petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 IV,1. Voyage dans le train (09)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



IV,1. Voyage dans le train (09) Vide
MessageSujet: IV,1. Voyage dans le train (09)   IV,1. Voyage dans le train (09) Icon_minitimeSam 31 Mai - 13:51


Les 78th Hunger Games
“ Voyage ”


(c) mockingjaystaff
La Moisson et les adieux sont terminés, il est maintenant temps de rejoindre le train qui mènera les tributs et leur équipe au Capitole pour les festivités et entraînements. Que ce soit pour une heure ou une journée, c'est à ce moment que les liens se tissent, ou non. Veilliez à bien connaître vos mentors, vos tributs pour vous mettre dans les meilleurs conditions possibles.

le voyage dans le train
En même temps que les sujets d'adieux, il vous est possible de créer des sujets dans le train avec votre co-tribut, mentor(s) ou hôtesse. Ce sujet est créé pour ceux qui n'ont pas la possibilité de rp avec d'autres personnes, afin qu'ils puissent donner leurs impressions et autres. Vous pouvez créer d'autres sujets si vous souhaitez développer à deux ou à plusieurs, à moins que vous soyez tous d'accord dans un district pour faire un sujet de groupe. Mais il me semble plus judicieux de conserver ce sujet pour poster des impressions générales, puis créer un autre sujet pour un événement plus ponctuel.

Vous vous doutez bien que tout le monde n'a pas le même temps de voyage puisque les districts sont plus ou moins éloignés du Capitole.
Voici alors les durées estimées : District Un (1h), District Deux (2h), District Trois (1j9h), District Quatre (19h), District Cinq (16h), District Six (9h), District Sept (1j8h), District Huit (1j3h), District Neuf (1j11h), District Dix (1j7h), District Onze (1j6h), District Douze (1j10h).
Vous pourrez aussi mettre en rp la découverte du Capitole à travers les vitres du train.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
Invité



IV,1. Voyage dans le train (09) Vide
MessageSujet: Re: IV,1. Voyage dans le train (09)   IV,1. Voyage dans le train (09) Icon_minitimeJeu 5 Juin - 12:52

« Je préfère visionner le reste de la Moisson dans l’intimité de mon compartiment. Je réfléchis toujours mieux dans le calme et la solitude » et avec une bonne bouteille et quelques pilules magiques « Mais je vous laisse entre de bonnes mains. Enfin je suppose qu’étant sa sœur et étant pour ta part un ami de Virani, il ne se laissera pas aller à utiliser ces grandes paluches contre vous, comme il s’est permis de le faire avec moi » ajoute Iron en coulant un regard fielleux à Elyas. « Reposez-vous bien mes petits mignons. C’est le début du reste de votre vie alors profitez de tout ! »
Là-dessus, il dépose un baiser sur chacune de leurs joues juvéniles, sans se vexer de les sentir se raidir à son contact, et puis, après une dernière tape amicale dans le dos de Nathaël, il disparaît du wagon. Bon débarras.
Il essuie ses lèvres contre la paume de sa main, grimace et accélère son allure pour rejoindre son compartiment, à l’avant du train. Il salue les quelques personnes qu’il croise sur son chemin et mérite son attention, puis s’enferme dans la cabine spacieuse qui lui a été attribuée.
Iron se dirige d’un pas rapide vers la pièce d’eau et se débarrasse en vitesse de ses affaires avant de prendre une douche brûlante pour se décrasser. Quand il a terminé, il recommence, jusqu’à voir sa peau rougir et devenir presque douloureuse. Une fois sec, il s’extirpe de la pièce embuée et va se laisser tomber sur le lit double qu’il occupera pour la nuit, sans avoir repassé le moindre vêtement. Il pousse un lourd soupir et garde les paupières clauses un moment, se repassant mentalement le fil de la journée épuisante qui vient de s’écouler.
Il ne s’en est pas trop mal sorti. Il n’a pas assez brillé pour s’attirer le respect de son père ou de cette garce de Silver (pour ce que ça peut lui foutre), mais il s’est bien débrouillé. Le sort a été en sa faveur… Mais peut-être pas autant qu’il l’escompte. Il va devoir s’assurer de cela en visionnant les autres moissons effectuées dans tout Panem au cours de l’après-midi. N’empêche que piocher le nom de la sœur d’un vainqueur est toujours un événement !
D’ailleurs, il faudra qu’il visionne les images de sa propre Moisson, pour voir ce qui a été diffusé de son altercation avec Elyas… Ce sale chien ne paie rien pour attendre. Iron le fera payer. Voir sa sœur crever n’est pas suffisant, il va falloir qu’il aille plus loin et qu’il venge cet affront personnel de manière elle aussi personnelle…
C’est sur cette délicieuse pensée qu’il finit par s’assoupir.

**

Il se réveille en sursaut une petite demi-heure plus tard, avec l’impression désagréable du devoir non accompli et un début de migraine. Iron grogne, se redresse et laisse échapper un soupir agacé. Le capitolien se dirige à nouveau vers la salle d’eau et s’asperge le visage d’eau fraiche avant de fouiner dans ses effets personnels pour en sortir des comprimés qu’il croque comme des bonbons en revenant dans la pièce principale, sentant à peine les mouvements du train.
Il s’approche de la table qu’il a demandé qu’on lui installe et pioche quelques fruits qu’il avale là avant de se préparer une assiette qu’il ramène sur le lit. Sa bouteille d’alcool sélectionnée, il s’assoit pour de bon contre le dossier de coussins qu’il a installé et se prépare à visionner les images des autres districts. Mais avant, il veut voir sa propre prestation.
Tout a été enregistré pour ses beaux yeux et il n’a qu’à farfouiller dans les dossiers proposés par l’écran pour obtenir ce qu’il désir.
« C’que je peux être beau » ricane-t-il en papillonnant des cils, avalant quelques micro gorgées de son eau de vie. Il grimace au passage brûlant de l’alcool dans sa gorge mais il sait que bientôt, il sera anesthésié de la tête aux pieds.
Il grogne d’agacement lorsqu’il constate que les images de son altercation avec Elyas ont bel et bien été diffusées, mais s’en remet vite. Il obtiendra sa vengeance et puis ce n’est pas plus mal. Ca va faire parler. Voir un hôte se faire malmener en direct par un mentor n’est pas anodin ! Il sera assurément interviewé à ce sujet par tous les magazines et au cours de nombreuses émissions…
« Bien, bien… » sourit-il en mordant dans un fruit bien mur, le jus de la nectarine lui dégoulinant sur le menton. « Passons à la suite ! »

Iron visionne la suite dans l’ordre, en commençant par le district du petit bâtard. Une Moisson sans surprise dans un district de carrières. Une Callie, remplacée par une Jade, volontaire et puis un Aaron Combs qui se fait piquer la vedette par un certain Bloom QuelqueChose, qui file un coup pour arriver sur l’estrade.
« Du déjà vu » lâche le capitolien dans une exclamation dédaigneuse. « Voyons voir comment s’en est sortie ma princesse… »
Seetah apparaît à l’écran, radieuse comme toujours ! Il sourit et avale de longues gorgées de sa boisson, se prélassant dans ses coussins. Peut-être que plus tard, il retournera sur ces images pour se branler jusqu’à la crampe. En attendant… « Swann Carrare ! » chantonne sa meilleure amie de sa voix si atypique et délicieuse. Enfin ça dépend de son humeur…elle sait se rendre insupportable quand elle le souhaite. Mais ce n’est pas le moment de penser à ça, il doit se concentrer un peu. Iron observe donc plus consciencieusement la jeune femme qui s’approche de l’estrade et s’oppose à ce qu’un volontaire prenne sa place. Vient le tour du garçon et l’heureux élu est un poids plume qui sera rapidement supprimé et refuse lui aussi de céder sa place et se déclare volontaire. Geste inutile mais ça fait son petit effet… Il ne tiendra pas longtemps dans l’Arène ce jeune chien fou ! Mais il a une bonne bouille et un air déterminé qui lui attirera certainement des sponsors, il faudra s’en méfier. La caméra dévie quelques instants sur ce bon vieux Clyde et Iron lève sa bouteille en direction du mentor qui a longtemps été son partenaire.
« A la tienne, tête de bite ! » glousse-t-il en passant à l’enregistrement suivant, poussant un cri d’excitation en réalisant que c’est le district de cette chèèère Prudence et de cette bonne vielle Constance. « Faites-moi rêver les filles ! »
Elles sont superbes toutes les deux, mais leur tribut ne peut pas franchement en dire autant… Maya quoi déjà ? Un nom à coucher dehors pour une tribut terne et dénuée du moindre intérêt. Il n’y a plus qu’à espérer que le garçon soit du même acabit. Hors de question que le trois gagne encore cette année ! Iron ricane en voyant sa tronche hirsute apparaître à l’écran. Ce petit lui rappelle un ancien tribut, tombé dans l’Arène il y a deux ans ou…peut-être trois. Peu importe ! Il sourit en s’avançant sur l’estrade et l’hôte lui trouve un air d’abruti. Il ne fera pas l’affaire. Il ne gagnera pas… Iron l’interdit.
District quatre à présent. Le capitolien s’est déjà enfilé plus d’un quart de sa bouteille et a bien entamé sa réserve de fruits secs. « Avril Marloes ! ». la petite avril met du temps à se présenter sur l’estrade, apparemment, elle n’est pas ravie d’être là… Cette pensée arrache un rire discordant à l’hôte du neuf qui porte sa bouteille à ses lèvres, attendant de voir la trogne du co-tribut de la petite mignonne qui vient d’être sélectionnée pour les Jeux. « HM, Thunder, c’est un nom qui a du punch… Ouh ! Par contre, il va falloir revoir ce style mon garçon ! …Quoi que tout compte fait, ne change rien mon petit ! Reste laid je te prie. »
Il passe au district suivant, celui où officie Sage, sa petite Sage qui ne l’est pas du tout, pour son plus grand plaisir. Il l’imagine sans peine grincer des dents en voyant monter une pleurnicharde sur l’estrade pour les rejoindre, elle et Jaime… Mais non, apparemment elle avait l’air ravie et frappait dans ses mains avec excitation. Iron tique et boit un peu de gin pendant que les images continuent de défiler.  « Levi Caulfield » répète-t-il en entendant le nom du tribut, essayant de le mémoriser. Son équipe va se charger de prendre des notes pour lui, il aura tout le loisir de les relire en temps et en heure… Et voilà sa petite Sage qui joue les rebelles et vient couper la parole à l’hôtesse pour un petit discours bien pensé. La garce ! Iron ricane encore, à présent éméché. Il porte un toast en son nom et s’alcoolise encore davantage.
Il s’autorise une pause aux toilettes de son compartiment et puis revient s’installer devant son écran en mordant dans un abricot, alors que Gemma et l’hôtesse du D6 y apparaissent, accompagnées d’Oswald Caufield. Il faudrait qu’il prenne la peine de lui parler un jour à ce type. Il avait une gueule intéressante… Bien plus intéressante que celle de la première tribut moissonnée, vautrée par terre pour une raison qui échappe à Iron. Il repasse les images et secoue la tête avec dépit, pendant qu’un Pacificateur l’aide à se relever pour qu’elle puisse rejoindre l’estrade et… Et Iron recrache la gorgée de gin qu’il vient d’avaler. Cette sale CONNE vient de se VAUTRER ! C’est tordant !  Il se repasse la scène au moins six fois avant de se lasser et de passer à la suite. « Voyons ce que tu vaux, Kylian Madden… Hm… Pas beaucoup mieux ! Cette Moisson est une vaste fumisterie ! » s’exclame le capitolien dans un éclat de rire glacial, avant de retrouver son sérieux et de réaliser ce qu’une telle récolte signifie... « Bordel, cette poufiasse de Chesterfield a peut-être même une chance de gagner ! »
Cette pensée le contrarie beaucoup et il termine sa première bouteille. Avant de passer à la suite, il attrape une bouteille de vodka et s’enfourne quelques crackers dans la bouche qu’il mâche en ronchonnant.
La tribut féminine du sept court vers l’estrade. Iron espère la voir se casser la figure (au point où il en est…) mais elle ne tombe pas la garce. Dix-huit ans, plutôt jolie, et peut-être dangereuse… Son co-tribut sera Isaac Tanner. Lui aussi a l’air bien trop à l’aise au goût d’Iron. Il ne flanche pas, se tient bien droit. Ils sont à surveiller aussi bien l’un que l’autre.
District huit, ladies first ! « Brooke Declean ! ». Une rouquine s’approche, qui lui rappelle un peu Prudence l’an dernier… Elle s’avance maladroitement, certainement sonnée par l’annonce de son nom. Passons à ces messieurs… « Yorell Moon ! ». Moon… ce nom… Ah mais oui ! Moon, bien sûr. Il se met à rire et avale une nouvelle gorgée du liquide clair et sec. Iron grimace et observe le garçon rejoindre ses mentors, Wyoming et cette folle de Silk Preston. Il ne cille pas. Il ne chiale pas, ne tremblote pas, il est calme. Trop calme pour que ça plaise à l’hôte du D9. « Je vais t’avoir à l’œil mon mignon… »
Inutile de visionner à nouveau sa propre Moisson, Iron passe donc au district suivant, le dix (oui, il sait encore compter). Une  Hailee Goodkind, qui a intérêt d’être à la hauteur de son nom de famille, et un certain Racaël Knox au physique atypique qui se permet de sourire tranquillement à la caméra… Les tributs des districts pauvres ont presque l’air plus impressionnants et motivés que les carrières cette année !
Et cette constations ne fait que se confirmer dans le onze. Bon, ok, la gamine, Zeena n’est pas intéressante le moins du monde, même si son petit air innocent risque de faire chavirer le cœur des ménagères. En revanche, son co-tribut confirme son impression en se portant volontaire pour remplacer une pleurnichard lamentable. Un ami au garçonnet ? Possible… Il s’expliquera certainement très vite sur le sujet de toute manière. « Leevy Stonefield… Bien le bonjour… » minaude le capitolien en continuant de siroter sa vodka de ses lèvres déjà bien engourdies par l’alcool.
Dernier district à présent ! Iron fait mine de tambouriner sur son assiette à moitié vide avec ses doigts, un sourire alcoolisé étalé sur sa face. Il lance la vidéo et ne tarde pas à se tordre de rire, applaudissant comme un gosse devant le coup que la première moissonnée assène à une inconnue dans la foule. Elle a raison, c’est le dernier moment pour régler ses comptes ! Comme pour la chute de la petite du six, il se repasse la bande plusieurs fois avant d’en finir avec ces conneries, se faisant le commentaire qu’il faudra ABSOLUMENT qu’il parle à cette Sky Sanders ! Mais quand le second tribut est appelé… Iron manque de se pisser dessus. S’en est trop ! S’en est TROP ! Un putain d’handicapé ! Un putain de mioche estropié qui chiale !
« Arrêtez tout ! ARRÊTEZ TOUT ! Oh bordel ! OH BORDEL ! »
Iron se tord de rire, renverse sa vodka, la rattrape en riant de plus belle. Il n’arrive plus à s’arrêter, il en pleure. Il chiale pendant que l’écran devient noir. C’est à mourir de rire ! Cette Moisson est à CREVER de RIRE !
« Mais que quelqu’un me BUTE ! » hurle-t-il de sa voix éméchée, avant de parvenir à se hisser sur ses jambes. « Il faut fêter ça ! Je dois mourir en musique ! Roh les cons ! Les CONS i'm'tuent ! Non mais les CONS ! » continue de se bidonner Iron en programmant l’appareil de ses gestes rendus gauche par son état avancé d’ébriété.
Quand les premières notes s’élèvent dans le compartiment, le son poussé au maximum de ses capacité, il se met à danser, totalement nu, buvant à intervalle régulier, avant de décider que l’alcool ne lui suffit pas. Il va fouiller dans la réserve de drogue qu’il a emporté et s’injecte quelques gouttes de cocaïne dans les yeux avant de se remettre à se trémousser lamentablement.
Cette Moisson est une putain de blague… Lui-même est un clown pathétique. Il le sait et tout ça lui paraît encore plus désopilant ! Il pense à son père, à la santé de qui il boit.
« Comment tu trouves que j’me débrouille p’pa ? Comment j’men sors dans la putain d’Arène que t’as battie pour moi à ma naissance hein ? Comment j’m’en sors dit ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

IV,1. Voyage dans le train (09)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.