petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
Le Deal du moment : -84%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
23.95 €

Partagez | 
 

 hunger + one shot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



hunger + one shot Vide
MessageSujet: hunger + one shot   hunger + one shot Icon_minitimeMar 21 Avr - 23:52





Nous y sommes presque. Le temps ne joue pas en notre faveur, mais qu'importe. Je suis préparée à toute éventualité. Le climat de panique, de peine et de désarroi ne s'est pas atténué. Il n'a fait que s'intensifier. Le rôle que jouait Coriolanus était si grand dans notre société que sa disparition a remis en cause ses fondations, la conduisant au bord de l'implosion. Heureusement, je demeure. Forte, droite, déterminée. À quoi ? À faire le nécessaire. Pour Panem, pour le Capitole. Des jours durant j'ai constitué ce qui convient d'appeler, une défense. Une police d'assurance. Une garantie, que le pouvoir, ne me sera pas retirer. Que ce qui doit être fait, sera, fait. Nous sommes tous égaux. Tous enclin à obtenir ce dont nous rêvons. Nous, ces figures politiques, discrètes, qui avons murmuré à l'oreille d'un dirigeant. Nous avons attendu des années durant, que l'occasion se présente. Nous n'étions pourtant pas préparé. Personne ne s'attendait à un tel revirement de situation. En un court laps de temps, nous avons dû gérer une population en proie au chaos. Nous avons dû maintenir l'ordre. Nous avons dû, manipuler. Oui, ces derniers temps, j'ai joué sur deux tableaux. Submergée par le chagrin, devant César Flickerman et ses milliers de téléspectateurs, rassurante dans les propaclips de Capitole TV. Et impitoyable, dans mon combat pour le pouvoir. Contrainte de me surpasser, je suis peu être allée trop loin. Peut-être ais-je dépassé certaines limites afin de m'assurer un avenir glorieux. Mais avais-je vraiment le choix ? Non, absolument pas.

Du sommet de ma tour d'ivoire, je mets mes affaires en ordre, car bientôt, les choses vont changer. Si je me sens confiante quant à l'avenir ? Ce n'est pas le mot que j'emploierai. Mes opposants sont nombreux, et puissants. Mais je ne me rendrai pas sans combattre. Toute éventualité a été envisagée. Tout se déroulera, comme je l'ai prévu, c'est certains. Admirant le couché de soleil plonger le Capitole dans le noir, je ne peux que penser à demain, à la nouvelle ère qu'il apportera en se levant au matin. « Des élections, hein ? » Tirée de mes pensées par cette voix qui s'élève derrière mon dos, je fais volte face alors que cette personne entre dans mon bureau privée. Mirkos Dadish. L'homme invisible de Panem. Un homme qui ne vit que pour moi. Un homme qui me sert depuis mes premiers pas au Ministère car oui, tout politicien a besoin d'un homme de main. Tous deux nous prenons place devant les écrans qui relaient les informations recueillis par le Ministère. « Elles seront truquées, pensez-vous bien Mirkos. L'idée d'un rôle à jouer dans leur avenir n'a servi qu'à apaiser pour un temps les Districts. Comme pour les élections municipales, le dernier mot revient au Capitole. » Ensemble, nous observons les rediffusions qui passent aux écrans. Des témoignages de respect envers Snow, des recueillements prêt des palais de justice, jusqu'au vandalisme perpétrés dans les districts éloignés. « Loin de moi la pensée d'une démocratie dans Panem. Que comptez-vous faire ? » Télécommande en main, j'éteins les écrans qui disparaissent. Les fenêtres sont vites recouvertes de panneaux métalliques. La lumière se tamise et les portes se verrouillent. Une sécurité qui est de mise. « Je me suis assurée, que ces élections seront en ma faveur. Si par un fâcheux coup du destin, ce n'était pas le cas, la situation ne serait pas complètement désespérée. » Mirkos est intrigué. Bien sûr, cet homme sait tout de mes machinations les plus sombres, mais il n'a pas été tenu au courant des dernières avancées. « Je ne crains pas les autres conseillers. La majorité d'entre eux a été soudoyé comme il se doit. Les autres suivront le pas. Celui qui m'inquiète le plus, est le Général des Pacificateurs. » « Blackbird-Crowley. » Son image apparait sur le projecteur. « Ses ambitions sont grandes. Si l'occasion se présente, il prendra le pouvoir. De grès ou de force. Ce qu'il ignore, c'est que j'ai le capitaine des districts de mon côté. S'il espère prendre Panem par la force, tous ses soldats pourraient ne pas le suivre. » Mon passé avec Logan Lundgren me confère cet avantage. Mais j'espère sincèrement ne pas avoir à l'utiliser. « Si vous vous opposez à Blackbord, il pourrait être tenté de s'en prendre à vous. En est-il capable ? » « Snas nul doute, mais cela n'a pas d'importance. Très récemment, les Masques d'Argents ont été placés sous mon commandement. Ils sécurisent ce bâtiment à l'heure où nous parlons. Si Hunter tente quelque chose, je serai à l'abri du danger. » Je perçois Mirkos craintif. Son raisonnement m'a toujours fasciné. C'est un homme d'action, autant qu'un intellect hors pairs. « Ne craignez vous pas qu'employer la force, comme le Général pourrait être amené à le faire, enverrait le mauvais message au peuple ? » Il n'est pas mon acolyte pour rien. Prenant place sur mon siège, je lui rétorque avec un sourire assuré : « Le peuple ne peut décemment pas se tourner vers un pacificateur. Ils les haïssent car j'ai fait en sorte qu'il en soit ainsi. En revanche, les habitants de Panem savent qui je suis. Depuis la mort de Snow, nous autres conseillers passons régulièrement devant les caméras de César Flickerman, pour témoigner de notre profond chagrin. Les révoltes ont été maîtrisées dans la majeur partie des Districts, et la violence s'atténue. Je prône un message de paix, d'unité, d'ordre. Un message entendu autant par le bijoutier du District Un, que par la couturière du Huit. » Pour gagner Panem, il faut faire croire au peuple qu'il a envie de cette dictature. Il faut l'amener à penser que rien n'est meilleur que le système qu'il connait depuis des années. « J'ai de grands projets pour cette nation, Mirkos, et je ne laisserai personne se mettre en travers de mon chemin. »
© charney
Revenir en haut Aller en bas
 

hunger + one shot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 5 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.