petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 ATELIER N.2 - camouflage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



ATELIER N.2 - camouflage Vide
MessageSujet: ATELIER N.2 - camouflage   ATELIER N.2 - camouflage Icon_minitimeMer 11 Juin - 13:36


entraînements des tributs
“ atelier 2 ”
Vous n'avez pas le temps de lancer un sujet, vous ne trouvez pas de partenaires ou tout simplement vous ne souhaitez pas développer plus les activités de votre personnage dans cet atelier ? Vous pouvez poster à la suite les actions/impressions de celui-ci à la suite de ce sujet pour en garder tout de même une trace.

Voilà une autre qualité utile dans la survie si vous souhaitez échapper à un prédateur. Fondez-vous dans le paysage, et plus personne ne pourra vous trouver dans un environnement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
Invité



ATELIER N.2 - camouflage Vide
MessageSujet: Re: ATELIER N.2 - camouflage   ATELIER N.2 - camouflage Icon_minitimeMer 11 Juin - 19:46

Les entraînements avaient commencé depuis quelques minutes et tout le monde se hâtaient vers les différents ateliers, je voyais certains garçon qui voulaient montrer leur force se diriger vers les ateliers de corps à corps et de force, moi j’étais perdue, que choisir, commencer par la survie, non, je voulais le faire en dernier pour bien garder tout en mémoire, idem pour l’atelier connaissance, mon choix ce porta donc naturellement sur le Camouflage, je n’y connaissais rien, le maquillage n’était pas courant dans nos districts, alors savoir l’utiliser n’était pas le plus important, portant dans l’arène, il pouvait s’avérer très pratique de se cacher dans le décor, de n’être qu’une racine parmi les autres, de n’être qu’une ombre dans une grotte ou je ne sais quoi encore. En tout cas, j’avais face à moi, une palette de couleur digne des plus belles peintures, l’instructeur me montra rapidement quelques gestes de base, ainsi, comment manipuler la matière, en effet, selon l’effet voulu, il n’était pas possible d’employer la même technique, ainsi pour un effet de verdure, il faudrait tamponner, pour donner un coté vaporeux, pour correspondre aux champs de fleurs ou aux arbres. La seconde technique était des plus belles, il s’agissait d’épaisseur, de plusieurs couches même, ainsi, il utilisait non seulement de la peinture mais aussi de la mousse, de feuilles qu’il trempait dans de la peinture, et qu’ensuite il modelait avec ses doigts. J’étais certain de n’avoir jamais vu aussi beau camouflage. Son bras était à si méprendre semblable à l’écorce d’un tronc. Enfin, il nous montra une troisième technique, celle de l’ombre, comment ce cacher dans un endroit sombre, comment rester tapis sans être repérer, cette fois, l’important n’était pas tans dans l’effet mais dans les couleurs à choisir, ainsi, dans une grotte, il ne fallait pas uniquement ce barbouiller de noir, plutôt de gris y rajouter du blanc car une grotte à presque toujours une entrée lumineuse. Il nous expliquait aussi que pour rester invisible sous un buisson, il était préférable de mélanger du marron, du vert et du gris, ainsi, le gris prendrait la lumière si elle était présente et permettrait à notre corps de ne pas faire trop sombre lors de la journée.

Ses instructions étaient très intéressantes, après avoir vu les bases du camouflage, l’homme nous fit un nouveau cours avant de passer à la pratique, en effet, là, il avait de la peinture, mais dans l’arène, il n’y en aurait pas, il nous faudrait composer avec ce qui nous entourais. Mélanger différents éléments pour obtenir une couleur simple mais parfois, la liste était très longue pour des couleurs plus complexe, il nous racontait aussi comment des tributs avaient réussi à gagner juste avec cette technique, il n’y avait pas de honte selon lui à rester cacher et laisser les autres s’entre tuer, au contraire, c’était courageux que de prendre le risque de gagner les jeux sans verser le sang des autres.. Même si j’étais d’accord sur le principe, il ne s’agissait que d’une minorité des gens, un infime partie, comme Sage, quoi que je n’étais pas sur que le camouflage avait quoi que se soit à voir avec cela. Il reprenait ses discussions sur les couleurs, ainsi pour obtenir du rouge, il suffisait de presser quelques baies bien mur, pour le marron, mélanger de l’eau et de la terre, pour du verte brouillé des feuilles et de l’herbe et mélanger le tout avec une petite quantité de terre, bref, j’écoutais j’écoutais attentivement même sans savoir si j’allais être capable de reprendre tout cela lorsque je serais dans l’arène mais au moins j’aurais les compétences au cas où. Soudain, il nous fit signe de passer au coté pratique, j’allais commencer par m’essayer à la création de couleur, j’allais sans nul doute en baver.

Je réussi facilement à obtenir, du rouge, du jaune et du marron, mais lorsque pour la première fois j’essayais de faire du vert, la mélasse que je tenais dans mes mains tenait plus d’une bouse de vache que de peinture à appliquer sur le corps, qu’allais-je faire avec cela, qu’avais-je raté dans la préparation, sans doute beaucoup, trop de terre selon mon avis, il était claire que si le marron avait prit le dessus, j’avais mis trop de terre et pas assez de feuille, alors je réessayais, cette fois, je faisais attention aux proportions. Il s’agissait encore d’un échec pour moi, je n’avais toujours pas réussi à obtenir ce que je voulais, la couleur était plus proche du vert mais toujours pas très réussit, je ne pourrais pas m’en servir pour me camoufler, tout au plus pour jeter sur mes ennemis… Je devais continuer, le labeur apportait toujours ses résultats, papa me l’avait apprit. Cette fois je ne mis presque pas de terre et beaucoup de feuille, j’y ajoutais un filet d’eau, et cette fois, le résultat me plaisait, c’était vert, c’était plutôt pas mal, pas aussi bien que la peinture verte mais ça pourrait faire l’affaire. J’étais heureuse, je comprenais donc que la terre était là uniquement pour que l’ensemble forme une patte, ainsi, il fallait en mettre très peu, et si besoin en ajoute par la suite. J’enchaînais sur d’autres couleurs, une qui me posa aussi beaucoup de soucis fut le bleu, pour l’obtenir, il fallait des fleurs pilonné, jusque là rien de difficile mais selon la nuance de bleu, il fallait ajouter de l’eau ou des fleurs blanches ou les deux, je n’avais jamais le même résultat et jamais celui que je souhaitais, je devais me faire une raison, j’étais très moyenne à cet atelier, certains de mes camarades semblaient bien plus fort sur ce terrain. Au moins je ne les avais pas impressionné, je restais cette fille presque invisible aux yeux du groupe.. J’espérais avoir la même visibilité dans leur esprit durant les jeux.

Après avoir essayé avec beaucoup de difficultés à faire mes propres couleurs, je m’essayais aux techniques de peinture, et j’étais encore plus mauvaise à cela, lorsque je tentais d’imiter un tronc d’arbre, mon camouflage était tellement raté que même un aveugle m’aurait vu à cinq mètres, la peinture tombait rapidement, les couleurs n’étaient pas les bonnes, les effets souhaité n’étaient pas non plus présent, je ferais un très mauvais arbre, mais j’y repensais, pourquoi prendre un des camouflages les plus difficiles, j’aurais juste à utiliser ce qui m’avait semblé facile, l’effet grotte, ainsi, je commençais à me peindre le corps en gris, puis y ajoutais du noire, du blanc par pointe, le résultat était bluffant sur un fond noir, j’aurais presque pus oublier la présence de mon bras, la peinture mate absorbait la lumière là ou il le fallait et le blanc et le gris rejetaient la lumières là où je le souhaitais.. J’avais réussi, mon visage s’illumina, telle une enfant, là encore je n’étais pas la première loin de là mais au moins j’y étais arrivé seule, sans l’aide de personne, sans mes mentors, sans Levi, uniquement avec mes petits doigts. Cela me suffisait amplement pour cet atelier sur lequel je ne comptais pas plus que cela pour gagner les jeux. Mais je voulais essayer quelque chose, avec du camouflage, on peut faire des trompes l’œil, alors pourquoi pas essayer de voir ce que donnais mes talents sur une toile, ainsi, je pourrais peu être camoufler la tenue plus que ma peau, bien que l’idée d’être nue ne me déplaisais pas, si il faisait froid j’apprécierais mes vêtements et la chaleur qu’ils m’apporteraient.

Je saisie un gros morceau de toile et commençais à le plaindre, mon but était de le fondre lui aussi dans une grotte, ainsi, si Levi était blessé, je pourrais le cacher dessous ou me cacher dessous, dans l’arène, parfois, ils distribuent des couvertures souvent pas très loin des plots de départ, ainsi, j’aurais surement la chance d’en attraper une, car je ne comptais pas tenter le diable et participer au bain de sang.. Personne ne devait, pas moi, pas Levi en tout cas, nous n’étions pas assez fort pour survivre aux carrières, peu être tiendrions nous les tributs des autres districts inférieurs mais pas des carrières, ils étaient plus fort, plus nombreux et surtout plus prêt que nous, ainsi, jouant de mes couleurs sur la toile, je formais différentes couches de peinture, la première très foncé pour absorber la lumière mais aussi pour couper la visibilité de la toile, ensuite le gris et le marron, pour former des symboles qui je l’espérais allez ressembler au sol d’une grotte. Enfin le blanc, éparse là pour les jeux de lumières. Le résultat était moins bon que sur moi, mais il pouvait faire l’affaire, il n’y avait nullement besoin de le faire parfait, la fatigue des tributs mais aussi le fait qu’ils ne s’attendraient pas à cela suffirait surement. J’étais satisfaite de mes apprentissages sur ce stand. Même si je n’étais pas sure de m’en servir un jour, maintenant je saurais si le besoin s’en faisait ressentir. Ainsi je quittais le stand et me dirigeais vers mon prochain entrainement, je n’avais pas encore recroiser Levi depuis le début de l’entrainement, il devait être quelque part à travailler sérieusement..
Revenir en haut Aller en bas
Invité



ATELIER N.2 - camouflage Vide
MessageSujet: Re: ATELIER N.2 - camouflage   ATELIER N.2 - camouflage Icon_minitimeSam 14 Juin - 12:34

    Le troisième entraînement était celui de camouflage.
    Tu avais décidé de balayer les ateliers ou la force se mettait en avant : tu voulais surprendre tes adversaires le moment venu, leur flanquer une raclée le moment venu sans qu'ils s'en rendent compte. Tu as fait plusieurs années de close-combat, depuis l'âge de tes huit ans, depuis que ta sœur Myrtle s'est fait assassinée dans un de ces Jeux.

    Tu t'époussette et te dirige en direction de l'atelier camouflage. Non seulement il était très pratique pour te cacher, mais aussi pour, comme dit plus haut, attaquer sans te faire prendre. C'était donnant-donnant. Un atelier non-négligeable. Devant cet atelier, Enola aurait été ravie. Une palette de maquillage se tenait devant toi, grosse comme une table. Toutes les couleurs que tu pouvais voir dans la nature s'y trouvaient. Du vert émeraude au gris pierre, du vert sapin en passant par le bleu ciel... Le marron, l'argile, tout y était. Le but du jeu était bien entendu de passer inaperçu, de se fondre dans le décor aussi silencieusement que possible ; afin de ne pas se faire repérer. L'instructrice fit une démonstration en se peignant le bras, et le posa sur un tronc d'arbre : impressionnant, on ne distinguait même plus ses doigts. Tu émis un sifflement discret .

    « – J'imagine qu'afin de faire tout tenir, il faut de la boue, donc de l'eau et de la terre ? On met des écorces et tout ? » tu demande à la femme blonde. Elle avait la trentaine passée, les cheveux bouclés méchés, des yeux avec des lentilles de contact violet. « Ouais, elle répondit. Fais bien attention à te barbouiller de manière homogène, afin de ne pas créer d'accouts. Et chose que les Tributs ont tendance à oublier, fait gaffe à ne pas laisser de traces derrière toi : sang, eau... ça trahit généralement. » Tu lui souris . « Je peux tenter ? » Elle rétorqua. « Naturellement, tu es là pour ça. » Elle te tendit une palette de couleurs. Etant un garçon, tu ne t'étais jamais maquillé de ta vie, bien entendu. Toutefois, tu pris plaisir à te barbouiller la peau comme un gamin . Le résultat n'était pas aussi parfait que celui de l'instructrice, mais il était toutefois très satisfaisant. C'était un peu comme en maternelle ou l'on faisait des batailles de peinture, songes-tu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



ATELIER N.2 - camouflage Vide
MessageSujet: Re: ATELIER N.2 - camouflage   ATELIER N.2 - camouflage Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

ATELIER N.2 - camouflage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.