petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeMer 15 Aoû - 22:36


elyas brynjolf chesterfield
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞
Elyas Brynjolf Chesterfield. Ton prénom résonne encore dans le Capitole. Aimés de tous, adulés par certains, ils pensent te connaitre, mais personne ne sait réellement qui se cache derrière le visage du vainqueur des 71ème Hunger Games. A l'époque, tu n'étais encore qu'un gamin de quatorze ans. On s'en souvient encore. Ce petit blond qui souriait de toutes ses dents. Il croyait en la bonté des hommes. Il y croyait tellement fort qu'il réussissait presque à convaincre les plus lucides. Il aimait la vie et s'y accrochait comme une bouée de sauvetage. Il était rayonnant et dégageait cette innocence qui réconfortait les âmes les plus brisées. T'en souviens-tu, Elyas ? Moi, je m'en souviens encore. Un simple enfant du district 09, qui ne demandait qu'à aider les autres. Révolté par les conditions désastreuses de certains hommes, il n'hésitait pas à sacrifier certaines de ses affaires, lui qui n'avait jamais manqué de rien. Mais c'était il y a six ans. Une éternité pour ce gamin, qui a grandi trop vite. Oh, je sais, tu n'es plus un enfant. Tu ne le seras plus jamais et tu ne souhaites pas y repenser. On t'a enlevé le peu d'innocence qui te restait, pour ne laisser qu'une âme sombre. Très sombre. Tu n'es plus le même. Transformé par ces Jeux qui t'ont ouvert les yeux, plus rien ne semble avoir la même saveur. Tes sourires me semblent bien amers. Ton visage impassible ne laisse plus personne te toucher. Tu es froid et distant et ne te laisses plus approcher. Tu te protèges, de cet univers qui n'a jamais été le tien. Du Capitole. De cet Enfer, qui te permet pourtant de vivre dans ces luxueux appartements. Tu ne supportes plus ce monde, ni cette hypocrisie constante. Tu es conscient que l'on ne t'apprécie pas pour les bonnes raisons. Tu te laisses tristement bouffer par les Ténèbres, oubliant les valeurs qui faisaient de toi un homme si respectable. Je ne te reconnais plus, Elyas. Tes proches ne te reconnaissent plus. Mais tu t'en fous. Au contraire, tu commences presque à apprécier cette nouvelle vie. La manipulation est devenu si facile, si naturel. Tous, te mangent dans la main, te suivent comme des chiens. Cela en deviendrait jouissif. Tu as toujours eu cette facilité à manier les mots comme personne, à analyser le moindre détail pour retourner la situation en ta faveur. Tu n'es pas idiot. Tu ne l'as jamais été. Tu es simplement perdu. Tu ne sais plus qui tu es. Ton prénom lui-même ne semble plus avoir de réelles significations pour toi. Mais j'ai confiance en toi. J'ai toujours eu confiance en ce gamin, en quête de liberté. Je sais que tu feras le bon choix. Que tu es sur la voie de la rédemption. Il te fallait retrouver cette flamme qui animait ton cœur. L'espoir. Autrefois, tu aurais très certainement hésité à les contacter. Aujourd'hui, tu es fier d'être aux côtés des rebelles. Et cette fois-ci, tu ne feras aucun cadeau.

about games and relative.


« J'ai côtoyé la mort durant des jours lors de ma participation aux Jeux. Je l'ai vu m'approcher toujours un peu plus à chacun de mes pas. Elle a tourmenté mon esprits pendant des heures, caressé mon visage du bout de ses doigts, tentant d'apprivoiser le monstre que j'étais devenu. Elle me courait après, toujours un peu plus rapide, toujours un peu plus pressante. Je l'imaginais déjà. Ma fin, qui aurait été une libération pour moi. Je la voyais avec un soulagement intense, l'extase à l'état pur après ce qui me semblait une éternité. Pourtant, au fond de moi, je sais que si je devais mourir, ce serait avec une atroce douleur. La mort... Ma pire ennemie, qui, avec le temps, est devenue ma meilleure alliée dans l'arène. Après tout, c'est grâce à elle que je suis encore ici. »
« Serait-ce niais d'avouer que je ne mourrais que pour la liberté ? Oui, très certainement. Serait-ce banal de vous dire que je pourrais mourir pour ma famille ? Sans doute, mais ce serait totalement faux. Je suis incapable de garder mes proches en vie. J'en suis incapable. Je le sais, puisque je le vois chaque jour. Tous, finissent par dépérir. Je ne suis sans doute pas la cause de leur mort, mais en tout cas, je ne les aide pas à s'en sortir. Je ne suis pas doué pour ça. Alors, je ne répondrais sans doute pas à cette question. J'aurais trop peur de porter la poisse. »
« Mon truc, c'est la médecine. Cela m'a beaucoup aidé durant les Jeux. Certes, cela ne m'empêchait pas d'être blessé durant des jours et de voir mon corps se vider de son sang, mais sans cela, je crois que j'aurais été mort. Après tout, c'est ce qui a penché la balance lors de ma proposition pour m'allier aux carrières. Aucun d'eux ne savait comment soigner leurs vilaines égratignures. A côté de ça, j'avoue avoir été plutôt doué pour leur persuader de ma bonne volonté. Je crois que ceux sont les deux choses les plus importantes, qui m'ont permises d'aller aussi loin. »
« J'en ai eu trop. Beaucoup trop. Je les ai vu défiler, tous, un par un, vers la mort. Et cela n'offusque personne. La fatalité. On subit le système, comme tant d'autres, sans avoir le pouvoir de s'exprimer. Et pourtant, j'aurais aimé me porter volontaire pour Jeremiah. J'aurais tout fait pour le sauver. Pour mes proches. Pour n'importe qui, pourvu que cela soit la dernière fois. Et puis, comme si nous étions destinés à souffrir, Kathleen a été la suivante. Ce serait de l'hypocrisie si je vous disais que le hasard fait bien les choses. Conneries. Il ne manquerait plus que Virani soit choisie et je féliciterais le Capitole pour ce coup de génie. »
« Mais j'en suis plus qu'heureux même ! Il était temps que les gens réagissent ! Il était temps que le monde comprenne que nous ne sommes que des jouets pour le Capitole ! Le gouvernement a assez fait de dégâts, cela ne peut plus durer. Il est temps de prendre une retraite bien méritée. J'essaye d'ailleurs de les joindre. Je sais qu'ils ne viendraient pas eux-mêmes à moi. »


JE VIENS D'UN MILIEU favorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE est abondante. DU COUP, MON NOM A0 RISQUE D'ÊTRE TIRE AU SORT. J'EXERCE LE MÉTIER DE mentor ET POUR TOUT VOUS DIRE, JEdéteste ça. JE SUIS DANS LE 09ÈME DISTRICT. AYANT 20 ans J' ai déjà PARTICIPE AUX HUNGER GAMES ET j'appréhende prochaine moisson avec angoisse. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.

reality is here.

c'est pas très cool de nous lâcher dans la nature, j'pourrais raconter ma vie pendant des heures, parce qu'en vrai, elle est super intéressante. genre, j'gambade avec des lamas toute la journée et je danse en slip avec des pandas tous les week-end. et entre deux séances de curage de nez avec des asperges, je passe sur bazzart et je suis tombée sur le forum. HUNGER GAMES FTW elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 846282082 forcément, j'ai pas pu résister et j'ai annulé mes cours de poneys pour venir vous rejoindre. il a l'air plutôt cool, même si y'a un de ces mooooondes elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944

FEATURING alex pettyfer © COPYRIGHT kitty on tumblr




Dernière édition par Elyas B. Chesterfield le Dim 9 Sep - 1:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeMer 15 Aoû - 22:36

tell us your story.

-----------------


Le silence est maitre des lieux. Réunis pour de mauvaises intentions, ils attendent tous avec une impatience non dissimulée l'instant qui changera peut-être toute leur vie. Elyas n'a que quatorze ans, pourtant, il est déjà parfaitement conscient de ce qui l'attend s'il est choisi. Habillé de son plus beau costume, entouré de jeunes enfants, parfois même plus jeunes que lui, il prie pour que cet événement se passe le plus rapidement possible, sans mauvaise surprise. Mais au fond de lui, il se doute déjà que cette journée sera marquée d'un retournement de situation. Il est conscient qu'il ne fait pas partie des plus menacés, mais il n'est pas non plus inaccessible. Il aurait été le fils du maire, ou d'un pacificateur, cela n'aurait rien changé. Alors, il attend le jugement dernier, comme Virani, plus loin, regroupée avec les autres filles du district. Il n'ose pas se tourner vers elle, il n'est pas totalement dupe. Elle le connait par cœur. Il lui suffirait d'un regard pour que la panique la submerge. Il reste fort, pour ses proches, pour sa famille, pour sa petite sœur, pour Kathleen, pour tout ceux qu'il connait. Il n'est pas le seul garçon à être menacé, il n'est pas le seul à appréhender cette douloureuse épreuve. La jeune femme d'une trentaine d'années qui anime les Jeux chaque année, entre en scène dans un sourire énigmatique. Elle jubile tellement à l'idée de découvrir les nouvelles têtes qui vont peut-être lui rapporter le gros lot. Elyas n'écoute pas son discours, le connaissant sur le bout des doigts. Il l'entend depuis sa plus tendre enfance, hantant ses cauchemars les plus fous. Si cela n'a jamais été lui qui a été tiré au sort, cela ne l'empêche pas de frisonner en s'imaginant comme étant le prochain participant. « Honneur aux dames ! » Et sa respiration se coupe, les pulsions de son cœur augmentent dangereusement, frôlant presque la crise cardiaque tandis que les doigts de la femme effleurent à peine les différentes boules. Le sourire qu'elle adresse aux enfants est énorme, il lui est presque difficile de contenir toute l'excitation qu'elle ressent dans ce moment qui restera, sans aucun doute, gravée dans sa mémoire. Le suspens est à son comble lorsqu'elle déplie le bout de papier - avec toute la lenteur qui lui est donné - et qu'elle prononce le prénom fatidique, un soupir se fait entendre derrière lui. Ce n'est sans doute pas très moral, mais personne ne réagit, pensant exactement la même chose. Lui-même se retient presque de sourire en ne reconnaissant pas la fille qui monte les marches jusqu'au podium. Elle lui est totalement inconnue. Elle mourra, comme tous les autres, et pourtant, cela le rend presque heureux. Kathleen est sauve. Virani aussi. Et tous ses proches. Tout le monde. Il entend des pleurs, des cris, des grognements, mais personne ne se porte pour autant volontaire. Normal. Le brune aux grands yeux bleus garde difficilement son sang froid, mais ne pleure pas. Elle tente un sourire, qui ressemble plus à un rictus qu'autre chose et la présentatrice reprend les commandes. Au tour des hommes. Et Elyas commence à avoir peur. Pour lui. Pour de vrai cette fois-ci. Ses jambes veulent se dérober, son cœur tambourine, explosant sa cage thoracique. Sa respiration est difficile. Saccadée. Il est au bord de la crise de nerfs. Ses poings sont fermés, ses yeux plantés dans le bocal aux différents noms. Il suit les gestes de cette femme avec attention, n'en perd pas une seule miette. Les secondes ne défilent plus, tout lui semble s'être arrêté, comme une éternité, tandis qu'elle prononce d'une voix enjouée l'identité du condamné. « Elyas Chesterfield ! » BOOM ! T'es mort. Il ne comprend pas immédiatement ce que cela signifie. Tous les regards se tournent vers lui. Et un garçon derrière lui chuchote à l'oreille d'un plus grand que tout ira maintenant mieux. Conneries ! Pourtant, il est presque soulagé de savoir qu'il a été choisi. Cela ne durera que quelques jours. Et tout sera terminé. Ce sera la fin de son histoire. On finit par le pousser sur le devant de la scène, alors qu'il ne réalise toujours pas ce qui lui arrive. Cela lui semble tellement loin. Comme déconnecté de la réalité, il a l'impression de revivre ses nombreux cauchemars. Est-il en train de rêver ? Elyas cligne plusieurs fois des yeux et se retrouve face au peuple de son district. On l'observe, le dévisage, tandis que la présentatrice lui laisse la parole. Il ne dit rien. Ne réagit même pas à la perche qu'elle lui tend et qui ne fait rire qu'elle. Il se détourne du public et laisse la femme reprendre le micro. Il se rend compte qu'elle est encore plus laide que lorsqu'il l'observait au loin. Il se tourne ensuite vers la fille appelée quelques minutes plus tôt. Elle fuit son regard, mal à l'aise. Ils ne se connaissent pas, mais dans quelques jours, ils seront les pires ennemis. Et l'un d'entre eux devra obligatoirement mourir.

-----------------

La porte se referme derrière lui. Elyas ne se retourne pas, connaissant déjà l'identité de la dernière personne qui le visite. Il n'a pas la force de croiser son regard. Il n'a pas la force de l'affronter. Pas encore. Il ne réussira jamais à rester fort face à elle avant les Jeux. Cela risque de le déconcentrer plus qu'il ne l'est déjà. Pourtant, il sait que cela risque très certainement d'être encore plus dur pour elle. Ce n'est pas lui qui verra son meilleur ami mourir devant ses yeux, sans pouvoir faire quelque chose pour le sauver. Il l'entend s'impatienter, chercher son attention. Il n'y arrive pas. Il doit rester fort. Et pourtant, Elyas finit par se retourner. Kathleen Harper. Elle est belle, dans sa simplicité incarnée. Elle est belle, dans ses vêtements démodés, qui lui vont pourtant comme un gant. Elle est belle, avec ce visage fatigué. Elle ne cache pas ses cernes, ni ses quelques imperfections. Elle est naturelle. Et c'est pour ça qu'il l'aime. Ils se connaissent depuis leur plus tendre enfance. Il avait immédiatement été intriguée par cette boule d'énergie. Il ne connaissait pas encore son prénom et pourtant, il savait déjà qu'elle n'était pas n'importe quelle petite fille. Kathleen ne se laissait pas faire. Elle avait son propre caractère, ses propres convictions, ses propres envies, ses propres amis. Mais surtout, elle n'avait eu aucune difficulté à entrer dans le cœur du petit garçon. Ils n'étaient que des amis, mais ils partageaient déjà une complicité évidente aux yeux des autres. Les regards ne trompaient pas. Ils étaient taquins l'un envers l'autre, proches comme les deux doigts de la main. Deux amis, qui cachaient peut-être bien plus qu'une simple relation amicale. Elyas avait toujours été le garçon réfléchi et drôle dans le duo. Elle, c'est la fille qui s'attirait toujours des ennuis, mais qui avait cette force de caractère qu'il lui avait toujours envié. Aujourd'hui, cela ne change pas. Elle lui prouve une énième fois qu'elle est bien plus forte que lui, elle qui reste stoïque face à cette situation qui les échappe. Ils n'auront pas eu l'occasion de réaliser leurs projets. Évidemment, ils n'ont jamais été dupes. Ils connaissaient les inconvénients de n'être que des adolescents. Et pourtant, Elyas y avait cru. Parfois, il s'était dit que leur histoire finirait en conte de fées. Après tout, ils n'étaient pas les seuls enfants. Ils auraient pu y échapper. Ils auraient pu vivre une belle relation. Elyas les avait déjà imaginé, quelques années plus tard, allongés l'un à côté de l'autre, à la belle étoile, sans se soucier des problèmes de la vie quotidienne. A présent, cela lui parait si stupide. Irréaliste. « Promets-moi que tu reviendras. Promets-moi que tu feras tout ton possible pour gagner. » Finit-elle par lui dire dans un souffle, tandis qu'il l'attire dans ses bras. C'est une supplique qui vient de loin, qui lui déchire le cœur. C'est un murmure qui lui prend aux tripes, qui le rend fou de rage. Qui ne fait qu'attiser sa colère envers le Capitole. Il la serre un peu plus contre lui, humant son parfum, caressant du bout de ses doigts la chevelure brune de la petite fille. Si seulement c'était aussi simple... C'est une promesse qui lui est impossible de réaliser. Il ne peut pourtant pas résister au regard larmoyant qu'elle lui lance. Ses yeux chocolatés, qu'il aime tant observer. Aux sanglots qu'elle tente de retenir par des reniflements peu élégants. Il hoche difficilement de la tête, peu convaincu. « Je te le promets. » Elle fronce des sourcils, comprend rapidement les pensées de son ami. Elyas n'y croit pas. Il se résigne à participer à ses Jeux, à mourir dans cette arène qui lui est encore inconnue, loin de sa famille, loin de ses amis. Loin d'elle. « Tu ne risques pas d'aller loin si tu n'y crois toi-même pas ! » Le sermonne-t-elle en soupirant d'exaspération. Il ne peut s'empêcher de sourire, face à cette naine qui lui tient tête. Elle a toujours réussi à lui remonter le moral, à le faire rire, même dans les pires situations. C'est son rôle. Le persuader qu'il y arrivera. Même si la tâche lui semble bien difficile, elle réussit à lui prouver qu'il a lui aussi une petite - aussi petit soit-elle - chance d'y arriver. « Je te le promets Kath. Je te le promets. » Et dans un sourire, sans même qu'il puisse réagir, elle lève doucement sa tête vers lui. Ses lèvres se posent délicatement sur les siennes, scellant sa promesse dans un chaste baiser.

-----------------

Cinquième jour. Elyas est épuisé, mais il est toujours vivant. Et ça, c’est sans doute la plus grande surprise qu’il puisse faire à sa famille. Il ne peut pas en dire autant de sa partenaire, morte dès les premières minutes du jeu. Tout s’est passé trop vite pour que le jeune homme réalise dans quelle situation la demoiselle s’était retrouvée. Il se souvient se préparer à courir, les yeux plongés dans ceux de la tribut. Un échange de regard qui lui a fait réaliser qu’elle ne comptait pas suivre le plan qu’ils avaient prévu ensemble. Dix. Il la suppliait du regard, priant pour ne pas l’abandonner dans une épreuve pareille. Neuf. Elle s’excusait silencieusement de le trahir ainsi. Huit. Il pensait réellement pouvoir se fier à une fille aussi fragile qu’elle. Il détestait se rendre compte qu’il avait été berné. Sept. La panique commençait à le submerger. Six. Il a secoué brusquement la tête, tentant de réfléchir au plus vite à un plan de secours. Cinq. Son regard a balayé l’arène du regard, tentant d’éviter le regard des autres tributs. Quatre. Il réalisait qu’il allait devoir se battre. Pour de vrai. Trois. Ses mains étaient moites, ses jambes prêtes à se dérober. Deux. Plus le temps de réfléchir. Un. Il devait agir et vite ! Boom. Elyas n’a pas hésité un seul instant, et s'est mis à courir de toutes ses forces, bousculant un de ses camarades qu'il n'a même pas pris le temps d'identifier. Il se foutait d'absolument de tout ce qui pourrait arriver aux autres, pourvu qu'il sauvait sa propre peau. Le soir, après avoir trouvé un bon abri et un peu d'eau, un soupir s'est fait entendre de sa part en voyant le visage de sa partenaire flotter dans l'air. Une pauvre petite inconsciente, qui avait préféré suivre ses propres règles, au risque de sa vie et de celle du jeune homme. Mais il l'a vite oublié. Personne n'a le temps de s'apitoyer sur le sort des autres. Il faut survivre. Trouver des ressources. Tuer les autres. Gagner. Plus les temps jours passent, plus Elyas s'en rend compte. Et cinq jours ont passé. Cinq jours, qui lui ont permis de préparer sa riposte. Une simple petite dague à la main, qu'il a récolté grâce à ses sponsors, Elyas se met en route vers la première partie de son plan. Trouver les carrières. Il lui faudra une journée entière pour les rejoindre à l'opposé de l'arène, armés jusqu'au dent, toujours aussi forts autant physiquement que psychologiquement. Cela dit, le blondinet remarque immédiatement qu'ils ne sont plus que trois. L'un d'entre eux semble avoir disparu. Puis, il se souvient avoir entendu un coup de canon dans la matinée. Il ne se doute pas un seul instant qu'il a été tué par les trois autres, pour vouloir se rebeller contre celui qui semble être le leader de la bande. « Eh, regardez qui voilà ! » C'est le plus âgé qui le découvre en premier. Il le reconnait comme étant le brun de dix-sept ans qui s'est porté volontaire. Elyas se sent nerveux. Ils sont tous les trois imposants, et se dit qu'il ne ferait même pas le poids face à la blonde qui lui fait face. Elle ressemble à un gnome, aussi petite que sa sœur restée à Panem. Elle a ses mêmes yeux malicieux et ce sourire énigmatique qui éblouit son visage. Son cœur se serre à la pensée de Virani. Il se doit de gagner pour elle. « On dirait que district 9 a décidé d'abandonner de lui-même. » Ils ricanent en ne faisant même pas attention à lui. « Bon alors, on commence par quoi ? » Elyas ne bouge pas. Avec sa blessure à la jambe après un combat avec le tribut du district douze, et son état déplorable, il ne compte pas les provoquer. Au contraire. Ils sont encore douze et ce ne sont pas les plus fragiles. Perdu dans ses pensées, il ne voit pas la petite blonde se jeter sur lui pour le mettre à terre. La dague qu'elle tient s'enfonce dans sa chair, déchire son bras et lui coupe par la même occasion le souffle. Pourtant, Elyas réagit vite, tente de la repousser. « Non, non, non, non ! Je veux m'allier à vous, je veux faire partie de votre groupe ! » S'exclame-t-il péniblement tandis qu'elle arrête soudainement son geste. Elle le tient toujours fermement, mais se tourne vers ses deux coéquipiers. Le blondinet en profite pour la mettre à terre, retournant la situation à son avantage. Elle crie, elle hurle, prête à repartir à la bataille, et pourtant, Elyas s'écarte et la laisse se redresser, leur prouvant ainsi qu'il ne compte rien faire contre eux. « Et qu'est ce que tu pourrais nous apporter, hein ? Tu nous servirais à rien. » Cela n'empêche pas de les convaincre du contraire. Le soir même, il se couche à leurs côtés. Et cette alliance ne lui apportera que des avantages. Il ne sera pas une seule fois touché et pourra reprendre ses esprits, sans que personne ne lui courre après. Il sera craint et n'aura plus besoin de se cacher des autres. Et le temps passe, sans qu'il ne se rende compte qu'il deviendra aussi cruel qu'eux, oubliant jusqu'à cette petite part d'humanité qui le retient aux côtés des siens. Elyas change, Elyas devient plus dur. Et Elyas gagne.

-----------------

Les pas d'Elyas résonnent dans ce couloir qu'il ne reconnait pas. Il n'a aucune idée de la raison de sa présence, et pourtant, il sait qu'il doit continuer. Il marche, d'un pas nonchalant, ne sachant absolument où ses pas le mèneront. Il n'y a rien autour de lui qui lui permet d'identifier les lieux. Les murs sont blancs. D'un blanc immaculé, tachés d'un rouge sang. Il n'est pas très à l'aise avec cet environnement. Il ne comprend pas son comportement, mais il ne semble pouvoir contrôler aucun de ses mouvements. Alors, il avance. Et soudainement, le jeune homme aperçoit une porte au fond de ce couloir vide. Attiré comme un aimant, il ne lui faut pas plus d'une minute pour la rejoindre. Quelque chose se cache derrière. Quelque chose d'important et c'est pour lui comme un besoin vital de le découvrir. Sa curiosité le ronge de l'intérieur. Pourtant, lorsque ses doigts se posent délicatement sur la poignée, toute la terreur d'autrefois remonte à la surface. Il a peur. Non, en réalité, il est effrayé. Il sent son cœur tambouriner contre sa poitrine. Les souvenirs reviennent le hanter, comme si l'on avait peur de le voir les oublier. Elyas lâche un gémissement tandis que la porte s'ouvre dans un bruit sonore, laissant entrevoir un paysage totalement différent du précédent. Intrigué, il n'hésite pas un seul instant à continuer son chemin, persuadé de trouver la solution à cet horrible sentiment qui le ronge de l'intérieur. C'est une forêt, que n'importe qui qualifierait de tout à fait banal. Pour lui, c'est bien autre chose. Les Jeux de la faim. Mais surtout, cette arène qui le hante encore dans son esprit. Elyas fronce des sourcils, ferme ses poings. Ses muscles se contractent, son souffle se fait plus saccadé. Il ne supporte plus cette vision. Il en a horreur, ne souhaite pas en voir plus. Elyas se retourne, prêt à faire marche arrière, mais se retrouve face à elle. La porte a totalement disparu, lui laissant la vision de cette forêt à perte de vue. Il n'y a rien autour de lui, si ce n'est cette blonde. Il n'a aucune difficulté à la reconnaitre. District 01. C'est une adolescente qui n'est pas plus haute que trois pommes, mais qui est sans doute bien plus musclée que lui. Il se souvient très bien d'elle. Trop bien peut-être. Elle s'était préparée aux Jeux comme une acharnée, l'avait impressionné par son agilité et sa force durant l'entrainement. Et pourtant... elle n'avait pas fait le poids face à un garçon aussi déterminé qu'Elyas. Il la détaille un peu plus du regard, plonge dans ses grands yeux malicieux. Elle lui semble joueuse. Figé sur place, il ne bouge pas d'un cil tandis qu'elle s'approche de lui d'une démarche féline. Il lui fait tellement penser à Virani, que cela en devient effrayant. Elle a les mêmes traits fins que sa petite sœur. Son petit ange qui lui semble si loin. L'ancienne tribut pose une main sur l'épaule du blondinet. Elyas fronce des sourcils, tente de comprendre, mais n'a pas le temps d'anticiper. Sa lame lui déchire la peau, lui arrachant un cri effrayant qui résonne dans la forêt. Son esprit lui demande de se débattre, mais son corps en pense le contraire. Il ne réagit pas, ne peut que subir son coup. Et elle s'acharne, encore et encore, tandis que le visage de cette blonde angélique se déforme sous la colère. Elle crie, elle hurle, jetant son adversaire sur le sol. « J'te déteste, j'te déteste ! T'avais pas le droit ! » Elle pleure de rage. Elyas ferme les yeux, prie pour arrêter ce cauchemar sans fin. Et lorsqu'il rouvre les yeux, tout a disparu. Le plafond de sa chambre a remplacé le ciel si sombre. Il s'est réveillé. Il lui faut pourtant une dizaine de minutes avant de réaliser que ce n'était qu'un rêve. Péniblement, le jeune homme se redresse et s'enferme dans sa salle de bain. Ses yeux se posent sur son reflet dans le miroir. Les Jeux le hantent toujours. Réussir à dormir est aussi difficile que survivre dans cette arène. Ses cernes le prouvent. Il n'est plus que l'ombre de lui-même. Et pourtant, il est toujours là. Elyas soupire, évite son propre regard et retourne dans sa chambre. Depuis sa victoire, il s'enferme chez lui. Il ne souhaite voir personne, ne supporte plus personne. On pourrait penser le contraire pour un gagnant, mais Elyas regrette d'avoir survécu. S'il avait su que le prix a payé était aussi cher, il n'aurait pas hésité à laisser sa place pour un autre. Pour cette blonde, tiens ! Caché sous sa couverture, il ne bouge pas au coup à la porte. L'invité mystère recommence. Et recommence. Et recommence. Le blondinet lâche un soupir sonore et finit par rejoindre l'entrée. « Kathleen... » Murmure-t-il si doucement qu'il lui est impossible de savoir si elle-même l'a entendu. Avant que les Jeux commencent, il doute de pouvoir la revoir. Son baiser le hante durant des jours, le déconcentre dans certaines épreuves de l'arène. Il pense et repense à elle chaque jour de sa misérable vie. Et lorsqu'il gagne, il est presque impatient de la revoir, toujours en vie, toujours aussi souriante. Sa Kathleen. Et pourtant, il se rend rapidement compte qu'il ne la mérite pas. Qu'il ne la mérite plus. Il n'est plus le même. Il n'a pas le droit de lui faire subir ce que lui a subi durant des jours. « Je pensais avoir été clair. » Grogne-t-il, malgré lui. Il n'a qu'une envie, la prendre dans ses bras, mais il ne peut pas. Il a cette furieuse impression qu'elle va fondre en larmes d'une minute à l'autre. Vite, avant qu'il ne craque ! « On n'a rien à faire ensemble. Dégage d'ici et ne reviens plus me harceler comme tu le fais. Ce n'est pas digne de toi. » Et sans même lui laisser le temps de répondre, il claque la porte et retourne dans sa chambre, le visage crispé.



Dernière édition par Elyas B. Chesterfield le Dim 9 Sep - 0:26, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeMer 15 Aoû - 22:37

-----------------

Les yeux baissés sur le sol, Elyas ne se sent absolument pas concerné par la cérémonie qui se joue sous ses yeux. Il est mentor, certes, mais il ne l'a pas choisi. Si le choix s'était offert à lui, nul doute qu'il serait chez lui à cet instant précis. Il a horreur de la moisson et sa haine n'a fait que s'accroître depuis sa victoire. Il connait les chances de son district concernant une prochaine possible victoire. Nulles. Tous les tributs que le jeune homme a eu à préparer ont tous fini de la même façon. Morts, sans aucune pitié. Il déteste se rendre compte qu'il n'est pas assez expérimenté pour aider les autres. Son propre succès n'était qu'un hasard. Il avait été bon, rien de plus. Il s'était cru condamné jusqu'à la dernière minute. Un hasard. Il avait simplement été au bon endroit au bon moment. Comment l'expliquer à un gamin de douze ans qui compte sur vous pour le motiver ? Elyas en est incapable. Il se sent responsable de tous ces morts et supporte difficilement cette position, qui le rend dotant plus détestable envers les autres habitants. Bien sûr, on ne peut lui en vouloir, lui qui tente toujours de les sauver, d'une manière ou d'une autre. Les sponsors le mangent dans la main, mais les tributs ne suivent décidément pas. Il ne peut pas leur en blâmer, lui-même n'était qu'un pauvre gosse de quatorze ans. La chance joue pour beaucoup. Et Elyas, lui, a la poisse. « Commençons par les dames ! » La présentatrice n'a pas changé d'un poil. Elyas la trouve toujours aussi... spéciale. Son accent, qu'il commence pourtant à connaitre, lui surprend toujours autant. Le Capitole est trop maniéré pour lui. Même s'il fait plus ou moins partie d'eux grâce à son nouveau statut, il ne réussira jamais à les comprendre. Elyas finit par lever les yeux lorsque la présentatrice déplie le bout de papier pour prononcer un prénom. « Cyahna Skopje ! » Et comme chaque année, des hurlements se font entendre de la part de la famille de cette dernière. Il la connait de loin. Du moins, ce nom le rend pensif un instant. Il la connait. Il connait au moins sa famille, il le sait. Les yeux dans le vague, il fait à peine attention aux mouvements de foule dû à l'annonce et à la petite fille qui monte finalement sur l'estrade. Elyas reprend ses esprits et la détaille du regard. Elle est fragile. Petite et frêle, elle n'a définitivement pas l'étoffe d'un tribut. Dommage. Elle ne survivra pas assez longtemps pour que le public s'attache assez à elle. Pourtant, cela n'empêche pas le gagnant de penser déjà à l'image qu'il lui donnera pour les sponsors. Elle lui fait penser à Virani, elle et ses petites boucles. Il se tourne soudainement vers sa petite sœur, au loin, qui cherche son regard. Elle le supplie du regard, elle a besoin de lui parler, mais Elyas tient bon. Tant qu'il ne l'approche, elle reste en vie. Il est conscient qu'elle risque à tout moment de rejoindre les Jeux et ce n'est pas ce qu'il souhaite. Elle est tellement jeune... elle ne mérite pas ce qu'il a vécu. Et même si cela veut dire qu'une autre petite fille doit prendre sa place. « Jeremiah Harper ! » Boom. L'annonce le fige sur place. Il se détourne complètement de sa sœur pour fixer la présentatrice. Il prie pour ne pas avoir réellement entendu ce qu'elle vient de dire. Jeremiah. Le petit Jeremiah des Harper. Le Jeremiah de Kathleen. Le petit frère qu'il a appris à apprécier comme son propre frère. Quel âge a-t-il cette année ? Il doit être encore qu'un pauvre gosse, incapable de tuer une petite mouche. Il se redresse de sa chaise, balaye les alentours du regard à la recherche de ce petit bout que l'on condamne. Il entend des cris qu'il reconnait sans aucune difficulté comme étant ceux de Kathleen. Elle hurle, elle se débat, elle tente de se frayer un chemin pour sauver son frère, qui se retient difficilement de fondre en larmes face à cette situation. Elyas se mord la lèvre avec force, se retenant de toutes ses forces d'agir pour les sauver tous les deux. Cloué sur sa chaise, il se maudit intérieurement pour n'être qu'un abruti. Un abruti, comme tous les autres, qui observent la scène de loin. C'est une scène effroyable pour tous les regards innocents et pourtant, personne ne réagit. C'est normal. Comme cette moisson qui a pour but d'envoyer deux adolescents à l'abattage. C'est une horreur, qu'Elyas aimerait arrêter mais il ne peut rien faire. Comme tous les autres, il tente de rester calme et fixe, de lui, sa meilleure amie, se faire emmener par les Pacificateurs. Ce n'est qu'un abruti. Un abruti fini. Jeremiah arrive sur l'estrade, tremblant et croise un instant le regard de son mentor. Celui-ci lui lance un signe de tête entendu, lui jurant silencieusement qu'il gagnera. Cette année, ce sera lui le survivant. Cette année, ce sera un gringalet au cœur tendre qui prouvera sa hargne. Jeremiah retrouvera sa sœur à la fin du mois. Et il fera tout pour respecter sa promesse.

-----------------

Les premiers jours se passent bien pour lui. Jeremiah suit consciencieusement les conseils de son mentor. Le Capitole fond pour sa bouille d'ange. C'est un adolescent drôle, souriant, chaleureux. Elyas profite de son physique pour amadouer les sponsors. Il sait que tous les coups bas sont permis pour sauver son tribut et il n'hésite pas à en abuser. Durant l'interview, il montre un certain charisme et fait rire le public aux larmes. Elyas y croit. Jeremiah, malgré son âge et sa petite corpulence, réussit à survivre les premiers jours. Le plus dur passé, son mentor se rend compte qu'il fait même partie des favoris, une chance ! Les cadeaux se multiplient. Le blondinet a confiance. Chaque jour le motive un peu plus. Pourtant, Jeremiah se fait lamentablement attraper alors qu'ils ne restent plus que cinq tributs. Il ne résiste pas longtemps sous les coups de son adversaire, et meurt. Elyas suit sa chute de près, et pense aussitôt à Kathleen. Il n'aura pas été assez fort pour sauver son ange.

-----------------

Elyas ne croit pas au destin. Il ne croit pas à toutes ses histoires que ses parents lui racontaient plus jeune. Il se souvient pourtant très bien de ce que sa mère ne cessait de lui répéter. Elle lui disait que tout était écrit. Absolument tout. Elle s'allongeait entre lui et sa sœur et les serrait dans ses bras. Il se sentait toujours en sécurité dans ses bras. Elle passait délicatement ses doigts dans les cheveux ébouriffés de son ainé en couvant Virani du regard et elle leur disait qu'elle avait lu leur avenir. Elle n'était pas folle. Elle était consciente qu'il y avait toujours une petite chance pour que ses enfants finissent mal. Pourtant, elle y croyait dur comme fer. Elle leur disait qu'ils vivraient heureux. Que Dieu leur envoyait des signes. Il tentait de leur forger le caractère. Ce n'était qu'une épreuve parmi tant d'autres pour booster leur moral à la suite de leur vie. Elyas buvait les paroles de sa mère. Elle réussit presque à le lui en persuader. Pourtant, lorsque la moisson pour les 75th jeux passent, il comprend que sa mère n'a pas totalement tort. Le destin existe. Mais son destin n'est pas de vivre heureux. Son destin est de souffrir. Souffrir jusqu'à en mourir. Il ne le comprend que lorsque la présentatrice, toujours la même - on ne change pas une équipe qui perd - appelle Kathleen Harper à l'estrade. Il lui avait été difficile de réaliser que Jeremiah ne reviendrait plus jamais par sa faute. Pourtant, Elyas n'a pas le temps d'en faire son deuil. Une année était passée. Kath était presque sauve. Mais non. Le destin en a décidé autrement. Et ça, c'est écrit. Elle monte sur les marches dignement, ne montre absolument rien de ses sentiments. Elle est forte. Il le sait. Elle a toujours été forte. Bien plus forte que lui, même s'il a toujours tenté de prouver le contraire. La demoiselle ne sourcille même pas. Elle est prête à y aller. Elyas cherche son regard, un point d'accroche, mais elle ne daigne même pas se tourner vers lui. Il a peur pour elle, mais il sait également qu'elle ne compte pas se laisser faire. C'est une dure à cuire. Elle a de vraies capacités, même si ce ne sont définitivement pas les mêmes que celles d'un carrière. Elyas fait en sorte d'être son mentor. Mieux, il fait en sorte de la faire gagner. Il commence à connaitre son métier, et notamment les petits trucs en plus qui peuvent changer la donne. Pourtant, Kathleen n'est pas de cet avis. Elle l'ignore complètement, ou pire, elle lui fait regretter de revenir dans sa vie comme une fleur. Il est conscient qu'il est en tort dans cette histoire, mais ne peut définitivement pas mettre un terme à cette relation. Deux jours passent, sans qu'il ne puisse placer un seul mot. Les arguments de la jeune fille sont lourds. Néanmoins, le jeune homme est têtu et ne décide en aucun cas d'abandonner. Au contraire, il se fait toujours un peu plus présent. En réalité, il se fout qu'elle soit en colère. Il n'a qu'une seule idée en tête, la revoir après sa victoire. Et avec une année où le nombre de participants est plus élevé, ils ne peuvent se permettre de perdre un temps si précieux. Elle s'en fout. Elle grogne, elle crie, elle hurle, elle tente même de lui décrocher une droite alors qu'il essaye de s'approcher d'elle. Pour seule réponse, Elyas lui lance un sourire cynique et réplique que finalement, elle ne s'en sort pas si mal. Pourtant, ils n'ont plus le temps de s'amuser. Il ne reste plus que deux jours avant que les choses sérieuses commencent. Elyas toque à sa porte, dans l'espoir d'avoir enfin cette conversation. Il ne lui laisse pas le temps de répondre qu'il tourne la poignée pour la rejoindre. Elle se retourne vivement, prête à l'envoyer sur les roses. Le blondinet prend les devants. « Non, écoute-moi ! » Son ton est brusque et ferme. Kathleen est surprise. « On peut pas continuer comme ça. Est ce que tu te rends compte que tu participes aux Jeux ? Est ce que tu te rends vraiment compte que dans deux jours, tu seras lâchée dans la fosse, comme un vulgaire jouet qu'on jette et que tu devras te débrouiller toute seule ? Je sais que tu m'en veux, je sais que je suis définitivement pas l'homme avec qui tu voulais partager ces derniers jours, mais il va falloir que tu me pardonnes et que tu avances, parce qu'on y arrivera pas comme ça. J'ai pas envie de te perdre, comme avec Jeremiah, comme avec tous les autres. » Et en plus, c'est sincère. Elle est différente de tous les autres. Elle ne peut pas seulement mourir. Ce serait trop facile. Mais surtout, ce ne serait pas digne de Kathleen. Elle mérite d'être heureuse. D'avoir une vie normale. La discussion se poursuit dans un calme indescriptible. Kathleen ne semble plus aussi énervée contre lui. Elle finit même par se confier à lui. Elle a peur. Elle ne sait pas réellement ce qui l'attend dans cette arène. Elle n'est pas prête. Mais Elyas a confiance. En tout cas, c'est ce qu'il tente de lui prouver. Elle n'est pas dupe, mais il est certain que ses paroles l'ont quand même réconforté... un peu. « Je t'avais promis que je reviendrais. J'ai tenu ma parole. A toi de me promettre que tu feras tout pour me revenir. » Il s'approche doucement d'elle, hésite un instant et finalement, dépose un chaste baiser sur son front. « Maintenant, tu dois te reposer. » Il lui faudra toutes ses forces pour survivre à cette ultime journée. Il en sait quelque chose. Elyas se redresse, prêt à partir mais Kathleen lui agrippe le bras. « Reste avec moi. »

-----------------

Cette année, trente tributs sont réquisitionnés pour les jeux. Autant dire que Kathleen a nettement moins de chances que les années précédentes. Pourtant, dès les premières heures, Elyas fait en sorte de trouver les bons sponsors. Ils ne sont pas préparés, n'ont pas réellement eu le temps de trouver un bon plan. Elle ne doit donc compter que sur elle-même. Il sait qu'elle a quelques connaissances dans la chasse, qui lui permettent de survivre... jusqu'au troisième jour. Merde. Elle a voulu jouer les héroïnes. Mais les héroïnes ne gagnent jamais dans la vraie vie. Ceux sont les bouc émissaires, ceux qui sauvent les autres, sans penser d'abord à soi-même. Elyas est resté figé sur son siège. Ses yeux se sont embués de larmes, sans qu'il ne puisse plus contrôler ses propres émotions. Et comme au ralenti, il l'a vu tomber sur le sol, et fermer les yeux. Pour rejoindre les cieux.

-----------------

Aujourd'hui, Elyas, c'est ça. Un gars de vingt ans, totalement paumé, qui tente de se reconstruire. Lui, qui n'a pas été fichu de sauver sa meilleure amie, ni même son frère, sait désormais ce qu'il doit faire. Il ne compte pas rester là sans bouger, tandis que Virani, qui n'a que quinze ans, finira très certainement dans les Jeux. Après tout, c'est ce qui est écrit. Il l'a vu. Il l'a lu. Ses proches sont tous destinés à mourir dans l'arène. Sa petite sœur est la prochaine. Mais il ne l'abandonnera pas. Pas cette fois. Même s'il l'évite comme la peste, cela ne veut pas dire qu'il ne tient pas à elle. Au contraire, il tente de la garder en vie, comme cette petite fille douce et chaleureuse qu'elle est. Elyas compte passer à l'attaque, en commençant par rejoindre les rebelles. Et après ? Il avisera avec le temps, comme il l'a toujours fait.


Dernière édition par Elyas B. Chesterfield le Dim 9 Sep - 0:48, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miléna E. Andréis-Wheeler
DISTRICT 13
Miléna E. Andréis-Wheeler
△ correspondances : 5888
△ points : 1
△ multicomptes : (l. c. meery)
△ à Panem depuis le : 04/09/2011
△ humeur : cruellement arrachée à sa famille
△ âge du personnage : vingt sept ans pour toujours


can you save me?
statut: On ne touche qu'avec les yeux, coeur et corps pris par un homme jaloux.
relationships:


elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeMer 15 Aoû - 22:46

Le scénario de Kathleen chou

elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2md5v8k elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 846282082

Bienvenue chou



Revenir en haut Aller en bas
Swain Hawkins
DISTRICT 5
Swain Hawkins
△ correspondances : 5710
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 18/06/2012
△ humeur : I'm a fucking monster.
△ âge du personnage : 38 y.o.


can you save me?
statut: It doesn't hurt me anymore.
relationships:


elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeMer 15 Aoû - 23:11

Bienvenue sur MJ elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 4083136502



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t6374-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die http://www.mockingjay-rpg.net/t3544-a-man-chooses-a-slave-obeys http://www.mockingjay-rpg.net/t3545-nature-nurture http://six-ways-to-misbehave.tumblr.com/
Adonis Nightsprings
DISTRICT 8
Adonis Nightsprings
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 0:43

Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen S. Harper
DISTRICT 9
Kathleen S. Harper
△ correspondances : 11512
△ points : 1
△ multicomptes : ◭ silver & asha
△ à Panem depuis le : 21/05/2011
△ humeur : ◭ lasse.
△ âge du personnage : ◭ vingt-quatre ans.


can you save me?
statut: hum
relationships:


elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 6:21

eziufidjsgjfrrgui elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739 elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 2774444739

bienvenue sur MJ chou et merci de tenter mon scénario chouchou si tu as la moindre question, n'hésite pas à me mpotter elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 1147778360elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454

bon courage pour ta fichette elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454



they were kids that i once knew.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t9145-harper-congratulations-you-re-still-alive http://www.mockingjay-rpg.net/t9156-harper-we-knew-wed-die-before-we-lived
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 9:06

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 12:34

Meeeerci beaucoup I love you chou

miléna ; omg omg c'est trop mignoooon elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 4209083858
ELYEN FTW elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 1147778360

kathleen ; LA PLUS BEEEELLE elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 324208944
Quel accueil elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 3516571458 Meerci beaucoup et je n'hésiterais pas à te harceler en cas de besoin. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 16:45

bienvenue ! elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 3523041270
excellent choix de scénario ! chou
Revenir en haut Aller en bas
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 19:14

Bienvenue sur MJ chou
Revenir en haut Aller en bas
Thybalt M. Homens
DISTRICT 5
Thybalt M. Homens
△ correspondances : 8987
△ points : 28
△ multicomptes : raven, gwendal, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 22/12/2011
△ humeur : désabusé
△ âge du personnage : trente quatre ans
△ occupation : médecin de campagne ~ bras droit du chef des rebelles


can you save me?
statut: the one that got away
relationships:


elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeJeu 16 Aoû - 22:24

LE SCENARIO QUI TUE elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 173490454 chou
Bienvenue sur MJ, bon courage pour ta fiche elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 3523041270



⊹ we all want love, we all want honor
but nobody wants to pay the asking price
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t1349-thybalt-strawberry-fields-forever http://madebyumita.tumblr.com
Alexiane R. Hawthorne
DISTRICT 11
Alexiane R. Hawthorne
△ correspondances : 11154
△ points : 75
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeVen 17 Aoû - 23:38

bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche I love you



Revenir en haut Aller en bas
http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeMar 21 Aoû - 5:13

Welcome elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) 4205929361
Revenir en haut Aller en bas
Invité



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitimeMar 21 Aoû - 13:32

Bienvenu mon brave ! Très bon choix de scénario et bonne chance pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Vide
MessageSujet: Re: elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)   elyas. † tomorrow may not be better. (terminé) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

elyas. † tomorrow may not be better. (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.