petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

Partagez | 
 

 (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeSam 26 Avr - 10:46

C'est un hovercraft qui me ramène. Les rebelles qui m'accompagnent sont déguisés en pacificateurs pour qu'on ne se doute de rien. Mais on ne me laisse pas vraiment à la vue de tout le monde, bien que les gens savent que je ne suis plus ici. Je crois que Noa a dû trouver une excuse et je suppose que cela marchera un certain temps mais peut-être pas indéfiniment et lorsque je serais à nouveau la cible du capitole et bien là je ne sais pas vraiment ce qui se passera mas je peux certifier que cela ne sera pas spécialement bon pour moi. Je crains le pire, Noa ne se rend surement pas compte que me faire retourner avec lui ici c'est horrible, je vais devenir la cycle numéro un et je crois qu'il ne se rend pas compte que je risque ma vie encore et toujours juste pour lui. Je ne suis pas sûre que je passerais l'année.. je suis morte de trouille c'est vrai quoi ? Comment je vais faire pour m'en sortir ? Je me sentais en sécurité dans le 13 alors pourquoi sommes nous rentrés.. je pensais qu'il changerait d'avis durant le mois mais je n'ai pas eu de nouvelle, je ne sais même pas comment il vit, comment ça se passe, mais comme c'était prévu comme ça.. Je rentre. Je n'ai qu'un sac de toute façon, je n'avais pas emporté grand chose. J'étais dans le 13, avoir une tonne de valises n'était pas pratique du tout. Je suis nerveuse, je n'ai pas parlé durant l'heure de trajet à peine. Je sens que l'on atterrit.. Je ne veux pas.. Je veux retourner au 13. Je me rend compte que je me sacrifie beaucoup trop.. Mais je sais parfaitement que je n'ai plus le choix. Je ne sais même pas si je pourrais sortir sans risquer de me faire arrêter, j'ai peur de mon chez moi devienne ma prison. On atterrit discrètement.. Je salue mes équipiers, j'ai envie de verser une larme mais je me suis arrêtée de pleurer. C'est terminé. Je me dis que je ne dois plus pleurer, je l'ai déjà trop fait et peu de chose m'atteignent maintenant. J'inspire doucement. Je quitte l'appareil entourée de deux faux pacificateurs. Ils me guident dans le Veille pour la traverser sous le regard de certaine personne. Puis on arrive au village des vainqueurs, je dois aller retrouver Noa. Ce ne sont pas les retrouvailles officielles devant les caméras et j'espère qu'on aura pas à les jouer, sinon je pourrais m'énerver contre Noa sévèrement. La nuit est presque tombée et il commence à faire froid, je resserre mon châle en laine autour de moi, je monte les deux trois marches pour atteindre la porte d'entrée de la maison qu'à gagner Noa lorsqu'il a été nommé vainqueur des Hunger games. J'ai l'impression que c'était hier. Je me retourne vers le pacificateurs rebelles qui tournent les talons pour rentrer eux aussi et je me faufile à l'intérieur de la maison de Noa sachant qu'il est là puisque la cheminée crépite et que la lumière était allumée. Je fais lourdement tombée mon sac, je suis fatiguée et nerveuse. Je ne sais pas ce qu'il a pu advenir pendant le mois.. " Noa ? C'est moi.. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeSam 26 Avr - 12:28




❝I'm losing my mind. I'm losing my memory....❞

✩ ✩ ✩ ✩ ✩ ✩



Un hurlement. « Je ne vous dirais rien... »
Une charge électrique. Noa se crispe. C'est la fin...il le sent. Un voix pâteuse lui répète quelque chose qu'il n'entend pas. Noa n'étais pas idiot. Il savait comme ça allait se finir. Une autre décharge. Il hurle de plus belle. Les images se mélangent, se chevauchent une à une. Il revoit Gaëlle qui lui sourit. Il sourit à son tour. Du sang tombe doucement de ses lèvres et se dépendent sur sa chemise déchiré. Il ne peux pas l'essuyer. Il a les mains liés. Une autre décharge. Des larmes coulent. Une autre images. Tywin. Tywin le prend dans ses bras et le serre contre lui. Il se rappellent de cette journée. Il avait dormit chez Tywin et Elyas était arrivé pour l'aider à se faire aimer du Capitole. C'était ce soir là qu'il avait annoncé au Capitole qu'il allait épouser Gaëlle.

Lily.

C'est au tour de Lily. Ils sont tout les deux en train de tisser un panier. Leur mère les rejoints. Elle tousse mais elle fait signe que tout vas bien.

Une autre image de Gaëlle. Gaëlle est toute petite. Elle a douze ans. Elle tend une main et donne son prénom. Leur rencontre...

Sydney. Aileen. Jaqen. Talasi. Siska. Annia. Elyas. Tywin. Gaëlle. Son père. Sa mère.
Tout les visages, tout les noms se fondent dans la masse. Se renversent et s'étirent. Certains visages deviennent effrayant. Noa Hurle encore et tente de fermer les yeux, mais une machine les forcentà s'ouvrit. On lui plaque une écran géant qui lui piquent les yeux. Tout les noms cités aparaissent. Certains s’effacent peu à peu, certains s'étirent et lui font peur, certains ne changent pas beaucoup mais sont différent. Après un certain temps qui lui semble une éternité, Noa s'évanouit.

Tout ce qui avait une lien avec les rebelles n'est plus dans son ésprit.

Noa est un vainqueur. Noa est pro-capitole. Noa ne chasse pas. Noa respecte la loi. Noa est un bon garçon. Noa va se marier avec sa fiancée. Noa n'a jamais été dans le district treize. Noa est mentor. Noa n'a aucun rapport avec les rebelles. Noa n'a ni sœur ni mère. Noa est vraiment fiancé à Gaëlle. Noa n'est pas le parrain d'Eve Nassuda. Noa n'est jamais aller chez Tywin avant de s'être fait arrêter. Noa ne s'est jamais fait arrêter.Noa défend le capitole. Noa aime les jeux.

Le vrai Noa n'existe plus.


***

Un mois plus tard

J'ouvre les yeux délicatement. Le soleil me piquent doucement. Je me lève. Ah ma chère fiancée est de retour. Elle était passer voir des amis dans  leur district et passait le mois làs bas. Nous avions besoin de temps pour nous. Le mariage est bientôt est Snow a hâte. Je descend dans la cuisine et me prépare un bon café. Tout semble normal. Je m'assois à ma table, pensif. Je bois mon café tranquillement. Ma vie n'a rien de très existant. J'ai hâte que les jeux mettent un peu de piment. Bon, c'est vrais je ne prend pas plaisir à voir des enfants que j'ai vu grandir partir pour toujours, sachant qu'en plus, le douze a peu de chance de remporter, mais j'avoue m'amuser comme un fou au capitole. Et puis revoir mes vieux amis, Elyas et Tywin me feras du bien. D'ailleurs ce vieux Tywin a eu un enfant il n'y a pas longtemps. Je suis content pour lui, il mérite la belle vie.
J'entends la porte claquer. Je me retourne vivement. Les jeux restent quand même un choc dans ma vie de tout les jours. Je me lève rapidement et me dirige vers le couloir. Je passe devant un miroir et m'arrête. J'ai des cicatrices, le coté de la bouche massacré, le coin de l'oeil rouge de sang. Comment me suis-je fait ça? Je suis perdu face à mon reflet, puis reprend mes esprit. Je me retourne et continue d'avancer. Elle est là. Face à moi. J'ai l'impression qu'elle a changée. Elle m'avait drôlement manquer. Je souris tendrement et m'approche pour la serrer contre moi. Je l'embrasse comme nous avions l'habitude depuis. Certains vainqueurs font de drôle de stratégie en s'inventant un amour faux etc, mais pas moi. Moi je reste fidèle au Capitole et je ne ment pas. « Tu as fait bon voyage ? Alors comment vont tes amis du district un ? Attend je te prend ton sac » J'ignore pourquoi elle a l'air contrarié, en colère, triste. Son visage n'envisage rien de bon. Je ne comprend pas et je commence à sérieusement m’inquiéter. Contrairement  à elle, j'avais passer un mois assez calme et reposant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeSam 26 Avr - 12:54

Je redécouvre l'endroit où j'ai grandi. J'en garde de bons et de mauvais souvenirs. On passe sur la place où se tiennent les jeux. Je me souviens parfaitement les fois où on m'a enlevé mon frère puis Noa.. Noa est le seul à être revenu, mais il a changé.. on ne revient jamais vraiment d'une arène je crois. Une part de moi j'aurais voulu être appelée. J'aurais aimé être aussi forte que mon meilleur ami. Mais je sais parfaitement que je n'aurais pas eu grande chance de vivre dedans, mais peut-être qu'aujourd'hui je serais en paix ? Je ne pense pas souvent à ce genre de choses, je me dis que la mort c'est les lâches qui la désirent trop tôt. J'ai vu trop de gens mourir pour vouloir en faire autant, j'ai encore une personne importante, deux.. Noa et sa soeur, ils sont ma famille et je n'ai pas le droit de les quitter, je les protège comme je peux à ma manière. Noa a besoin de moi et je ne peux pas le laisser parce qu'il a été là lui lorsque j'avais besoin de lui. Je lui dois cela et je suis bien avec lui. Il m'apaise comme je le fais avec lui. Les gens me dévisagent, je ne sais pas si je suis reconnaissable, je sais que j'ai changé physiquement, maigris surtout, on ne voyait pas tant que ça mes côtes avant.. puis maintenant elles sont visible, je ne suis plus aussi forte physiquement. Pourquoi ? Parce que je n'ai presque pas vu le soleil pendant une éternité. Un an et demi pratiquement, c'est long non ? Je traverse mon ancien quartier, Noa ne vivait pas très loin.. vivait, sa maison est à l'abandon ou presque, je ne crois pas qu'il y soit revenu depuis tout le temps où nous avons été absent. Je suis toujours nerveuse, peur que le plan des rebelles ne fonctionnent pas. Seulement tout se passe bien, les pacificateurs du 12 ne sont pas très vigilants. Les clôtures électriques qui nous parquent comme des bêtes ne sont jamais activées. Le village de vainqueur se dessine devant moi, on passe l'entrée, la maison est juste là.. On prend le chemin.. Je tremble un peu, je crois que je ne suis plus habituée aux températures fraîches d'ici. Je monte les marches.. et j'entre. Je me manifeste et je n'ai pas à attendre longtemps pour qu'il arrive. Son visage est frappé par.. Mais qu'est-ce qui lui est arrivé ? Il semble content de me voir. Je souris légèrement mais j'avoue que là.. je reste perplexe, pourquoi son visage est meurtri. Il avance pour me serrer contre lui et m'embrasser.. Je fronce les sourcils.. Je ne vois aucune caméras.. Je m'écarte en me pinçant les lèvres. Qu'est ce qui se passe ? Qu'est ce qu'il dit ? Bon sang.. " Je ne viens pas du 1 et tu le sais bien.. qu'est ce qui c'est passé avec ton visage ? Et pourquoi tu m'embrasses, il n'y a pas de caméra je te rappelle. Noa tout va bien ? " Il prend mon sac sans que je le lui demande, j'ai l'impression que la demeure n'a pas du tout changé pourtant.. Je suis perdue. Qu'il réponde à mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeSam 26 Avr - 13:40

@Noa P. Wayne a écrit:



❝I'm losing my mind. I'm losing my memory....❞

✩ ✩ ✩ ✩ ✩ ✩



Quand Noa s'était fait arrêté, il avait eu le temps d'attraper le couteau de sa poche. Il l'avait ranger dans ses bottes. Il ignorait ce qu'on allait lui faire et il avait peur mais il devait garder son sang froid. Une fois dans la cellules, Noa avait pris le couteau et avait couper un morceau de sa chemise. Il s'était percé le doigt et avec son sang avait tenté d'écrire d'une main tremblante : Snow m'a eu. HELP
Il n'avait pas pu écrire plus. Une fois de retour chez lui, il avait complètement oublier ce bout de chemise, coincé dans sa botte qui es le seul souvenir de son arrestation.
Il aurait aimé que Gaëlle le trouve, comprenne et l'aide à retrouver sa mémore. Mais ce n'étais pas aussi simple. Noa avait laisser les bottes dans l'entrée, et ne voyait pas pourquoi quelqu'un irais les fouillés pour prendre le bout de chemise et lire ce qu'il y a écrit pour tout rapporter à la jeune femme. C'est peine perdu.

La maison n'a pas changé, hormis les tableaux. Il n'y aucune trace de l’existence de Lily ou de la mère de Noa. C'est comme si elle n'avaient jamais existais. Cela aurait sûrement été mieux pour elle.  


Je ne comprend pas Gaëlle. Pourquoi il devrait y avoir des caméras. Et pourquoi est t-elle aussi maigre, aussi mal en point. Je me perds dans son regard. J'attrape ses valises. " Je ne viens pas du 1 et tu le sais bien.. qu'est ce qui c'est passé avec ton visage ? Et pourquoi tu m'embrasses, il n'y a pas de caméra je te rappelle. Noa tout va bien ? "
Alors d'où viens t-elle ? J'essaye de me souvenir de quelques chose qui aurait pu m'échapper mais rien qu'essayer me donne le mal de tête. Je ne suis pas dans mon état normal et ça me fait très peur. Et si les rebelles m'avaient fait quelques choses ? Je ne veux pas inquiéter ma fiancée, je me contente de sourire. « Mais...tu m'avais dit que tu partais au 1 ? Je sais pas ce que j'ai au visage et....pourquoi je ne pourrais pas t'embrasser. Je n'ai plus le droit d'embrasser ma future femme ? » Répondit-je en un sourire amusé. Je lui dépose un baiser sur la joue et avance vers le salon. Il y a des étranges traces sur les murs, des traces, des ombres de tableaux qui autrefois aurait été posé. Je n'ai pourtant pas le souvenir d'en avoir mis là...
Je fronce des sourcils et pose enfin les valises sur le canapé en attendant Gaëlle. Quand elle entre dans la pièce, elle reste bouchée bée. Elle regarde partout autour d'elle stupéfaite. Je la regarde, toujours fronçant des sourcils et inquiet « Un problème chérie ? »
Elle commence vraiment à me faire peur. Où étais t-elle ? Et quesqu'on lui a fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeSam 26 Avr - 14:50

Son visage n'est plus le même. Pourquoi est-il si marqué ? Qu'est ce qui lui est arrivé ? Je ne peux pas m'empêcher de me poser un tas de questions. Est-ce qu'il a eu des démonstrations de forces avec des pacificateurs ? Est-ce que le Capitole l'a puni pour avoir fuit dans le 13 ? A-t-il fait cela pour me protéger ? Cela me fait peur, il ne doit pas se mettre dans un tel état pour moi.. je ne supporterais pas de le voir prendre les coups. Je ne supporterais absolument pas. J'ai envie de le soigner mais les blessures doivent déjà dater de plusieurs jours.. Je ne comprend pas du tout. Je suis tout à faire perdue. Je lui pose une série de question, je tente de lui remettre les idées en place mais il semble totalement perdue. Je ne sais pas ce qui peut se passer si je le perturbe trop.. il ne semble pas lui même et ça m'effraie relativement. " Je ne t'ai jamais dit que j'allais au 1 Noa.. On était au 13.. y'a quoi un mois.. et je viens te rejoindre parce que tu y tenais pour me protéger, woh, tu te souviens ? " Mon coeur se serre et je me retrouve totalement paumée. " Noa, on n'est pas vraiment fiancé.. tu te souviens ? Tu l'as fait pour éviter qu'on s'en prenne à moi, tu pensais que si les Capitoliens le savaient, ça me protégerait.. qu'est-ce qui se passe ? " Je n'arrive pas à comprendre. C'est totalement dingue non ? Comment il peut avoir oublié un truc pareil ? Son coup à la tête peut-être, il semble en avoir pris un sacré. Il prend mes bagages, ils semble tellement persuadé de ce qu'il sait, ce qu'il fait, dit.. je suis ailleurs, comment est-ce possible ? Je fronce les sourcils en le voyant aller dans le salon. Je finis par le suivre après avoir retiré ma veste, je garde juste mon châle. Dans le salon par contre rien n'est pareil.. où juste les meubles peut-être.. mais je me souviens pourtant il y avait des tableaux.. mais aussi des photos de sa soeur, de nous.. et ils semblent avoir disparu.. Il me demande si j'ai un soucis. Mais qu'est ce qui se passe. Noa ne semble plus du tout le même. " Les tableaux pourquoi les avoir enlevé du mur ? Je ne comprend pas.. mais qu'est ce qui t'arrive.. tu n'es plus le même, Noa on dirait presque un zombie.. woh explique moi là je suis totalement paumée. " Je n'ose même pas m'approcher de lui, il me fait peur. " Tu.. Tu veux me livrer aux pacificateurs..? Je ne comprend plus rien.. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeSam 26 Avr - 15:30




❝I'm losing my mind. I'm losing my memory....❞

✩ ✩ ✩ ✩ ✩ ✩


[i]Le treize mais que dit-elle ? Gaëlle est devenue folle, elle a complètement perdu l'esprit. Pourquoi le treize serait encore vivant. Il a été anéantie. Le capitole a vaincu les rebelles pour de bon. Il n'y a pas et il n'y auras jamais plus de district treize. Ma tête commence à me re lancer. Je sais mon sang bouillir et j'ai l'impression qu'on me cogne le crâne avec un marteau. Je regarde Gaëlle complètement perdu..." Noa, on n'est pas vraiment fiancé.. tu te souviens ? Tu l'as fait pour éviter qu'on s'en prenne à moi, tu pensais que si les Capitoliens le savaient, ça me protégerait.. qu'est-ce qui se passe ? "
J'ai du mal à tout voir. C'est sure, Gaëlle était avec des rebelles et ils lui ont brouillés l’esprit. Ils ont fait d'elle une rebelle...pourquoi j'aurais fait ça ? J'aime Gaëlle,j'en suis amoureux même. Je le sais, j'en suis sure, j'en suis certain. Alors pourquoi j'aurais mentit au capitole qui l'adore et qui m'adore ? Et pourquoi on s'en prendrait à elle. J'ai besoin de réponse et vite. Je sens que ma tête va exploser. « Quoi ? Gaëlle le treize est mort. Il n’existe pas. Et tu n'es pas en danger. Le capitole t'aime et moi aussi je t'aime. Ils ne te feront jamais de mal...Pourquoi tu dis tout cela ? Si une personne nous veux du mal c'est bien les rebelles. »
Je suis de plus en plus inquiet. La simple idée que Gaëlle est pu apercevoir un rebelle m'effraie. Ils détestent les vainqueurs et ils n'hésiteront pas à lui faire payer ma victoire. " Les tableaux pourquoi les avoir enlevé du mur ? Je ne comprend pas.. mais qu'est ce qui t'arrive.. tu n'es plus le même, Noa on dirait presque un zombie.. woh explique moi là je suis totalement paumée. " 
Des tableaux ? Je sais qu'il y a des traces sur les murs mais aucun souvenirs me revient. « Quel tableaux ? Il n'y en a jamais eu, ou pas que je m'en souviennent. Qui d'autres à part toi et moi aurait pu les enlever ? On est les deux seuls habitants de cet maison...tu t'en souviens ça ? » Gaëlle recule. Elle a peur. Je ne comprend plus rien et ma tête me fait vraiment, vraiment mal. Elle s'arrête un instant et plus grave répond : . " Tu.. Tu veux me livrer aux pacificateurs..? Je ne comprend plus rien.. " 

Hé beh on est deux. « Pourquoi je te livrerais aux pacificateurs ? Gaëlle, mon amour...tu n'as rien à te reprocher. Tu n'as rien fait de mal, et moi non plus. »
Je tente de retrouver dans son regard, un regard que je connaît, mais c'est comme si je suis face à une inconnue. Je prend une inspiration et m'approche doucement d'elle. « Je suis toujours le même. Je n'ai pas changer. Mais toi...quesqu'ils t'ont fait ? Ils t'ont effacer la mémoire ? Ils t'ont torturer ? Je peux prendre rendez-vous avec Snow...tu lui raconte ce qui c'est passer et il élimineras les rebelles qui t’ont fait du mal.Il t'aideras à retrouver tes souvenirs. »
J'approche ma main pour pouvoir caresser ses cheveux, mais elle est toujours autant apeurée. Je recule un peu. Je sors de la pièce et me dirige vers la cuisine. Je prend une tasse et verse du café dedans. Je reviens et voit Gaëlle qui n'a pas bouger depuis. Je lui tend la tasse. « Tiens...ça va te faire du bien... »
Et moi qui pensais que tout allait pour le mieux...pourquoi as-t-elle changer en un simple mois....Pourquoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeSam 26 Avr - 18:00

Noa a totalement changé. Je suis perdue, c'est une blague qu'il me fait ? Il s'amuse ? Pour détendre l'atmosphère ? Non parce que je ne sais pas s'il se rend compte qu'il est en train de produire l'effet inverse. Je n'arrive pas à me dire que je suis en train de le perdre, le Capitole ne peut pas me faire ce genre de chose. Pourquoi ils me prennent systématiquement tout ce que je veux. Tout ce que j'ai. Noa était la dernière personne de confiance que j'avais et je le perd totalement. Il n'est plus lui-même, j'ai l'impression qu'il a été manipulé, je ne sais pas. Pourquoi je ne retrouve plus l'homme que j'ai quitté avant le mois passé ? Je déglutis. Il me dit des choses totalement invraisemblable. Le 13 existe.. j'en viens, on a vécu là-bas.. je crois qu'il a pris un sacré coup sur la tête. Il n'est plus dans son état normal. Je le regarde totalement paniquée à l'idée qu'il est oublié qui il est.. qu'il me dénonce.. je ne devrais pas être là.. si je pars je vais me luncher sur la place public.. J'ai peur. Et là je ne peux compter que sur moi-même. Noa n'est plus viable. " Tu es totalement cinglé Noa. Le Capitole nous déteste.. Ils m'ont pris mes frères.. toi tes parents comment tu peux dire des choses comme ça.. nous étions dans le treize pendant plus d'un an.. ensemble.. qu'est-ce qui te prend.. explique moi, je suis perdue là. Je ne te reconnais plus. " Je déglutis, je l'évite, je ne m'approche même pas.. il n'y a plus aucun souvenirs de nous avant.. Je ne comprend pas tellement.. pourquoi les avoir retirer.. il ne m'aime plus ? Plus comme il le devrait ? J'ai envie de pleurer là, mais je garde tout à l'intérieur, j'ai vécu plus dur, je vais découvrir ce qui se passe. Je prend sur moi. " Arrête Noa.. oui on a vécu ici.. mais très peu de temps.. mais il y avait des photos de nous.. de tes parents.. ta soeur.. qu'est ce que tu en as fait mais qu'est-ce qui t'arrive ? " Je hausse un peu le ton.. oui parce que là je m'énerve, je ne comprend rien. J'vais exploser sévèrement si cela continue. Je ne veux pas qu'il me touche, je ne sais même pas si c'est bien lui que j'ai en face de moi. Il semble aduler une choses que nous haïssions tous les deux. " Je ne suis pas ton amour arrête ça Noa.. " J'ai toujours voulu l'être mais je ne peux pas prétendre l'être, je n'ai pas le droit. Il semble s'imaginer que nous sommes tout l'un pour l'autre mais non.. enfin si mais différemment. Je déglutis. Mes yeux sont brillants. Non, je ne pleure pas. La suite me choque profondément.. depuis quand il peut et veut voir Snow ? " Tu t'entends ? Tu te prends pour un pro capitol.. hors tu es un rebelle Noa.. tu détestes ce gouvernement, tu voulais tuer Snow de tes mains il a quoi un mois ? Toi qu'est ce qui se passe.. tu n'es plus le même.. je peux pas le croire.. " Il s'éclipse dans la cuisine pour me prendre un café.. hors je ne bois jamais de café. " Mais Noa, je déteste cette boisson.. je supporte pas le café.. tu vois tu n'es pas normal.. tu n'es pas dans ton état normal.. c'est quoi le truc ? tu as pris un coup ? Explique moi.. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeLun 28 Avr - 19:33




❝I'm losing my mind. I'm losing my memory....❞

✩ ✩ ✩ ✩ ✩ ✩


[i]C'est vrais que j'avais l'habitude de faire des blagues pour détendre l'atmosphère. Avec Gaëlle c'est quelques chose que nous faisons tout le temps. Nous essayons de rassurer nos proches ou nous même en plaisantant sur la situation qui n'est parfois pas drôle...seulement voilà. Ni Gaëlle ni moi avons des proches maintenant. Ma mère est mort il y a deux ans de sa maladie. Le capitole a tout fait pour la sauver mais n'a jamais réussi. J'ignore donc quel conneries est encore en train de raconter Gaëlle mais si c'est une plaisanterie, je dois avouer que celle ci ne me rassure pas. Au contraire elle remue le couteau dans la plaie. J'avais eue du mal à accepter la mort de ma mère ce qui m'a valut une année et demi entière à m'enfermer chez moi et ne jamais sortir devant la vue des autres. Une dépression total...alors pourquoi Gaëlle me parle t-elle de district 13. Je sais quand même où j'étais pendant un an et demi.  Tu es totalement cinglé Noa. Le Capitole nous déteste.. Ils m'ont pris mes frères.. toi tes parents comment tu peux dire des choses comme ça.. nous étions dans le treize pendant plus d'un an.. ensemble.. qu'est-ce qui te prend.. explique moi, je suis perdue là. Je ne te reconnais plus. "
Ce n'est pas possible...Le capitole n'est pas responsable de la mort de mes parents...certes peut-être un des frères de Gaëlle qui est mort durant les jeux. Je sais qu'elle a eu du mal à accepter ma victoire alors que son frère est mort, ça a été nombre sujet de nos disputes. Je soupire, lasse. « Gaëlle, le district treize n'existe plus. Je ne sais pas ce qu'on t'a raconter mais je n'ai jamais mis les pieds là bas...je m'en souviendrais quand même ! Et le capitole ne nous déteste pas, il sont généreux avec nous. »
Ma bien aimée est folle...folle à liée. Je ne comprend pas ce qui a pu lui passer par l’esprit ou quelle mouche l'a piquée.
" Arrête Noa.. oui on a vécu ici.. mais très peu de temps.. mais il y avait des photos de nous.. de tes parents.. ta soeur.. qu'est ce que tu en as fait mais qu'est-ce qui t'arrive ? "
Je la regarde de plus en plus stressé. UNE SOEUR ? Moi avoir une sœur. C'est donc bien une plaisanterie. J'éclate de rire.
« Je n'ai pas de sœur, tu as du rêvé mon amour ! On a habité ici tout les deux après ma victoire. Il n'y a jamais eu de photos ou pas que je me souvienne...Mais une sœur ! Quelle idiotie, je connais ma famille. Ma mère est morte à cause d'une maladie, mon père est mort dans les mines et je suis fils unique. »
Gaëlle s’énerve et je recule un peu. Je n'aurais pas du rire, elle m'a l'air très sérieuse. Elle a envie de pleurer je le vois. Je connais tout ces traits, son caractère, sa personnalité par cœur. Je l'aime. Plus que tout au monde. Elle est la seule qui me reste et de la voir paniquer ainsi me brise le cœur. Si elle insinue que j'ai perdu la mémoire au moins je n'ai pas perdu mes sentiments en son égard. J'aime Gaëlle...mais elle non apparement...elle plus...
" Je ne suis pas ton amour arrête ça Noa.. "
Je me mords la lèvre inférieur. Ces mots sont dur et me brise en deux. Elle ne m'aime plus. Si ça se trouve elle ne m'a jamais aimé. Je la regarde froidement. " Tu t'entends ? Tu te prends pour un pro capitol.. hors tu es un rebelle Noa.. tu détestes ce gouvernement, tu voulais tuer Snow de tes mains il a quoi un mois ? Toi qu'est ce qui se passe.. tu n'es plus le même.. je peux pas le croire.. " 
Je déglutis. Incapable de parler. Je tente mais je n'y arrive pas. Moi ? Rebelle ? Pourquoi serais-je un rebelle alors que je vénère ma vie au capitole. Snow ne m'a jamais rien fait, au contraire il m'a toujours aidé. Les rebelles sont des idiots qui font souffrir les familles.
« J'ignore ce qu'ils t'ont fait mais...je n'ai jamais voulu tuer Snow...pourquoi le voudrais-je. J'aime le gouvernement comme il l'est, certes les Hunger Games je les hais mais je ne m'opposerais pas. Les rebelles ont perdus et c'est tant mieux. Je ne suis pas un rebelle Gaëlle et toi non plus. »
Je lui ramène un café...mes ses mots me brisent encore une fois mais d'une autre manière...comment ais-je pu oublier ce qu'elle aime. Et si c'était moi qui était fou...si c'était moi qui avait tout mélangé...qui me trompait. Si c'était à moi qu'on avait modifié les souvenirs." Mais Noa, je déteste cette boisson.. je supporte pas le café.. tu vois tu n'es pas normal.. tu n'es pas dans ton état normal.. c'est quoi le truc ? tu as pris un coup ? Explique moi.. " 
Je porte ma main à ma tempe qui palpite. Je retire ma main et voit du sang frais et chaud. La plaie s'est ré ouverte. Je regarde Gaëlle tristement. « Je suis ici. Au district douze depuis un an et demis. Ma mère est morte à cause d'une maladie, j'ai fait fait une dépression et je ne suis pas sortit de ma maison, depuis. Je n'ai rien contre le capitole. Je n’apprécie pas les rebelles qui nous rendent la vie encore plus compliqués. Le district treize n'existe plus. On vas se marier. Je n'ai pas de sœur. Je t'aime pour de vrais. Voilà ce dont je suis certain. Et j'ignore qui t'a mis ces idées en tête »
Je pose la tasse sur la table et m'assois sur le fauteuil, « Gaëlle...quesqu'il se passe ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeLun 28 Avr - 22:34

Oh non ce n'est plus du tout Noa que j'ai en face de moi. Je ne sais qui est à l'intérieur et qui le dirige, mais non, non non et non, ce n'est pas Noa, je suis la personne qui le connait le mieux. Je connais toute sa vie, je sais ce qu'il aime et n'aime pas. Je sais le calmer lorsqu'il angoisse à cause des jeux qu'il a gagné. Et ce que je suis sûre de savoir c'est qu'il est loin d'aimer tout e qui touche au Capitole. Oh non, je ne supporte pas qu'on lui fasse croire ce genre de chose. Noa est rebelle, Noa pourrait pour la cause tout comme moi alors pourquoi est ce qu'il me tient un discours qui n'a ni queue, ni tête. C'est totalement invraisemblable. Je suis presque sûre que cette plait à la tête.. ce qui lui martèle le front. Il a dû subir un grave choc et pourquoi personne ne m'a mis au courant ? Je ne sais pas du tout ce qui se passe. J'espère que c'est belle et bien la choses qui le change. J'ai peur, j'ai affreusement peur. Peur de le perdre, est-ce que je suis assez forte pour subir tout ce qui lui arrive ? Je ne sais pas comment je peux m'en sortir si je n'ai pas Noa, il a toujours été mon point fort alors pourquoi vouloir me l'arracher maintenant ? C'est juste totalement injuste, je ne supporte pas cette idée et je n'ai pas du tout l'intention de le laisser, je vais le faire revenir.. je ne sais pas du tout comment m'y prendre mais je vais y arriver, Noa sera comme avant. On se battra à nouveau tous les deux côte à côte comme cela a toujours été pensé... Je refuse que le Capitole le récupère. Je ne sais pas ce qui se passe et ça me perturbe totalement. ça me dépasse. J'ai cette peur qui commence à monter en moi. Elle n'est pas contrôlable, ou difficilement.. j'aurais presque envie de partir mais je n'ai nulle part où allez, je me ferais arrêter, cela risque d'arriver très vite de toute manière et peut-être que si Noa ne revient pas, le fouet lui me fera partir. J'inspire profondément. Il faut qu'il me fasse confiance à nouveau. " Noa, t'ai-je déjà menti ? Est-ce que je t'ai trahis une fois ? Je ne crois pas. On a toujours été l'un pour l'autre. Pourquoi j'irais inventer une connerie pareil.. " Je déglutis. Je n'ose pas l'approcher, j'ai peur de lui faire confiance comme avant, il lâche un tel discours sur l'horreur qui nous tue tous que j'ai peur qu'il me poignarde dans le dos, il pourrait le faire.. cela s'est déjà vu je suis sûre.. et je ne veux pas être tuée par l'homme que j'aime. Je l'écoute.. il est persuadé d'avoir une vie qui n'existe pas. Ce n'est pas du tout la réalité alors pourquoi sorte-t-il tout cela ? On dirait qu'il récite un texte qu'il a appris par coeur, il tente de me protéger si ça se trouve et je suis en train de tout gâcher et des pacificateurs vont débarquer et me tuer pour rébellion. Je lance un regard angoissé vers la porte.. personne. Je reste sur le qui-vive. Tout va mal. Je ne sais plus quoi lui dire pour le raisonner ce qui m'amène qu'il y a un véritable problème. Il m'apporte un café, je n'ai jamais aimé cette boisson. Je me souviens la première fois où l'on a voulu y goûter lui et moi, j'ai tout recraché sur ses chaussures.. où vomi.. je ne digère pas du tout cette boisson, elle me rend malade. Je ne bois que du thé vert ou à la menthe. C'est ce que je préfère et ça Noa est censé le savoir. Il recommence à réciter son discours totalement erroné. " Noa écoute toi, on dirait que tu a appris un discours par coeur.. " Je sais ce qui peut lui prouver qu'il a une soeur ! Je le contourne pour atteindre mon sac. Je fouille dedans avant d'attraper un collier qu'il m'avait offert. Dedans il y a une photo de sa soeur et lui et de nous deux. Je tremble légèrement, je souffle en l'attrapant. Je le l'ouvre et je lui tend. " Regarde c'est Lily, ta soeur, Noa.. s'il te plait souvient toi.. " Je déglutis, sa tête saigne. Je sais où se trouve la trousse de secours et je vais la chercher, c'est faible mais je peux lui refaire un pansement. Je coupe de quoi le faire, je m'approche de lui, il ne me fera rien.. je tente de me convaincre. Je passe un coton avec du produit sur sa tête doucement avant de coller le pansement doucement. Je lui souris légèrement. " Tu te souviens la première fois que je t'ai soigné ? " J'ai l'impression qu'il ne se souvient que de peu de chose.. alors autant raviver ses souvenirs. " je suis sûre que tu peux t'en souvenir "
Revenir en haut Aller en bas
Reed Emerson
DISTRICT 11
Reed Emerson
△ correspondances : 1464
△ points : 11
△ multicomptes : Charlie la Pacificatrice, Juju le Rebelle & Gold la rêveuse (Ex Elyas)
△ à Panem depuis le : 09/01/2013
△ humeur : Se sent vide et abandonné, désespéré par la chute de Coin et l'échec de la rébellion.
△ âge du personnage : Vingt-six ans
△ occupation : Sniper dans l'armée du Treize


can you save me?
statut:
relationships:


(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeLun 28 Avr - 22:49

Hj : Coucou, j'm'incruste dans votre histoire de couple What a Face c'pas ma faute, non, on m'a forcé (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière 1559427923 (a)
(J'espère que Noa a eu le temps de te prévenir avant que je débarque comme un goujat comme ça (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière 2383609799 )

Je lève le poing et l’écrase à plusieurs reprises contre la lourde porte en bois ; trois coups qui, dans le silence des lieux, résonnent comme un sinistre écho des battements de mon cœur. Les muscles tendus, le souffle court, j’attends. Mais sans vraiment savoir quoi. Je tourne la tête pour observer les alentours ; le village des Vainqueurs au Douze est loin d’être aussi chaleureux que celui du Neuf. Mais tout ici semble plus terne, plus triste, plus froid qu’ailleurs. Je baisse la tête vers mes chaussures qui, autrefois impeccablement cirées,  sont à présent recouvertes d’une fine pellicule de poussière de charbon. Ici, cette poussière se dépose partout, s’infiltre même dans vos poumons. Le médecin en moi s’indigne de telles conditions de vie, les maladies pulmonaires doivent être un véritable fléau, et les espoirs de survie très minces. La vie au Neuf n’est pas gaie, mais ici, elle l’est encore moins. Pas étonnant que les tributs du Douze soient tous aussi chétifs, si peu endurant. Exception faite de la belle et mystérieuse Asha, et de l’intrépide Noa. Noa… Son souvenir me frappe de plein fouet, et me remémore brutalement le motif de ma visite. Ma présence ici n’est pas anodine, et c’est un voyage que j’aurai préféré ne jamais entreprendre. Mais il le fallait. Pour lui, mais surtout, pour cette fille qui, peut-être, guettait chaque jour par sa fenêtre son retour sans savoir que ses espoirs étaient vains. Noa était mort, il ne reviendra plus jamais. Il ne resterait à cette fille que ses yeux pour pleurer. Oh, je savais ce qu’elle allait endurer, puisque j’étais moi-même passé par là, deux ans auparavant, quand Kathleen avait trouvé une mort brutale dans l’Arène.

J’avais momentanément déserté le Capitole pour le Treize, bien décidé à mettre un terme à une histoire qui n’avait que trop duré, qui m’avait trop usé, trop détruit. J’avais fait tout ce chemin pour obtenir des réponses à mes questions, mais ce que j’avais appris là-bas dépassaient l’entendement. En demandant des nouvelles de mon blondinet préféré qui avait élu domicile dans ces souterrains, j’étais tombé de haut. Porté disparu m’avait-on froidement répondu, et il ne fallait pas être devin pour comprendre ce qui se cachait derrière. Le Capitole, encore et toujours.  Après mes parents et ma sœur, c’était à présent au tour de Noa de tomber entre leurs mains. Qui sera le prochain sur la liste ? Kathleen, Tywin… Prudence ? Je blêmis à cette idée, mais pour me rassurer, je me répète qu’elle est en sécurité dans notre appartement au Capitole. Quelle naïveté. Personne n’est en sécurité nulle part, j’aurai pourtant dû le savoir.

Après des secondes qui m’ont paru une éternité, la porte s’ouvre enfin. Je m’attendais à rencontrer celle qui aurait dû être Madame Wayne, mais qu’elle n’est pas ma surprise – et ma totale incompréhension – quand je me retrouve nez à nez avec Noa en personne ! Attendez une minute… Quoi ?! Je fronce les sourcils, complètement paumé, avant de me reprendre aussitôt, réflexe que j’ai acquis avec l’expérience. Ne jamais laisser entrevoir ses sentiments . « Noa, mon vieux ! » je m’exclame d’un ton enjoué avant de le prendre brièvement dans mes bras. Et je profite de cette accolade pour cogiter à la situation. Noa devait être prisonnier du Capitole, donc que fait-il là ? En vie, de surcroît. Je comprends qu’il se trame quelque chose d’étrange, Snow n’aurait jamais fait preuve d’une telle clémence au point d’épargner sa vie. Mais je ne me laisse pas décontenancer et continue d’agir comme si tout était normal. Noa, visiblement réjoui de me voir sur le pas de sa porte, se décale pour me laisser entrer. Dans le vestibule, j’aperçois mon reflet dans un miroir ; l’arête de mon nez est cassée, et mon œil gauche commence à virer au beurre noir. Putain, Kath, tu n’y as pas été de main morte.

C’est à ce moment qu’une jolie brune fait son apparition, et à voir la mine déconfite qu’arbore la demoiselle, je comprends que je tombe mal. Dispute de couple ? « Vous devez être Gaëlle ? » je lui demande en lui offrant mon plus beau sourire, celui qui les fait toutes craquer. Il fallait bien ça pour rattraper ma vilaine allure. « Je comprends mieux pourquoi tu ne nous l’a jamais présentée. T’avais peur que Tywin te la pique ? »Soudain, je comprends. Les pièces du puzzle s'imbriquent les unes dans les autres, et tout me semble tellement évident. J'ai la désagréable impression de me prendre un coup de poing dans l'estomac. Oh Noa, non, pas toi. Je relève la tête vers le blondinet qui continue de sourire. Je n'avais pas franchement tort, au fond ; Noa est bel et bien mort, du moins celui que nous avions un jour connu.



"No time for goodbye" he said, as he faded away. "Don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. Don't hide your mistake, cause they'll find you, burn you", then he said "If you wanna get alive, run for your life." - "This is my last time" she said, as she faded away. "It's hard to imagine, but one day, you'll end up like me", then she said "If you wanna get alive, run for your life." If I stay it won't be long 'til I'm burning on the inside. If I go I can only hope that I make it to the other side.©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeMer 30 Avr - 13:35




❝I'm losing my mind. I'm losing my memory....❞

✩ ✩ ✩ ✩ ✩ ✩


Elle a un visage d'ange. Un sourire que je semble connaître mais n'arrive pas à déterminer. Elle semble timide, réservée. Elle a de long cheveux sombre et un teint pâle. Une vraie petite fille de la veine. Ses yeux pétillent de leur couleur gris clair. Elle est debout, dans une petite robe de petite fille. Elle a un sourire en coin et des yeux qui rit. Elle est très belle, voir adorable. On a envie de croquer ses minuscules joues creuses. Mais ce n'est pas ma sœur. Son visage ne me dit absolument rien. Je n'arrive pas à mettre un nom dessus. Je me souviendrais d'elle à mon avis...rien que son nom me ferait quelques chose mais là non. Je le sais, j'en suis sure. Cette petite fille n'est ni ma sœur ni rien d'autre pour moi. Gaëlle est en train de délirer toute seule. " Regarde c'est Lily, ta soeur, Noa.. s'il te plait souvient toi. »
C'est un si jolie prénom, si j'avais une fille je l'appellerais sûrement ainsi. Lily...c'est si doux si calme. Je secoue la tête pour dire non. Je ne la connais pas. Je répond doucement mais froidement...je ne sais pas ce qu'elle tente de me faire croire mais ça ne me fait pas rire. J'ai peur, de plus en plus...et si j'avais véritablement oublier ma ''sœur''...
« Me souvenir de quoi ? Je n'ai pas de sœur Gaëlle. Je ne connais pas cette petite fille, je ne l'ai jamais vue. Elle ne me ressemble pas. »
J'achève ma phrase avec un pincement. Ma tête saigne et Gaëlle ne le supporte pas. Je me souviens qu'elle n'aime pas le sang..
Elle sort et revient quelques instants plus tard, une trousse à pharmacie avec elle. " Tu te souviens la première fois que je t'ai soigné ? "
Dit-elle en commençant à désinfecter la plaie. Si je m'en rappelle...j'essaye de me concentrer puis les souvenirs reviennent doucement comme dans un film en noir et blanc. Je suis enfant, elle aussi. C'était le jour de notre rencontre, alors que j'étais dans les bois. Oui certes avant, il m'arrivait de ne pas respecter la lois et de chasser mais c'était avant que je devienne riche...
J'avais grimper un arbre et elle m'avais surpris. J'étais tombé et une branche m'avais défiguré. Je n'avais pas voulu pleurer devant elle et elle m'avait soigné. J'esquisse un petit sourire triste en la regardant. Elle n'a pas tant changer de la petite fille que je connaissais. Elle est juste plus forte, plus déterminée. « Oui. Je m'en souviens. T'avais les cheveux court à l'époque » répondis-je, avec le même petit sourire en coin. « Tu te les étaient coupés toute seule et je m'étais moqué de toi car tu t'étais complètement raté... »
Mais des coups nous interromps. Je me lève vivement, un peu apeuré. Je n'avais pas reçu de la visite depuis ces mois dans l'isolement de ma maison. Je vais ouvrir. Mon visage s'illumine et j'execute un large sourire sincère. Il me prend dans ses bras rapidement. J'ai du mal à rassembler les deux bouts....que fait t-il ici.. ? Aurais-je encore oublier ça aussi...ma mémoire me joue des tours et ça ne m'amuse plus du tout. Elyas, mon vieil ami le vainqueur. Je me suis tout de suite entendu avec lui, bien qu'un peu jaloux de sa popularité au capitole. J'ai toujours voulu être autant populaire que lui.
Je le lache et le laisse placer, souriant mais un peu pensif. Qu'allez pensez Gaëlle ?
Je referme la porte et l'examine un peu. Son œil est noircis et son nez semble cassé. La journée des vainqueurs mal en point..« Je comprends mieux pourquoi tu ne nous l’a jamais présentée. T’avais peur que Tywin te la pique ? »
Je ris doucement, un peu gêné. « Ahah oui, le connaissant ce vieux bougre j'ai évité. D'ailleurs j'ai appris pour sa fille ! Et toi quoi de neuf, que nous vaut l'honneur de ta visite. »
J'en ai presque oublié mes manières. « Attend je t'apporte un café. »
Je continue de sourire, cachant mon sentiments d'insécurité. Pourquoi je suis autant perdu. Je sors de la pièce laissant Gaëlle et Elyas faire connaissance. Je me dirige vers la cuisine et refait du café. De la cuisine j'entend des éclats de voix, des chuchotement pas discret. Je fronce des sourcils..
Je reviens, quelques minutes plus tard, une tasse en main et la donne à Elyas le guidant vers le salon. Gaëlle n'a pas de sourire, elle regarde Elyas assez froidement. Mes mains tremble un peu. Pourquoi autant de tension....quesque j'ai encore fait ?

[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeMer 30 Avr - 17:58

Il faut que je le fasse revenir, il faut que je l'aide à retrouver sa mémoire, cela ne tient pas la route, il n'est pas lui même, je sens un coup.. un piège je ne sais pas. Je reste méfiante, je ne peux pas le laisser dans cet état, c'est surement égoïste mais moi je ne pourrais pas m'en remettre et vivre comme si de rien n'était. Oh non, pas question, vraiment, je ne le laisserais pas e proie à d'autres. Il m'a protégé, c'est aussi à mon tour. Je ne veux pas, je ne peux pas. Je déglutis. Il ne reconnait même pas sa propre petite soeur. Mais pourquoi je lui mentirais, je ne lui mens pas du tout, je suis honnête avec lui, je l'ai toujours été, pourquoi il doute de moi ? Pourquoi il ne veut pas y croire, je ne sais pas quoi lui dire, je en sais pas vraiment comment m'y prendre, je soigne les gens et là, j'ai l'impression d'être totalement inutile. Je ne veux pas le laisser, je ne peux pas. Je l'aime et le perdre serait horrible. Je laisse tomber pour le moment, peut-être qu'il faudra envisager de faire revenir Lily ici, il ne pourra plus nier. Je ne crois pas que je puisse y arriver toute seule de toute façon. En tout cas c'est tout à fait douloureux. J'inspire profondément et je vais chercher de quoi soigner sa blessure à la tête qui ne semble pas avoir été soignée correctement, je ne supporte pas qu'il souffre, c'est horrible. Je commence à désinfecter et je cherche à lui rappeler des souvenirs.. savoir ce qui est touché de ce qui ne l'est pas. Je lui parle de la première fois où je l'ai soigné, on était des gamins, je ne pensais pas devenir soigneuse dans le district mais à force de le soigner lui, j'ai appris et j'ai trouvé cette voie pas mal pour aider les gens comme je peux. Il se rappelle de choses, ça me rassure et je souris. Je me sens rassurer de voir qu'il se souvient de moments importants. Je continue et termine son pansement. J'allais parler mais on est interrompu. Je n'ai pas le temps de le stopper dans sa lancer pour aller ouvrir. Je me méfie, si cela se trouve on vient pour m'arrêter. Je n'ai pas tellement envie de finir sur la place public comme d'autres. Je me fige et j'entend des voix que je ne connais pas, une enfaîte, il, parce que c'est un homme, semble connaître Noa.. je reste figée, prête à partir en courant, Noa n'est plus le même allez savoir en un mois qui sont ses nouveaux amis. On se retrouve à trois dans le salon.. je le toise n'appréciant pas sa réflexion sur ma pseudo beauté, je n'ai rien de beau.. je sors du 13.. et je crois bien l'y avoir vu.. je connais sa tête de toute façon c'est un vainqueur.. Je reste totalement froide. Je me méfie de tout. Noa lui semble totalement décontracter. Je vois son nez cassé... Je ne sais pas ce qui lui est arrivé. Je m'en fiche enfaîte. Tant que Noa va bien et qu'il ne lui veut rien. Celui-ci va chercher un café au blond. " Je peux te remettre le nez en place si tu veux éviter de garder une séquelle " C'est dit froidement. " Tu étais au 13, je t'ai vu, tu es qui, tu fais quoi ici ? " Mais Noa revient. Il semble un peu paumé. Je souris légèrement à celui ci, il ne va pas bien, je commence à comprendre et je ne sais pas si ce blond là, je ne connais pas son prénom, il ne se présente même pas, il fait juste une vieille réflexion minable. Je finis par prendre ma valise et remettre mon collier dedans. " Noa, je monte mes affaires j'arrive. " au 13 on apprend certaines choses. Je monte.. Je met mes affaires dans la chambre de Noa, je suppose qu'il voudra que je dorme avec lui, je pense que vu son état, il fait encore des cauchemars. Je retire mes chaussures et je descend discrètement, je reste dans le couloir en bas des escaliers de manière qu'on me voit pas. Je veux savoir ce que veux ce type. Je n'ai pas confiance en un vainqueur vivant au Capitole.
Revenir en haut Aller en bas
Reed Emerson
DISTRICT 11
Reed Emerson
△ correspondances : 1464
△ points : 11
△ multicomptes : Charlie la Pacificatrice, Juju le Rebelle & Gold la rêveuse (Ex Elyas)
△ à Panem depuis le : 09/01/2013
△ humeur : Se sent vide et abandonné, désespéré par la chute de Coin et l'échec de la rébellion.
△ âge du personnage : Vingt-six ans
△ occupation : Sniper dans l'armée du Treize


can you save me?
statut:
relationships:


(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeMer 30 Avr - 20:12

J’inspecte rapidement Noa de la tête aux pieds. Il a mauvaise mine, et son visage porte encore des traces de coups. Je suis le mieux placé pour comprendre ce qu’ils lui ont fait endurer, là-bas au Capitole. Et c’est tout sauf une partie de plaisir. Mon cœur se serre quand je songe aux supplices qu’ils ont dû lui infliger. Oh, Noa… Tu as fini par payer très cher ton coup d’éclat dans l’Arène. Quoi qu’on fasse, quoi qu’on tente, le Capitole l’emporte toujours. Se battre n’est qu’une perte de temps, se révolter, une absurdité. Certains ont été assez fous pour tenter de renverser le gouvernement il y a des années de cela, et regardez où cela nous a mené. Aux Hunger Games, cette terrible injustice. J’ai payé pour un crime que d’autres avaient commis avant même ma naissance. Si nous continuons à nous rebeller, qui sait quelle nouvelle atrocité le Capitole pourra inventer pour nous punir ?

Après plus d’un an sans se voir, Noa ne semble pas surpris outre mesure de ma présence ici. C’est donc bien ce que je craignais. Un conditionnement. J’en ai déjà entendu par le passé, par une de mes « clientes », une femme d’un Pacificateur-en-Chef qui était en charge de cette sale besogne. C’est fou les confidences que l’on pouvait m’offrir sur l’oreiller. J’avais ainsi appris des tas d’informations capitales qui auraient pu faire plonger des hommes très haut-placés mais que pourtant, je gardais pour moi. J’ignore en revanche les dégâts qu’un tel traitement peut causer sur l’individu, si ses souvenirs sont récupérables ou, au contraire, perdus à jamais, mais quoi qu’il en soit, Noa est en sécurité à présent, et c’est tout ce qui compte. Même si le prix à payer pour sa liberté était le deuil de son ancienne personnalité, au fond, c’était mieux ainsi. Cette fille, Gaëlle, représentait clairement une menace ; je devais à tout prix l’empêcher de réveiller en lui d’anciens souvenirs qui lui seraient néfastes. Dangereux.

« Ahah oui, le connaissant ce vieux bougre, j’ai évité. D’ailleurs j’ai appris pour sa fille ! » J’écarquille les yeux, étonné de cette révélation, avant de retrouver ce masque d’impassibilité qui me sied si bien pour ne rien laisser paraitre de ma surprise. Tywin a eu une fille ? Pourquoi ne m’en a-t-il pas parlé ? Peut-être parce qu’il savait que je n’approuverais pas. Ce monde est trop dangereux, trop cruel pour y élever des enfants. Tywin n’a plus le droit à la moindre erreur ; un seul faux pas, et le Capitole se vengera sur sa fille. Ils le tiennent désormais en laisse, exactement comme moi avec ma sœur. « Et toi quoi de neuf, que nous faut l’honneur de ta visite ? Je fronce les sourcils, pour mimer l’étonnement et l’incompréhension. « Hey mec, le coup que tu as pris sur la tête a été plus violent que ce que je pensais ! Je suis là pour ton mariage, enfin les préparatifs. Tu m’as demandé de passer y’a quelques jours pour qu’on voit ça ensemble, vu que je suis ton témoin. Tu te rappelles au moins qu’il y a une jeune fille qui attend impatiemment que tu lui passes la bague au doigt ? », je lui réponds dans un sourire amusé, tout en jetant un regard à Gaëlle qui en dit long : Ouvre-là et tu vas passer un sale quart d’heure. « Attends, je t’apporte un café. » Je hoche la tête tandis qu’il s’éloigne dans la cuisine. C’est le moment parfait pour m’entretenir seul à seul avec la fiancée, mais elle prend les devants.

« Je peux te remettre le nez en place si tu veux éviter de garder une séquelle. » me propose-t-elle, plus par obligation que par véritable sympathie. « Ca ira, merci, je vais bientôt rentrer au Capitole, les soins là-bas sont excellents. » je réponds sur un ton faussement enjoué. « Tu étais au Treize, je t’ai vu. » Tu t’engages sur un terrain glissant, ma fille. Ne joue pas à ça avec moi, car tu n’as absolument aucune idée de l’adversaire que tu défies. « Garde ça pour toi. » Le ton de ma voix ne laisse aucune place au doute ; c’est une menace. « Tu es qui, tu fais quoi ici ? » continue-t-elle à me questionner, méfiante. « Je l’ai dis, je suis là pour aider Noa avec les préparatifs du mariage, t’es pas contente de te marier, sweetie ? »

Quand Noa revient, Gaëlle s’éclipse. Je ne la sens pas cette fille, une vraie sauvage, elle va lui causer un tas d’ennuis, c’est certain. Je souris à Noa qui me tend une tasse de café fumante et je la lui prends en le remerciant. « J’crois que c’était pas une bonne idée de se battre dans ce bar la dernière fois, mais bon, tu nous connais, on n’en rate pas une tous les deux ! Espérons que ces marques disparaitront assez vite, on n’est pas beau à voir, même si ça nous donne un petit côté bad boy non négligeable. » Mensonge suffisamment crédible pour expliquer les coups qu’il a au visage et à la tête. « Elle a l’air drôlement stressée par ce mariage. » je désigne d’un mouvement de la tête le chemin qu’a emprunté Gaëlle quelques secondes plus tôt. « Et toi Noa, comment tu te sens l'idée de te faire passer la corde au cou ?



"No time for goodbye" he said, as he faded away. "Don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. Don't hide your mistake, cause they'll find you, burn you", then he said "If you wanna get alive, run for your life." - "This is my last time" she said, as she faded away. "It's hard to imagine, but one day, you'll end up like me", then she said "If you wanna get alive, run for your life." If I stay it won't be long 'til I'm burning on the inside. If I go I can only hope that I make it to the other side.©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeMer 30 Avr - 21:06




❝I'm losing my mind. I'm losing my memory....❞

✩ ✩ ✩ ✩ ✩ ✩



"Hey mec, le coup que tu as pris sur la tête a été plus violent que ce que je pensais ! Je suis là pour ton mariage, enfin les préparatifs. Tu m’as demandé de passer y’a quelques jours pour qu’on voit ça ensemble, vu que je suis ton témoin. Tu te rappelles au moins qu’il y a une jeune fille qui attend impatiemment que tu lui passes la bague au doigt ? "
Tout s'explique. Elyas est là pour le mariage. Comment ais-je pu oublier? Elyas est mon témoin et ça je m'en rappelle. Je me rappelle lui avoir demander, nous avions même fait une interview avec Tywin pour l'annoncer au capitole qui l'avait parfaitement bien pris. J'affiche une large sourire. Mais reste la question de mon coup. Qui? Pourquoi? Quand?
Tout se mélange doucement en bouillis dans mon cerveau. Étonnement, il regarde Gaëlle en disant ceci. Je ne comprend pas ce que les deux cachent et je suis un peu inquiet. non...Elyas ne la connait pas..et ce n'est pas ce que je pense...ce n'est pas son genre.
Je tente de m'enlever l'idée affreuse qu'il y aurait eu quelques choses entre Gaëlle et lui mais leur regard, leur silence, la façon de se sourire ne me rassure pas. Ils sont froid l'un envers l'autres sans ne s'avoir jamais vu. Je ne comprend pas. Elyas est sociable et a un don avec les femmes et Gaëlle, certes moins mais tout de même gentille...
Je repousse l'idée et pars faire le café en tentant de ne pas y songer. En revenant, Gaëlle quitte la pièce en disant froidement " Noa, je monte mes affaires j'arrive. "
Je la regarde monter, en soupirant.  « J’crois que c’était pas une bonne idée de se battre dans ce bar la dernière fois, mais bon, tu nous connais, on n’en rate pas une tous les deux ! Espérons que ces marques disparaitront assez vite, on n’est pas beau à voir, même si ça nous donne un petit côté bad boy non négligeable. »
Je comprend tout de suite mieux. Une cuite énooorme qui m'avait fait oublié tout...enfin je ne comprend toujours pas pourquoi Gaëlle parle de district treize, de soeurs et autre trucs du genre...
"AAAAAAh c'est avec toi que je me suis battus. T'aurais pu mieux viser, je me marie dans pas longtemps vieux, remarque t'a raison j'ai toujours dit que notre côté bad boy est le plus séxy" J'éclate de rire et tend la main pour un 'High Five' comme on en a l'habitude au capitole et surtout entre nous.  « Elle a l’air drôlement stressée par ce mariage. » Il démontre d'un coup de tête où étais ma fiancée quelques instant plus tôt. J'hausse des épaules avec un petit soupir. En vérité je suis complètement effrayé de l'avoir entendu m'avoir dit qu'elle ne m'aimait pas. J'ignore ce qu'elle voulait dire mais elle m'avait blessé, profondemment.  " Et toi Noa, comment tu te sens l'idée de te faire passer la corde au cou ?"
J'affiche un sourire amusé qui traduit une inquiétude immense. "Bah je suis un grand garçon maintenant, j'ai passé mes années Elyas" Années Elyas voulait dire pour moi les années d'aventure sans lendemain. Nous en avions parler à notre rencontre. On avait beaucoup ris je m'en souviens. "Je suis amoureux comme pas possible...mais...nan rien laisse. Et toi encore dans tes années Elyas ou tu as passé le cap?"
Je souris toujours autant amusé. Mais derrière ses sourires j'ai peur, je jette un coup d'oeil vers là où étais Gaëlle. Elle ne m'aime pas..elle ne m'aime plus. Que vais-je faire sans elle? Un sourire suffira à canaliser mes craintes.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitimeMar 6 Mai - 21:10

Je ne le sens pas ce type. Je ne sais pas ce qu'il veut mais en tout cas on ne me la fait pas à moi. Il va finir à la porte qu'il continue à mentir de la sorte. Je n'ai pas l'intention de laisser Noa dans cet état. Noa est un rebelle et pas un trou du cul comme les autres vainqueurs qui vivent au Capitole. Pas question que je me laisse faire. C'est mal me connaitre. Il a peut-être souffert dans l'arène mais je crois que je peux dire que toute ma vie dans le 12 est pire qu'une arène. Alors je peux aisément en faire ce que je veux. Ce blondinette vantard va dégager de chez moi. Parce que je vivais là aussi avant le 13.. lui non ,il n'est pas d'ici et je peux parfaitement faire en sorte de le dénoncer pour le 13 je ne vais pas me faire prier pour en parler à Noa. Noa n'a pas besoin qu'on lui mente. Noa est un type bien, le meilleur que je connaisse, même changeant après une victoire. Je l'aime et je me battrais pour lui et je suis persuadée que je peux trouver des gens pour lui. Cet Elyas semble tout bonnement un lâche qui n'ose pas assumer ce qu'il faisait dans le 13, mais qu'est ce qu'il y faisait d'ailleurs ? Je sais que cela ne me regarde pas.. mais lorsque l'on ment.. et qu'on ment à un proche ça pourrait le devenir en tout cas. Je suis déterminée l'éloigner de mon Noa. Je le fusille du regard lorsque Noa revient avec une boisson chaude pour le blond. Je monte mes affaires, très vite, je redescend sans vers de bruit. Je veux savoir ce qu'ils se disent. Mais quel enfoiré de mentir comme ça.. il était pas avec Noa. Je n'arrive pas à croire ce genre de chose. J'ai envie d'aller le castrer. J'attend qu'il termine.. je ne peux pas m'empêcher de sourire et de regarder cette bague qui symbolise notre fausse union. J'inspire et je sors. " Noa, tu savais que Elyas aussi était au 13 ? Qu'il vient de te mentir ? Je ne sais pas ce qu'il cherche mais en tout cas il ment. Il était au 13, je l'ai vu, vous vous y êtes déjà vu je suis persuadée aussi. " Je fixe le blond, je le défie du regard. C'est pas lui qui domine ici. Jamais les gens du Capitole. " Elyas tu sors d'ici maintenant, je veux pas que tu t'approches de Noa. Tu lui cherches des ennuies et il est pas questions que ça arrive, je ne le permettrais pas. Sors d'ici ou je me démerde pour de faire arrêter, tu n'as rien à faire ici, retourne avec ta fiancée et fiche nous la paix, tu n'es qu'un imposteur et un lâche dégage ! " J'attrape la main de Noa, c'est un geste pour le calmer toujours, je ne sais pas comment il va prendre tout cela. Mais je suis prête à le défendre. A nous défendre. C'est notre couple ou Elyas de toutes manières. " Fais moi confiance s'il te plait.. " je le dis à Noa, l'autre je ne le supporte pas. Qu'il se casse vite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Vide
MessageSujet: Re: (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière   (Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

(Noa) Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit d'allumer la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 3 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.