petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 J1 (10h) — bain de sang (commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité



J1 (10h) — bain de sang (commun) - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: J1 (10h) — bain de sang (commun)   J1 (10h) — bain de sang (commun) - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Juil - 2:23

Soixante secondes. Thunder pensa d'abord à sa famille et ses amis qui devaient être ensemble devant leur écran à espérer que le blond s'en sorte. Lui savait qu'il ne sortirait pas vainqueur de ces jeux. Cependant, il était certain de survivre à ce bain de sang. Il regarda autour de lui. Ce biome était magnifique. Mais il devait se concentrer sur la corne d'abondance. Car Bloom et lui s'était mit d'accord pour y rester jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne. En regardant les tributs autour de lui, Thunder commençait à penser que ce n'était pas forcement une très bonne idée. C'était même bien trop risqué. Et il n'avait pas envie de tuer – ou d'être tué – dés les premières minutes. Cinq. Son cœur s'emballa. Le temps passait trop vite. Quatre. Il chercha du regard Avril, ainsi que Bloom. Ils devaient être de l'autre côté, bien trop loin pour qu'il puisse distinguer leur visage. Trois. Il commença à réfléchir à une stratégie. Il songea à prendre du recule et laisser les autres s'entre-tuer, même si pour ça il devait passer pour un lâche. Deux. Une arme et de quoi survivre, c'est ce qu'il lui fallait. Il devait éviter les grosses armes, ce n'était pas son fort. Un. Il était prêt, tant pis pour les potentiels morts, il devait vivre. Zéro. Il fit deux pas et s'arrêta, regardant les autres tributs s'élancer jusqu'à la corne. Il ne bougeait plus et observait cette foule qui commençait à battre.

Il secoua la tête et regarda les autres qui s'éloignait déjà. Lui n'avait toujours pas bougé. Une simple absence qui aurait pu lui coûter la vie. Il retrouva rapidement ses esprits et s'élança enfin vers la corne, évitant les quelques personnes se trouvant sur son passage, jusqu'à se faire intercepter par la fille du dix. Hailee était son nom. Elle était armée et semblait vouloir le tuer. Thunder fit un pas en arrière. Il allait mourir s'il ne faisait rien, mais à mains nues il ne pouvait rien. Il attrapa alors la première chose qui se trouvait près de lui et le tendit bêtement vers la jeune fille. Mais ce n'était qu'un simple briquet. Il soupira en rangeant l'objet dans sa poche, espérant que personne ne venait de voir cette action stupide. Il ne voulait pas que l'inscription « a désespérément essayé de se défendre avec un briquet éteint contre une fille armée d'une épée » soit inscrit sur sa tombe. Elle s'avança alors vers lui, mais s'écroula face contre terre, une machette plantée dans le crâne. Un coup de canon retentit. Il releva la tête. C'était le garçon du onze, Leevy. Thunder l'avait complètement oublié. Il n'avait aucune importance pour lui, étant plus un crétin qu'une menace à ses yeux. Mais pourquoi l'avoir sauver ? Cela n'avait aucun sens. Onze s'éloigna aussitôt et Quatre ramassa l'épée de la défunte. Ainsi, il pourrait se défendre cette fois.

Un murmure fut soufflé à son oreille. Cela ressemblait plutôt à un cri étouffé. Il se retourna, épée en main, et vit le garçon du trois s'écrouler à ses pieds. Voulait-il le tuer ? Et à mains nues en plus de ça ? Ce garçon dont il ignorait le nom était complètement fou. « Il vit encore. Si j'étais toi, je l'achèverai sans pitié. »entendit-il en relevant la tête. Yorell. Il se souvenait l'avoir aider aux entraînements. Du moins, il lui avait apprit les bases de la pêche, bien que Thunder ne connaissait rien dans ce domaine, détestant tout simplement le poisson. Il s'était contenté de répéter ce qu'un vieil ami et client lui avait apprit. « Merci. » dit-il avant que l'asiatique s'éloigne. Le bouclé agonisait au sol. Il lui planter l'épée dans le cœur sans hésitation, sans aucune once de compassion. Il le regarda s'éteindre et retira l'arme qu'il accrocha ensuite à sa ceinture. Il était devenu un assassin et cela lui était égal. Après tout, il valait mieux tuer qu'être tué.

Thunder regarda autour de lui, cherchant Leevy du regard. Il ne pouvait pas venir l'aider et partir sans arrière pensée. Pas avec cette rancœur commune. Il le trouva au bout de quelques secondes. Le garçon du onze l'avait bel et bien oublié. Seulement, il avait maintenant sa co-tribut pour cible. « Avril ! » Elle ne bougeait plus. Et Thunder était trop loin pour avoir le temps de faire quoi que ce soit. Il trouva cependant une solution. Il s’élança donc vers la fille du sept et la poussa violemment devant Avril, l'utilisant comme un bouclier. Il récupéra aussitôt l'arme et lui renvoya. Il n'eut pas le temps de voir si sa cible était blessée puisque le garçon prit rapidement la fuite. Oubliant la fille au sol, il se tourna ensuite vers sa co-tribut pour s'assurer que tout allait bien pour elle. Au même moment, il sentit quelque chose se planter dans sa chaire. Il fut prit d'une légère douleur et poussa un grognement, retenant une insulte. Il voulut se venger, mais la fille était partit. Le garçon regarda alors sa cuisse. Ce n'était qu'une entaille peu profonde, heureusement pour lui. « Merci » dit Avril.  Il lui attrapa le bras et la tira vers lui « Restons pas là. » Thunder commençait à en avoir marre. Ses traits se durcirent. Il n'avait plus envie de sourire, ni d'avoir l'air sympa. Et c'est sans lâcher Avril qu'il se faufila entre les tributs restant à la recherche du carrière du district un. « On trouve Bloom, on récupère quelques objets et on se casse loin de cette merde ! » dit-il agacé par cette agitation matinal.


Dernière édition par Thunder F. O'Malley le Lun 28 Juil - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



J1 (10h) — bain de sang (commun) - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: J1 (10h) — bain de sang (commun)   J1 (10h) — bain de sang (commun) - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Juil - 3:33


no rest for the wicked.
Depuis la moisson, tout était allé très vite. Bloom n'avait, pour ainsi dire, pas eu le temps d'envisager sa situation. Mais, alors que s'élevait désormais la plateforme qui l'emmènerait vers l'arène, l'intensité du moment pesa d'un coup sur ses épaules. Il comprenait, peu à peu, que ces Jeux n'allaient finalement pas être une partie de plaisir. Et pourtant. La matinée s'était déroulée dans un cadre idyllique. L'équipe du Un avait fait ses adieux, avant de subir un clivage inévitable, dans une ambiance bon enfant. Ensuite, Bloom avait passé la moitié du voyage à discuter avec Jade, tout deux affichant ostensiblement leur relative décontraction par des éclats de rire, tantôt forcés - car cela avait le mérite de mettre les autres tributs en rogne - tantôt sincères - les réflexions de Jade sur l'apparence physique déplorable des tributs avait en effet été des plus drôles. En guise d'au revoir, elle avait, à la vue de tous, déposé un baiser passionné sur ses lèvres. Mais la frénésie et l'excitation montaient désormais en lui, en accord avec sa plateforme. Ce qu'il considérai comme l'œuvre de toute sa vie était sur le point de se réaliser.

Que les 78ème Hunger Games commencent.

Il régnait dans l'arène une chaleur lourde et étouffante qui, à peine eut-il pris une bouffée d'air, le fit suffoquer. Il du mettre un bref instant à se remettre. 48. Le hasard voulu qu'il soit placé à la gauche de Claire, à qui il adressa un bref hochement de tête quand leur regards se furent croisés. 35. La végétation était d'une abondance rare et totalement inconnue du jeune homme, pourtant, le mot lui vint immédiatement, une jungle. Un gagnante du district avait combattu dans une arène semblable, quelques années auparavant. On repassait souvent des Jeux, au Un. Bloom se souvenait particulièrement des insectes mutés envoyés par le Capitole, la moindre piqure provoquait la pire des maladies, voire la mort. En était-il de même pour cette arène-ci ? 26. Il était impossible de discerner quoi que se soit au delà de la lisière des arbres, à part, peut, au delà de leurs cimes la silhouette d'une haute montagne qui se découpait dans le brouillard. Le point le plus haut de l'arène. 17. Ramené brutalement à la réalité, Bloom reporta toute son attention sur la Corne et son contenu. 10. Il était près. 0. C'est les mains tremblantes, non pas de peur mais d'excitation, et les pupilles dilatées que le jeune homme s'élança vers la corne, la tête déjà pleine d'idées de gloire et de richesse.

C'est à peine s'il eut conscience de ses actes. Arrivé parmi les premiers, il attrapa tout d'abord une épée, objet le plus proche. Il admirait son tracé parfait quand une silhouette passa devant lui. Il n'hésita pas une seconde et abattit son arme. Une giclée rouge perça le brouillard de son esprit et, fasciné, Bloom regarda le sang couler le long de la lame avant d'y plonger deux doigts et de tracer deux lignes horizontales sur chacune de ses joues. Son premier blessé. Le premier sang versé. Nul ne devait l'oublier. Et il fallait faire mieux encore à faire. Abandonnant son épée alors qu'autour de lui commençaient à poindre d'autres tributs plus belliqueux, il se saisit d'une lance, une arme magnifique, et escalada sans hésitation la paroi dorée de la Corne. Une fois au sommet, il attendit patiemment, promenant un œil sur les silhouettes qui se mouvaient en contrebas avant de projeter son arme sur l'une d'elle, qui s'enfuyait vers la jungle. L'arme la transperça avant de se planter dans le sol, embrochant la fille - il la reconnaissait à ses longs cheveux bruns mais à quel district elle appartenait, il n'aurait su le dire - qui y pendait désormais tel un pantin désarticulé. Elle était morte. Il venait de tuer quelqu'un. Un immense sourire plaqué au visage, Bloom s'assit. Là, du haut de la Corne, dans la chaleur moite et sous des cris de douleur, de rage et d'agonie, il regardait se jouer devant lui le plus macabre des spectacles, tel le chef autoproclamé de ce fétide empire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité



J1 (10h) — bain de sang (commun) - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: J1 (10h) — bain de sang (commun)   J1 (10h) — bain de sang (commun) - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Juil - 21:51




YOU'RE BRAVER THAN YOU BELIEVE, AND STRONGER THAN YOU SEEM,
AND SMARTER THAN YOU THINK

Le tube de plastique se refermait sur moi.

Ce n'était plus seulement une question d'issue ; je sentais les parois se rapprocher inexorablement, m'étouffer à l'instar d'une gorge qui m'avalerait à l'envers. J'allais mourir, j'allais mourir dans d'atroces souffrances et l'acide allait dévorer ma chair de gosse de riche. La peau rose, les cheveux blonds, les grands yeux bleus - tout ça ne ressemblait à rien une fois brûlé par la substance. Je me voyais aveugle, aveugle dans un monde de tueurs alors que j'étais l'une des seules proies ; car je devais me l'avouer, j'étais une proie. J'étais une proie qui allait être chassée et conquise.

Et puis je me souvins qu'ils allaient regarder.

Je ne saurais probablement jamais d'ou elle était sortie. D'ou elle provenait. Je n'avais jamais possédé quelque chose dans le genre, même s'en rapprochant. Ce n'était pas moi. Mais elle était venue. Une force tranquille, une rage de vaincre, de vivre, de leur dire qu'ils avaient tort. Je voulais les voir baver, je voulais les voir terrorisés lorsqu'ils verraient qui j'étais réellement et qui ils avaient lâchement laissé derrière. Je voulais qu'ils voient le démon qu'ils avaient réveillé. Et le courage apaisa mon corps fébrile, clarifia mes pensées. La plaque au-dessus de ma tête n'eus même pas besoin de s'ouvrir que je sus environ quel type de température s'approchait grâce à l'accoutrement dont on m'avait vêtue ; chaud, pesant. Et ce fut confirmé dès que la lumière inonda le tunnel. À ce moment, j'avais presque espoir d'avoir une infirme chance de survivre à ce premier jour.

À ma gauche, Bloom. À ma droite, l'estropié du Douze, le gamin qui avait réussi à se choper une note encore pire que la mienne, ce qui était quand même un exploit. En arrière-plan, le décompte, auquel je ne faisais même pas attention. Et dans mon coeur, la victoire.

SUITE ICI



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



J1 (10h) — bain de sang (commun) - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: J1 (10h) — bain de sang (commun)   J1 (10h) — bain de sang (commun) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

J1 (10h) — bain de sang (commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.