petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 à la folie (noëlle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlle Y. Edreen
DISTRICT 12
△ correspondances : 81
△ points : 70
△ multicomptes : aucun dédoublement connu à ce jour.
△ à Panem depuis le : 01/07/2016
△ âge du personnage : elle a fêté ses vingt-quatre ans quelques semaines auparavant, triste de ne pas avoir pu le passer avec les deux hommes de sa vie, noa et mylo, leur fils d'un an.
△ occupation : elle passe ses journées à s'entraîner avec les troupes rebelles pour vaincre le capitole.


can you save me?
statut: c'est compliqué - elle a quitté son petit-ami et son fils pour le district treize, afin d'assurer sa protection.
relationships:


à la folie (noëlle)  Vide
MessageSujet: à la folie (noëlle)    à la folie (noëlle)  Icon_minitimeJeu 20 Avr - 21:51

Bright angels

Gaëlle
&
Noa
Elle avait promis à Noa qu'elle passerait une nuit à la maison, comme avant. Comme si l'année écoulée n'était qu'un mauvais rêve, comme si Mylo venait de naître. Gaëlle savait que l'année avait été difficile pour eux, séparés par des centaines de kilomètres, par sa faute à elle. Elle se persuadait qu'elle l'avait fait pour se protéger, pour les protéger tous mais c'était surtout égoïste et elle en était bien consciente. Elle marchait, essayant de se faire discrète entre les arbres, près des grillages entourant son district, il fallait qu'elle trouve le moyen d'entrer sans se faire remarquer par les pacificateurs. Fort heureusement, le village des vainqueurs était l'endroit du district où il y avait le moins de pacificateurs, pour la simple raison que Noa vivait quasiment seul là-bas. Et les vainqueurs ne faisaient jamais de bruit, ils n'étaient pas de ceux qui dirigeaient une rébellion. Parce que le capitole avait pris soin de les détruire avant de les rendre à leur district natal. Gaëlle avait énormément appris grâce à son amie, Jessamine, du capitole. Elle avait appris que les vainqueurs vendaient souvent leurs corps, qu'ils y étaient parfois forcés, pour les désirs malsains des capitoliens. Elle savait - Noa lui avait dit - que là-bas, l'alcool et les drogues les maintenaient dans un état d'euphorie permanent. Le gouvernement les rendait dépendants, du moins ils essayaient. Ça avait été souvent la cause des disputes du couple, avec la maladie de Noa. Elle trouve une brèche dans le grillage, s'étonne qu'il y ait encore des jeunes qui s'aventurent dans la forêt alors que les temps sont devenus si dangereux. Elle suppose que c'est par des endroits du genre que Prunille rejoint les bois de temps à autre, elle qui était si sage et si prudente. Son coeur bat à cent à l'heure, si un pacificateur la voit, elle ne peut même pas se défendre ; elle a laissé son arc et ses flèches à sa abri de fortune, le temps d'une nuit, juste pour le rejoindre. Son arc aurait été trop encombrant à transporter, passer le village des vainqueurs pour atteindre la maison n'aurait pas été assez discret, alors elle ne porte au dessus de ses vêtements qu'une cape. La cape qu'elle prenait pour aller se promener dans le district douze à l'époque où elle y vivait toujours, où elle partait pour donner des soins et des médicaments aux gens qui en avaient besoin. Elle frôle les murs, ses pas sont le plus silencieux possibles, ses yeux ne cessent de bouger à la recherche de la silhouette du pacificateur sensé effectuer sa garde. Peut-être la soirée est-elle déjà trop avancée ? La lune est déjà haute dans le ciel mais elle n'a pas le temps de s'attarder. Si elle est découverte, elle sera exécutée sur la place, personne ne pourra la défendre ou même l'aider. Toute personne tenant avec elle serait tuée elle aussi, elle ne prendrait pas ce risque. Elle ne veut pas avoir plus de sang sur les mains.

Elle arrive devant la porte au bout d'interminables minutes, elle toque trois fois sur un rythme bien précis, pour indiquer à Noa que c'est elle. Un code qu'ils ont mis en place, si jamais elle arrivait à le rejoindre. Il ouvre la porte et elle s'engouffre rapidement dans la maison. Sa maison. Elle regarde le jeune homme en face d'elle, il a les traits tirés, elle se doute que ça ne doit pas être facile avec leur fils, sa maladie et tout à gérer. Elle a honte de les avoir laissés seuls, même si c'est pour essayer de leur offrir un avenir. Elle prend doucement la main de l'homme qu'elle aime, dépose un baiser sur sa joue. « Je suis rentrée. » Au moins pour cette nuit. Elle sourit, un vrai sourire. Elle est heureuse d'avoir retrouvé l'homme qu'elle aime, leur maison qui lui rappelle tant de souvenirs heureux. Elle observe les murs, les portes, ne se souvenait pas tout à fait des détails, elle lâche la main de Noa et s'aventure dans les différentes pièces. « Notre maison m'avait manqué. » Elle monte les escaliers, Mylo doit déjà être au lit depuis longtemps à l'heure qu'il est. Elle entre dans sa chambre, il y fait sombre mais elle arrive à discerner son bébé. Il a grandi, son père a su s'en occuper, il dort paisiblement et elle n'a pas le coeur à le réveiller. Elle profitera de lui, après. Elle referme la porte et va prendre une douche avant de retrouver Noa dans la chambre. Ils avaient parlé longtemps, contents de se retrouver après tant de temps.

Dormir dans un vrai lit, avec un matelas mille fois plus agréable que celui du district treize et dans les bras de l'homme qu'elle aime, était un régal pour Gaëlle. Elle n'avait pas dormi très longtemps, s'était levée lorsque Mylo avait pleuré et avait passé une bonne partie de la nuit après qu'il se soit rendormi à l'observer avant d'aller se recoucher. Mais elle n'était plus fatiguée. L'entrainement et la vie du district treize lui avait donné un rythme qu'elle peinait à perdre ; se lever aux aurores et n'aller se coucher que tard dans la soirée, après les entraînements et les missions. Le soleil n'était pas encore levé quand elle était sortie du lit, en faisant le moins de bruit possible - Noa avait enfin l'air de passer une nuit paisible - et était allée se préparer. Quand elle était sortie de leur immense salle de bain - tout lui paraissait beaucoup plus grand depuis qu'elle était revenue, Gaëlle avait profité que Mylo se soit éveillé pour jouer avec lui encore quelques temps. Il avait presque prononcé le mot "maman" en la voyant et son coeur s'était empli de joie. Noa lui avait parlé d'elle. Elle le regarde au dessus de son lit cage, il est beau son petit ange. Noa dort encore et Mylo vient de se rendormir, elle regarde l'heure ; il est tôt, elle a encore le temps d'aller chercher dans la forêt de quoi manger. Ils ne manquent de rien ici mais aucun pacificateur ne doit la voir, puis elle a toujours trouvé les produits de la forêt meilleurs. J'espère revenir avant qu'ils ne s'éveillent. Elle enfile sa cape et, en descendant l'escalier, entend la marche craquer. Elle s'immobilise, espérant ne pas avoir réveillé l'un des deux hommes de sa vie. Elle va revenir, cette fois-ci. Son coeur bat la chamade en se souvenant de cette nuit-là, où elle a fait les mêmes gestes. Sauf qu'elle était partie et que Noa et Mylo ne l'avaient jamais vu revenir cette fois-là. Aujourd'hui sera différent.


camo©015


I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9507-mon-nom-sur-tes-levres-me-fera-vivre-a-jamais-gaelle
 

à la folie (noëlle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: District 12 :: Village des vainqueurs-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.