petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeLun 2 Juin - 2:10

Nous étions dans le salon du train tous les quatre, le repas était devant nous, nous allions donc pouvoir échanger et discuter des jeux entre nous quatre, voir à plus grande échelle ce qui peu être pensé et fait en amont des jeux. J'étais à coté de Jaime et en face de moi il y avait Sage, ainsi croisé, cela permettait de ne pas rester dans un coin à écouter les autres parler, il fallait participer, discuter, debattre, il fallait clairement que l'on en sache un maximum Levi et moi avant d'arriver au Capitole afin d'avoir un peu plus de chance de survivre aux prochaines semaines.. Depuis que nous étions monté, Levi m'évitait un peu, je ne savais pas trop pourquoi, moi je ne voulais pas que les jeux nous change, il restait le même à mes yeux, je ne pourrais jamais voir un adversaire en lui, je le connaissais trop bien, je savais trop de chose sur lui, des chose intimes, nous avions partagés tellement de bon moment ensemble, tellement de souvenir comment oublier tout cela, moi j'en étais bien incapable en tout cas, les gens pouvais-il vraiment changé à cause de la moisson et surtout en si peu de temps ?

Je n'avais pas de réponse et ces questions je les poserais en privé à Levi, les mentors ne devait pas s’intéresser à mes problèmes éthiques, alors que la nourriture chaude foisonnait sur la table, mes narines découvraient des senteurs nouvelles, des choses que je n'avais jamais vu avant, des choses dont je n'avais même jamais entendu parler, il en était de même avec les boissons, il fallait bien reconnaître que l'on vivait dans le grand luxe pour quelques temps, je souriais repensant aux paroles de ma grand mère me disant de profiter un maximum pour ruiner le Capitole.. Je me décidais enfin à prendre la parole et ainsi discuter avec tout le monde


"Excusez moi, mais je me demandais, dans l'histoire des jeux y a t'il déjà eut deux vainqueurs d'une même édition ?"

Avec cette question anodine, je faisais d'une pierre deux coups, j'allais permettre de rentrer dans les questions liées au jeux et je montrais à Levi que l'idée de le blesser me posait un problème, un énorme problème même...
Revenir en haut Aller en bas
Jaime F. Walker
DISTRICT 5
Jaime F. Walker
△ correspondances : 856
△ points : 0
△ multicomptes : alaska t. rhodes : pearl i. whything
△ à Panem depuis le : 05/03/2014
△ humeur : contrôlé par la folie de la mort
△ âge du personnage : 39 ans


can you save me?
statut:
relationships:


(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeLun 2 Juin - 17:47



❝Jaime & Ellyn & Levy & Sage

   ♣ Let's have a kiki

Le Train. Le voyage vers les enfers. Pas ceux d'Hadès, non. Pas ceux des grecs qui dans leur complexe multiplicité révélaient des endrois agréables. Ceux de Satan peut-être. Là où le feu vous déchire avant que vous n'ayez encore entendu sa voix. Le train. J'aimais cette ambiance depuis que j'y étais mentor. J'aimais sentir la vulnérabilité. Jaime, celui qui était devenu un monstre, s'éveillait à chaque voyage au capitole. C'était son heure de gloire. Peut-être un des rares moments de l'année où j'acceptai sa présence. J'aimais me sentir déconnecté de tout. Cette ville qui m'avait tout pris. Jusqu'à ma dignité, jusqu'à ma raison. Et bien qu'elle prenne encore ! Mais cette fois sous mon sourire.

C'était sans doutes pour ça qu'une partie du D5 ne m'appréciait pas. Tant pis. Ma vie était fichue. Qu'avais-je encore à perdre ?

Ellyn. Levis. J'avais redouté ce moment où cette demoiselle au regard angélique perdrait son sourire rayonnant quand ce nom serait prononcé. Ce temps était arrivé. Je ne connaissais que très peu Levy. Mais je savais qu'ils étaient amis. Je ressentais un sentiment étrange à l'égard d'Ellyn. Un peu comme un mélange de pitié et de joie. Parce qu'elle n'avait pas la carrure d'entrer dans l'arène. Mais quelque part sans doutes qu'elle prendrait conscience que le monde n'est pas rose. C'était une étape. Dans une vie. Une étape comme une autre. Marche. Ou crève.

"Excusez moi, mais je me demandais, dans l'histoire des jeux y a t'il déjà eut deux vainqueurs d'une même édition ?" Avait-elle demandé lors du repas. Je me retournai vers elle. M'arrêtant un instant de manger. Je lançai un rapide regard à Sage. Cette fille, je ne l'appréciait pas spécialement mais je la côtoyais. Je m'en foutais de ce que les gens pensaient d'elle. La société avait ses raisons de ne pas l'aimer. Moi j'avais les miennes. Et elles remontaient à l'époque de ses propres jeux.

« Non. » Répondais-je simplement. Pas dans mes souvenirs, aussi lointain qu'ils puissent être du moins. Un événement comme ça serait resté dans les annales. Je fis une pause. Dévisageant la demoiselle. Était-elle encore sur son petit nuage rose ? Il fallait qu'elle comprenne. Si bien que je n'avais pas envie de peser mes mots. Je posais mes couverts et détournai mon regard ambré vers elle. « Ecoute moi bien Ellyn. Je crois que tu n'as pas compris ce qui est entrain de se passer. Vous êtes deux. Ils sont encore 22. Vous serez 24. Il n'en restera qu'un. Un seul, tu comprends ? Alors fais moi plaisir et cesse d’espérer. Concentre toi sur ta vie, sur tes objectifs quels qu'ils soient. Quoi que cela en coûte. Ce sera soit Levy, soit toi, soit quelqu'un d'autre. Point. » Mon regard était brûlant. Je n'avais pas été tendre. Je le savais. Mais la réalité qui les attendait était encore pire. « Sage et moi somme là pour tenter de vous aider et de vous faire comprendre comme sauver votre peau. Mais on pourra pas changer l'issue choisie par le capitole. Un seul gamin. Un seul. Mettez vous ça dans votre tête. Le capitole s'en fout que vous soyez potes. Ça leur fera qu'une histoire de plus sur laquelle spéculer. Rien de plus. Rien de moins. » Voilà. Jaime était revenu. Je le sentais bouillir en moi. Il fallait que je le calme un peu quand même. Histoire d'être un peu utile pour ces tribus qui n'attendaient que la faucheuse.

made by MISS AMAZING.
image par iconstantlythankgodfor-patd sur Tumblr



death is a lie
« Jaime vainqueur qu'ils disaient. Vainqueur de quoi au juste ? Où est la victoire ? C'est la mort qui a échoué à ne pas nous emporter tous. Ce n'est pas moi qui ai gagné.... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/balaiduplacard2?fref=nf
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeMar 3 Juin - 15:20

Jaime me répondait sur un ton hargneux qu'il fallait que j'arrête de me bercer d'illusion que nous allions surement mourir, le Jaime pessimiste était de retour, celui là même que j'avais frôler de rencontrer durant ma livraison, je savais qu'en cette période de jeux de la faim, il allait se pointer beaucoup plus souvent que je ne l'aurais souhaité. Il me faisait un laïus sur le fait que je n'étais qu'une jeune fille inconsciente de ce qui ce passais autour de moi, mais il avait tord, bien sur que je savais que j'allais moirure probablement dans d'atroce souffrance, bien sur que je savais que mon destin n'appartenais qu'au Capitole mais pourquoi faire cela, pourquoi ne pas nous rassurer plutôt que de déjà chercher à nous diviser, dans son discours j'entendais clairement qu'il n'y avait plus rien qui devais m'unir moi et Levi et pourtant cela me semblais impossible, et puis qu'en savait il ce Jaime, il n'avais presque aucun ami même avant de participer aux jeux de ce que l'on racontait, avait il seulement eut un jour quelqu'un qu'il avait aimer en dehors de sa famille ?! Je n'avais pas la réponse mais ses mots m'avaient blesser, je sentais bouillonner en moi, je n'avais pas peur, je n'avais pas envie d'esquiver le sujet, je me devais d'être franche avec mes mentors, qu'ils me connaissent, Levi aura peu être leur favoritisme mais qui sais cela lui donnera surement plus de chance de revenir des jeux... Alors qu'il venait à peine de finir de parler, j'adressais un regard noir à Jaime, j'essayais de me contenir mais c'est était trop pour moi, d'un bon je me levais de ma chaise, lui faisant face et le pointant du doigt je commençais à crier

" Si j'avais envie d'entendre que j'étais morte avant d'entrer dans l'arène je discuterais avec le Président Snow, tu es censé nous aider, nous soutenir, pas nous faire comprendre que nous sommes des sous merdes car nous venons d'un district peu reluisant!" Je marquais une pause et je sentais la gorge ce nouer " Et oui, j'ai l'espoir de revenir avec Levi, c'est mon ami, oui, j'ai un cœur et je ne me vois pas le tuer dans l'arène, oui, j'ai des plans pour essayer de survivre, mais non, je n'abandonnerais pas qui je suis pour que le Capitole face de moi ce qu'il veut, que je rentre ou non j'aurais la tête haute car jamais je n'aurais tromper mes principes et bien que cela te sembles impensable, je suis prête à sacrifier ma vie pour une personne comme Levi, il est quelqu'un de bien, quelqu'un qui pourra apporter tans de chose dans le futur pour le district cinq..." Ma voix était presque étranglé par des relants de sanglot qui venaient sans avoir prévenu " Toi tu étais un carrière, tu avais été volontaire, comprend aussi que nous ne l'avons jamais été, nous n'avons jamais eut envie de participer aux jeux, alors oui, il va falloir un peu de temps pour rentrer dans la peau d'un tribut mais ce n'est pas pour autant que je ne vaux pas les tributs des autres districts!"

Toujours debout, j'avais poussé ma première gueulante, bien que destinée à Jaime, elle était aussi là pour me faire redescendre en pression, beaucoup de chose en peu de temps, disons que mes nerfs avaient quelques peu lâchés, qu'il m'en veuille ou non, je n'en avais que faire pour être honnête mais je sentais que j'avais sans doute dépasser les limites ainsi, je m'assis de nouveau sur ma chaise, le regard dans mon assiette et lâcha d'une voix basse

"Pardonnez-moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Jaime F. Walker
DISTRICT 5
Jaime F. Walker
△ correspondances : 856
△ points : 0
△ multicomptes : alaska t. rhodes : pearl i. whything
△ à Panem depuis le : 05/03/2014
△ humeur : contrôlé par la folie de la mort
△ âge du personnage : 39 ans


can you save me?
statut:
relationships:


(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeMar 3 Juin - 17:42



❝Jaime & Ellyn & Levy & Sage

   ♣ Let's have a kiki

Ellyn commença sa longue tirade. Je sentais Jaime fulminer en moi. La jeune demoiselle ne perdrait donc jamais espoir ? Comprenait-elle seulement ce qu'était le capitole ? Ce comportement m'énerverait mais je la laissais finir. Elle commença a tirer sur une corde sensible. Moi un carrière ? Laissez-moi rire ! Connaissait-elle seulement ma vie avant de baragouiner de telles inepties ? Je commençais a devenir rouge de haine. Je fermais mon poing, étranglant ma serviette. Calme toi Jaime. Ce n'est pas a toi de la tuer. Quelqu'un s'en chargera peut-être.

Je m’efforçais de me calmer mais il était trop tard. Mon regard brulant s'était déjà déposé depuis trop longtemps sur sa silhouette innocente. Elle était allé loin. Je la comprenais, quelque part. Tant d'émotions en si peu de temps et l’imbécile de mentor que j'étais n'y avais pas aidé. Mais il était trop tard. Trop tard pour que Jaime recule. Elle l'avait appelé. Elle l'avait invité à venir. Il fallait qu'il sorte maintenant. Je fermais brièvement les yeux. Esperant que ce soit court. Et je répondais. Étonnamment ma voix était calme. C'était  une sorte de sifflement désagréable. Comme celui d'un serpent.  « Si tu t'étais un peu renseigné sur moi tu saurais que je n'ai rien d'un carrière. Alors ne me compare pas à ces idiots. J'ai perdu ma soeur dans ces foutus jeux, Ellyn. J'AI PERDU MA SOEUR. Mon père a pété les plombs. Je n'ai jamais voulu participer à ces jeux de merde. J'ai juste suivi ce qu'un homme poussé par la folie m'avait enseigné.  »

Ce ton était désagréable et n'avait rien de tendre. Mais je ne supportais pas que les gens pensent des choses fausses à mon propos. C'était une des rares choses qui me blessait encore. « Alors écoute moi bien Ellyn. Levy et toi n'avez rien de carrières. Mais si vous avez l'espoir vous trouverez peut-être la sortie. Et quand je dis espoir, c'est pas celui de rentrer à deux. Parce que ça, oui, c'est impossible. Snow se chargera de t'en empêcher ! Maintenant si tu veux sauver Levy, fais le. Rien ne te retiens.  » Je fis une pause. Ma voix était la même que précédemment.

« Ah aussi. Je n'ai jamais insinué que vous étiez des tribus de merde. Alors me fais pas dire des choses que je n'ai pas dis. » Je fis une pause et mon regard s'adouci légèrement. « Encore une chose Ellyn. Si Phoebe avait été dans cette arène avec moi, j'aurai tout fait pour qu'elle soit la dernière. On a chacun ses principes. Va au bout de ce que tu as envie. Et s'il faut mourir, meurt avec la conviction que ce que tu as fait est bien. ». J'enchaînais sur un murmure   « Et je ne te dis pas ça pour te blesser. Sâche que revenir en ayant laissé derrière soi sa dignité est bien pire que la mort. Regarde moi. Je sais de quoi je parle. »  Je m'étais un peu calmé. Mais un rien pourrait a nouveau embraser les cendres fumantes.

made by MISS AMAZING.
image par iconstantlythankgodfor-patd sur Tumblr



death is a lie
« Jaime vainqueur qu'ils disaient. Vainqueur de quoi au juste ? Où est la victoire ? C'est la mort qui a échoué à ne pas nous emporter tous. Ce n'est pas moi qui ai gagné.... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/balaiduplacard2?fref=nf
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeMar 3 Juin - 19:24

who holds the show will be Caesar!
I want to annoy you and I'm going to enjoy it. Yeah, I'm going to enjoy it.
Sage n'avait rien dit, assise en face d'Ellyn et à côté de Levi; elle avait gardé un étrange calme, les yeux étirés en une sorte d'expression de joie infantile et un peu mal placé. Assise confortablement dans son fauteuil, sa béquille posé à ses côtés, la jeune femme sirotait un grand verre d'alcool sans chercher à entrer dans la conversation. Il y avait quelque chose d’amusant dans leur dispute, de fondamentalement humain. Et comme ils hurlaient, leurs messages ne passaient pas: Sage s'était naturellement désintéressée autant de sa Tribut que de son ancien mentor car pour elle le ton était aussi important que le message. Alors elle buvait son verre, sans rien dire, les jambes négligemment posées sur le rebord de la table, un peu en retrait de la table. Les sentiments jetés au travers du wagon ne semblaient lui faire ni chaud ni froid, incapable de modifier ce sourire d'enfant bienheureuse. La pression d'Ellyn, l'expérience difficile de Jaime... en définitive rien ne la touchait et s'ils étaient enclins à monter si vite au créneau, les Jeux de cette année présageaient d'être mouvementés. Elle ne chercha pas à échanger avec le regard que Jaime lui offrit, ne lui montrant aucune complicité, mais n'en montra pas non plus envers Ellyn. La blonde termina simplement son verre et de rapprocha finalement de la table en glissant ses pieds sous la banquette pour s’avancer un peu et se resservir un peu.

Elle ne dit toujours rien quand Jaime termina son explication, se leva lentement de sa place en dépliant sa longue silhouette pour saisir sa béquille et faire quelque pas, tournant les talons; elle s'assit juste un peu plus loin, sur la banquette de la rangée d'à coté en prenant ses aises, son verre toujours à la main.

"Problème de communication?", demanda-t-elle, les yeux pétillants d'une lueur de malice, "c'est un premier échange musclé entre vous."

Son ton n'était pas agressif: depuis qu'il était entré dans le train, Sage accusait une étrange langueur, comme si elle glissait de sa phase maniaco à une phase de mélancolie affectée; peut-être serait-elle plus efficace ainsi, peu-être pas. Elle n'avait aucune réponse à fournir à l'angoisse des deux jeunes adolescents et le savait. Son ton n'était pas moqueur non plus, dans le fond. C'était juste que les mésententes l'amusaient; oui, elle avait dit "entre vous", entre Ellyn et Jaime. Elle ne s'incluait pas dans le lot et n'avait pas parlé pour Levi; c'était leur dispute à eux. Dodelinant de la tête au rythme d'une musique imaginaire, la grande blonde à la veste colorée fit des bulles dans sa boisson, l'air désinvolte.

"Et bla, bla... bla. Jaime le geais bavard raconte aux tribut sa souffrance. Mais mon pauvre mentor, on s'en fout bien", elle avait prit un ton neutre, ni moqueur ni agressif; c'était un simple constat absolument congruent. Elle était en cet instant l'honnêteté-même, "les enfants doivent être et rester au centre de nos préoccupations. La douleur, on pourra en reparler après les jeux, tu ne crois pas?"

Elle tourna la tête vers Ellyn, avec un sourire plus doux, plus conciliant mais sa voix ne changea pas d'un iota: toujours ce sourire d'abrutie heureuse, en retrait, qui ne semblait pas compatir: l'empathie et la compassion sont deux. Elle avait l'un sans avoir l'autre.

"Ne te défoule pas sur Jaime", elle avala un verre de sa boisson, "je ne te fais pas la morale, pas plus qu'à lui. Garde ta colère pour les véritables occasions de t'en servir. Il ne sait pas y faire mais il essaye de t'enseigner quelque chose."

Agaçante mais volontaire; légère mais bienveillante, dans le fond. Elle termina son verre en étouffant un rot, s'installant plus confortablement dans sa banquette, affalée dessus. La jeune femme battait des pieds comme un chat futurement énervé battait de la queue, près à bondir de son panier pour griffer.

"Quelqu'un sait -c'est une vraie question, pas de piège- ce que signifie le mot équipe?", elle regarda Jaime, "il a essayé de m'aider. Jaime a été mon mentor, durant les 59eme Jeux. Il fait ça depuis longtemps maintenant. Je suis d'accord qu'il est un peu tête de nœud, mais on est tous des têtes de nœuds ici", elle roula des yeux, s'humectant les lèvres. Le rythme de sa voix s'accéléra, comme si son humeur devenait plus électrique en cet instant, "je vais même aller plus loin."

Sage, tout en restant à sa place, se redressa un peu de sa banquette pour se racler la gorge comme si elle allait énoncer une vérité général, un secret infaillible pour gagner les Jeux:

"Je vais me taire", elle haussa les épaules, jetant son verre dans un coins ans se soucier de salir le wagon, "Et attendre qu'on revienne à une relation d'aide sans prise de tête. J'ai tout mon temps, je ne vais pas dans l'arène dans quelques semaines. Les regrets ne me bouffent pas et je ne vais pas vous les exposer parce que ça ne vous servirait pas; ça ne servirait qu'à vous charger nos malheurs sur le dos et vous avez déjà assez à porter."

Et la blonde fit ce qu'elle avait dit; elle se tut complètement, ne cherchant pas à pousser plus loin sa provocation en espérant que cela recentrerait les priorités: écouter les mentors, mettre les Tributs au centre de leurs préoccupations, délaisser pour quelques semaines la douleur personnel pour accepter celle des adolescents. L'expérience ne servirait pas seul; il faudrait de l'humanité. Une chose que chacun avait dans ce wagon, mais cachait au fond de soi par peur d'être blessé par l'autre.

"Sinon, je trouve que les cookies sont vraiment délicieux cette année, on a bien de la chance!", lança-t-elle sur un ton complice, léger et enfantin en riant comme si elle ne ressentait pas la tension des autres.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeMar 3 Juin - 21:30

    A vrai dire, Levi détestait les disputes. Il savait les sentir, parce que celles de ses parents étaient souvent presque aussi inopinées et violentes que celle qui se produisait sous ses yeux, presque ahuris. A la première question d’Ellyn, il avait déjà failli s’étouffer sur le bout de pain qu’il mâchait. Surpris par cette question, que personne d’autre que quelqu’un comme Ellyn n’aurait osé poser. Parce que personne n’oserait remettre en question les règles des jeux alors qu’il était dans un train fonçant droit au Capitole. Personne sauf Ellyn, qui était emplie d’un espoir immense, presque aussi immense que la liste des inquiétudes de Levi. Là où il voyait la mort assuré, elle cherchait un moyen de s’en sortir au mieux. C’était presque touchant, bien qu’un peu naïf. Il la comprenait tout de même. Mais il comprenait aussi que ce n’était pas quelque chose à demander à quelqu’un qui s’était enfoncé dans cette arène, qui avait vécu ce qui les attendrait bientôt.

    Il sentit presque l’air s’alourdir, à une vitesse record. Les mots tombèrent, secs et violents. Il n’avait pas le temps de réagir, de mettre son grain de sel dans cette conversation qui le concernait pourtant. Il se contenta de calmer l’irritation de sa gorge causée par son étouffement manqué en buvant d’une traite son verre d’eau, puis il reposa ce dernier vide sur la table. Son regard se porta alternativement sur Jaime, Ellyn et même Sage, à ses côtés. Il avait presque l’impression de venir d’un autre monde, tellement qu’il n’arrivait à comprendre aucun des individus installés à cette table en cet instant. Ce n’était pas une dispute banale, ni même anodine. Il n’était pas sûr que cela soit un bon ou un mauvais présage pour la suite des évènements. A vrai dire, il n’était pas sûr non plus de vouloir y réfléchir non plus.


    Resté silencieux pendant les échanges violents de Jaime et Ellyn, même pendant l’intervention frôlant la provocation de Sage, répliquant avec une franchise presque brutale par moment, Levi se décida finalement à intervenir dans cette altercation qu’il aurait pourtant bien évitée. Il attrapa doucement la main d’Ellyn, la serrant dans la sienne d’une manière presque réconfortante.


    « Ce que tu me dis me touche, Ellyn, mais ce n’est pas la peine. Je n’ai pas envie d’être ta priorité dans l’arène. Ta propre survie doit être ta priorité. », Lui souffla-t-il, presque penché vers elle. Il n’adressait ces mots qu’à elle. Il lui adressa un petit sourire, avant de s’écarter et de s’enfoncer dans sa chaise, plaquant son dos contre le dossier, un brin crispé. Il n’aimait pas intervenir, vraiment. Pourtant, il prit une profonde inspiration.


    « Je comprends tout ce qui s’est dit dans cette petite altercation est important, et qu’on doit en tirer un enseignement… Mais comme l’a souligné Sage, vous êtes nos mentors, et nous sommes tributs. Une équipe. C’est ça, une équipe. On a besoin de vous, et on est prêt à écouter. Même les choses qui ne nous plaisent pas. Même les regrets... tout. N’est-ce pas Ellyn ? », Demanda-t-il en se tournant vers son amie, cherchant du soutien de sa part, peu confiant en ses propres mots. Il avait besoin de soutien, franchement intimidé, surtout par Jaime, pour être honnête. Il connaissait Ellyn et Sage. Pas Jaime. Il ne pouvait prévoir aucune de ses réactions, et même s’il le connaissait… Il était certain qu’il en resterait tout aussi imprévisible.


    « Et puis, les préparatifs vont sûrement déjà nous mettre assez la pression sans que nous ayons besoin de nous agitions entre nous… », Conclut-il, baissant le regard sur son assiette. Rendant à la pièce son silence, qui serait sûrement accaparé par les autres protagonistes. N’osant plus croiser le regard de personne, il se saisit de l’un des fameux cookies complimenté par Sage quelques instants auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeMer 4 Juin - 12:59

Tout le monde avait pris place dans le débat, Levi m'avait dit que je devais faire de moi ma priorité et en un sens je lui donnais raison, je devais survivre pour le protéger, si je ne m'occupais que de lui je ne pourrais jamais vraiment l'aider, et puis Sage qui m'avait semblé être une femme des plus détestable ce révélait porter son nom à merveille, elle était le coté calme et raisonné lorsque Jaime se laissait aller à des tirades un peu hors propos.. A vraie dire, j'aimais l'équipe que nous formions, tous différent et en même temps, nous n'allions pas si mal que ça tous ensemble, mais je sentais que mes paroles avaient heurté mon mentor, elles avaient dépasser ma pensée sur certains points mais pas sur d'autre, je me sentais tout de même un peu mieux après cette altercation, il fallait bien reconnaître que hurler détendait bien.. Et si dans l'arène j'hurlais sur les autres peu être qu'ils auraient peur et qu'ils me fuiraient...surement pas... En tout cas, je repris la parole et regardais Jaime droit dans les yeux

"Je m'excuse, mes propos ont quelque peu dépassé ma pensée... "Je me tournais vers Sage maintenant, il n'y avait pas encore de réel lien entre nous car nous ne nous étions pas parlé depuis la moisson " Sage penses tu qu'il soit judicieux de former des alliances dans l'arène ? Ou bien faire cavalier seul est la meilleure solution ?"

J'espérais qu'elle opterait pour la première solution mais elle avait fait les jeux et avait put voir réellement l'impact de travailler en équipe ou non dans la survie des tributs. Je ne me faisais pas de soucis, j'étais plutôt douée pour me lier avec les gens, mais fallait il vraiment le faire car les alliés du début ne sont que peu de temps après tes cibles et les connaitre les rends peu être trop humain.. Je me retournais vers Jaime

"Tu as été entraîner pour les jeux, mais pourrais tu nous expliquer comment fonctionne les carrières, ça nous aidera peu être à trouver leur point faible si jamais ils en ont un..." Cette fois je regardais Levi et lui dit avec un sourire " Levi, as tu des questions pour eux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Jaime F. Walker
DISTRICT 5
Jaime F. Walker
△ correspondances : 856
△ points : 0
△ multicomptes : alaska t. rhodes : pearl i. whything
△ à Panem depuis le : 05/03/2014
△ humeur : contrôlé par la folie de la mort
△ âge du personnage : 39 ans


can you save me?
statut:
relationships:


(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeMer 4 Juin - 17:39



❝Jaime & Ellyn & Levy & Sage

   ♣ Let's have a kiki

J'ignorai les remarques de Sage. Il fallait que je l'ignore ou bien j'allais tuer quelqu'un. Et Snow m'avait pardonné beaucoup mon caractère belliqueux. Mais il ne pardonnerai jamais qu'on abîme une boite de pâté pour chien qu'il allait livrer à son peuple. Autrement dit, un tribu. Donc j'essayai de ravaler la haîne qui montait doucement en moi afin de me contrôler et de rester capitaine du navire. Je péterai un plomb plus tard.

Ellyn présenta ses excuses. Je m'en fichais éperdument. Je détestais les excuses. Je ne présentais jamais les miennes. La vie était trop courte pour s'attarder. OUIOUI c'est moi qui dit ça. Avec cette image de Phoebe qui me hante encore. Mais bon. S'attarder sur ce qu'on a dit est trop futile. Il fallait avancer. Chaque seconde rapprochait ces tribus de leur dernier instant. Peut-être. Peut-être pas.  « Les carrières n'ont pas de point faible. Mais ils ne sont pas immortels. Ils sont là pour vivre Ellyn. C'est leur principale force. Ce sont des machines de guerre. Il vous faudra ruser, c'est peut-être votre seule chance de leur échapper. Parce que au combat vous ne les égalerez pas.  » Je fis une pause. Cette question sur les carrières était prévisible. C'était le même discours chaque année. «  Vous pouvez attendre qu'ils s'entre tuent. Essayer de survivre jusqu'à ce qu'ils soient moins nombreux peut-être une idée. Lors des entraînements, observez les. N'en faite pas vos amis mais ne vous les mettez pas à dos. Il faudra qu'on en discute de façon plus approfondie quand on aura vu de quoi ils sont capable. Mais leur principale force, c'est leur rage de vaincre. Et parfois ils en oublient leur stratégie. Un tribu stratège peut remporter les yeux. Soyez intelligents dans l'arène. » Ça paraissait évident, oui. «  Essayez d'éviter que la panique ne vous gagne. » Sans doute était-ce là un de mes meilleur conseil. La panique tue les gens car ils agissent de façon absurde.

Je m'étais un peu calmé mais le feu de la rage animait encore mes yeux. Les veines saillaient sur mon front plissé et je sentais le tueur monter en moi. J'avais envie de revivre cette arène. Quelque part, là au fond de moi. J'avais encore envie de tuer. Je me levais et me dirigeai vers une fenêtre du train. Le paysage défilait à grande vitesse. «  Il vous faudra aussi décider si vous voulez médiatiser votre profonde amitié. Peut-être que ça vous apportera des sponsors. Mais peut-être que vous liguerez des tribus contre vous si votre histoire plait au peuple.  »

Je prononçais ses mots non sans un léger énervement. Non pas contre ces innocents tribus. Mais contre le Capitole. Cette bande d'imbécile heureux. Panem et Circenses. Du pain et des jeux et vous tiendrez la plebe entre vos mains. Hum. Exact. Du sang. Et vous les contrôlerez comme jamais. Offrez leur une issue dramatique et ils seront comblés. «  Encore une chose. Si vous vous investissez dans votre entraînement, vous pourrez compter sur moi. Mais si vous êtes aussi mou que des larves, oubliez moi. Je ne suis pas là pour aider des incapables.  » J'hésitai à ajouter, "Sage sait de quoi je parle" mais je n'en fis rien. L'heure n'était pas aux vieilles querelles. J'étais fou. Mais assez intelligent pour le savoir.
Le paysage défilait derrière les vitres. Mon regard enflammé suivait les arbres. Au loin, là bas, attendait le capitole. Et le peuple déchaîné.

made by MISS AMAZING.
image par iconstantlythankgodfor-patd sur Tumblr



death is a lie
« Jaime vainqueur qu'ils disaient. Vainqueur de quoi au juste ? Où est la victoire ? C'est la mort qui a échoué à ne pas nous emporter tous. Ce n'est pas moi qui ai gagné.... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/balaiduplacard2?fref=nf
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeMer 4 Juin - 18:42

who holds the show will be Caesar!
I want to annoy you and I'm going to enjoy it. Yeah, I'm going to enjoy it.
Sage avait écouté chaque parti s'exprimer sans plus prendre la parole, restant sur sa banquette en face de celle où tout le monde se trouvait. Elle avait volontairement mit une distance physique entre les autres et elle car c'était symbolique plus qu'autre chose: elle se protégeait de cette manière, mais prenait également du recul pour essayer d'être efficace. Que Jaime l'ignore lui était coutumier et elle ne s'en formalisait plus; son mentor l'avait rejetée durant les Jeux et depuis vingt ans qu'ils géraient ensembles les Tributs du District Cinq, leur relation ne s'était pas améliorée, peut-être car chacun d'eux était très bien ainsi. Mais il n'avait pas répliqué, ce qui était déjà un bon point pour la blonde. Plus ou moins. La blonde poussa un soupir d'aise et son chien se leva de sa place, s’étirant pour finalement venir se recoucher à ses pieds docilement. Elle le caressa du bout de la chaussure, un peu distraitement et écouta la question posée par Ellyn.

"Payne", elle la regarda avec un air étrangement bienveillant et souriant avant de reprendre, "je préfère Payne pour le moment, vous m'avez toujours appelé comme ça."

Parce qu'au District, tout le monde l’appelait Payne. Cela mettait une sorte de distance entre elle et les gens, comme celle qui s'était installé entre elle et Jaime au fil des ans; quand à Ellyn, elle ne la connaissait pas encore. Mais son enthousiasme frais lui plaisait déjà et elle lui offrit un sourire complice, l'espace d'un instant en prenant le temps de réfléchir pleinement à sa question; la jeune femme laissa Jaime ouvrir le bal des réponses, comme elle le faisait souvent. Certaines années, elle n'avait rien fait et avait laissé son ancien mentor répondre à toutes les questions. Pas cette année. Cette année elle avait une idée, une envie à accomplir. Cette année, Sage avait un plan. Elle joua un instant à taquiner son chien du bout du pied, le secouant mollement pour l'empêcher de dormir. Il couina, indigné, et roula sur l'autre flan comme pour bouder sa maitresse qui eut un grand éclat de rire; un rire simple et franc, comme seul les enfants semblent pouvoir encore en avoir.

"Pour ta question, Ellyn..."
, elle marqua une pause puis souriant plus avant, elle haussa les épaules, "... je ne sais pas."

Sage rit à sa mauvaise blague, à son suspens inutile avant de reprendre rapidement la parole tandis que Jaime exposait le fait qu'il serait aux abonnés absents pour les incapables.

"Et je sais de quoi il parle!"

Elle rit encore un peu avant de saisir doucement sa béquille et le pointer de manière faussement accusatrice sur Jaime, un sourire bonhomme aux lèvres; la jeune femme eut un mouvement du bras comme pour signer un fusil qui tirait sur son ancien mentor, mais l'acte était plus bon enfant qu'autre chose; elle n'en avait jamais voulu à Jaime, comme elle n'en avait jamais voulu au Capitole. En définitive, Sage n'en avait jamais voulu à quelqu'un de sa vie entière. Et malgré la distance entre les deux mentors, on pouvait sentir chez Sage une sorte de sympathie distante pour l'homme plus âgé qu'elle s'amusait à tuer symboliquement dans un jeu d'enfant. Elle semblait puérile, comme Jaime semblait dur; mais la réalité était toute autre: ils portaient des masques, tout comme leurs Tributs en cet instant.

"Il n'y a pas que deux techniques dans l'arène", commença-t-elle finalement d'une voix plus neutre, "selon la situation, l'alliance est une bonne ou une mauvaise solution; pareil pour l'idée de faire cavalier seul. Vous devez penser... à qui fait un bon et un mauvais alliés."

La jeune femme se releva lentement, comme à son habitude, glissant contre sa béquille pour se rapprocher d'eux en enjambant à nouveau son lévrier endormi; son visage s'était incroyablement adouci et elle offrait à présent aux Tributs une expression de gentillesse et d'empathie presque maternelle.

"Nous vous aiderons et vous pourrez avoir confiance en nous."

Sage se tut, fermant un instant les yeux pour sourire même à Jaime. Ils formaient en équipe, et elle l'aimait déjà. Chacun avait du potentiel dans son rôle et elle se prenait facilement d'affection pour ces deux petites têtes rousses. Mais il y avait des impératifs et elle les connaissait, et des exemples à donner; alors sans crier gare la jeune femme abattit sa béquille sur la table qui vibra sous le coup d'une grande violence; Sage était une femme massive et sa force égalait facilement celle d'un homme. De plus, elle ne savait pas doser sa force et la table émit un son sinistre, sans pour autant se casser; les plats se chevauchèrent, certains se retournèrent sous la force du choc; le cristal des verres se brisa et les fruits éclatèrent au premier contact, mettant un chaos sans nom sur la table.

"La seule chose que je peux vous apprendre c'est la méfiance. Ne croyez pas ceux qui disent vouloir vous aider. Vous ne pourrez avoir aucune assurance qu'il sont bien intentionnés, comme je viens de vous le montrer."

La blonde arma un nouveau coup en direction du sommet du crâne de Levi, le regard fixe, glauque et visiblement bien décidé à lui exploser la tête comme une pastèque trop mûre. Et pourtant, elle ne frappa pas; à la place, la jeune femme glissa sa béquille souillée de fruits sous son aisselle et frotta affectueusement la chevelure du garçon.

"Hunties", "Hunty" était un surnom qu'elle donnait aux gens qu'elle appréciait, dérivé de l’argot Capitolien des milieux transformistes, "il n'y a pas de bonne stratégie dans l'arène. Il n'y a que la votre. Je n'en avais pas à part fuir et comme je n'ai jamais eu à tuer, je ne peux pas vous conseiller sur ce sujet."

Sage dévisagea un instant Jaime sans rien dire. C'était la vérité; elle n'avait jamais tué personne et avait du sa victoire au sacrifice de quelqu'un d'autre. C'était Dean le véritable gagnant des 59eme Hunger Games et elle le reconnaissait sans fard. Mais c'était du passé, et pour le moment ce qui l'intéressait était le présent de ces deux petites têtes rousses. Elle frotta la tête d'Ellyn comme pour s'excuser et regagna sa place sur la banquette éloignée alors qu'elle contemplait d'un œil satisfait le bordel qu'elle avait mit sur la table et dans le déjeuner.

"Une fois sortis du train, nous rencontrerons l'épique de préparation: les stylistes et leur équipe. Puis vous défilerez sur votre char face au Capitole. Nous aurons le temps de parler plus en détail de l'entrainement et de l'arène mais je pense que nous devons voir les choses dans l'ordre pour être efficaces et cohérents", termina Sage en recommençant à ennuyer son chien du bout du pied, le faisant grogner; elle adorait ce genre de situation.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeMer 4 Juin - 23:37

Je sentais que les deux mentors faisait de leur mieux, Jaime fut le premier à prendre la parole, il expliqua rapidement que pour lui les carrières n'avaient aucune faiblesse sauf peu être leur ego, après tout, ils étaient de vraie machine à tuer, face à eux, même le plus sportif des enfants du cinq ne ferait que figure d'insecte.. Jaime soulignait aussi qu'il fallait être stratège, par là il voulait dire ruser, se jouer des autres concurrents, là dessus j'étais d'accord avec lui, mes larmes simulés, je veux être insignifiante aux yeux de mes adversaires pour que leur intérêt ne se porte pas sur moi du moins au début, il était claire qu'en face à face aujourd'hui je n'aurais pas été très forte, j'aurais probablement péri instantanément vu que mon seul talent était les couteaux et que lorsque l'on entrait dans l'arène, nous n'en avions pas sur nous... Je restais accrochée à une des paroles de mon mentor, jouer sur notre amitié, voilà une idée qui semblait bonne mais encore fallait il que Levi soit partant, après tout, il n'était pas forcement obligé de s'attacher à moi pour les jeux peu être qu'il voudrait s'allier à des gens plus fort, il fallait bien le reconnaître, je ne faisais pas une alliée de premier choix durant ces jeux tout comme lui, nous étions des adolescents comme les autres.. Jouer sur notre amitié serait pratique attirant la sympathie des gens du Capitole qui pourraient s'attendrir pour le duo qui se connait depuis toujours, le duo un peu gauche mais fidèle l'un à l'autre.. C'est pourquoi je répondis promptement à Jaime

"Oui, je pense que l'idée de mettre en avant notre amitié pourrait nous aider, enfin si Levi le veut aussi évidemment"

Jaime reprit rapidement le fils de ses paroles, il expliqua que si nous étions sérieux aux entraînements et aux conseils qu'ils pourraient nous prodiguer, alors il serait prêt à nous aider, je le comprenais bien, quoi de pire pour un mentor que de devoir engrainer des gens qui ne le veulent pas, mais comment refuser une aide si précieuse, comment refuser une des rare chance de devenir quelqu'un de potentiellement gagnant pour les jeux.. Je faisais un hochement de la tête pour signifier que j'avais compris ses attentes, il fallait bien reconnaître que l'aide des deux mentors allaient être une clef importante de notre survie.. Payne répondit à ma question tout en s'amusant avec son chien, je pouvais sentir qu'elle était concerné par notre sort même si elle gardait ses distances avec nous, après tout, elle avait dut en voir des Ellyn et des Levi, des jeunes gens gentils qui décédaient dans l'arène.. A travers sa réponse, je comprenais qu'il n'y avait pas de bonne solution, la seule bonne solution était de suivre son plan et de toujours rester sur ses gardes, lorsqu'elle frappa la table qui laissa un véritable cataclysme gastronomique sur la table, Payne semblait clairement vouloir marquer un point important, ne se fier à personne, quelqu'un qui propose son aide est un potentiel ennemi avant d'être un ami, et ça il fallait le retenir.

Mon petit cerveau notait tout, j'avais la chance de posséder une excellente mémoire pour pouvoir par la suite repenser à tout cela et me dire quel plan adopté. La mentor expliqua qu'elle n'avait tué personne durant ses jeux, ainsi nos deux mentors étaient différents mais pour le coup très complémentaire, nous aurions deux approches très différentes d'un même événement. Si les deux avaient gagnés de manière si opposé, cela soulignait bien le fait qu’aucune technique n’est la meilleure, il faut faire quelque chose dont on se sait capable et s’y tenir durant les jeux, mon esprit commençait déjà à réfléchir à quelques tactiques afin de tenir le plus longtemps, mais je n’avais pour le moment que trop peu d’information pour cela, j’allais devoir prendre plus de temps pour y réfléchir. Payne termina par nous recentrer, nous expliquer que nous devions avant tout penser au Capitole, penser à l’interview, penser au défilé, en bref pensé aux préparatifs des jeux, souvent nous étions habillé comme des employés de central, je n’aimais pas particulièrement ces tenus, le district cinq était beaucoup plus beau que cela, nous étions beaucoup plus que des ouvriers, mais ça les préparateurs qui n’avaient jamais mis un pied dans notre district ne le savait pas… Ainsi j’osais m’aventurer à poser une nouvelle question adressé aux deux mentors


« Quelle attitude devons nous avoir lors du défilé, être souriant et salué la foule quitte à faire semblant d’être heureux ? ou bien jouer dés ce moment la carte de l’amitié si tenté que Levi le veuille aussi bien évidemment »

Ainsi, nous commencions à discuter des préparatifs et des festivités qui allaient nous bercer avant le début des jeux de la faim ou plutôt pour Levi et moi les jeux de la fin…
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeVen 6 Juin - 13:35

    Cela parlait stratégie, sponsors, préparation et entraînement. Levi n’était pas sûr d’être encore prêt pour ça. Dans sa tête, il avait encore un peu de répit. Visiblement, il se trompait lourdement. Il était déjà dans les jeux, et il devrait faire avec. Il écouta les propos de chacun avec attention, n’osant pas ouvrir la bouche, n’ayant pas l’impression d’être à sa place dans cette conversation. Mais il prenait quand même note, mentalement. Chacune de leur parole était précieuse, et il savait qu’il devrait s’en souvenir au moment opportun. C’était ce qui se disait aujourd’hui qui lui permettrait peut-être de survivre une heure de plus demain.


    Il sursauta lorsque Sage tapa la table à l’aide de sa béquille, dans un bruyant fracas. Il lâcha le reste de biscuit qu’il avait entre les doigts, et fixa un bref instant la mentor avec un regard intrigué. Il ne prit même pas le temps de récupérer le ramassis de miettes qu’il avait échappé sur la table, et écouta le reste des propos de la jeune femme. Hochant la tête lentement, sagement.

    Une question lui brûlait les lèvres, mais il tâchait de la garder, au mieux possible. Son regard se porta aussitôt sur Jaime, qu’il dévisagea avec hésitation. Non. Il n’allait pas la poser. Pas tout de suite, du moins. Un autre jour, peut-être, ou bien jamais… Il fallait qu’il parle d’autre chose. Cette question-là n’était pas de celles qu’on pouvait poser si facilement. Il prit donc une légère inspiration, et rangea sa question au plus profond de son esprit. Il ne quitta pourtant pas Jaime des yeux, et se décida à justifier ce regard trop insistant par d’autres propos.


    « Personnellement, je ne me montrerais pas mou face aux entraînements. », Répondit-il finalement à la remarque précédente du mentor. C’était vrai. Si Levi avait au moins un avantage, c’était ce dernier. Il avait l’habitude de se lever très tôt juste pour courir, maintenir la forme, plutôt que de lézarder toute la sainte journée. « Vous serez présents pour les entraînements ? », Questionna-t-il, sans vraiment porter d’importance à sa question. Elle était plutôt là pour meubler la conversation, donner l’impression qu’il y participait.


    « Pour l’amitié, je suis d’accord... Enfin, si ça nous apporte des sponsors et la sympathie du public, c’est pas plus mal… On peut même exagérer cela, ce n’est pas un problème. Donner un côté ambiguë, qui attise l’imagination des Capitoliens ? On pourrait commencer à mettre ça en place pendant le défilé, je sais pas… Les amis, les couples, c’est du déjà vu, mais un entre-deux un peu flou… Enfin bon. Je ne sais pas. », Conclut-il, n’arrivant pas à formuler de manière satisfaisante l’idée qui naissait dans son esprit. Elle n’était peut-être pas si bonne que ça, après tout. Il adressa un regard inquisiteur aux individus autours de la table, cherchant une réponse dans leurs réactions. Il se sentait clairement à la ramasse, dans cette conversation trop sérieuse. Il n’était pas quelqu’un de futé, qui pensait tactique et technique facilement. « Cela pourrait nous aider à justifier notre méfiance envers les autres, on chercherait juste à se protéger tous les deux. », Rajouta-t-il en haussant les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Jaime F. Walker
DISTRICT 5
Jaime F. Walker
△ correspondances : 856
△ points : 0
△ multicomptes : alaska t. rhodes : pearl i. whything
△ à Panem depuis le : 05/03/2014
△ humeur : contrôlé par la folie de la mort
△ âge du personnage : 39 ans


can you save me?
statut:
relationships:


(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeVen 6 Juin - 17:04



❝Jaime & Ellyn & Levy & Sage

   ♣ Let's have a kiki

Les discutions allaient. Comme la paysage. Elles s'enchaînaient aussi rapidement que défilaient les arbres, les montagnes, les fumées des villages des district au loin. Le train était silencieux. L'éternel silence du couloir de la mort. Seuls les sons de nos voix rompaient le silence. Comme le son cristallin du cristal. Un léger carillon dans le chaos de nos pensées.

Ellyn et Levi semblaient vouloir suivre l'idée de dévoiler leur amitié. Je répondis aussitôt. «  Je ne veux pas de réponse maintenant. » Je détournai mon regard de la vitre pour le faire face à nouveau. Levy me dévisageait. Que voulait-il ? Je ne savais pas. Je m'en fichais. J'avais l'habitude d'être un lion en cage. Manquait plus qu'une poignée de cacahuète et j'aurais été de nombreuses fois comme le singe d'un zoo face au peuple capitolien. J'avais trop souvent défrayé la chronique. Jaime le fou. Le psychopathe. Ca faisait un peu d'animation dans l'ennuie des entraînements. Avant que le sang ne coule. Alors je regard d'un de mes tribus était presque insignifiant.

«  Je ne veux pas que vous preniez de décision parce qu'elle est importante. Vous devez bien y réfléchir. Ya pas que des points positifs. Vous serez peut-être la cible des autres tribus. Vous devez mûrir cette idée. Et on en rediscutera à notre arrivée.  » Je voulais qu'ils réfléchissent bien. «  C'est une question de vie et de mort.  » Et pour une fois cette experession n'était pas figurée. La mort se donnerait en public d'ici quelques jours et je voulais qu'ils soient prêts. Même si au fond de moi j'avais peu d'espoir. Sage était la seule qui était revenue en vie et ce n'était ni grâce à elle ni grâce à moi. J'avais perdu espoir, à force. Sans doute que ma folie était en partie due à ça.

«  Et pour te répondre Levy, oui, j’assisterai aux entraînements.  » Je fis une pause. Ma voix, depuis que j'avais commencé à parler, était devenue grave et ferme. Plus aucun signe d'énervement même si je l'étais encore bel et bien. Je me tournais à nouveau vers les vitres. «  J'ai tué, moi. Sage pourra vous apprendre des choses, je n'en doute pas. Me concernant, j'essaierai d'évaluer les faiblesses des autres tribus pour vous. Et avec vous.  » J'ai tué. Et j'ai aimé ça. Et une flamme brillait dans mes yeux. C'était pour cette raison que j'avais fait face au néant, à nouveau. Afin que je ne fasse peur qu'à moi même.

made by MISS AMAZING.
image par iconstantlythankgodfor-patd sur Tumblr



death is a lie
« Jaime vainqueur qu'ils disaient. Vainqueur de quoi au juste ? Où est la victoire ? C'est la mort qui a échoué à ne pas nous emporter tous. Ce n'est pas moi qui ai gagné.... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/balaiduplacard2?fref=nf
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeSam 7 Juin - 13:27

J'écoutais avec attention mon mentor, visiblement, il était peu à peu revenu au calme, ce qui me rassurait, je n'avais nullement besoin de me mettre déjà des gens à dos, après tout, je n'étais rien de plus qu'une petite fille chétive du cinq... Levi semblait intéressé par l'idée de faire croire à notre amitié, mais il aurait voulu la rendre plus mystérieuse, en y ajoutant une pseudo romance, j'avouais que l'idée était tentante, Levi était un beau garçon mais j'avais pour lui plus un regard de soeur, je n'avais jamais pensé à Levi en d'autres termes, alors pondre une romance du jour au lendemain me semblait être assez difficile, je me souvenais d'une parole que mon père m'avait dit une fois, si je devais mentir il fallait au moins que je le face bien car sinon, le Capitole s'en rendrait compte rapidement et le Capitole n'aime pas ça, le mensonge, je me souvenais de certains tributs qui à force d'avoir voulu s'attirer les sponsors s'étaient retrouver en tête de liste des personnes à tuer dans l'arène, je n'avais pas envie de cela, je voulais au moins montrer au district cinq qu'il était possible pour nous d'avoir un vainqueur, il était vrai que nous n'en avions pas eut depuis Payne, cela commençait à dater, alors pourquoi pas avoir un second souffle et faire de notre district LE district de cette année... Levi serait idéal dans le rôle du vainqueur, il présentait bien, il était apprécié dans le district, moi je devais reconnaître que je ne serais pas non plus une mauvaise gagnante, j'étais connu pour toujours être souriante et avec nos mentors un peu barré, ça ne ferait pas de mal d'avoir dans notre district quelqu'un de plus "normal" certes, j'allais voir des choses dans cette arène, des choses horribles, mais elles ne devaient pas me transformer, il fallait que je soit forte pour moi, ma famille et le district cinq..

Levi commença à parler des entraînements, il voulait savoir si Jaime allait être là pour observer tout cela, à vrai dire, je l'espérais car il pourrait avoir de précieux conseils en observant nos adversaires. Je n'avais pas pensé encore aux entraînements mais il allait falloir s'y mettre car ils constitueraient une grande part de responsabilité dans la réussite ou l’échec de notre survie... Jaime dit qu'il serait là, il allait donc s'investir à fond dans nos entraînements, il allait être là du début à la fin, lui saurait observer et remarquer les points faibles des autres, Payne serait plus du genre à nous enseigner des tactiques de survies, les deux combinés allaient nous être d'une très grande utilité, mais une question tourmentait mon esprit alors je me risquais à la poser


"Jaime et Payne, j'avais pensée, passer lors des entraînements pour une gamine peu forte, peu enclin à survivre, de cette manière, les tributs de carrières ne viendront pas directement pour moi vu que je ne représenterais pas à leurs yeux un grand danger, et ainsi, j'aurais les premières heures dans l'arène pour m'adapter à ce qu'elle constitue, comme ça j'aurais un plan, un plan d'action pour survivre le plus longtemps possible." Je marquais une courte pause "Et puis, je suis plutôt douée avec un couteau, alors lorsque vous penserez qu'il me faudrait montrer un petit peu plus de capacité par exemple lors des notations, je pourrais montrer aux juges un peu de mon talent afin d'avoir une note moyenne .. " Je regardais maintenant Payne "Qu'en pensez vous alors?" Ma question s'adressait à mes deux mentors,  pour avoir leur point de vue sur une première ébauche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeDim 8 Juin - 11:16

who holds the show will be Caesar!
I want to annoy you and I'm going to enjoy it. Yeah, I'm going to enjoy it.
Les questions fusaient à présent, de manière si disparates que Sage avait parfois un peu de mal à trouver laquelle lui semblait de l'ordre du détail et de l'importance; elle s'imagina que toutes les questions de ses Tributs seraient importantes, pour l'instant. Toujours sur sa banquette, la jeune femme se passa une main sur le menton, réfléchissant tandis que les autres conversaient. A la question d'Ellyn sur le défilé, la blonde tiqua cependant et prit rapidement la parole:

"Soyez comme vous êtes. Beaucoup de gens ne se le signifient pas, mais souvent tricher en face du Capitole -du moins tricher sur ses sentiments- ne vous attire que de l'inimitié."


Elle n'en dit pas plus: simuler des émotions était son violon d'Ingres mais elle savait aussi que seule une chose touche les gens, même les gens faux ou superficiels. Une seule chose savait poser sa main sur le cœur des gens, qu'ils soient des Districts ou du Capitole et cette chose-là, Sage ne l'avait jamais eu; elle connaissait bien la question mais réservait cette réfléxion pour un peu plus loin dans la conversation. Dans ce jeu sanglant où les deux adolescents seront propulsés, tous leurs stratagèmes seraient vains et elle s'amusa à les écouter élaborer des techniques qui lui semblaient superflus; autant commencer par essayer de survivre plutôt que de chercher à monter des stratégies. C'était une question de logique.

"J'essayerai", dit Sage à la question des entrainements, "j'ai eu des notes médiocres aux entrainements, pour tout vous avouer", elle rit de bon cœur, mais son visage devint très pâle, bien étrangement, "Jaime a voulu me tuer tellement je lui ai fais honte ce jour-là!"

Dans la foulée la mentor fixa l'homme avec un sourire bonhomme et dénué de toute rancoeur; cela faisait bien longtemps qu'elle avait mis de côté la désapprobation de Jaime et ne cherchait plus à lui prouver quoi que ce soit; cependant elle ne lui en avait jamais voulu: Sage, malgré tout ses défauts, était trop légère et volubile pour en vouloir réellement à quelqu'un. Elle pardonnait, elle oubliait, elle mettait de côté sans tergiverser.

"La méfiance n'a pas toujours besoin d'être justifiée: c'est normal de se méfier de ceux qui peuvent vous tuer", répondit-elle à Levi en haussant vaguement les épaules.

Leurs plans ne lui paraissait pas mauvais, mais elle y voyait là de la stratégie à n'en plus finir, froide et mécanique. Une sorte d'hypocrisie. Elle hocha la tête aux dires de Jaime sur le fait qu'ils devaient prendre du temps, étant d'accord avec lui. Il n'y avait pas qu'une solution, pas qu'un chemin. Ils en rediscuterait effectivement à leur arrivée au Capitole. Lorsque son ancien mentor dit avec naturel qu'elle pourrait apprendre des choses à Levi et Ellyn, Sage haussa les sourcils et le fixa sans le lâcher des yeux: ces simples mots de Jaime gonflèrent son ego malade comme personne et son sourire s'étira; ses joues pâles virèrent au rouge vif et ses yeux pétillèrent d'une intense lueur de reconnaissance envers Jaime. Sage avait tellement besoin de ce genre de phrases, même si elle semblaient anodines.

Sage écouta patiemment les propositions d'Ellyn mais encore une fois son attitude sembla étrangement équivoque: se diminuer, encore et toujours. Tout Tribut est une menace, même les faibles, puisqu'il faut que tout le monde meurt; elle ne voyait là qu'une hypocrisie latente qui contaminait les deux jeunes adolescents et son teint perdit à nouveau ses couleurs: son visage souriant se ferma violemment et elle tira nerveusement sur le col de sa veste, le regard un peu absent.

"Beaucoup de comédie", fit-elle, la voix un peu dure, "tout le monde est und anger dans les Jeux; on a directement essayé de me tuer à la Corne, par exemple. Alors que j'avais eu les pires note; parce que j'étais... vous voyez... une "proie facile". Je m'en prendrai au plus faible en premier, personnellement."

La jeune femme se releva finalement, avec dans le geste la claire intention de soit quitter le wagon pour mettre fin à la discussion, soit y prendre plus d'impact, paradoxalement; elle fixa ses deux Tributs puis Jaime et son chien se leva pour rester debout à ses pieds, admirablement dressé.

"Je vous conseille d'être vous-même", elle regarda vaguement Levi et reprit, "parfois, les stratégies complexes vous rendent les choses encore plus différentes. Et vous ne connaissez pas encore les autres Tributs. Il faut voir de multiples idées, à défaut d'un plan bien pensé; il faut accepté de changer parfois de stratégie car les choses vont vite dans les Jeux...", elle marqua une pause un peu théâtrale, "une rencontre et vous êtes morts. Vraiment mort, pour de bon."

Et, comme si Sage voulait à présent prendre la tête de la conversation, elle resta debout là où les autres étaient assis, autour des reliefs d'un repas qu'elle avait gâché alors que d'autres mourraient de faim dans les Districts; cela avait l'ai de la laisser parfaitement insensible; mais pas le destin de ces deux adolescents dont on lui avait confié les derniers instants. Elle prit alors la parole, sérieuse et autoritaire comme on n'aurait jamais pu soupçonner qu'elle le soit:

"J'ai été un long moment au Capitole, et je connais très bien les gens qui y vivent"
, elle tourna la tête vers Jaime, "j'ai beaucoup... de relations d'affaires avec eux", elle marqua une pause puis reprit, pensant qu’il était temps qu'elle balance son idée en suspens depuis le début de la conversation, "tous vos plans pour séduire les sponsors sont intéressants. Vraiment. Ils sont bien pensés. Mais... une seule chose touche réellement les gens vous savez, même ces gens que vous pensez cruels et idiots. Une seule choses, les enfants, et c'est la sincérité. Si vous voulez mettre en avant votre amitié, soyez amis à la vie à la mort: refusez de jouer le jeu du Capitole, refusez de vous assassiner. Faites naitre entre vous une amitié comme personne d'autre ne pourrait le faire. Soyez des âmes sœurs."

Sage tourna un peu dans la pièce, de plus en plus pâle; quelque chose avait sembler la heurter sans qu'elle puisse dire ce que c'était et son attitude souriante avait déserté son visage livide, les yeux grands ouverts, presque névrosée. Rectification, elle l'était, névrosée. Le blanc de ses yeux virait au rouge et il semblait qu'elle allait pleurer.

"Si vous voulez jouer dans l'ambigu, ne jouez pas. Ne jouez jamais un rôle parce que la seule chose qui touche les gens, c'est la sincérité. Alors soyez vous, soyez vrais; d'autres Tributs jouerons des rôles et les gens ne sont pas stupides. Soyez vous et si vous voulez tenter une relation, aimez-vous. Soyez les amants maudits des Jeux. Soyez, ne jouez pas. Prenez-vous la main et affrontez la mort ensembles en vous moquant des règles. Soyez des amis éternels ou des amoureux. Mais ne jouez pas. Si vous êtes sincères, vous serez supérieurs aux menteurs."

Dean l'avait sauvé, et elle l'avait vu comme un grand frère protecteur durant tout les Jeux, comme un sauveur. Les sponsors les avaient favorisés parce qu'ils avaient été vrais: Dean s'était suicidé pour sauver Sage et aucun des deux n'avaient joué un rôle: il l'avait défendu jusqu'à la fin, et l'avait sauvé. Elle l'avait soigné une fois, grâce à un médicament envoyé par Jaime. Ils avaient cheminé ensembles, en se tenant la main pour avoir moins peur. Comme un grand frère et sa petite sœur conduits à une mort certaines. Ils avaient ému le Capitole et les Districts et même si la mort avait ravi Dean, le constat restait le même: qui émeut réellement les gens a plus d'impact qu'un comédien.

Repensant au sacrifice de Dean, à sa mort et à l'ombre de cette dernière sur sa vie, Sage renifla un instant mais ne put contenir ses larmes; elle était du genre sensible, très émotive dans le fond et même si elle jouait un rôle les trois quart du temps, il y avait des choses vraies en elle, comme cette souffrance qui pourrait faire écho à celle de Jaime. La souffrance des Vainqueurs.

"Je vous laisse", dit-elle d'une voix tremblante, tournant les talons pour ne pas qu'on la voit pleurer.

Ce n'était pas le moment; pas devant Jaime, pas devant les enfants. Elle devait leur offrir une image de sécurité et de protection. Mais elle en était incapable, présentement. Alors la blonde fit volte-face pour ne leur offrir que son dos et cacher son émotion, fuyant hors du wagon pour se mettre à part. Ne pas montrer sa faiblesse; elle avait des Tributs à aider. mais c'était parfois tellement dur...

... elle ne voulait pas qu'ils meurent. Aucun des deux.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitimeLun 9 Juin - 15:29

Nous avions parlé pendant presque une heure et au final, j'avais appris des choses, du moins j'avais des notes pour commencer à penser, comment j'allais me comporter, j'étais sure d'une chose, mon destin était entre mes mains, il n'y aurait que Levi ou moi qui gagneront, les autres, ils ne seraient rien, juste des obstacles, mais cette discussion m'avait aussi amené une pointe d'amertume, envers Levi, il semblait tellement sous le choc, presque éteint, et si je voulais le faire survivre, il allait devoir lui aussi se bouger les fesses, surtout qu'il en avait les capacités. Mais ce qui m’agaçais le plus c'était que la prochaine fois que je prendrais ce train, ce sera soit pour célébrer la mort de Levi soit dans une boite pour revenir à mes parents.. En tout cas je coûterais de l'argent au Capitole et ça serait ma victoire dans ma mort... Mais il n'était plus temps de parler plutôt d'aller se reposer, Sage était partie depuis quelques instants lorsque je me levais pour lui emboîter le pas, j'allais avoir besoin de sommeil pour tenir bon pour le reste des jeux alors quelques heures de sommeil n'allaient pas me faire de mal. En me levant je déposais un baisé sur la tête de Levi, dans ses cheveux roux en bataille et lui dit

"Je vais me reposer un peu, tu devrais en faire autant, car les jours qui vont venir promettent d'être intense.."

Je passais devant Jaime et le saluant respectueusement, bien qu'il était étrange, je m'étais attaché à lui, depuis le jour ou je l'avais vu dans notre district, sa mélancolie me touchait, et en même temps je n'avais pas envie de le faire remarquer car il m'avait clairement fait comprendre que les signes d'affection n'étaient pas son truc, pas du tout même... Alors en le regardant je lui dis

"Jaime, on se retrouve à l'arrivée..."

Voilà, je m’éclipsais, je partais vers ma nouvelle chambre, un petit endroit plutôt sombre mais 'une richesse importante, il n'y avait pas à dire, le Capitole avait des moyens, des gros moyens et j'allais pouvoir en profiter, moi, la petite fille du cinq.. Ainsi derrière moi la porte se refermait et j'allais essayer de dormir, essayer de me reposer, d'oublier la peur de demain, d'oublier la peine de ma famille, oublier que ma maison me manquait et surtout oublier que d'ici peu, ma vie serait probablement terminée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Vide
MessageSujet: Re: (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)   (IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

(IV-1 D5) Let's have a kiki (Pv Jaime, Levi et Sage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.