petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 IV, 2. speed up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



IV, 2. speed up Vide
MessageSujet: IV, 2. speed up   IV, 2. speed up Icon_minitimeJeu 3 Juil - 9:37




This is the bad before the worse. This is the storm before the storm
I haven't even hit the bottom of this ocean floor.
Kylian errait dans la salle d'entrainement avec la discrétion d'un fantôme. Il passait entre les rangs de tributs en essayant de se faire oublier de la foule. Ses ateliers se limitaient à un certains nombre. Depuis deux jours, il passait le plus clair de son temps à courir et à épuiser ses muscles. Il n'avait pas hésité longtemps à choisir les ateliers qu'il privilégierait à vrai dire. Sa force était son atout principal, et il avait décidé de la cultiver afin de pouvoir s'en servir à bon escient dans l'arène. Il ne sous-estimait pas les autres ateliers, mais il ne se voilait pas la face : même avec toute la bonne volonté du monde, il ne pourrait jamais retenir autant de noms de plantes en trois jours, or, c'est tout ce qu'il avait : enfin, c'est tout ce qu'il avait eu, puisqu'il venait de franchir les portes de la salle d'entrainement pour la dernière fois. Le troisième jour était enfin arrivé, et plus tard dans la journée, il passerait devant les juges. Ce soir, il découvrirait son scores, demain, il se ferait interviewer et après-demain, il rentrerait dans l'arène … mais il ne pensait pas à ça pour l'instant. Ca avait beau être le dernier jour d'entrainement, ça ne le rendait pas moins important, il aurait tout le temps de penser aux jeux la dernière nuit, pour le moment, il devait surtout se concentrer sur ce qui importait.

La veille, il avait reçu plusieurs coups d'un entraineur au corps à corps, si bien que certaines parcelles de son corps le faisait encore souffrir. Toutefois, il s'estimait heureux de ne pas avoir le problèmes de courbatures, principal sujet de plaintes de certains tributs alentours. L'effort, ça le connaissait, et il avait apprit avec le temps à gérer ces retours. Malgré ses douleurs, il se sentait bien, en pleine forme même. En réalité, il ne se souvenait pas avoir été aussi sain depuis longtemps. Il s'était régalé la veille et avait passé une excellente nuit. La douche du matin fut vivifiante et le petit-déjeuner royal qu'il avait avalé lui avait donné l'énergie suffisante pour appréhender cette nouvelle journée. Il n'aurait jamais pû en dire autant au district, où il ne se régalait jamais, ne dormait jamais vraiment bien, ne mangeait pas le matin. Sa famille lui manquait, certes, mais il commençait à s'habituer à son mode de vie capitolien. Cette pensée l'aurait dégouté en d'autres circonstances, mais puisqu'il rentrerait bientôt dans l'arène et y mourra probablement, il se l'autorisa sans regrets.

Ses étirements terminés, il s'avança vers le parcours d'obstacle. Rien de mieux qu'un parcours du combattant pour réveiller les muscles et se mettre dans l'ambiance. Par chance, aucun tribut ne l’exécutait déjà, il était seul. Il entreprit sa course, en douceur. Il tâchait de ne pas aller trop vite, ce premier tour faisant simplement office d'échauffement. Il courra, sauta, s'agrippa, roula, rampa, jusqu'au bout. Il avait été trop lent, certes, mais il remarquait ses progrès. « L'échauffement est terminé Six, montre nous de quoi tu es vraiment capable. » l'entraineur de l'atelier venait d'apparaitre près de lui, et Kylian acquiesça. Depuis le premier jour, il se trouvait là à le regarder, le conseiller et l'évaluer. Ce jour était le dernier où on lui dirait ce qu'il fait mal, c'était aujourd'hui qu'il devait combler ses lacunes. Il se plaça au début du parcours, et attendit le top de départ. « Attends deux secondes. » Le tribut leva la tête vers l'entraineur. « On corse un peu le truc aujourd'hui. » Il sourit et désigna un tribut qui venait attendre son tour. Kylian tourna la tête et découvrit un jeune homme blond. Il aurait été incapable de dire qui il était, et de quel district il venait, puisqu'il n'avait pas accordé la moindre attention aux autres tributs. Il lui adressa un signe de tête, revêtant son masque d'impassibilité, et lui tourna le dos, portant son regard sur l'entraineur, avide d'explications. « Aujourd'hui, on va s'amuser un peu. » Il tendit son bras vers la fin du parcours. « Imaginez que la fin du parcours est la Corne d'Abondance, et que dedans se trouve l'arme ou l'objet que vous convoitez tous les deux. » Kylian comprit et maudit silencieusement l'homme. Il les mettait en compétition. Il les mettait en situation, et ils étaient adversaires. Ses yeux brillèrent de colère, mais son visage resta impassible. « Seulement, un de vous deux pourra l'avoir, et ce sera celui qui arrivera là-bas le premier. » Il posa les mains sur ses hanches, les toisa d'un air fier. « Aux jeux, tous les coups sont permis, mais vous n'êtes pas encore dans l'arène, alors évitez de vous blesser trop sérieusement. » Il voulut protester, mais se ravisa. Certains juges les regardait d'en haut, et quelques tributs avaient déjà commencés à se rassembler autour de l'atelier. Il avait le choix : relever le défi, ou passer pour une poule mouillée. Il n'avait rien à prouver à personne, et se fichait pas mal de ce qu'on pouvait penser de lui, mais il ne voulait pas déscréditer Claire ou Gemma, ou même que ça influence les juges. Alors, il se positionna aux côtés de son adversaire, se prépara à la course, et attendit le top de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



IV, 2. speed up Vide
MessageSujet: Re: IV, 2. speed up   IV, 2. speed up Icon_minitimeVen 4 Juil - 23:03

    Lorsqu’il relâcha brutalement les poids pour la troisième fois de suite, sans être parvenu à les soulever de plus de cinquante centimètre, Levi se dit qu’il était peut-être temps de passer à autre chose. La force, ce n’était pas son fort. Il n’y avait qu’à regarder sa silhouette d’allumette pour s’en rendre compte. Il poussa un bruyant soupir, s’attirant le regard noir de l’entraîneur qui le toisait avec sévérité. L’adolescent lui rendit bien son regard, se retenant de lui adresser un geste vulgaire. Ce n’était pas son genre, mais dans sa situation, il se disait qu’il avait bien le droit de se montrer désagréable. C’était peut-être la dernière fois de sa vie qu’il pourrait se comporter comme un gamin capricieux, après tout. Il grimaça, adressa un geste de la main à l’homme pour lui indiquer qu’il abandonnait, et s’éloigna de l’atelier pour étirer ses bras endoloris. C’était seulement pour Ellyn, qu’il faisait encore l’effort de s’essayer à des ateliers pareils. Il voulait la rassurer, lui montrer qu’il essayait de se donner des chances de survivre. Mais cela n’était pas franchement concluant, et en ce dernier jour d’entraînement, il fallait se rendre à l’évidence : c’était peine perdue.

    Il savait parfaitement où aller pour se remettre de cet échec cuisant. En fait, c’était presque une excuse pour le faire : se rendre d’un pas décidé à la course d’obstacle. Son atelier de prédilection, le seul qui lui permettait vraiment de se défouler sans craindre de finir au tapis à cause d’une brute épaisse. Hélas, comme l’atelier était le seul étant obligatoire, il y avait souvent quelqu’un qui s’entraînait déjà sur la course. Et c’était le cas actuellement. Un type brun traversait le parcours et Levi ne put s’empêcher de le regarder faire, jusqu’au bout. Observant sa technique, ses gestes contrôlés. De toutes manières, il n’avait que cela à faire en attendant que l’atelier lui soit tout à fait libre. Observer le futur adversaire. Le genre de phrase qui pourrait très bien sortir de la bouche de Jaime ou Sage. Ou n’importe quel autre mentor des jeux.


    Lorsque finalement le brun finit sa course, Levi sentit l’impatience le gagner. C’était son tour. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres… Très brièvement. Il vit l’entraîneur le designer, tout en parlant à ‘Six’, comme il venait de l’appeler. Ici, il n’y avait pas de prénom. Que des tributs venant des douze districts de Panem. Il rendit son hochement de tête au garçon, sans vraiment comprendre. Il s’approcha donc d’un pas, pour savoir de quoi il en retournait. Et ce qu’il entendit ne lui plaisait pas. Il ne s’agissait pas juste de courir, là. Il s’agissait… de faire la course. Avec un autre tribut. Un… adversaire. Levi retint une grimace. Pour l’instant, il aimait considérer les autres comme des ‘futurs’ adversaires, et non pas comme des actuels. Certes, ce n’était qu’un entraînement. Mais cela mettait quand même Levi un peu mal à l’aise. Puis finalement, il soupira imperceptiblement et jeta un bref regard à l’autre garçon. Alors, ils allaient pouvoir comparer leur agilité et leur vitesse… Levi était partagé. Cela pouvait s’avérer intéressant. Puis, de toutes manières, il ne pouvait pas vraiment refuser, et il avait vraiment envie de se défouler. C’était une occasion – presque – comme une autre. Puis, c’était une situation probable dans les jeux, qu’il avait vu des tas de fois à la télévision. Cela était parfois, voire souvent, une question de vie ou de mort, d’ailleurs. Un simple objet pouvait représenter énormément pour des gamins dépouillés de tout bien personnel.


    Alors il céda avec un vague haussement d’épaule, et se plaça correctement au départ, suivit par le tribut du Six. Il lui adressa un léger signe de tête, et un fin sourire un brin forcé. « Prêt ? », Lui murmura-t-il, sans vraiment attendre de réponse. C’était plutôt pour établir un contact, aussi bref soit-il. Il avait ce besoin stupide de s’adresser à lui, parce que c’était tout de même l’un contre l’autre, qu’ils allaient courir. Même s’il ne connaissait pas le prénom de cet adolescent, rien d’autre que son district, et ce simplement parce que l’entraîneur l’avait mentionné. Cet entraîneur qui d’ailleurs, sans même poser la même question que Levi, s’apprêtait à donner le top-départ, fixant les deux adolescents avec un sourire en coin. Il ne cachait même pas son impatience de voir deux gamins faire la course pour un objet imaginaire. Et à vrai dire, il n'était pas le seul. Quelques regards tout aussi impatient ou simplement curieux s'étaient tournés vers eux.


    Lorsque le top-départ tomba finalement, Levi s’élança aussitôt, allongeant ses longues jambes à un rythme régulier, se retenant d’aller trop vite. Et même s’il connaissait le parcours assez bien, le fait de garder un œil sur quelqu’un était étrange, et compliquait un peu la tâche et ce, dès le début de la course. Est-ce que 'Six' aussi, trouvait cette épreuve plus complexe que l'habituelle ? Il fallait se concentrer sur son rythme, sur sa respiration, sur le parcours, et sur une autre personne, à présent... Mais c’était le jeu. Ou plutôt, un avant-goût plus ou moins innocent du Jeu qui les engloutirait dans quelques jours à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



IV, 2. speed up Vide
MessageSujet: Re: IV, 2. speed up   IV, 2. speed up Icon_minitimeMar 8 Juil - 15:23




This is the bad before the worse. This is the storm before the storm
I haven't even hit the bottom of this ocean floor.
« Prêt ? » Entendit-il murmurer derrière son épaule. Il ne répondit pas, n'offrit pas même un signe de tête. Il ne se laisserait pas déconcentrer. Toutefois, non, il n'était pas prêt, et il haïssait l'entraineur pour lui avoir fait ce coup foireux. Kylian n'aimait pas les imprévus, il n'aimait pas que les choses lui tombent dessus sans qu'il n'y soit préparé. De plus, il n'avait jamais, de sa vie, été en compétition avec quelqu'un. C'était une des raisons de ses tendances solitaires : il n'avait rien à prouver à personne, et n'avait pas de temps à perdre en futilité. Généralement, il restait dans son coin et personne ne remarquait qu'il était là, il avait pensé que ce serait de même dans la salle d'entrainement, mais il s'était fourvoyé. Sa petite vie au district six était terminée, dès lors qu'il était monté dans le train, on ne l'avait pas lâché des yeux. Et ce serait encore pire une fois dans l'arène, où on observerait le moindre de ses mouvements, et ce serait probablement encore pire s'il en revenait vivant. Il n'était pas sûr d'apprécier cette nouveauté pour être honnête, il n'était pas à l'aise sous les projecteurs et il avait le charisme d'une huitre, toutefois, il n'avait pas le temps de débattre, la course allait être lancée, les juges avaient tournés le regard vers eux, ainsi que d'autres collègues tributs. Si c'est ce qu'on attendait de lui, très bien, il le ferait. Mais que son adversaire se méfie, car il ne lui ferait pas de cadeau. Tous les coups sont permis, pas vrai ?

UNDERCO.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



IV, 2. speed up Vide
MessageSujet: Re: IV, 2. speed up   IV, 2. speed up Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

IV, 2. speed up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.