petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 IV,1. la moisson du district douze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 17 Mai - 11:47


La moisson
“ district 12 ”


(c) peacekeepers
« La Moisson approche. La tension dans les districts est à son comble, et chacun fait de son mieux pour paraître détaché. Parmi les plus jeunes, il y a ceux qui sont terrifiés à l'idée d'entendre leur nom appelé, et il y a ceux qui trépignent d'impatience de pouvoir participer à ces Jeux. Les habitants sont invités à rejoindre l'hôtel de ville de leur district. Les préparatifs sont déjà terminés, et l'endroit grouille de Pacificateurs, prêts à intervenir au moindre débordement. D'un côté, les adultes, ceux qui ne sont plus éligibles se rassemblent, anxieux à l'idée de voir leurs enfants partir. De l'autre, il y a les potentiels tributs. Au centre de la grand place, une estrade se tient, prête à accueillir l'hôtesse Alivia June (pnj). Sont déjà présents, le maire Cyrillus Hartwell (pnj), ainsi que les mentors Joaquin Stanfield et Noa Wayne. »

Vous pouvez déjà poster après ce message, des rp courts de préférence. Tous les habitants des districts sont invités à participer. La suite arrivera dans l'après-midi, avec l'annonce des tributs féminins. Soyez patients, et puisse le sort vous être favorable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
Invité



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 17 Mai - 12:50

La moisson...je crois que c'est le pire jour de ma vie. Le jour où par malheur j'ai été appelé. Je regarde les potentiels tributs effrayés. Il y a quelques années seulement j'étais l'un d'entre eux. Tout ce qui c'est passer depuis quelques jours me chamboule totalement. D'abord j’apprends que j'ai été victime d'un lavage de cerveau car j'étais rebelle au district treize mais j’apprends aussi que Gaëlle joue la fausse fiancée pour les caméras et que j'avais une sœur qui est resté au district treize en sécurité. Je suis complètement perdu. Pour moi la vie me semblait simple, j'étais un bon vainqueur qui joué bien son rôle...mais non apparemment. Pourtant je n'ai aucun souvenir de ma vie de rebelle. Je me contente de jeter des regards furtif aux enfants du district 12. Mon mentor n'est pas au courant de tout ce qui s'est passer, elle me croyait mort, comme tout le monde d'ailleurs. Gaëlle leur a fait croire que j'ai fait une dépression après la mort de ma mère et que je suis rester planqués dans ma maison à boire et à ruminer le passé. Ce que je croyais aussi avoir fait avant qu'on m'avoue que j'avais passer mon année dans un district qui est censé être détruit. Voilà pourquoi je suis perdu et que j’espère sincèrement que nos tributs mourront dans l'arène. Il vaut mieux ça pour eux. Je leur conseille de se laisser mourir, si quelqu'un m'avait prévenu je l'aurais fait sans regret. Je jette un coup d’œil à l’hôtesse du douze. S'il y avait une personne que je pourrais tuer ici et maintenant ça serais elle. Et je m'occuperais de bien la torturer avant, qu'elle aie une mort lente et douloureuse...
Je laisse mes idées sadique de côtés et garde mon calme. Je ne sais pas si je dois sourire, froncer des sourcils ou ne rien faire. Je ne suis pas mentor depuis longtemps et je suis absolument nul pour ça, alors je prend exemple sur mon mentor, comme d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 17 Mai - 17:46


Premier tirage
tribut féminin



(c) avalon
« La population du District Douze est enfin rassemblée devant l'hôtel de justice, prête à entendre la Moisson. Et le moment que certains redoutent, et d'autres attendent avec impatience débute. L'hôtesse, Alivia June, apparaît et salue la foule. Après quelques banalités d'usage, il laisse place aux écrans géants présentant avec passion et dévouement le Capitole. Cette ville qui épargne chaque année un tribut pour le couvrir de richesse, cette ville qui a sauvé douze districts d'une révolte. Alors que la projection prend fin, le symbole de Panem apparaît et l'hymne retentit. A peine est-il terminé que l'hôtesse déclame la phrase incontournable du début de la Moisson. “ Joyeux Hunger Games ! Et puisse le sort vous être favorable ! ” Et comme le veut la tradition, c'est le tribut féminin qui est choisi en premier. “ Commençons par les dames! ” L'hôtesse s'approche de la bulle de verre, et sort sa main avec un petit papier où se trouve le nom du tout premier tribut de cette nouvelle édition des jeux.

“ Sky Sanders! ” »


Le tirage au sort a été fait parmi les filles du district. Sky a été tirée au sort et souhaite participer, aucun volontariat n'est donc possible. Postez à la suite tout comme précédemment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
J. Asha Stansfield
DISTRICT 12
△ correspondances : 271
△ points : 0
△ multicomptes : kathleen & silver
△ à Panem depuis le : 16/12/2013
△ humeur : tendue
△ âge du personnage : 34 ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: veuve.
relationships:


IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 17 Mai - 18:16

Debout devant ce miroir qui offre le reflet de cette parfaite inconnue, tu te tiens droite, immobile. L'ombre d'un sourire que tu t'entraînes à garder quelles que soient les circonstances, est dessiné sur tes lèvres. Même si tu n'as aucune envie de l'afficher, tu es bien obligée. Tu fixes Joaquin, et l'image qu'elle dégage est assez troublante. Elle a l'air heureuse. « C'est pour leur bien. », que tu répètes en boucle. Pour Demetria et Ellie. Si le Capitole venait à avoir le moindre soupçon sur tes activités frauduleuses, ça serait leur perte. Et la tienne avec. Très tôt dans la journée, l'équipe du Capitole est arrivée. En fanfares et en sourires. Comme d'habitude, tu les a accueillis avec ce faux enthousiasme qui te sied si bien. Tu as laissé Moïra s'occuper d'eux, le temps de vêtir les deux petites, et de t'occuper de ton cas. Rien de bien compliqué pour la Moisson. Une robe sobre et noire, ainsi qu'une légère touche de maquillage. Une fois de retour en compagnie des autres, tu fais signe à la muette de sortir, qu'elle aille s'habiller. Et le reste de la procédure, elle la connaît. Pendant que tu t'éloignes avec l'équipe en direction de l'hôtel de ville, elle doit amener les petites sur la grand place, où elles assisteront à la Moisson en tant que simples spectatrices. Pour la dernière fois dans le cas de Démétria. Dès l'an prochain, elle devra joindre les rangs et affronter le sort, comme tous les autres enfants.
Noa se trouvait déjà là. Tu lui jettes un regard mauvais, avant de reporter ton attention sur le maire Hartwell. Tu préfères rester éloignée de Wayne. En ton for intérieur, tu sais que si vous venez à parler, tu vas lui passer un nouveau savon, et tu préfères éviter ce genre de drame devant le district. Tu préfères réserver ça pour le trajet jusqu'au Capitole. Histoire de s'occuper un peu. Tu papotes avec Alivia, un grand sourire affiché, tes craintes enfouies dans un coin de ton esprit. Il est presque l'heure.

Quand enfin, vous êtes appelés à monter sur l'estrade, tu y vas de ton plus beau sourire. Il faut avoir l'air convaincante après tout. Du regard, tu cherches tes filles, que tu aperçois sur le côté. Tu les sais à l'abri pour le moment, et c'est un poids en moins. La grande question désormais, est de savoir qui sera la malheureuse qui viendra te rejoindre. Tu te tiens droite, les bras croisés derrière ton dos, et tu fixes Alivia tandis qu'elle fait son speech habituel, avant de se mettre à chercher dans sa maudite boule. “ Sky Sanders! ” chantonne-t-elle en secouant son bout de papier. Un nom que tu ne connais pas. Tant mieux, ça rendra les choses plus simples. Beaucoup plus simples. Tu penses alors à Bates. Il fallait croire que sa prière avait été entendue, et que sa sœur n'irait pas crever aux Jeux. Égoïstement, tu es heureuse pour lui. Sans la moindre pensée pour celle qui sort des rangs et avance vers l'endroit où vous vous trouvez.




Dernière édition par J. Asha Stansfield le Sam 31 Mai - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6667-ash-welcome-to-the-masquerade#198014
Invité



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 17 Mai - 20:10

Allez, pourvu que ce soit vite fini, j'ai d'autres trucs à faire. La fille d'à côté n'arrêtait pas de sangloter dans sa jolie robe jaune délavé et ça commençait un peu à me taper sur les nerfs de l'entendre geindre comme un chiot blessé alors qu'il ne lui était pourtant encore rien arrivé de concret. Oh, oui, pardon, elle s'était fait piquer le doigt pour avoir l'empreinte sanguine... mais c'était la moisson et à la moisson, on n'avait pas 36 solutions en dehors de celle d'attendre en rang que quelque chose se passe. J'observais les deux mentors au fond de la place pendant que le film annuel commençait, puis levais les yeux vers les nuages en profitant de la brise fraîche. Bientôt, ce serait terminé. J'avais hâte... et mes paupières se fermèrent doucement pendant que je visualisais mentalement le vol d'un oiseau qui filait à travers le ciel bleu, histoire de faire passer le temps. « Hey... Sanders... » Quoi ? Je tournais mon regard en direction de la provenance de la voix qui venait de m'interpeller pour me rendre compte qu'il y avait une allée qui s'était ouverte dans la foule juste devant moi. C'était une blague, pas vrai ? Sérieusement... ? Je restais de marbre durant approximativement cinq secondes, puis pivotais la tête à gauche pour fixer d'un air incrédule ma dernière interlocutrice. C'était pas de bol pour elle... fallait pas qu'elle me parle à un moment pareil. J'écarquillais donc les yeux en inspirant profondément, paniquée, puis lui collais un rapide coup de poing en plein dans le nez, ceci avant de m'avancer comme si de rien n'était au travers des autres jeunes, de mon pas carré. Au moins, j'avais pu décompresser un peu avant de faire face aux caméras... et il ne restait plus qu'à garder un air neutre jusqu'à ce que les portes de l’hôtel de ville se referment derrière moi. C'était donc comme ça que ça allait se passer. J'allais bel et bien n'être personne du début à la fin. Mes doigts se resserrèrent sur le pendentif de mon collier que je tenais exceptionnellement au poignet pour plus de discrétion, puis j'attendis, immobile, tout en fixant l'horizon d'un air presque méchant envers le public. No name, no origins, no one to cry. J'aurais tellement voulu avoir les réponses à mes questions avant de décéder, pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 17 Mai - 20:54

J’ignore pourquoi je stresse autant...ma génération est passé. Les personnes qui me sont proche, avec qui j'ai partagé des moments forts ont tous plus l'âge de participer à la moisson. Il y a quatre ans, je faisais des crises d'angoisse juste en pensant à la moisson et me voilà à penser simplement au faite que j'allais retrouver les autres vainqueurs. Mais je sais que cette année, tout seras différents. J'ai plus peur pour moi que pour les petits tributs et je me sens complètement égoïste. Je suis devenu un vrai vainqueur. ça y'est.
La chose qui m'effraie le plus est de faire une crise et qu'on voit mon vrai problème. Je suis schizophrène avec un garçon au idéologie rebelle et ce garçon j’ignore qui le connaissait, même moi je ne le connais pas. Tywin? Mon meilleur ami? Ce rappelle-t-il de moi ainsi? Est-il vraiment mon meilleur ami ou là aussi mes souvenirs ne sont que des mensonges qui me vaudront être humiliés? J'ai peur, peur de la suite, de me retrouver entre des gens que je suis censé connaitre qui ne me rappelle rien. Je suis tellement occupé par moi que je ne fait même pas gaffe au nom de la gagnante. Je regarde autour de moi un peu perdu. Un bon vainqueur ne montre jamais ses véritables sentiments.
Je me reprend et me contente de reprendre un sourire ravit, comme avant. J'essaie de voir qui est "l'heureuse élue". Elle a l'air aussi dans la lune que moi, je souris pour de vraie cette fois. Elle me rappelle ma moisson. j'avais eu exactement la même réaction. On m'avait pris pour un garçon dans la lune et au final j'avais gagner. Elle éclate son poing contre le nez d'une jeune fille. Je garde mon sourire en me retenant de rire. Elle, elle a du potentiel. Je sais que c'est me faire de faux espoirs mais je pense qu'elle peut gagner...ou du moins participer vraiment. La jeune fille n'hésiteras pas à se battre. Mais je ne retiens pas son nom.
Bravo Noa, tu es un si bon mentor que tu ne connais même pas le nom de tes tributs.
Oui c'est sure la petite est mal barré. Elle avance, sans expression et monte sur l'estrade sans un mot. Fais un sourire ma jolie si tu veux pas te faire bouffer par les sponsors
Je pense que cette fille serait exactement le genre de personne avec qui je m’allierais dans l'arène et je pense que ça exaspérerait Joaquin , de toute façon je suis bon qu'à ça. Elle regarde droit devant elle et ne se laisse pas atteindre. Je regarde dans le public. Personne pour se porter volontaire, je présume pas de famille ou du moins pas de sœur. Je ne l'avais jamais vraiment aperçu dans le district ou du moins je ne la connais pas de vue. Une solitaire à mon avis. Après tout j'ai le temps pour la connaitre, enfin..le temps d'un voyage en train.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeLun 19 Mai - 21:20

    Je n'arrivais pas à boutonner ma chemise seul. J, l'un de mes grands frères, m'aida. C'était bizarre. Il n'y avait qu'en période de la Moisson que toute ma famille était sur le qui-vive. Que toute ma famille prenait soin de moi. Maman disait souvent que toute l'année, j'étais celui qui faisait vivre la famille, du coup, le jour de la Moisson, c'était à eux de prendre soin de moi. Mon frère m'ébouriffa les cheveux, riant un peu, se moquant de leurs longueur. C'est vrai qu'ils commençaient à être longs, ils me tombaient devant les yeux. Je soufflais un peu pour les remettre en place. Son sourire se dissipa vite : il savait que si je venais à être pris, je ne pourrais plus subvenir à leurs besoins. Il me câlina la joue d'un revers de main. Personnellement, j'aimais la Moisson uniquement pour les petites attentions qu'avait ma famille. C'était à mon tour de lui sourire, de le rassurer :

    «  - Papa dit toujours que ce serait cruel de prendre un éclopé dans l'arène. ».

    J acquiesça. Il ne pouvait faire que ça.

    Maman était autorisée à rester à la maison et depuis aussi loin que je me souvienne, ça a toujours été papa qui nous a emmené sur la grand place. D, un autre de mes frères, me tenait la main jusqu'à finalement la lâcher pour que je puisse m'enregistrer et prendre place dans la file. J'étais partagé. J'avais peur mais en même temps, je m'étais tellement persuadé que les garçons comme moi ne partaient pas aux Jeux... Je souriais à ma famille et les saluais brièvement, histoire de les rassurer une ultime fois puis je me fondis dans la masse.

    Le souffle court, j'entendis l'hôtesse crier le premier nom. C'était toujours les filles en premières. Si j'étais une fille, j'aurais pleuré. De joie. Que mon nom ne sorte pas. Par contre, le nom de la fille qui était sorti... Je ne la connaissais que de vue et je sursautais lorsqu'elle donna un énorme coup de poing à la fille à côté d'elle. Les yeux ronds, je l'observais gravir les marches de l'estrade et rejoindre mentors et hôtes. Je clignais des yeux, me demandant si le garçon moissonné ferait la même chose qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Robin D. Bates
DISTRICT 12
△ correspondances : 139
△ points : 2
△ multicomptes : Adonis Nightsprings et Félix J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 02/01/2014
△ humeur : En colère.
△ âge du personnage : 37 ans
△ occupation : Travail dans la manutention.



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeMar 20 Mai - 0:26

    Il n'avait pas envie de se lever. Pas pour ça. Il fixait le plafond de sa chambre. Et si sa sœur était moissonnée ? Il eut une violente migraine qui le força à fermer les yeux puis il enfouit son visage dans le creux de ses mains. Après Tuomas, voir quelqu'un de sa famille partir à nouveau aux Jeux, il ne le supporterait pas. Cette sensation horrible, celle de l'impuissance totale. Mais il y avait eu cette conversation, cette conversation qui semblait si loin, avec Stansfield. Une sorte de promesse. Quelque chose qui l'avait un peu rassuré. Un peu. C'était si égoïste que ça, de préférer voir sa sœur mourir rapidement, avant même de la voir poser un pied dans l'arène plutôt qu'elle essaye de se battre et débattre contre tous ces carrières ? Il ne préférait pas y penser. Sa sœur avait encore toutes ses chances. C'était sa dernière année. Il croisait les doigts. Il priait pour que le sort lui soit réellement favorable cette fois.

    Étrangement, il pensait aussi à l'aînée de Stansfield. La petite avait une année de sursis encore. S'ensuivrait ensuite des années d'angoisse. Jusqu'à ce que cela prenne fin. D'une manière ou d'une autre. Il se sentait mal. Pour Stansfield. Pour sa famille à elle, comme à la sienne. Il y avait à nouveau cette perte de contrôle. Il fut forcé de s'extirper de ses draps, il devait vomir ce qu'il avait sur le cœur.

    La journée serait longue. Comme tout le monde, il devait se diriger vers la grand place, même si la Moisson ne le concernait plus. Dans la foule, il aperçut les traits de sa mère, plus tirée qu'à l'habitude, le visage fermé de son père et le regard noir de son cadet. Sa sœur avait déjà emprunté l'autre voie ; celle de l'abattoir. Ses yeux le cherchaient, il le savait. Il leva une main et elle le vit enfin. Un bref sourire. Un « bonne chance » du bout des lèvres, même s'il n'était que mimait... C'était leur rituel. Une chose qu'il n'avait pas partagé avec son cadet.

    C'était le plus dur. Attendre que le prénom de la fille tribut sorte. Robin jeta un coup d’œil vers sa sœur qui, les mains jointes, devait plus prier pour ses amies que pour elle-même. Le souffle court, il observa alors Asha Stansfield. L'avait-elle vu ?

    «  - Sky Sanders ! ».


    Sky Sanders. Le nom tambourinait contre ses tempes, ses lèvres s'ouvrirent et il prit une énorme inspiration. Il tremblait de tout son corps et se tourna vivement en direction de la ligne des filles. Sa sœur avait été épargnée. C'était terminé. Sa toute petite sœur pleurait, à la fois de joie mais de tristesse pour celle qui partirait. Il le savait. Ils se regardèrent longuement et se murmurèrent l'un à l'autre un «  je t'aime ».


IV,1. la moisson du district douze Tumblr_nxb3myg8VH1qit1g9o4_400  IV,1. la moisson du district douze Tumblr_nxb3myg8VH1qit1g9o5_400
The kids of tomorrow don't need today
when they live in the sins of yesterday
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 24 Mai - 17:48


Second tirage
tribut masculin



(c) avalon
« Sky Sanders s'avance vers l'estrade. A son grand malheur, aucune jeune fille n'a le courage de prendre sa place pour lui sauver la vie. Cependant l'hôtesse accueille avec un grand sourire la nouvelle tribut et se retourne en direction de la foule. “ Mesdames et messieurs, voici notre tribut féminine représentant le district douze pour les 78th Hunger Games, Sky Sanders. ” L'impatience se fait sentir dans les rangs, les personnes présentes souhaitant connaître l’identité du co-tribut de la jeune femme. “ Passons à ces messieurs! ” L'hôtesse se dirige cette fois-ci vers la bulle de verre contenant les papiers des jeunes hommes. Après quelques secondes, elle sort un petit papier, qu'elle déplie précieusement.

“ Callum Chilton! ” »


Aucun volontaire n'est possible puisque Callum est le seul du district douze. Postez à la suite tout comme précédemment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
Invité



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 24 Mai - 17:56



La moisson
“ district 12 ”


(c) emmawatsonupdates

Noa est déjà parti. Je me prépare lentement, mon dos me tire encore. Mais il faut que je sorte, je n'en peux plus moi de rester enfermée dans une maison tout le temps. Je peux remarcher avec une canne et je compte bien dire au revoir à Noa avant qu'il ne s'échappe.. Nous ne sommes pas en meilleur terme et je ne sais pas dans combien de temps je le reverrais. C'est cruel, mais tout dépend si c'est tribut sont forts ou pas.. En tout cas j'aimerais qu'il reste parce que j'ai peur pour lui, il a subi un lavage de cerveau et j'ai peur que l'on s'en prenne à nouveau à lui.. Je me méfie tellement. Je ne veux pas qu'il lui arrive quoique se soit. Je finis de m'habiller. Un simple jean et une large chemise sous laquelle j'ai un débardeur, je tente de mettre des vêtements qui ne me collent pas des masses. Je laisse mes cheveux onduler sur mes épaules et je m'aide d'une canne que Noa m'a fait pour m'aider à avancer sans trop avoir mal. Je prend le chemin de la grand place. Je n'ai plus de stresse à avoir. Ma famille et celle de Noa ne risque logiquement rien. Je m'avance dans la foule, je sens le regard des gens sur moi. Je ne veux pas être une bête de foire, je ne sais même pas comment je vais m'en sortir sans Noa. Je me place sur le coté, un peu à l'écart de la foule, je regarde mon "fiancé" et je souris légèrement.. en apparence il reste le même.. et pourtant. Tout commence, la fille est tirée au sort. Je ne connais pas tellement son nom. elle ne me dit rien.  Je souffle.. c'est toujours plaisant d'entendre des noms qu'on ne connait pas. Mais c'est aussi horrible d'en venir là. J'attend le tirage du dernier tribut. Après quoi je me ferais une place pour voir Noa. J'espère qu'il voudra me parler, j'ai l'impression qu'il m'évite un peu mine de rien et c'est très difficile de ne plus pouvoir être dans ses bras, de ne plus l'avoir lui.. seulement lui. Au 12 rares sont les gens qui applaudissent un tribut.. on sait qu'il a tellement peu de chance de revenir, c'est loin d'être un honneur.. on est des victimes. Le nom du tribut masculin se fait entendre aussi.. inconnu à nouveau. Je n'ai pas l'intention d'applaudir, mais je m'avance devant la foule. Et en fixant Noa je place mes trois doigts du milieu de ma main gauche, les deux autres pliés et je les embrasse avant de lever la main vers le ciel. Notre ciel d'adieu, de respect. C'est ce que j'avais fait pour Noah.. je n'ai pas vécu de moisson depuis la sienne.. nous avons eu les deux autres au 13.





Dernière édition par E. Gaëlle Edreen le Dim 25 Mai - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 24 Mai - 22:29

    Même si j'en avais envie, je ne pouvais pas donner de coup de poing. Quand je suis né, j'étais droitier. J'ai plus mon bras droit. Avec le temps, j'ai su y faire avec mon bras gauche. Il faut bien. J'ai appris à devenir un demi-gaucher. Mais ça n'a jamais réellement suffit. Ça ne suffit pas aujourd'hui. J'eus un haut le cœur en entendant mon prénom. Je n'en revenais pas. Ce n'était pas possible. Ce ne pouvait être moi. Mes yeux s'écarquillèrent et je tournais automatiquement la tête vers ma famille qui m'attendait au loin. Je voyais leur visage se décomposer. Je pense que le mien n'était pas loin de ressembler au leur. J'étais foutu. Pour de vrai, cette fois. J'allais mourir là-bas. Personne ne prendrais plus soin de ma famille. Ils allaient mourir aussi. Sauf s'ils finissaient par manger maman. Sauf si mon père ou l'un de mes frères se sacrifiaient à son tour. J'étais foutu. Ma famille était foutu. Tout était terminé. Je déglutis, les yeux brillants. Je n'avais pas le droit de pleurer devant les caméras, ce n'était pas très esthétique et je risquais de perdre des points pour plus tard. Pourtant, quand les garçons commencèrent à s'écarter pour me faire de la place, je ne pus empêcher un hoquet, et finalement, je me mis à éclater en sanglots. Je n'ai jamais dit que j'étais fort... Je n'ai jamais dit que je réussirais. Je crois que dans le fond, j'étais plus désolé pour ma famille que je ne l'étais pour moi-même. Je me frottais les yeux d'une main, essayant de chasser les larmes, le cœur au bord des lèvres. Je marchais d'un pas lent, tremblant, crevant d'envie de mourir sur le champ pour m'éviter une mort horrible là-bas. Là-bas, dans l'arène. Je grimpais les marches, une à une et observais la foule silencieuse. Je n'aimais pas avoir tous ces yeux posés sur moi. Je me mis à pleurer de plus belle, baissant la tête, à moitié recroquevillé sur mon petit corps. J'étais foutu.
Revenir en haut Aller en bas
Caesar Flickerman
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 31 Mai - 13:33


fin de la moisson



(c) avalon
« Après le tirage au sort de la jeune Sky Sanders, Callum Chilton est appelé comme tribut masculin. Il rejoint donc l'estrade où se trouvent déjà l'hôtesse et Sky. “ Voici les tributs du district Douze : Sky Sanders et Callum Chilton. ”
L'hôtesse clôture la moisson par le fameux “ Puisse le sort vous être favorable! ” , et entraîne les deux tout nouveaux tributs dans l'enceinte de l'hôtel de justice où ils pourront recevoir des visites de leurs proches avant de quitter peut-être définitivement leur district d'origine. »


La suite des évènements arrivent très bientôt avec les adieux aux proches et le voyage dans le train. Rendez-vous ici pour plus d'informations. Il vous reste quelques jours pour poster à la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
J. Asha Stansfield
DISTRICT 12
△ correspondances : 271
△ points : 0
△ multicomptes : kathleen & silver
△ à Panem depuis le : 16/12/2013
△ humeur : tendue
△ âge du personnage : 34 ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: veuve.
relationships:


IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeSam 31 Mai - 15:26

Tu lâches un soupir d'agacement quand tu vois l'attitude de ta tribut. A peine tirée au sort, que déjà, elle se fait remarquer en mettant un coup de poing en plein dans le nez d'un de ses camarades. Des yeux, tu suis les Pacificateurs qui se tiennent prêts à intervenir. Et finalement, il n'y en a pas besoin. Elle arrive bien docilement sur l'estrade. Ton regard se porte alors sur l'assemblée devant vous. Pas de cris. Personne en train de trépigner, de hurler, de se débattre. Que ce soit chez les autres enfants, ou chez les adultes. C'est pourtant quelque chose d'habituel. Un proche de la victime qui se met à pleurer, dans l'espoir qu'une âme généreuse ne se porte volontaire. Mais ça n'arrivait jamais. Pas ici. Les jeunes étaient bien trop contents d'échapper une année de plus à la Moisson, et de laisser un de leur camarade mourir à leur place. Intérieurement, tu te sentais quelque peu soulagée. Cette gamine, n'allait visiblement manquer à personne. Une bien maigre consolation pour le triste sort qui l'attendait. L'hôtesse entame de nouveau son petit manège, cette fois pour choisir un garçon. Callum Chilton. Encore un nom qui ne te parle pas. « Tant mieux. » te répètes-tu. Les voir disparaître dans l'arène n'en sera que plus simple pour toi. Plus facile de faire semblant d'être juste déçue, et non attristée par le sort de ces enfants. Et pourtant, quand tu le vois s'approcher, c'est avec beaucoup de peine que tu gardes ton air stoïque, et avec d'autant plus de difficulté que tu lui adresses un léger sourire quand il se place non loin de toi. Un bras. Il n'a qu'un bras. Et il pleure. Et merde. Encore un qui n'allait pas aller très loin dans l'arène. Encore que, le garçon avait un grand potentiel sympathie. Son jeune âge et son handicap suffiraient à émouvoir le Capitole. A toi de jouer pour qu'il se comporte comme ils aiment. Personne pour se porter volontaire à sa place. C'était terminé. “ Puisse le sort vous être favorable! ” Les Pacificateurs escortent les deux tributs à l'intérieur de l'hôtel de ville, tandis que tu tournes les talons pour directement te rendre dans le train. Inutile de s'attarder plus que de raison.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6667-ash-welcome-to-the-masquerade#198014
Invité



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitimeLun 2 Juin - 23:41


Je suis toute excitée et comme une petite souris, j’aurais pu trottiner partout tant mon excitation est tangible. Pour la première fois de ma vie, j’ai mis les pieds dans un district, mais ce n’est pas cela qui m’enchante à vrai dire. Le district 12 n’est pas le plus fameux, il est petit et semble crasseux. Je suis loin du luxe habituel du capitole, mais je ferais avec. Non, pour la première fois, je suis hôtesse. Et peut-être même ne resterai-je pas bien longtemps dans ce district. On ne m’y a mis uniquement parce que je suis l’une des plus jeune et uniquement pour cette raison. Toutefois, mon père est une personne influente et je pourrais aller dans un meilleur district l’année prochaine. Enfin, je verrais bien.

Souriante, comme toujours, parfaite, je suis l’objet de toutes les attentions peut-être. J’ai le grand honneur de présenter les chanceux de cette année car il ne fait aucun doute qu’il me semble qu’il s’agit là d’une chance de pouvoir sortir de cette condition de misère. Néanmoins, il faut en payer le prix. La mort pour certain. Je commence alors par la bulle des femmes et j’en tire le nom de Sky Sanders. Je n’oublierais probablement jamais ce nom. C’est le premier que je désigne, pour la première fois. Cela me fait d’autant plus sourire. Aujourd’hui est un grand jour, aussi bien pour cette jeune fille que pour moi. Très étrangement, la jeune femme envoie son poing dans le nez d’une camarade. Je ne comprends la réaction de la jeune fille, mais m’abstiens de tout commentaire. Puis, sans un mot, la jeune fille se place sur l'estrade. Je hausse un sourcil, « glacé » par son comportement. Elle ne sourit pas. Mais je n’ai pas le temps de penser à autre chose qu’il faut déjà désigner le nom du tribut mâle.

Toujours aussi parfaitement souriante, je désigne alors, en piochant un nom, le nom de Callum Chilton. C’est un jeune garçon, il ne doit pas avoir plus de quinze ans, qui s’approche de l’estrade et je suis étonnée de ne voir qu’il n’a qu’un seule bras. Mais je n’ai pas le temps de « m’apitoyer » sur son sort. Il a été choisi et il se devra de profiter de la situation. Puis la cérémonie s’achève, déjà, bien trop tôt à mon goût, et j’amène les tributs à l’intérieur de l’hôtel de justice, puis je patiente, le temps des « au revoir ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



IV,1. la moisson du district douze Vide
MessageSujet: Re: IV,1. la moisson du district douze   IV,1. la moisson du district douze Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

IV,1. la moisson du district douze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.