petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
Le Deal du moment : -84%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
23.95 €

Partagez | 
 

 Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeVen 21 Mar - 20:05

Il faisait beau ce matin de janvier où une fine couche de neige était venue se déposer pendant la nuit afin de faire comprendre à tous que mère nature restait la maitresse de ces terres. Je devais me lever pour aller à l’école, aujourd’hui était un jour particulier, nous fêtions les 68 ans de ma grand-mère, voilà pourquoi j’étais impatiente de rentrer ce soir pour fêter ça en famille. Lorsque je posai mon pied au sol je sentais que le poêle avait tourné toute la nuit. Je n’avais pas froid en posant mon pied sur le carrelage. Après tout, papa et maman étaient toujours debout quand je suis allé me coucher, peu être ont-ils oubliés de l’éteindre en montant dans leur chambre. Je parti me préparer rapidement dans la salle de bain, je n’étais pas le genre de fille qui faisait vraiment attention à son apparence. Me brosser les cheveux, me laver les dents étaient les seuls choses que je faisais la plus part du temps. Ainsi suivant mon petit train train une fois prête je me jetais dans une tenue adaptée à la saison, un pantalon de daim avec un chemisier puis mon pull et enfin mes bottes. Maman disait toujours, avant de descendre assure toi d’avoir toujours tes chaussures, avec l’atelier on sait jamais ce qui peu trainer sur le sol. A peine étais-je arrivé dans les escaliers qu’un doux fumet vient embrasser mes narines, je reconnaissais cette odeur parmi toutes. Mon visage s’illumina et je grognais d’une voix presque bestiale tellement ce qui m’attendais en bas m’alléchait.

« Pancakkkkkkkke »

Je descendais les marches deux à deux, négociais péniblement le virage pour enfin arriver en bas des escaliers où je voyais posé sur la table une montagne de pancake bien chaud, ma mère était entrain de faire la vaisselle et papa lisait le journal tout en griffonnant quelques choses sur le cahier des commandes. Ils avaient dus avoir des commandes tôt ce matin. Sans prendre le temps de saluer qui que se soit je me jetai sur ma chaise et agrippai l’assiette remplie. Ma mère trop absorbée par l’extinction de toutes taches, traces sur les ustensiles n’avait probablement pas remarqué que j’étais déjà entrain d’engloutir mes premiers pancakes. Papa semblait ailleurs lui aussi, les aller retours de son regard entre le journal et le cahier me laissait dubitative, en quoi le journal pouvait intéresser mon père dans l’entreprise familiale… Soudain alors que j’allais pour me resservir, une main tapa sur la mienne en signe de désapprobation, je levais les yeux et voyais que ma mère était maintenant bien au fait de ma gloutonnerie.

« Si tu manges trop tu vas encore être malade, et quand tu es malade tu es encore plus chiant que ton père.. » ma mère regarda en direction de mon père pour avoir un regard approbateur mais elle n’eut venant de lui qu’un silence. Puis elle reprit « et puis zut, mange, mange, mais si tu es malade je te jure que je te laisserais sans soin. » Il s’agissait d’un argument récurant de ma mère, dès que je prenais des risques sa menace était de me laisser gire dans mon état.

Lui lançant un regard en coin je dis « Bon j’arrête mais je peux en prendre pour le déjeuner, ils sont trooop bon j’y peux rien.. » Je faisais la moue pour attiré sa pitié ce qui semblait fonctionné puisqu’elle hocha de la tête en signe d’approbation. J’avais gagné une bataille importante aujourd’hui celle contre la raison de ma mère. Je lui dis quelques mots pour la remercier. « Tu sais qui est la meilleure maman du monde hein ? » Bien quelle ne me regardait plus, je pouvais imaginer ses yeux rouler sous ses paupières d’un agacement certain.

Le temps passait vite, je devais me hâter pour aller en cours, mon sac trônait derrière le comptoir de la boutique avec mon manteau et mon bonnet dessus. Enfilant le tout, je sortie deux pancakes de ma petite provision pour les grignoter sur le chemin de l’école. Fin prête je passais la porte de la maison et partie en direction de l’école, il faisait fraie mais le temps était agréable, on sentait que le district tout comme moi finissait de se réveiller, les gens marchaient d’un pas lent, se saluant respectueusement. Soudain je reconnu une silhouette sortant d’une maison que je connaissais bien, il s’agissait de Levi Caulfield, un garçon que je connaissais depuis pour ainsi dire toujours, nous appartenions à la même classe dans le district, nos parents se voyaient de temps en temps, et surtout nous étions ensemble à l’école depuis pour ainsi dire notre entrée dans la vie scolaire. Levi était un garçon gentil quoi que un peu peureux, un fils à maman un chouilla pleurnichard. Mais je l’aimais bien, au moins, je savais qui il était et puis je connaissais suffisamment bien le personnage pour m’en amuser. Venant d’un peu plus bas de la rue, il ne devait pas m’avoir vu alors à pas de louve, je me glissais derrière lui et bondis tel un puma sur sa proie sur les épaules de Lévi en hurlant la bouche à moitié pleine de pancake

« Levinouneeeeeettttttttttttttttt » Il détestait ce petit sobriquet ridicule que je lui avait donné depuis le jour ou sa mère l’avait appelé comme ça un matin alors qu’il partait à l’école…
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeVen 18 Avr - 16:00

    Levi n’aimait pas l’école. Ou du moins, pas vraiment. Ce n’était pas le fait d’apprendre, qui lui posait problème. Loin de là. Il était assez réceptif à l’enseignement, et vu qu’il n’avait aucune idée de ce que lui réservait le futur, il préférait assimiler le plus possible. Tout pouvait servir, non ? La chose qu’il n’aimait à propos de l’école, c’était s’asseoir sur une chaise pendant des heures. Levi avait la bougeotte. Levi aimait marcher, courir, sauter, s’agiter, simplement. Un peu comme les enfants en bas âge, qui, à partir du moment où ils savent se tenir sur deux pattes, ne tiennent plus en place. Il n’y avait même pas que cela, qui le gênait. C’était aussi la figure d’autorité qu’étaient les professeurs. Et Levi n’aimait pas cela. Paradoxalement, l’adolescent qui se complaisait assez bien sous l’autorité écrasante du Capitole, ne supportait pas celle d’un enseignant. La logique de Levi était des plus défaillantes, à n’en point douter.

    Et du coup, chaque matin, c’était la guerre pour se lever et aller en cours. Sa mère devait presque argumenter chaque matin pour qu’il aille en classe et non gambader elle ne savait où. Le seul argument qui fonctionnait réellement avec le garçon roux, était que s’il ne se concentrait pas à l’école, elle l’enverrait au travail, pour lui apprendre la vie. Et ça, c’était quelque chose dont Levi n’avait pas envie. Du moins, pas encore. Se salir les mains ? Très peu pour lui. Alors il obéissait et chaque matin prenait le chemin de l’école, vaincu par sa mère, qui le suivait du regard, la mine triomphante. Il était bien rare qu’elle gagne sur son fils, alors elle en profitait.

    Il y avait bien autre chose, qui le motivait à aller en classe. Autre chose, ou plutôt quelqu’un. Une de ses voisines, qu’il connaissait depuis presque toujours. L’habitude qu’ils avaient prise de faire le chemin ensembles chaque matin ne les avaient pas quittés depuis leurs premiers jours de classe. Du coup, Levi se devait bien de se dépêcher chaque matin pour la rejoindre, et ne pas la laisser tomber.

    C’était pourquoi, ce matin, après avoir encore débattu avec sa génitrice, il sortait finalement de sa demeure, faisant la moue. Il n’eut même pas le temps de réagir et de vérifier si Ellyn était déjà là qu’un poids se fit sentir dans son dos. Il sursauta, le cœur s’emballant à vitesse grand V.

    Il aurait presque crié si la voix stridente de la rouquine ne retentit pas dans ses oreilles, lui dévoilant ainsi son identité. Il vacilla, faisant tomber son sac au passage. Il se redressa du mieux qu’il le pouvait, faisant redescendre doucement au sol sa camarade de classe.

    « Combien de fois vais-je devoir te dire de ne pas m’appeler comme cela ? »

    Son ton était à moitié-sérieux. C’était dur de le rester, face à l’énergie presque contagieuse d’Ellyn. Levi s’autorisa même un sourire, le premier de cette journée qui commençait tout juste. Il ramassa son sac, le débarrassant de la neige qui s’y était accrochée. Puis, il releva le regard vers la jeune fille, dont il remarqua la bouche pleine.

    « Bon appétit… Lynette ? Je suis pas doué en petit surnom, mais il faudrait bien que je m’y mette un jour ! »

    Il laissa échapper un léger rire pour ponctuer sa phrase, avant de faire un pas en avant, le premier du chemin… vers l’école.


[Désolée de cet immense retard  Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeSam 19 Avr - 16:35

Lorsque j’avais bondit sur lui Levi avait fait un petit écart et son sac était tombé au sol, j’avais visiblement surpris le jeune homme avec mon attaque sournoise, alors qu’il se stabilisait sur ses deux petites cannes, il lâcha d’une voix blasée « Combien de fois vais-je devoir te dire de ne pas m’appeler comme cela ? »

Il détestait que j’utilise un sobriquet si ridicule pour lui, déjà que sa mère l’appel ainsi devait l’agacer alors une amie, intérieurement j’en rigolais toute seule. Levi se baissa pour ramasser son sac et en retirer les quelques flocons qui s’étaient déposer dessus. Tout en se relevant je pouvais voir un sourire sur ses lèvres, j’aimais voir les gens sourires, au moins je n’étais pas désagréable a fréquenter. Il reprit la parole « Bon appétit… Lynette ? Je suis pas doué en petit surnom, mais il faudrait bien que je m’y mette un jour ! ». Cette phrase m’avait fait éclatée de rire et pendant que nous faisions les premiers pas vers l’école je pris la parole.

« Levinou, niveau surnom va falloir que tu t’améliores, fais comme tout le monde appel moi dieu ou un truc du style pour refléter la personne magnifique que je suis. » J’étouffais un léger rire montrant à quel point je n’étais pas sérieuse à se sujet puis je repris « Tu sais, j’ai une surprise pour toi, un truc de fou, une sorte de cadeau mystique. Mais si je te l’offre tu dois me promettre de faire le serment de ne jamais en parler et de taire ce secret… » Là encore j’éclatais de rire, en enfournant ma main dans ma sacoche je sortie deux pancakes encore tiède et lui en tendis un.

« Voilà, ceci est un pancake sacré, fait par ma mère, si tu le mange, plus jamais tu ne pourras manger d’autres gâteaux, tellement il est délicieux » Cette fois si je faillis m’étrangler avec ma boucher que j’avalais en même temps.

Lévi était un garçon que j’aimais beaucoup, nous nous connaissions bien et nous apprécions, mais moi je trouvais qu’il était d’une gaucherie absolument hilarante, il serait un parfait bouffon à ma cour si j’étais reine, drôle sympathique bref tout ce que l’on demande à un bouffon. Mais il avait aussi bon cœur et puis s’était un des miens, alors il serait plus un marquis et bouffon histoire de ne pas trop le froisser.. Soudain une idée me réussit à venir jusqu’à mon esprit de jeune fille un peu loufoque. Et si Lévi était roi je serais quoi moi ?! Une suivante de la cour… non probablement une marquise et bouffonne, ça m’irait bien comme titre décalé tout comme moi mais aussi sérieuse comme je peux l’être lorsque je travaillais avec papa à l’atelier. Après quelques secondes perdues dans mon esprit, je m’adressai de nouveau à Lévi

« Chouchou, tu as fini tes devoirs cette fois j’espère car je ne vais pas encore te servir d’alibi comme la semaine dernière.. » Je le regardais tout en souriant et marchant dans les rues du district, même si nous étions en hiver, le district cinq à mes yeux était quand même un bel endroit pour vivre. Puis je lâchais d’une dernière phrase avant d’attendre une réponse de sa part

« Et comment va ta mère ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeJeu 24 Avr - 21:59

    Il y avait des avantages à ne pas se rendre en classe tout seul. Des désavantages, aussi, parfois, mais ils étaient moindres, selon Levi. Le principal avantage était, bien évidemment, d’avoir de la compagnie. Une personne à qui parler, une personne avec qui partager ce moment particulièrement pénible qu’était celui de se rendre à pied jusqu’au bâtiment tant redouté. C’était aussi la sensation de sécurité, du fait de ne pas être seul, qui plaisait beaucoup à Levi. Lorsque l’hiver et son soleil tardif arrivaient, il aimait le fait qu’Ellyn soit avec lui. D’ailleurs, cette dernière semblait parfois s’amuser de son côté froussard, mais Levi ne s’en vexait pas vraiment. En fait, s’il ne prenait pas bien le comportement de la rouquine, depuis le temps, il aurait fini par aller à l’école tout seul. Surtout qu’elle le rendait souvent de meilleure humeur, même dans les mauvais matins : il était impossible de ne pas être réceptif à la positivité d’Ellyn.

    Enfin bref. Là, Levi était presque soulagé d’avoir accepté ce matin de se rendre en classe, puisque son amie lui donnait sa dose d’énergie pour toute la journée. Il lui adressa un sourire, un rire même, à sa réplique sur les surnoms, et les propositions qu’elle avait à lui faire sur ceux qu’il pouvait lui donner.

    « Dieu ? Rien que ça ? Ahlala, tu sais que j’ai toujours adoré ta modestie ? »

    Au final, leur manière de se taquiner de bon matin évoquait un peu celle d’un frère et d’une sœur. Il fallait dire qu’étant fils unique, Levi ne comprenait pas trop ce que cela faisait, d’avoir une frangine. Alors, sa voisine était un peu l’image la plus proche qu’il s’en faisait. Il l’écouta déblatérer sur ce fameux « cadeau » qu’elle avait à lui offrir, piqué dans sa curiosité malgré lui. Lorsqu’elle extirpa de son sac des pancakes à l’odeur somptueuse, il se souvint qu’il n’avait pas petit-déjeuner ce matin, et se mit presque à saliver. Il s’en saisit, et croqua dedans pour vérifier les propos de la jeune fille. A vrai dire, c’était qu’elle n’avait presque pas tort !

    « Woh, merci. Ta mère cuisine vraiment bien. Ça ne m’étonne pas que tu aies d’aussi bonnes joues… »


    Il ponctua sa dernière phrase d’un sourire narquois, avant de terminer en deux bouchées son petit déjeuné improvisé. La tiédeur de ce dernier le réchauffa presque instantanément, en contraste avec l’air frais qui venait les faire frissonner. Une fois qu’il eut avalé les restes de son pancake, il répondit à la dernière question formulée par la petite rousse, en haussant les épaules.

    « Ca va ! Elle travaille un peu plus que d’habitude, en ce moment, mais bon. Là, elle était juste fière d’avoir réussi à me pousser à aller en cours. Et toi, la famille, à part manger des pancakes, ça va aussi ? »

    Un sourire affectueux n’avait pas quitté ses lèvres pendant qu’il avait formulé toute cette réplique. La famille, c’était important ! Pourtant, son sourire se mua vite en moue faussement innocente lorsqu’il aborda le sujet soulevé par Ellyn juste avant.

    « Puis pour les devoirs, je les ai fait… Plus ou moins…! Tu voudras pas me laisser jeter un rapide coup d’œil au tient avant que les cours commencent, dit ? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeDim 27 Avr - 12:15

Lévi était de bonne humeur aujourd’hui, s’était une chose que j’aimais beaucoup chez lui, il avait le don pour me faire rire souvent à ses dépends et il fallait bien le reconnaitre j’en profitais parfois en provoquant un peu le destin. Il répondait à mes diverses questions, j’aimais nos discussions du matin, elles permettaient de s’évader un peu de mon quotidien. Après tout, aller à l’école c’était sympa mais il y avait plus folichon, comme une bataille de boule de neige ou encore une petite journée d’été posée dans l’herbe. Dans notre district, l’herbe n’était pas une chose très rependue, nous avions les centrales qui prenaient une place monstrueuse dans le district.. Souvent, il fallait quitter le centre du district pour être au calme. Lévi me demandai comment allaient mes parents, ils les connaissaient aussi, nos parents étant voisin et commerçant, je pense même que nos mères devaient être amies d’enfance vu leur âge similaire ainsi que leur appartenance à la catégorie commerçante du district. Alors qu’il me demandait des nouvelles je déglutissais ma dernière bouché de pancake pour pouvoir lui répondre sans être grossière

« Ils vont bien, papa passe beaucoup de temps à l’atelier, avec la moisson qui arrivent, il à beaucoup de commande de peau, surement pour que les familles puissent préparer quelques vêtements pour le jour J. Du coup je l’aide assez souvent le soir, et maman, et bien comme toujours à discuter avec les clients à encaisser des clients.. je pense qu’elle ferait une pacificatrice du tonnerre, la semaine dernière, un homme a tenté de volé une pair de gant, en à peine dix seconde, elle l’avait déjà réprimandé, je te jure parfois elle me fait vraiment peur.. »

Effectivement mes parents allaient bien, même si la période à venir n’était pas la meilleure, ils faisaient comme si tout allait bien. Mes parents agissaient avant la moisson comme tous les jours de l’année, mais le jour même je voyais dans leurs yeux la panique et la terreur à l’idée de me voir possiblement partir dans la maudite arène. Je n’étais qu’une gosse pour eux et surtout j’étais leur seul enfant. Si je partais, je pense que ma famille ne s’en remettrait jamais complètement, mon père s’enfermerait surement dans son atelier et ma mère ne tiendrait pas plus de quelques mois… Alors que j’étais perdue dans mes pensées, Lévi fit remarqué qu’encore une fois il n’avait pas fait consciencieusement son travail, j’en étais sure, il n’aimait pas faire ses devoirs, comme beaucoup de jeune il fallait bien le reconnaitre, naturellement, il me demanda s’il pourrait jeter un coup d’œil aux miens si il en avait besoin, tout en souriant je répondis

« Lévinounet, quand donc apprendra tu à être un peu plus travailleur… » on pouvait entendre dans ma voix un ton légèrement moqueur « oui, tu pourras jeter un coup d’œil sur les miens » je rigolais intérieurement du fait que mon travail n’était pas parfait et du coup il serait possible qu’il sorte quelques erreurs « Au fait, ta mère t’a déjà choisie ta tenue pour la moisson car moi maman me fait essayé plein de chose différentes en ce moment, histoire d’être remarquable par ma tenue… tu sais à quel point je déteste jouer les poupées pour elle.. » il était vrai que faire mannequin pour finir en pâté dans une arène était une carrière que je ne souhaitais pas.. Comme personne d’ailleurs sauf peu être les carrières.

Parler des jeux et de la moisson n’était pas un problème pour moi, car ce taire sur ces événements ne faisait que le rendre plus dramatique et je trouvais qu’ils l’étaient déjà bien assez, alors j’en parlais je m’en moquais, j’agissais toujours comme si la moisson n’était qu’un jour comme un autre même si au fond de moi j’avais peur, très peur qu’un jour je sois tirée au sort et que le sort ne me soit pas favorable.. Venant du district 5, mes chances de gagner étaient aussi importante que celle de trouver un pauvre au capitole, proche du néant.. Mais je ne voulais pas le montrer pour ne pas affoler plus les gens pour qui je comptais. Ma grand-mère m’avait une fois dit que le sort n’est favorable qu’aux personnes qui ne sont pas tirée au sort, et encore si par chance aucun proche n’était tiré au sort. Elle était toujours très sage dans ses paroles et savait comment trouver les mots pour me rassurer quand j’avais peur mais elle était aussi très franche et réaliste quand on venait à parler de sujet sérieux, c’est pour cela que je l’aimais tans. Alors que nous étions à une dizaine de minutes de l’école je regardais Lévi et lui dit

« Meeeec, tu ne sais pas ce qui m’est arrivée hier matin !!!!!! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeJeu 8 Mai - 14:05

    Si Levi se montrait souvent bavard, parlant plus vite que la musique, c’était tout de même un domaine où Ellyn le battait à plates coutures. C’était peut-être pour ça qu’ils s’entendaient bien : il n’y avait jamais de silence entre les deux, puisque chacun le comblait toujours rapidement. Ils n’avaient pas toujours des sujets de conversation des plus intéressants, mais ils s’en moquaient parce qu’au moins, ils savaient toujours de quoi parler. C’était un des petits plaisirs de la vie, après tout.


    Levi aimait bien quand Ellyn parlait de sa famille. Il y avait toujours plus de choses à dire, puisque plus d’agitation au sein du foyer, que celui du jeune garçon et sa mère. Ça lui donnait presque l’impression de partager sa vie de famille, ponctuée et agitée par le commerce que les Fox tenaient. Non pas qu’il n’aimait pas sa vie avec sa mère, loin de là. C’était juste que parfois, il enviait son amie et sa plus grande famille. Il se surprenait parfois à s’ennuyer dans la monotonie de sa vie de fils unique qui plus est d’une fille unique. Ainsi, son cercle familial était réduit, et un peu triste. Il laissa échapper un petit rire à l’histoire d’Ellyn.


    « Ahlala, elle a un sacré caractère ta mère ! »


    Lorsque la rouquine lui donna réponse à sa question sur les devoirs, un sourire immense vint se loger sur le visage de Levi. Il n’était pas forcément quelqu’un de profiteur, mais lorsque l’occasion se présentait d’éviter une punition, il ne disait pas non. Surtout venant de son amie, qui était plus sérieuse en classe. Il s’approcha d’elle pour lui tapoter affectueusement le haut de la tête, ne perdant pas son sourire.


    « Tu es top, merci Ellynette ! »


    Bon, il tentait de se prendre lui aussi au jeu des surnoms, même s’il savait que ça n’agaçait pas Ellyn autant que ça l’agaçait lui. De toutes manières, avec sa vélocité habituelle, la rouquine avait déjà changé de sujet, laissant derrière celui des devoirs de classe incomplets. Le visage de Levi s’assombrit légèrement à la mention de la moisson, et de la tenue pour le jour J. Chaque mention de cette journée maudite faisait naître une boule dans le ventre du garçon, qui se sentait stressé alors qu’elle approchait. Pas plus que sa mère, cependant, qui en faisait des cauchemars et crises de panique, de peur de perdre son unique fils, son unique famille.


    Il pinça les lèvres légèrement, puis feignit l’indifférence, en haussant les épaules.


    « Je porterais sûrement mon costume de l’année dernière, il doit encore m’aller. Ma mère est pas trop compliquée là-dessus, tout me va bien de toutes manières ! Par contre, j’adorerais te voir essayer toutes les tenues, ça doit être bien amusant ! Je suis sûre que ça t’irait à ravir, une jolie robe rose à froufrou, avec des rubans dans les cheveux ! »


    Son ton était plus léger à présent, taquin même. Loin tout de même du ton presque surexcité d’Ellyn, alors qu’elle s’apprêtait à lui raconter une de ses anecdotes.

    « Non, je sais pas, j’étais pas avec toi ! Allez, raconte, je sais que tu en crèves d’envie ! On a encore du temps avant d’arriver, alors fait toi plaisir avec les détails ! »

    Il se tourna vers elle, la fixant, en attendant d’écouter sa petite histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeDim 11 Mai - 13:56

Lévi était vraiment quelqu'un dont j'aimais partager la compagnie, il avait le don de me faire rire bien souvent contre son gré mais cela ne me dérangeait et surtout ça ne semblait pas le déranger non plus. Alors qu'il m'expliquait qu'il allait surement porter la même tenue pour la moisson que l'année dernière, je ne pouvais m’empêcher de rire en mon fort, l'année dernière, j'avais trouvé son costume assez ridicule de part sa couleur, mais en même temps, ma mère m'avait affublée d'une robe meringue de couleur bleu ciel, tout ce qui ne me plaisait pas .. Je pense que pour moi l'une des pires chose lors de la moisson en dehors de peu être voir son nom sortir, était de survivre à une journée en portant des vêtements excentrique et désagréable. Lévi me lança un petit pique et me disant qu'il aimerait me voir dans une robe rose, avec des rubans dans les cheveux, ma mère en serait ravie mais moi pas du tout c'est pourquoi je repris la parole avec un sourire très forcé sur mes lèvres

"Tu sais si ma mère m'habille comme ça je pense que je me porterais volontaire pour ne pas avoir l'humiliation de recroiser des gens qui m'auraient vu dans une tenue aussi ridicule" Je ne pensais pas réellement ses paroles mais le sens ironique derrière était bien souhaité." Non je pense que ça sera quelque chose de simple cette année, j'ai demandé à mon père si je pouvais avoir deux trois peaux afin de rendre ma tenue un peu plus bad ass mais il ne m'a pas encore répondu.."

Alors que nous continuions à avancer et à discuter de tout et de rien je me devais de lui raconter ma mésaventure de la veille au matin lorsque j'étais aller chez l'ancien champion Jaime Walker pour une livraison

"Hier je devais livrer notre ancien vainqueur, Jaime Walker, et bien, sa maison est juste géniale, grande spacieuse, fait de produits rares et précieux, bref je m'égard, en rentrant de ma course, j'ai croisé la fille du maire, tu sais pas qui elle embrassait, le vieux chef des pacificateurs, il a genre 40 ans et elle 17, j'étais choqué et puis tu me connais j'ai éclaté de rire, ils m'ont entendu et sont parties se bécoter plus loin, tu te rends compte, si je laissais traîne mes oreilles, je serais une espionnes en or.." je m'arrêtais pour reprendre mon souffle " sauf quand je rigole car j'aurais été démasque en dix secondes... bref j'ai trouvé sa assez fou et je voulais te le raconter"

L'école pointait au bout de la route, nous n'étions plus très loin, je glissai ma main dans ma sacoche et en sortie deux feuilles remplie d'écritures étranges, je tendais cette feuille à mon cher Levinounet, et lui dit avec mon sourire habituel

"Tiens, les devoirs, tu n'auras qu'a t'en servir, j'avais prévu le coup j'ai fais les miens en deux exemplaire petit sacripant!"

Je regardais maintenant Lévi la main tendu vers lui avec ses devoirs enfin mes devoirs enfin nos devoirs, bref je lui avais encore une fois sauvé la mise.....!
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeMar 20 Mai - 19:44

    Levi hocha la tête, écoutant les propos d’Ellyn avec un petit sourire. Au moins, avec les températures encore fraîches, elle réchauffait un peu l’ambiance, avec son énergie. Parfois, Levi était jaloux de son entrain naturel, dont il manquait lui un peu trop. Au grand dam de sa mère qui parvenait rarement à le motiver à faire quoi que ce soit. C’était comme traîner un enfant capricieux derrière soi. Au final, Ellyn était peut-être bien comme ce jouet, cette promesse d’une récompense qu’on secouerait sur le nez du bambin pour le motiver à avancer. Levi se retint bien d’évoquer cette pensée-là, ne désirant pas subir les brimades de sa camaraade d’école et voisine. Il se contenta donc de sourire et pouffer légèrement, à l’humour un peu particulier de la routine, tâchant d’oublier qu’elle évoquait le pire moment de l’année.


    Son rire s’arrêta tout de même un peu brutalement lorsqu’elle raconta ses mésaventures. Elle avait livré Jaime Walker. Levi haussa un sourcil, franchement surpris et intrigué. Il n’avait vu Jaime que de loin, de temps en temps, ou à la télévision, lorsqu’il y passait. Il ne connaissait pas grand-chose de ce personnage que le district 5 choyait comme son vainqueur. Si ce n’était que, d’après sa mère, il avait l’air d’avoir perdu la tête. C’était ce qu’elle se contentait de dire, puisqu’elle n’aimait pas évoquer les vainqueurs du district, qui ne rendrait jaloux aucun autre district. Là où certains exposaient leurs grands gagnants des jeux de la faim comme des trophées ou des héros, le 5 faisait plus basse figure. Ici, on était plutôt du genre à se faire oublier. Nos tributs étaient souvent les premiers à tomber, les premiers à être oubliés. Nous n’étions pas assez proches du Capitol pour briller, pas assez pauvres pour toucher et amadouer. C’était la triste situation du District. La raison peut-être pour laquelle nos pauvres vainqueurs étaient négligés ou traités de fous.


    « Sa maison est cool, okay, mais lui ? Il est comment ? Comme ce qu’on raconte ? Pire ? Mieux ? »



    C’était beaucoup de questions, mais la curiosité de Levi était piquée, titillée. Il voulait savoir, il avait envie de connaître l’illustre personnage à la barbe hirsute et au regard perdu depuis bien longtemps. Puis, de toutes manières, Ellyn était du genre bavarde. Du genre à répondre à ses questions sans même s’interroger sur la nature de celle-ci.


    « La fille du mère a des goût étranges, c’est vrai… Y a bien plus beaux que ce vieux débris. Genre moi ! Un vrai Apollon, et elle ose passer à côté. » Il soupira, en feignant un air exaspéré. Il n’avait pas autant confiance en lui, mais la feindre l’aidait un peu, dans le fond. « Je ne comprendrais jamais les jeunes adolescentes en fleur… Tu crois qu’elle reporte le manque d’affection de son père sur le vieux ? », continua-t-il, feignant à peine l’intérêt. Il avait déjà entendu ce genre de choses. Les filles négligées par leur géniteur, se jetant dans les bras d’hommes ayant l’âge de ce dernier. Est-ce que lui allait finir avec ce genre de troubles ? L’idée le dégoûta, et sans le vouloir, il aborda une grimace bien significatrice.


    Pour changer le sujet, il attrapa les devoirs bien rédigés – ou du moins, ce que Levi osait espérer – de la jeune Fox, avec un sourire satisfait. Il savait que ce qu’il avait entre les doigts était le résultat d’un de ses énièmes caprices. Une part de lui se sentait mal, d’obtenir aussi facilement ce qu’il voulait, mais une autre, bien plus imposante, était hautement satisfaite. Il adressa un sourire immense à sa rousse d’amie, tapotant une nouvelle fois le haut de sa tête, affectueusement.

    « Ahhh, tu me sauves la vie ! Merci merci merci ! Je te revaudrais ça, je te le promets ! »


    Il porta sa main libre sur son cœur, comme pour prouver la sincérité de sa promesse. Bon, à ce point, il en devait beaucoup à Ellyn. Un jour, peut-être, il arriverait même à vraiment tenir son énième promesse, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeMer 21 Mai - 11:00

Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Tumblr_m2doxp9P7R1r99f4t

Levi était intrigué lorsque je parlais de M.Walker, visiblement, il voulait savoir plein de chose à son propos, les rumeurs le décrivaient comme fou, taciturne, un peu étrange.. Et le jeune homme voulait savoir si tout cela était vrai.. mais pourquoi s’intéresser à lui, peu être qu'il voulait plus d'information au cas ou il serait tiré au sort... Mais bon, s'étais peu probable, Levi dans une arène, rien que l'idée me faisait peur, certes pour lui mais aussi pour les autres tributs, Levi pouvait agacer, et l'imaginer tuer les gens nerveusement était une idée assez drôle il fallait bien le reconnaître.. Je réfléchissais, que dire de Jaime, les rumeurs sont elles vrais, oui et non, même si l'homme est froid, on voit qu'au fond de lui, il existe toujours une bonté d’âme qu'il cherche à dissimuler pour se protéger de son nouveau travail de mentor mais aussi de la vie de vainqueur qui sous ses dehors glorieux et luxueux n'était pas une vie facile.. Je me décidais enfin à répondre à Levi

"Tu sais, je n'ai fais que le livrer, il semble être quelqu'un d'honnête mais triste, je dirais que cela le défini, quelqu'un de bien mais détruit par les jeux.. Alors les rumeurs sont elles vraies, oui et non, il n'est pas mieux et pas pire, disons qu'il est abîme par la vie, mais je reste certaine que si on pouvait l'aider, une personne formidable ce cacherait dans son petit cœur" Je marquais une pause, venais-je de dire le petit cœur de Jaime, on aurait dit une jeune fille en fleur parlant de son animal préféré... j'étais rude avec lui à m'entendre." Enfin, tu sais,  nous ne le connaîtrons jamais plus que cela car il est hors de question que nous participions aux jeux... Tu te battrait avec quoi, tes sarcasmes ? super la technique levinou. Et moi avec ma bon humeur.. je n'irais pas bien loin, peu être arriverais-je à survivre au bain de sang et encore.. " Parler des jeux ne me dérangeais pas, en appliquant des mots sur ces derniers, on pouvait les dédramatiser un peu.."Et surtout, si on était ensemble, on ferais quoi, on se nourrirait de Pancake toute la journée caché dans un trou ? Fort probable nous connaissant.."

Il était vrai que nos chances étaient minces, mais, j'avais tout de même des chances de tenir un peu plus longtemps que Levi, je savais me servir d'un couteau, et sous mes dehors de petite fille souriante ce cachait une tigresse... une vraie tigresse d'ailleurs.. certaines filles de l'école s'en souvenaient encore. Alors que mon cher petit Levi en dehors de la course, il n'avait pas de talent particulier.. Le seul avantage, en cas de marathon de la fin, le jeune homme les gagneraient haut la main et moi je serais surement la première à trépasser.. En tout cas, je savais bien que si par malheurs nous étions ensemble lors des jeux, je ne pourrais me résoudre à le tuer et du coup je préférais ne pas m'allier à lui dans l'arène car si il ne restait que nous deux où si il venait à se faire tuer devant mes yeux, je m'effondrerais et ne serait plus qu'une proie facile.. Mais en même temps, au fond de moi il était impensable que nos deux noms sortent en même temps, la même année du bocal maudit...

Levi enchaîna sur la fille du mère, cela semblait l'amuser plus qu'autre chose cette histoire entre elle et un pacificateur, et je le comprenais, elle espérait peu être en retirer un avantage certain mais dans le cinq, il n'existe pas de plus grand avantage que d'être dans la famille du Maire.. Levi se demandait si elle cherchait en lui un second père, une question que je m'étais posé moi aussi mais dont je n'avais tiré aucune réponse satisfaisante, car le maire était quelqu'un de gentil et toujours disponible pour ces citoyens et sa famille, elle ne manquait pas d'amour à la maison, elle ne manquait de rien d'ailleurs.. alors oui peu être était elle amoureuse de son père et cherchais un homme semblable à lui, mais pour cela elle devrait épouser le Maire suivant enfin un jour quand il y aura un nouveau maire. Ainsi en simple réponse à Levi j’haussais les épaules avec une moue perplexe, je n'avais pas de réponse à cette question, peu être bien que oui peu être bien que non tout cela était difficile à dire..

Lorsque je tendis les cours à Levi, il les prit et me dit qu'il me revaudrait ça, il me le disait à chaque fois alors je savais pertinemment qu'il ne le ferais pas.. Pas qu'il ne le souhaitais pas mais plutôt qu'il n'avait jamais réussi à faire ses devoirs sans que j'ai fais les miens .. Levi n'était vraiment pas quelqu'un que j’appellerais si j'avais du mal à comprendre à un exercice, il était bien trop lunaire pour cela.. Alors que nous n'étions plus qu'à quelques pas de l'école, je me tournais vers lui et lui dit

"Bon Levichou, il va falloir y aller, pas que ça m'enchante mais bon l'école est l'école et s'instruire est important.. Tiens reprend un pancake tu dois encore avoir faim tel que je te connais mon petit estomac sur patte.. " Je marquais une très rapide pause et repris " tu fais quoi après les cours, ça te dirais de profiter de la neige pour se faire une petite bataille de boule de neige sur le retour ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitimeSam 31 Mai - 16:20

    Levi n’était pas forcément l’être le plus curieux de Panem, pourtant, il ne rechignait pas sur une information ou deux, lorsqu’elles tombaient dans son oreille. En savoir toujours plus, en soit, c’était une manière de se protéger. Plus on en savait, mieux préparé on était. C’était d’une logique implacable, et même un gamin comme Levi l’avait compris depuis longtemps. Alors il écouta les paroles d’Ellyn, les buvant presque. Certes, la rouquine ne répondait pas vraiment à ses questions, restant évasive, mais cela suffisait à combler les interrogations du garçon. Il répondit à cela d’un hochement de tête et d’un sourire.


    Sourire qui fana rapidement quand Ellyn évoqua une nouvelle fois les jeux de la faim. Il soupira et grimaça, hochant la tête doucement. Il savait que tous les deux avaient peu de chance de finir dans les jeux, mais se faire rappeler qu’ils n’avaient que très peu de chance d’y survivre si le sort était particulièrement vicieux. Bon, peut-être que c’était surtout lui, qui aurait bien peu de chance. C’était comme une évidence non formulée. Il chercha quand même à retenir son ressenti, et esquissa un sourire légèrement pincé à la place. Il tenta même un brin d’humour :


    « Si dans l’arène ils fournissaient les pancakes, je me serais porté volontaire depuis longtemps ! Enfin, seulement s’ils venaient tous de ta mère. »


    Il rajouta un clin d’œil exagéré à son ami, pour ponctuer sa phrase. Il se contenta ensuite de continuer sa route avec la jeune fille, jusqu’à que leur chemin touche à sa fin, et que leur établissement scolaire leur fasse face, presque menaçant. Bon, d’accord, pas tellement, mais aux yeux de Levi… C’était franchement inquiétant, les cours, parfois ! Tout comme beaucoup d’autres choses dans l’esprit de l’adolescent, au grand désespoir de ses proches, parfois.


    Les pensées de Levi furent coupées par la voix d’Ellyn, s’élevant à ses côtés. Il se retourna vers elle, et l’écouta parler à la vitesse de la lumière, comme à son habitude. Il considéra un instant ses propos, hochant doucement la tête.

    « Une bataille de boule de neige ? Ouais, il faudra bien ça pour se remettre d’une journée de classe. J’espère que t’es prête à te prendre une raclée ! Au pire, tu auras bien le temps de t’y préparer psychologiquement le reste de la journée. »

    Il lui adressa un grand sourire, un brin exagéré, avant d’avancer d’un pas faussement décidé vers leur école, où les autres élèves s’agglutinaient déjà, s’empressant de rejoindre leur salle de classe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Vide
MessageSujet: Re: Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]   Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un pancake, de la neige et l'école [Pv Levi Caulfield]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 3 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.