petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
Le deal à ne pas rater :
ASOS : code réduction -15% cumulable avec la promo jusqu’à -50%
Voir le deal

Partagez | 
 

 Orpheus Descending. ft. Lilas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Orpheus Descending. ft. Lilas Vide
MessageSujet: Orpheus Descending. ft. Lilas   Orpheus Descending. ft. Lilas Icon_minitimeMar 8 Avr - 19:40

Ce livre était génial. Absolument génial ! Je n’en revenais pas d’avoir pu me procurer une telle source de connaissances, même si c’était par l’intermédiaire d’un voyageur qui avait vu plus de pays que la majorité de tout Panem et qui forcément, avait pu découvrir quelques merveilles du monde en cours de route. Comme j’étais complètement absorbé par chaque paragraphe typographié, cela faisait bien deux heures de temps que j’avais le nez plongé dans l’ouvrage relatant des faits historiques et autres eus et coutumes étranges de nos ancêtres et que je faisais abstraction de mon environnement tout entier, si ce n’est pour les quelques bruits sonores qui se faisaient entendre de temps en temps. Il m’arrivait certes de donner signe de vie en levant la tête de temps à autres ou en aidant pour une tâche, mais je revenais systématiquement me poser en travers d’un des fauteuils du salon pour poursuivre mon « film sur papier ».

« Oh my god, écoute ça, ils… ! » Je me redressais en cherchant Lilas des yeux un instant, afin de partager avec elle ma découverte sur les Américains et leurs relations avec un autre continent, mais elle n’était pas dans la pièce, donc tant pis. Mon excitation était légèrement retombée et je me replongeais finalement dans ma lecture… jusqu’à ce qu’on réponde enfin à mon appel par une sorte de cri. De douleur... pas celui qui présageait que j’étais à deux doigt de me faire engueuler pour je ne sais quoi. Malgré mon intérêt pour le bouquin  présentement entre mes mains, je ne me fis donc pas prier pour le refermer aussitôt et me lever de mon siège. Ce n’était pas la première fois que ça arrivait et plus les jours passaient, plus j’étais en état d’alerte lorsque je les entendais, ce qui me poussa à me diriger immédiatement vers la pièce d’où était provenu l’exclamation. « Tout va bien ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Orpheus Descending. ft. Lilas Vide
MessageSujet: Re: Orpheus Descending. ft. Lilas   Orpheus Descending. ft. Lilas Icon_minitimeDim 13 Avr - 15:01

J’étais énorme. Normal, me dira-t-on, je suis enceinte mais je suis énorme quand même. En plus étant à neuf mois de grossesse officiellement, j’étais forcée de rester couchée. Chose que je ne fais jamais. J’étais debout dans la chambre du bébé en train de la tapisser quand je sentis à nouveau les contractions. Il faut dire que j’avais l’habitude parce que dernièrement, la petite puce me faisait des fausses frayeurs dernièrement. Je soupirai avant de me redresser pour continuer la frise avant d’en sentir une nouvelle. Plus forte, faisant tomber mon pinceau au sol dans un fracas bien audible. Je dois m’asseoir, ça va passer. Je restai un moment au sol tandis que comme je l’avais prédit, la douleur passa. Je me remis donc debout mais une nouvelle douleur vive me reprit et je ne pus m’empêcher de pousser un cri. Bien entendu, mon mari ne se fit pas prier pour arriver en courant et je lui lançai un pinceau à la tête. « NON CA VA PAS. J’AI MAL. » Je me remis à terre avant de sortir un liquide couler entre mes jambes. Super, j’allais accoucher. « RESTE PAS PLANTE LA COMME UNE ANDOUILLE VA CHERCHER EMMETT. » J’ai mal, j’ai mal, j’ai mal.

Certes, j’allais m’en vouloir de lui avoir hurlé dessus comme ça. Mais c’est vrai que nous autres les femmes on devait subir des tortures affreuses. Avoir nos règles, porter le gosse pendant des mois puis subir un accouchement affreux. Putain, je sentais la douleur là. Sa mère. J’ai trop mal, j’ai trop mal. Certes depuis quelques jours, quelques mois, je faisais souffrir Tywin plus que d’habitude en lui hurlant dessus sans arrêt mais en même temps, je souffre ma tortue là. Entre les premiers jours où on s’envoyait tout le temps en l’air et la fin, il ne pouvait même plus me toucher. Pauvre de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Orpheus Descending. ft. Lilas Vide
MessageSujet: Re: Orpheus Descending. ft. Lilas   Orpheus Descending. ft. Lilas Icon_minitimeMar 15 Avr - 15:07

Remerciant mon habituation approximative à l'imprévisibilité quasi-totale de cette jeune femme, j'eus, fort heureusement, le réflexe de reculer un pied et de pivoter sur la gauche juste à temps pour m'éviter de me prendre son pinceau plein de peinture à la figure. Ses exclamations, par contre... «  Mais me crie pas dess... ! » « RESTE PAS PLANTE LA COMME UNE ANDOUILLE VA CHERCHER EMMETT. » Et voilà, calmé. Réduit au silence par le sexe fort. Femme 1 – Homme 0. Je sentis mes mains devenir moites et fermais aussitôt la bouche en me tassant entre mes deux épaules. Wooooookay. Si on parlait d'aller chercher Emmett, son pote médecin, alors ça devenait vraiment sérieux. En prenant conscience de ce qui était réellement en train de se jouer dans la pièce, j'eus un moment d'hésitation. car l'idée de laisser la rouquine seule ne me plaisait pas. Mais je ne pouvais rien faire pour elle, c'était un fait. Je n'avais pas les connaissances nécessaires et la voir souffrir autant m'arrachait des grimaces malgré moi.

Mais eh... naïf, Tywin... naïf que tu es... c'était juste le début.

« Je... oui, je reviens tout de suite... ! » Sans plus perdre de temps, je fis volte face et m'empressais d'aller chercher l'ami de Lilas qui, en temps normal, ne supportait pas plus ma présence que je  supportais la sienne. Il était trop excentrique à mon goût (et il n'y avait pas de place pour deux excentriques dans mon petit monde parce que je prenais déjà trop d'espace à moi tout seul... à tel point que mon propre cerveau fatiguait parfois de ma présence à certains moments, il faut bien l'avouer). Je crois même qu'il allait me détester encore plus dans les circonstances actuelles, vu que dans un sens, ce qui arrivait à sa 'petite soeur' aujourd'hui était de ma faute, mais on avait d'autres priorités pour le moment. Je détestais l'idée de laisser de savoir ma femme seule, si bien que j'avais rapidement frappé à la porte de chez ma soeur comme un dément jusqu'à ce qu'elle ouvre, juste pour lui demander de monter chez nous durant mon absence.

Une fois de retour à la maison, tout se passa extrêmement vite et pour une fois, je fis ce qu'on me demandait sans poser de questions, puis-ce que je n'étais pas l'expert dans l'histoire et que la souffrance qui se dégageait de Lilas me tiraillait horriblement à l'intérieur. J'espérais que ça serait rapidement fini. Pas autant qu'elle devait le souhaiter, certes, mais quand même. Ca pouvait paraître odieux, dit comme ça, mais le fait qu'une personne si chère à mon coeur doive subir une torture pareille à cause de moi me faisait, je crois, presque plus culpabiliser que d'avoir dû tuer des gens dans une arène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Orpheus Descending. ft. Lilas Vide
MessageSujet: Re: Orpheus Descending. ft. Lilas   Orpheus Descending. ft. Lilas Icon_minitimeDim 20 Avr - 10:57

Lilas, calme-toi, tu as vécu pire. Tu as vécu pire. Assise dans le coin de la pièce, je sentais une douleur fulgurante dans mon ventre et je grimaçai alors que la sœur de mon mari venait d’arriver et accessoirement ma meilleure amie. « ça va aller Lilas ! » Putain, je ne sais pas comment elle avait fait pour arriver à surmonter la douleur alors qu’elle a eu des jumeaux. J’étais présente lors de son accouchement mais ce dernier fut déclenché par Emmett et par tous les nouveaux moyens du Capitole ce qui se faisait sans douleur. Je lui pris la main avant de la serrer. Puis, elle se mit à découper mes vêtements pour prendre la place de la sage-femme quand Emmett fit son entrée. Je me sentis soulagée avant de voir Tywin qui le suivit de près. « CASSE TOI NASUADA JE NE VEUX PAS TE VOIR. » Je lui lançai une chaussure à la figure avant d’inspirer longuement pour me concentrer sur la main de Gida qui était à mes côtés. Tout le monde me parlait avec un calme certain tandis qu’Emmett me fit une piqûre qui me détendit un peu. « On ne peut pas la bouger, entendis-je, ça va se faire à l’ancienne méthode. » La plus dangereuse et la plus mortelle, génial. Je poussais un hurlement strident tandis qu’Emmett posa ses deux mains sur mon visage. « Lilas, je veux que tu m’écoutes. Respire doucement et quand je te le dirai, pousse ! »

Ce fut rude, je ne pouvais pas dire le contraire tandis que mes deux meilleurs amis m’entouraient. J’avais mal, terriblement mal et je continuai d’écouter les conseils du médecin. Puis tout d’un coup, un cri. Une petite tête. « C’est une fille ! » Emmett la prit doucement dans ses bras avant de la confier à ma belle-sœur qui partit la nettoyer avant de faire le nécessaire pour que je ne perde pas mon sang. Je tendis alors les bras pour prendre ma petite fille dans mes bras. Le bébé me regardait dans les yeux avant de me sourire. « Bienvenue au monde, Eve. » Je la berçai doucement et d’un coup, ce fut comme si la douleur avait disparu. Je relevai la tête et cherchai mon mari des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Orpheus Descending. ft. Lilas Vide
MessageSujet: Re: Orpheus Descending. ft. Lilas   Orpheus Descending. ft. Lilas Icon_minitimeMar 13 Mai - 9:20

La question qu'on aurait pu se poser face à une situation pareille était plus qu'évidente, n'est-ce pas, et il va sans dire que ce détail avait certainement attiré votre attention avant même que j'aie besoin de vous en parler, mais... d'où Lilas avait-elle sorti cette chaussure ? Voila, vous aussi vous vous l'êtes demandé, pas vrai ? La réponse, néanmoins, c'est qu'on s'en fichait pas mal du comment ou du pourquoi, puis-ce que j'étais carrément préoccupé par des trucs plus importants que ça et ma présence semblait visiblement indésirée dans la pièce. Après m'être ramassé dans l'épaule l'objet lancé dans ma direction, je fis donc deux pas en arrière sans pouvoir me résoudre à quitter les lieux pour autant. Mon regard préoccupé restait rivé sur la jeune femme qui semblait progressivement faire abstraction de ma présence dans la chambre, mais je n'avais aucune idée de ce que je pouvais faire pour aider les autres sans les gêner plus qu'autre chose. Hm... c'était honnêtement assez pénible à avaler de se dire qu'on était l'élément gêneur dans un moment pareil, si bien que lorsque ma soeur insista pour que je sorte, je me contentais d'obéir à contre-coeur à sa directive, puis me mis à faire des aller-retour le long du couloir comme un lion en cage. Je n'étais techniquement pas celui qui souffrait le plus ici et, mon dieu, ça s'entendait, mais la boule dans mon ventre ne voulait pas se défaire pour autant et ça commençait à me rendre dingue. Finalement, c'est en silence que je m'assis contre le mur juste à côté de la porte et que je me mis à jouer nerveusement avec un fil qui dépassait de la manche de mon chandail. Puis, la porte s'ouvrit après je ne sais combien de temps et le regard clair de ma frangine se posa sur moi, accompagné d'un léger sourire. « Allez, papa, entre. » Pas besoin de me le dire deux fois, j'étais déjà debout sur mes jambes, dans la pièce, à croiser rapidement les yeux de Lilas. L'impression était tellement étrange, si vous saviez... j'avais le sentiment clair et net de retomber amoureux une seconde fois et rythme de mon coeur n'acceptait pas de se calmer. Les peurs habituelles n'existèrent plus à partir de maintenant et je m'approchais lentement de la jeune femme pour me mettre à genoux à côté d'elle, tandis que la porte de la chambre se referma pour nous laisser seuls. Eve. Impossible de décrire les émotions provoquées en moi à la vue de l'enfant, je ne m'étais jamais senti comme ça, à des lieues à la ronde de mon propre ego sur lequel je me rabattais pourtant systématiquement. On ne se préparait pas à ça, à se décentrer totalement de sa petite personne pour en mettre une autre sur l'échelle de 'l'importance'. C'était inimaginable de se le dire... mais il n'y avait plus rien d'autre qui comptait pour moi en-dehors de la petite et de sa mère. Et j'aurais fais n'importe quoi... je ferais n'importe quoi pour elles, sans même me poser de questions. L'une de mes mains glissa sur la petite tête blonde, puis je me redressais légèrement pour faire face à Lilas et la considérer intensément durant de longues secondes avec des yeux légèrement vitreux. « Merci. » Présente ou absente, vivante ou présumée morte, de bonne humeur ou en colère, elle restait ce pilier qui faisait tenir mon univers chaotique debout. Encore et encore... et encore. Aujourd'hui, elle me faisait même le cadeau de la vie, or pour celui-là, je ne pourrais jamais être suffisamment reconnaissant... un peu comme pour tous les autres, en fait. Peut-être qu'un jour, le fardeau que j'étais finirait par avoir raison d'elle à la longue et je savais que c'était une peut-être fatalité impossible à écarter, car je n'étais pas la personne la plus facile à aimer en raison de mon statut, mais pour l'heure, nous n'en étions pas là. Et je pouvais toujours essayer d'arranger les choses en me faisant de plus en plus discret aux yeux du Capitole pour laisser les autres prendre plus de place afin de me faire un peu oublier. Je lui pris donc le visage entre mes deux mains et me penchais doucement pour l'embrasser avec tendresse. « Je t'aime. » Une caresse, puis je lui offris un nouveau baiser. « Je t'aime... » C'est tout. Je l'aime. Je l'aimais, je l'aimerais toujours. Elle, mais à présent notre fille aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Orpheus Descending. ft. Lilas Vide
MessageSujet: Re: Orpheus Descending. ft. Lilas   Orpheus Descending. ft. Lilas Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Orpheus Descending. ft. Lilas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 3 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.