petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 IV,1. Voyage dans le train (08)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité



IV,1. Voyage dans le train (08) - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: IV,1. Voyage dans le train (08)   IV,1. Voyage dans le train (08) - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Aoû - 15:00




Chug chug puff puff. Off they go.

Bambi sentait le Capitole. Trop bon pour que ce soit son odeur naturelle. Mais ce n’était pas désagréable, moi qui était habituée à l’odeur de cigarette qui émanait de Jove, et les effluves d’alcool qui embaumait parfois l’atmosphère au passage de Silk. Et c’était toujours mieux que l’odeur d’Iris. Elle sentait le maquillage, la laque, son parfum, qu’elle mettait en trop grande quantité pour être agréable. J’ai tourné la tête vers la jeune fille, une fois qu’elle se fut assise à mes côtés, sans rien dire, sans m’adresser un regard. Elle était jolie. Plus authentique que toutes les jeunes filles du Capitole que j’avais croisé jusqu’ici. Mais ça ne voulait pas dire que je lui faisais confiance pour le moment. Elle était toujours celle qui était venue ici pour vivre la misère en vrai.

Jamais un dîner d’après Moisson n’avait eu l’air aussi chaotique que celui-là. Il y avait trop de gens. Je n’arrivais pas à me rappeler si Jove avait déjà décidé de nous accompagner. D’habitude, c’était Silk, nos tributs, et moi. Sans un bruit. Juste celui des couverts qui s’entrechoquaient, qui ripaient parfois sur les assiettes. On avait déjà eu quelques exceptions. Une jeune fille de douze ans avait pleuré non stop jusqu’à la fin du compte à rebours. Un adolescent curieux avait passé son dîner à nous poser des questions. Mais à part ça, rien. Et cette année, comme si le fait que Yorell, cet adorable petit garçon que je connaissais depuis que j’étais rentrée chez moi, après avoir vécu aux côtés de la Mort, avait été moissonné quelques heures plus tôt ne suffisait pas. Il fallait aussi que cette fille du Capitole ait voulu jouer les touristes. Que Jove veuille absolument montrer aux quatre nouveaux qui était le chef dans ce train. Que Silk et Nightsprings parlent de choses qu’on ne comprenait pas, qui ne nous regardaient pas. Et que Yorell fasse des siennes.

Je n’ai pas réussi à réprimer un sourire alors que mon tribut mâle mis fin au dialogue entre le pacificateur et ma mentor. Ce n’était pas le Yorell que je connaissais, et je doutais qu’il me plaise autant que celui que j’aimais beaucoup, avant. Mais cette pique, cette nonchalance, ça me plaisait bien. Ca avait eu le mérite de clore le bec de Jove quelques secondes. C’est la réaction de Jove qui ne m’a pas plu beaucoup. Il avait le don de me taper sur le système, quand il agissait comme ça. On était tous en train de manger et de l’écouter. Iris s’était enfoncée dans son siège, comme à chaque fois que Jove faisait profiter tout le monde de sa pseudo supériorité. Je ne fis attention à la réaction de personne, les yeux rivés sur ma nourriture. Avant de poser mes couverts sur la table, dans un bruit sec et sourd à la fois.

« Jove. »

J’ai rivé mes iris bleus droit sur son visage de vieillard, ridé, fripé, abîmé par la vie et pas les épreuves qu’il avait traversées.

« Personne n’a de pouvoir sur personne, ici. A part lui. » J’ai désigné Nightsprings avec mon pouce.

Je n’avais pas de pouvoir sur Jove. Je n’avais aucune idée de ce qu’il me répondrait, ou même s’il répondrait quelque chose. La seule chose que je voulais, c’était qu’il laisse Yorell, Brooke, même Bambi, tranquilles. Panem n’était pas un endroit où on pouvait dire ce que l’on voulait. Mais dans ce train, ce n’était pas la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
 

IV,1. Voyage dans le train (08)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.