petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
Le Deal du moment : -29%
Griffoir Lion pour chat
Voir le deal
9.99 €

Partagez | 
 

 J4(17h) It was over my head-(Ambre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



J4(17h) It was over my head-(Ambre) Vide
MessageSujet: J4(17h) It was over my head-(Ambre)   J4(17h) It was over my head-(Ambre) Icon_minitimeDim 24 Aoû - 22:19

J4(17h) Une nouvelle journée chaude et humide dans l'Arène.

Jusque là, l'Alliance se répartissait en plusieurs groupes. Mais les Carrières du Quatre avaient quitté l'Alliance.
Et Isaac était mort.
Le visage du co-tribut d'Ambre s'était affiché dans le ciel, la nuit précédente.
Un seul regard vers Ambre, et j'avais compris qu'elle le savait déjà. Nous le savions aussi, le coup de canon avait marqué la fin du troisième jour.
Nous n'étions plus cinq alliés.
Honnêtement, je ne savais pas ce que retenait Bloom de se débarrasser de nous. À part Claire, Bloom ne semblait pas vraiment s'entendre avec Kylian, Ambre, ce n'était pas un mystère, ne l'aimait pas, et je ne lui faisait pas particulièrement confiance, me retrouvant aux aguets à chacun de ses mouvements pour contrôler d'un regard vers ses gestes qu'il n'allait pas nous tuer.
Ambre n'avait pas prévu l'Alliance avec les Carrières, et Bloom n'avait sûrement pas prévu notre arrivée.
C'est pourquoi les tensions s'enchaînaient depuis le départ des tributs du Quatre.
Puis Isaac était mort. Et Ambre se rangeait dans l'ombre.
Pendant les premières heures de la journée, je n'ai pas osé faire quoi que ce soit.
Les morts s'enchaînaient dans l'Arène autour de nous.
Et j'aurais aimé me dire qu'elle avait besoin d'être seule.
Mais ce n'était pas le cas.
Le seul moyen de la sortir de sa léthargie était de la prendre par la main pour la faire remonter à la surface, avant qu'il ne soit trop tard, et qu'elle ait déjà sombré.

Quand, à la fin du deuxième jour, nous nous étions retrouvée face aux Carrières et aux tributs du Six pour l'Alliance, j'avais reconnu celui qui avait tué la fille du Deux à ma place.
Kylian semblait penser que c'était quelque chose de normal, quand on voulait sortir de cette Arène en vie, de tuer.
Et moi, juste avant l'Alliance, j'avais passé mon temps à me torturer par mes regrets et ma conscience qui mitraillaient ma tête de mots et de questions récurrentes.
Parmi les interrogations présentes, les plus marquantes resserraient mon cœur un petit peu plus chaque jour :

Est-ce que je l'ai tuée ?
Je ne l'ai pas tuée ?
Je n'allais pas la tuer, n'est-ce-pas ? Parce que ce n'était pas moi ? Je ne suis pas comme ça ?
C'est à cause de moi que Nathael est mort ?


Donc j'avais directement eu envie de sauter à la gorge de Kylian, et de lui crier dessus en l'assenant de questions pour savoir comment il faisait pour supporter l'idée d'avoir tué quelqu'un ?
Il y avait-il réellement un interrupteur, où on pouvait faire taire son humanité et ses sentiments pour toujours ?

Mais les questions étaient restées bloquées dans ma tête, je les entendais hurler à l'intérieur de moi, sans être capable de faire et de dire quoi que ce soit. J'étais restée muette.
Comme Ambre risquait de le devenir.

Et j'avais tout gardé au fond de moi, bien consciente que quand tout cela serait enfin terminé, tout exploserait en mille fois pire.
En fait, j'évitais de prendre le temps de réfléchir. C'est ce qui me coupait le mieux de toutes mes pensées de conscience.
Mais si je voulais aider Ambre, il fallait que je laisse l'humanité qui me restait se consumer une dernière fois.

Parce qu'Ambre était mon amie n'est-ce-pas ?
Je n'en avais jamais vraiment eu dans mon District, à part Kathleen, Jeremiah et Nathael qui étaient morts, et Lou qui serait sûrement anéantie si jamais je ressortais de cette Arène en vie, et voyais son état.
Pour la première fois, depuis longtemps, j'étais dans les même conditions que tous les autres tributs présents dans cette Arène, qui crevaient d'envie de vivre, comme moi.
Et j'avais fait la connaissance de personnes d'autres Districts, en étant réellement moi. Et non jugée. J'étais acceptée. Dans une situation où tout le monde semblait faire semblant de tout, ou semblait beaucoup trop sincère.

Et je n'allais pas laisser une amie ne pas tenter sa chance pour vivre.

Je prend la bouteille d'eau envoyée par un sponsor trouvé par mon frère, qui était restée dans mon sac, et était déjà à moitié vide.
Puis quelque chose à manger.
Enfin je me dirige vers Ambre, tapie dans l'ombre.

"Ambre ? " je dis, doucement.
Je lui tend la nourriture en la regardant, sans trop savoir quoi dire.
"Je suis désolée." Voilà. C'est une maigre chose que d'être désolée pour Isaac.
Je pourrais lui dire que je la comprend, que j'imagine très bien comment elle doit se sentir, mais je suis tellement hypocrite avec mes propres sentiments que je refoule, que j'ai l'impression que la parole pour cette cause vient de m'être interdite.
Mais compatir tristement n'aide en rien à tout cela.


Dernière édition par Virani Lean Chesterfield le Jeu 28 Aoû - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambre L. Galeoni
DISTRICT 7
Ambre L. Galeoni
△ correspondances : 852
△ points : 0
△ multicomptes : tris fanshawe (d2)
△ à Panem depuis le : 24/08/2013
△ âge du personnage : 18 y.o


can you save me?
statut: condamnée
relationships:


J4(17h) It was over my head-(Ambre) Vide
MessageSujet: Re: J4(17h) It was over my head-(Ambre)   J4(17h) It was over my head-(Ambre) Icon_minitimeJeu 28 Aoû - 12:20



Quatrième jour. C’était bien le quatrième, hein ? Oui, ça devait être le quatrième. Ou bien peut-être était-ce le cinquième, victoire.

De temps à autre, on essayait de la tirer du sommeil. Elle ouvrait alors un œil, faussement réveillée, avant de replonger aussi sec. Dans ses rêves, il y avait Isaac. Dans ses rêves, il était à l’article de la mort mais toujours en vie. Et si c’était l’inverse, que les rôles étaient inversés ? Isaac serait alors vivant et en bonne santé et la nuit dernière un simple cauchemar. Un cauchemar reflétait nos peurs mais un cauchemar, ça s’oubliait. Serait-ce possible ? Elle ouvrit les deux yeux juste pour vérifier. Claire était à ses côtés et dormait toujours. Enfin, il lui semblait que c’était Claire. Virani ne dormait pas dans la deuxième couchette. Des images lui revinrent en mémoire, des images qu’elle préférait oublier. Elle se força à se rendormir. « Ambre ? » Une main douce lui pressa l’épaule. Qui que tu sois, fiche le camp. Elle maugréa ; cachant  à peine son mécontentement. Elle n’avait pas envie qu’on lui dise que tout va bien ou qu’elle devait essayer de s’en sortir. Au fond, l’état dans lequel elle se trouvait maintenant n’était que le reflet de ce qu’elle avait toujours été. Une fille apathique. Une fille qui s’en sort grâce à de simples coups de chance. Et qui laisse les autres se sacrifier à sa place. Pas étonnant que ses mentors ne lui aient toujours rien envoyé : aucun sponsor ne serait assez stupide pour vouloir qu’elle s’en sorte et qu’elle contamine les autres à son tour. « Je suis désolée » annonça Virani. Car c’était Virani, n’est-ce pas ? Elle leva les yeux vers elle, ne pouvant feindre plus longtemps le fait de dormir. La jeune fille se disait désolée. Ambre remarqua la bouteille d’eau qu’Elyas lui avait envoyée, et qui était par définition de bien meilleure qualité que ce qu’ils avaient pu boire jusque-là. Cette petite bouteille, qui avait dû coûter un bras au sens premier du terme. Virani tapait dans ses réserves personnelles pour elle. D’ordinaire, ce geste, ce cadeau aurait pu la réconforter. Mais là, Ambre se senti pire encore. A ses yeux, Virani ne représentait qu’une alliée, un simple moyen de survivre plus longtemps. Elle n’avait pas vu l’humain qui était derrière, son dix flottant encore dans son esprit. L’humain avec un cœur. L’humain sans arrières pensées. Ambre n’osait pas toucher à la bouteille. Plus maintenant. Alors elle murmura seulement deux mots. Deux petits mots sans importance, que l’on pouvait prononcer à tout va sans se soucier des conséquences. Personne n’en verrait le sens caché. Mais elle, elle savait ce que ça signifiait. Et cela suffit à alléger un peu le poids qui stagnait sur ses frêles épaules.

- Moi aussi



I GUESS I FORGIVE YOU
Revenir en haut Aller en bas
Invité



J4(17h) It was over my head-(Ambre) Vide
MessageSujet: Re: J4(17h) It was over my head-(Ambre)   J4(17h) It was over my head-(Ambre) Icon_minitimeVen 26 Sep - 19:00


J4(toujours et éternellement 17h)

"- Moi aussi."



Ma langue vient péniblement racler ma gorge.
Je suis désolée. Je suis désolée. Je suis désolée.
Je m'assoie à ses côtés. La vue qui s'offre à nous n'est que le campement que nous avons monté et les arbres pour nous abriter. Beacoup trop d'arbres.
Pour accéder à la splendide vue de cette montagne qui surplombe l'Arène, et  que nous occupons, il faut se lever et faire les pas nécessaires pour quitter le campement.
Et c'est le problème ici : personne ne bouge. Je fais quelques rondes. Comme les autres. Mais c'est tout. Le reste est immobile, et pourtant tout semble s'être accéléré depuis la mort d'Isaac. Le temps, notamment.

"- Isaac était quelqu'un de bien.", j'affirme, même si je ne le connaissais pas. Puis je me rend compte que c'est ce que j'aurais voulu qu'on dise de mes parents au District Neuf. Mais personne n'oserait dire que des rebelles sont de bonnes personnes.
Seul Nathael me l'a affirmé, juste une fois. Même si mon père médecin n'arrivait pas à guérir sa sœur aphone.

"-Je suis désolée." Je redis, parce que c'est ce que j'aurais voulu qu'on me dise quand Nathael est mort. Quand mes parents, Jeremiah et Kathleen sont morts.
C'est minable. C'est tellement minable. Ces trois mots sont tellement misérables pour essayer de suffire à quelque chose qui ne le sera jamais.
Mais ici, on ne dit rien. Chaque tribut mort rapproche de la porte de sortie les autres.
Et je sais que je n'ai vraiment aucune envie que ça m'arrive. Mais ça arrive. Et c'est tout.
Et je pleure.
Silencieusement.
Encore une fois.
Je passe ma vie à courir et à pleurer.

J'ouvre la bouteille. Ambre et moi, deux tributs immobiles, on doit faire penser à des amorphes.
Je bois. Je la repose par terre.
J'essaye de me souvenir de ce que Lou a fait pour m'aider à sortir de mon isolement. Elle m'a tendu la main.
Elle m'a doné quelque chose à faire.
Pour que j'arrête de penser.

J'inspire pour me redonner du courage.

"-Ils vont bientôt être affichés." Je regarde le ciel, comme pour me persuader que ce ne sera pas des visages familiers qui s'afficheront ce soir. Comme celui de Zeena, par exemple.
Les visages qui s'afficheront me seront totalement inconnus.
Les tributs morts seront ceux à qui je n'ai jamais parlé, aujourd'hui. Les tributs morts de ce soir ne seront pas encore  des personnes qui méritaient de vivre.
Mais nous méritons tous de nous en sortir. Et c'est ça qui blesse le plus. Quand de bonnes personnes qui méritaient de vivre meurent de la main de ceux qui rêvent aussi de s'en sortir.

S'il-vous-plait, faites que ce ne soit pas Zeena. Faites que ce ne soit pas Zeena. Faites que ce ne soit jamais Ambre, Kylian, Claire ou même Bloom qui affichent le ciel.

J'aurais très bien pu tendre mes mains vers le ciel à ce moment là. Lui dire de me montrer quelque chose d'autre que la réalité.
Et il m'aurait répondu que c'est impossible.
Que tout fini par arriver.

Mes bras entourent mes genoux.
Je ferme les yeux. Qu'une seconde.
Et je dis, seulement pour moi, sans me soucier qu'Ambre ai pu entendre quoi que ce soit :
"Je déteste ces Jeux." Je hais les Hunger Games. C'est ce que j'en pense. Là. Maintenant. Et je ne sais même plus si c'est vrai.
Je hais ces foutus Jeux.
Pour toutes ces morts qu'on doit regarder en face. Puis laisser derrière nous.
Pour me faire subir encore une fois la peur de perdre des personnes importantes à mes yeux.
Pour tout le cadre de l'Arène et son adrénaline inavouable qui prend chacun de nous. Et pour tout le reste. S'il reste quelque chose.

Et je me tais. Tandis que la nuit menace de s'abattre sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



J4(17h) It was over my head-(Ambre) Vide
MessageSujet: Re: J4(17h) It was over my head-(Ambre)   J4(17h) It was over my head-(Ambre) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

J4(17h) It was over my head-(Ambre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.