petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 ATELIER N.6 - force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



ATELIER N.6 - force Vide
MessageSujet: ATELIER N.6 - force   ATELIER N.6 - force Icon_minitimeMer 11 Juin - 13:39


entraînements des tributs
“ atelier 6 ”
Vous n'avez pas le temps de lancer un sujet, vous ne trouvez pas de partenaires ou tout simplement vous ne souhaitez pas développer plus les activités de votre personnage dans cet atelier ? Vous pouvez poster à la suite les actions/impressions de celui-ci à la suite de ce sujet pour en garder tout de même une trace.

La force n'est pas nécessaire pour un vainqueur des jeux, mais peut parfois vous sauver la vie ou vous permettre de vaincre un adversaire coriace. Bien évidemment, les garçons sont les plus présents ici pour montrer aux juges leur musculature puissante.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
Zeena A. Kenway
DISTRICT 11
△ correspondances : 130
△ points : 0
△ multicomptes : Iron J. Flickerman & Elishah Kenway
△ à Panem depuis le : 17/05/2014
△ humeur : en paix
△ âge du personnage : douze ans


can you save me?
statut:
relationships:


ATELIER N.6 - force Vide
MessageSujet: Re: ATELIER N.6 - force   ATELIER N.6 - force Icon_minitimeDim 15 Juin - 12:15



THE TRAINING - STEP TWO.


Confortée par mes premières impressions à l’atelier de survie où je ne me suis pas trop mal débrouillée, j’observe l’immense salle d’entrainement à la recherche d’un second atelier vers lequel me diriger. L’instructeur m’a conseillé d’en choisir un qui me mettra un peu en danger et me forcera à dépasser mes limites... Je peux donc oublier le parcours d’agilité. Alexiane m’a de toute manière conseillée de ne pas trop perdre mon temps de ce côté-ci. Je n’impressionnerai personne en montrant que je sais grimper m’a-t-elle fait remarquer : tous les habitants du onze ont l’habitude de monter aux arbres et bénéficient en général d’un bon équilibre. Je dois admettre que c’est vrai. Enfin j’en connais quelques uns qui ont le vertige et doivent se cantonner aux travaux au sol, mais pour la plupart, nous sommes de véritables petits singes…  
Je jette un dernier coup d’œil aux garçons qui s’entrainaient en même temps que moi (Yorell et Racaël), et puis je m’éloigne pour de bon, une bonne heure et demie après le début de cette matinée qui promet d’être riche en émotions. Je tourne volontairement le dos à l’atelier d’agilité pour ne pas me laisser tenter quand même. Nous apprenons à grimper à la débrouille, par nous-mêmes et au prix de quelques mauvaises chutes, mais peut-être que l’instructeur aura de bons conseils à me prodiguer tout de même… Non, il ne faut pas. Je dois être une bonne fille et écouter ma mentor : je dois tenir bon.
Alors à la place, je m’avance sans trop réfléchir vers l’atelier numéro 6 qui nous permet de tester notre force. Ce n’est assurément pas mon point fort…  

Je n’aime pas la manière dont me regarde l’instructeur. Il sourit avec moquerie et croise els bras sur sa poitrine pendant que je m’approche lentement, triturant nerveusement mes doigts et me mordillant l’intérieur de la bouche. Je me contente d’observer les accessoires proposés pour le moment. Je sais bien que je n’ai pas tellement ma place ici… Est-ce que ça veut dire que je dois laisser tomber ?
Et quand je serai face à plus fort que moi dans l’Arène, est-ce que je laisserai tomber là aussi ?
Prenant mon courage à deux mains, je m’avance vers l’instructeur qui m’a guettée sans se dépeindre de son sourire moqueur.
« Bonjour. »
« Tu vas te faire du mal, petite. Tu ne veux pas que les autres te voient te ridiculiser, crois-moi. »
« Je suis pas là pour ça. Je suis là pour apprendre. »
« On apprend pas à être fort. On l'est ou pas. Zeena, c’est bien ça ? »
J’acquiesce en me sentant rougir. Mais je ne veux pas me dégonfler. Je dois penser courage. Peut-être que s’il a l’impression que je suis vraiment prête à m’entrainer et à transpirer et souffrir un peu, il changera d’avis et me laissera lui prouver que je vaux quelque chose. Il ne me restera plus qu’à espérer que ce soit vraiment le cas…
« Bon alors Zeena : tu devrais aller voir ailleurs. Tu vas perdre ton temps ici. »
Je suis vraiment tentée de faire demi-tour, mais à la place, je me dirige vers un chariot où se trouve tout un tas de poids. Je ne suis pas stupide et ne m’attaque pas au plus imposant d’entre eux. Je les observe longuement, sous le regard du formateur qui m’emboite le pas et, après quelques instants, je m’essaye à en soulever un.
« Tu vas te faire mal. Ne creuse pas ton dos. Garde-le bien droit » me dit-il en appuyant une main sur mon ventre et l’autre sur mes épaules. « Ramène la charge le plus possible contre toi… Tu dois absolument économiser ton dos. Pose ça maintenant. Tu ne dois pas te pencher en avant. Tu dois accompagner la charge en fléchissant les genoux. Ils ne vous apprennent pas ça au onze ? Vous devez porter vos récoltes constamment pourtant, non ? »
J’approuve d’un signe de tête. En réalité, mon père me sermonne très souvent à ce sujet lui aussi. Il me dit toujours de faire attention et de me tenir bien droite, de m’abaisser plutôt que de me pencher, mais je n’ai encore jamais eu à me plaindre de mon dos alors…je n’en fais qu’à ma tête. J’ai l’impression de gagner du temps en utilisant ma méthode.      
« Ta position doit être stable et sûre quand tu soulèves quelque chose. Tu t’accroupis, mais pas trop bas non plus, sinon tu perds ton équilibre et tu peux te faire mal. Tu dois le faire quand tu soulèves et quand tu déposes bien sûr, c’est tout aussi important. Ne creuse pas ton dos comme je te l’ai dis, soulève en une poussée, pas en plusieurs fois » m’explique-t-il en s’asseyant sur le sol, m’invitant silencieusement à l’imiter.
« D’accord. »
« A ton âge et vue ta musculature, tu ne pourras pas porter une charge de plus de 10Kg sur une longue période sans te faire mal et t’épuiser. Tu es désavantagée à ce niveau par rapport à la plupart de tes camarades, plus costauds. Si tu te retrouves avec un sac à dos, il faudra que tu y penses. Et porte les deux sangles, ajuste-le correctement avant de te déplacer. N’emporte que le strict nécessaire. J’insiste bien là-dessus. Pense à l’utilité de chaque objet que tu devras emporter et à son poids. Il faudra bien répartir tes charges aussi. Entraine-toi si tu peux. »
Ca me semble être une bonne idée et j’acquiesce à nouveau avec sérieux, soulagée qu’il m’accord finalement de l’intérêt. Mais après tout, il n’a aucune raison de ne pas le faire. Il est là pour nous aider, tous, sans distinction…
« Tu as déjà des alliés ? »
« Je…Hem… Non, je… »
« Bon, si jamais tu en as… Tu me sembles être le genre de personne qui prendra des risques inutiles pour les sauver. Si jamais un de tes alliés est à terre et que tu dois le déplacer, tu sais comment t’y prendre ? »
« Je dois le tirer par les bras ? »
« Par les poignets ou les chevilles. C’est le même principe que pour toute charge : tu t’accroupis, tu assures ta prise et quand c’est fait, tu te relève complètement, le dos bien droit. Ne traine pas quelqu’un en étant voutée, tu te ferais mal et tu ne seras pas efficace. Mais si je peux te donner un conseil : si quelqu’un est à terre, laisse-le là où il est… Ce sera sans doute plus dur à faire que de le porter, mais ça te fera un adversaire en moins. »
Je frisonne malgré moi. Je ne peux pas m’imaginer laisser qui que ce soit de cette manière. Je ne pourrai pas. Il doit le comprendre parce qu’il agite la tête d’un air un peu réprobateur, avant de reprendre la parole pour continuer à me prodiguer des conseils précieux…  

(c) about today.


"There is a time for everything
a time to be born and a time to die, a time to plant and a time to uproot, a time to kill and a time to heal, a time to weep and a time to laugh, a time to mourn and a time to dance, a time to search and a time to give up, a time to tear and a time to mend, a time to be silent and a time to speak, a time to love and a time to hate, a time for war and a time for peace."


score:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

ATELIER N.6 - force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.