA ♥️♥️♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Vide
MessageSujet: Re: ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.   ♥ THAT'S SO COOL TO BE ME. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

♥ THAT'S SO COOL TO BE ME.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.