petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeMer 12 Fév - 15:57


maïwenn s. hightower
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞
J'ai grandis dans une famille riche et plutôt proche du gouvernement, je n’ai donc absolument rien à reprocher au système en place, si ce n’est qu’il ne nous propose pas beaucoup de divertissements en dehors des Jeux de la Faim. Je trouve qu’en tant que jeune femme de 22 ans belle comme le jour et l’une des inhabitant of the districts les plus merveilleuses, je mérite plus qu’une simple « compétition » pour me changer les idées. La souffrance de ceux qui subissent ces jeux ne me préoccupe pas le moins du monde, tant que tout va bien chez moi le reste ne m’intéresse pas. De plus personne que je connaisse n’a déjà été tiré au sort, y compris moi-même, mais c’est normal. Qui aurait le culot d’envoyer une fille de maire au milieu de tous ces cannibales ? Personne.

Mon père se nomme Ioseph Hightower, c’est le maire du District 3, mais ça tout le monde le sait déjà. Ma mère elle personne n’y prête attention, elle est morte quand j’étais encore enfant. Elle me manque parfois, mais mon père fait tout pour compenser ce manque. Il m’a toujours offert tout ce que je désirais, et ça ne s’arrêtera jamais. Du moins j’espère, parce que je ne sais pas faire grand-chose de mes deux mains, on ne peut pas dire que j’ai été une élève modèle… Des études ne m’auraient de toute façon rien apportées de plus que ce que mon père ne possède déjà : la fortune, la reconnaissance et le pouvoir. J’ai cependant dû, comme tout le monde, aller en cours pendant une petite période. Je ne m’en plain pas vraiment avec le recul, ça m’a permis d’observer le comportement des autres en ma présence. Dès que je parlais à quelqu’un je pouvais voir l’admiration dans leurs yeux. Ils voulaient tous me ressembler, et je les comprends,  je suis formidable. Personne ne m’a jamais résisté, et quiconque essaierait le regretterait sûrement, je ne sais peut être pas me battre mais je suis passée maîtresse dans l’art de la manipulation. Toute personne me résistant se retrouverait donc bien vite isolée de ses anciennes fréquentations, et cela avant même de pouvoir comprendre ce qui lui arrivait. En ce qui me concerne je donne l'impression de ne pas connaître la solitude, mais cela est faut. Tout ceci n'est qu'une façade que j'ai construite pour ne pas avoir à faire face au vrai problème : j'ai terriblement peur de me retrouver seule. C'est la raison pour laquelle je m'entoure du plus de personnes possibles, quitte à ce qu'elles soient totalement stupides et dépourvues d’intérêt. Je ne me souviens pas avoir déjà connu quelqu'un qui m'avait poussé à m'ouvrir, ce que je refuserai de faire, la confiance est quelque chose que je n'accorde pas facilement, loin de là.

about games and relative.

Je ne pense pas vraiment à ce genre de chose, mais puisque vous y tenez. Je mourrai sûrement entourée de personnes aimantes et qui me mérite, elles devront absolument s’être battues sans relâche pour avoir la chance d’être à mes côtés. Il va de soit que mon mari devra obligatoirement faire parti d’une des familles les plus riches du district 3, puisque je ne peux malheureusement pas épouser quelqu’un d’un autre district. Il est hors de question de me lier à un rebelle, ou pire, un pauvre ! Non mais vous imaginez l’horreur, moi, Maïwenn Hightower, mariée à un moins que rien, une pourriture à peine digne de vivre, je préférerai sûrement mourir. Bref, je mourrai donc belle, c’est évident, riche, et aurai une emprise sur tous ceux que j’ai connu même après ma mort, n’est-ce pas magnifique ?



Et bien comment vous dire… Personne en fait. Je vous promets que j’ai essayé pourtant, j’ai réfléchi à tous ceux celles que j’ai rencontré depuis ma naissance, et aucun d’entre eux ne me viens à l’esprit, il n’y a que moi. Ca peut sûrement paraître étrange, mais je trouve ça bien trop effrayant de se laisser aller à aimer quelqu’un jusqu’à être prêt à donner sa vie pour lui. Peut-être que ce n’est pas si désagréable quand on sait aimer, mais je ne pourrai jamais faire quelque chose comme ça, c’est bien trop… généreux.



Mon père et sa position au sein du gouvernement est sûrement l’une des choses qui me soit le plus utile dans la vie. Croyez moi quand je vois tous ces gens crever de faim dans les rues – non pas que je me rende très souvent dans ce genre de quartiers – je remercie ma mère d’avoir eu la présence d’esprit d’épouser cet homme. Non seulement j’ai accès à une qualité de vie non négligeable, mais en plus je n’ai jamais eu à craindre la Moisson. Je ne vois pas pourquoi une fille de maire serait envoyée dans l’arène de toute façon, et puis mon père aurait toute de suite empêché cette absurdité.



C’est supportable, mais je mérite franchement mieux, je serai beaucoup plus dans mon élément dans le district Un, ou mieux encore, au Capitole, tout à l’air mieux là bas. Je sais que si je pouvais y vivre ma vie serait beaucoup mieux. Je serai tout d’abord débarrassée de tout les mecs me tournants autour et qui ne m’intéressent pas et je pourrais me concentrer sur ceux qui en valent vraiment la peine. Mais ceci n’étant pas possible je me contente du District 3 en essayant de rendre mon existence supportable, et ce n’est franchement pas évident.



J’aime bien passer du temps en leur compagnie lorsqu’ils viennent du District Un, voire du Deux. Ceux-ci sont souvent intéressants et leur présence ne me déplait pas du tout. J’ai plus d’une fois charmé l’un d’entre eux, ils me changent de ces idiots du District 3 et me permettent de me divertir un peu plus. Mais lorsque ce sont des tributs des districts les plus défavorisés qui l’emportent (ce qui arrive heureusement très rarement) le repas de la tournée des vainqueurs devient une véritable corvée et je n’attends qu’une seule chose : que ça se termine.



JE VIENS D'UN MILIEU favorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE est quelque chose dont je ne me suis jamais préoccupée. DU COUP, MON NOM A aucune CHANCES/RISQUES D'ÊTRE TIRE AU SORT. JE NE travaille pas ET POUR TOUT VOUS DIRE, CA me conviens tout à fait. JE SUIS DANS LE 3ÈME DISTRICT. AYANT 22 ans JE ne peux plus PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET j'attends la prochaine moisson avec impatience. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.

reality is here.

Bijour, ici Emma, 15 ans :kathleen: j'étais anciennement inscrite avec le même personnage et je reviens vous casser les pieds becoz g vou m  maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 375413736 j'aime toujours autant hunger games, que ce soit la saga ou les films (j'attend d'ailleurs que catching fire sorte en dvd pour pouvoir apprendre les répliques par cœur maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 2383609799 Arrow)

j'ai reprit une partie de mon ancienne fiche, si jamais ça pause problème ça ne me dérange pas de la refaire entièrement  maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 2124793060 

FEATURING shay mitchell © COPYRIGHT frostingpeetaswounds.tumblr




Dernière édition par Maïwenn S. Hightower le Mer 19 Fév - 21:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeMer 12 Fév - 15:57

tell us your story.


chapter one
❝ mama told me not to waist my life ❞

Maïwenn avait grandi dans une des plus riches familles du D3, elle avait toujours obtenu ce qu’elle voulait et n’avait jamais eu l’intention de partager cette richesse avec qui que ce soit. Même enfant il fallait en arriver aux menaces pour que la petite daigne prêter un jouet. Bah quoi ? C’était des poupées hors de prix, elle n’allait quand même pas laisser de petites sottes mettre leurs sales pattes dessus. Pendant de nombreuses années elle profita des richesses de ses parents, sans se soucier de l’image qu’elle pouvait donner aux autres enfants. A seulement 12 ans on la voyait déjà comme une petite peste, ce qui n’empêchait pas les gens de vouloir la fréquenter, bien au contraire. Son père venait tout juste d’arriver à la tête du district, et être amie avec la fille du maire garantissait de nombreux avantages, ou du moins c’est ce dont ils étaient tous persuadés. Ils étaient tellement bêtes. Personne ne s’était encore rendu compte que la supporter ne leur apporterait jamais rien, si ce n’est sa compagnie, or il fallait bien dire qu’elle n’était pas une des personnes les plus appréciables. Aujourd’hui c’était son anniversaire, et toutes personnes importantes étaient présentes pour célébrer ce grand évènement, c’était bien avant le début des révoltes, alors que les rebelles se taisaient encore, pour le bonheur de tous. Quatre ans plus tôt, sa mère mourrait d’une maladie que personne n’avait été foutu de nommer, laissant Maïwenn seule avec son père. Elle faisait comme si cette perte ne l’affectait pas plus que ça devant tout le monde, et pleurait à chaude larmes devant son père, afin d’obtenir sa compassion, et tous les cadeaux qui allaient avec. Le pauvre homme semblait convaincu que des boucles d’oreilles hors de prix et des robes régleraient le problème, ce qu’il pouvait être aveugle lui aussi. Pendant qu’il s’évertuait à trouver des solutions à des soucis imaginaires, sa fille acquerrait un talent sans précédent dans l’art de la manipulation. C’est d’ailleurs comme ça qu’elle l’avait convaincu d’organiser une fête gigantesque pour son anniversaire. Et alors qu’ils se gaveraient pour ensuite jeter tous les restes, le district mourrait de faim. Mais c’était loin d’être le problème des Hightower, ou de quiconque présent à cette fête, tant que tout allait bien dans leur petit monde et que leur gazon était bien vert, rien d’autre ne les intéressaient. Ils savaient très bien faire la fête tout en sachant qu’à seulement quelques pâtés de maison, des familles entières devaient se nourrir plusieurs mois avec ce qu’eux venaient de consommer en quelques heures. Ces gens ne se préoccupaient que de leurs propres intérêts, des apparences et de l’image qu’ils donnaient, et la jeune fille était comme eux.

Cependant il y avait quelque chose qui la différenciait de toutes les personnes assises autour de cette longue table de victuailles, tous se sentaient à leur aise ici, appréciés, et voulus. Or Maïwenn elle se sentait terriblement seule, et c'était quelque chose qu'elle ne tolérerait pas. Pas aujourd’hui, alors qu'elle fêtait un événement très important pour elle. Mais ce n'était pas la première fois qu'elle ressentait ça, et elle essayait de l'oublier deux manières. Soit elle tentait de se faire apprécier des personnes lui paraissant les plus intéressantes  (enfin surtout celles qui lui donneraient de grands avantages), soit elle les écrasait. Telle la vermine qu'ils étaient elle se battait bec et ongles pour les faire se sentir inutiles, pitoyables et leur faire comprendre qu'ils la faisaient extrêmement chier. Ça marchait généralement très bien et il ne fallait pas beaucoup de temps avant qu'ils ne viennent ramper à ses pieds, lui implorant son pardon pour une raison qu'ils ignoraient totalement. La petite fille les regardait alors avec un grand sourire aux lèvres et leur intimait de faire quelque chose qui mériterait qu'elle les pardonne. Ça marchait à tous les coups, et en plus de ne plus se sentir seule, elle y gagnait toujours quelque chose.




chapter two
❝ it's all the same to me ❞

14 juin 2310, date du 75éme défilé de l'histoire des Hunger Games. Maïwenn, âgée de 19 ans, était confortablement assise sur l'un des canapés de l'immense villa du meure. La jeune femme aux préoccupations totalement irréalistes attendait ce jour depuis la fin de la dernière édition. Elle ne voyait d'ailleurs les Jeux que comme un simple divertissement , ne semblant pas réellement comprendre les enjeux politiques d'une telle émission télévisée. Les morts ? Eux non plus ne lui paraissaient pas vraiment réels. Car si elle pleurait celles de ses tributs favoris, les autres ne l'importaient pas vraiment. Lorsqu'elle y pensait ils lui apparaissaient d'ailleurs comme une sorte de sous race dont la vie avait autant d'importance que celle d'un cafard. C'est ce qu'ils étaient d'ailleurs, ni plus ni moins que des insectes répugnants. Eux, et tous les habitants des districts périphériques. Des cafards qui pullulaient en secret et mettaient sur pieds des combines censées améliorer les conditions de vie de chaque habitant de Panem. Tu parles. Tout ce qu'ils allaient réussir à faire c'est faire exécuter les trois quart de la population. Elle ne voyait d'ailleurs pas très bien pourquoi ils tenaient tant à faire de grands changements, augmenter les portions des tesseraes serait pourtant amplement suffisant, pas besoin de réformer le pays entier. De toute façon ce n'était pas à elle de prendre ce genre de décisions mais aux gens comme sont père, eux seuls sauraient rétablir l'ordre. Et peut importe les méthodes employées. D'autres contestations de la sorte avaient sûrement déjà eu lieu, elles seraient une fois de plus réprimées, et dans le sang évidemment. Puisqu'il semblait que la seule façon de leur faire entendre raison était de les exterminer et bien soit. Elle espérait juste qu'ils épargneraient le plus de garçons du Un, ce serait tellement du gâchis de les tuer aussi jeunes.

La jeune femme n'aimant pas vraiment réfléchir à des choses aussi futiles que la politique elle se reconcentra sur son écran, faisant des suppositions sur les tenues que porteraient les tributs. Cette étape des Jeux étaient souvent sous-estimée, or elle était cruciale. C'était à ce moment là qu'elle décidait si oui ou non les Carrières mériteraient son attention oui si au contraire, cette édition se déroulerait sans un grand intérêt. Ça avait toujours été comme ça, depuis toute petite Maïwenn ne s'était jamais intéressée à un Carrière autant qu'aux autres tributs. Il y avait eu quelques exceptions bien sûr, mais en règle générale les tributs du Un, Deux et Quatre restaient les plus forts, les plus charismatiques, et surtout les plus intrigants. Elle était ravie lorsque l'un d'entre eux gagnait car cela voulait dire qu'elle aurait la chance de pouvoir passer une soirée en sa compagnie, lors de la tournée du vainqueur où il serait obligé de partager un repas avec le maire de chaque district. Sa vie avait beau l'ennuyer, c'était tout de même un bel avantage. La belle brune profitait généralement de la soirée pour tester de nouvelles techniques d'approches, partant du principe que si elle arrivait à séduire un parfait inconnu en seulement quelques heures ses stratagèmes pourraient lui octroyer n'importe qu'elle homme. L'emblème de Panem apparu enfin à l'écran et l'impatience de la jeune femme redoubla. Elle profita de chaque petite seconde du défilé et alla ensuite tranquillement se coucher, ayant beaucoup apprécié le passage des tributs du Un, évidemment, et de ceux du Six.




chapter three
❝ you're way too smart to play dumb ❞

Maïwenn se souvenait encore de la première fois qu’elle avait vu Braeden. Il effectuait juste un tour de garde dans son quartier, portant un uniforme assez peu flatteur, ce qui ne l’avait pas empêché d’attirer son attention. Elle se demandait encore ce qu’il était venu fabriquer dans ce coin-ci, d’habitude seuls les pacificateurs les plus qualifiés étaient admis dans le quartier du maire, pour des questions de sécurité. Au plus les recrues étaient jeunes et au plus leurs esprits, leurs convictions et tout ce qui faisait qu’ils servaient la cause du Capitole étaient malléables. Il suffisait juste à certains de voir de plus prêt les injustices régnant à Panem pour changer de camp. Pitoyable. Quoi qu’il en soit, ce jeune homme devait être assez exceptionnel pour qu’on lui confie une telle charge. La brunette admirait un peu ces hommes, ou du moins elle estimait qu’ils avaient plus de mérite que tous ceux qui bossaient dans leurs bureaux. Et ils possédaient une arme, source non-négligeable de pouvoir. La puissance, c’était ça qu’elle recherchait. Quelqu'un qui saurait lui tenir tête serait pas mal aussi, car elle avait beau se tourner vers de pauvres idiots dépourvus de toute intelligence la plupart du temps, elle ne cracherait pas sur quelqu’un qui lui donnerait du fil à retordre. Au fond elle en avait marre de toujours charmer les mêmes nigauds sans cervelles, elle voulait du changement. Quelqu’un de nouveau, de fort, et qui avait du pouvoir dans cette ville. Cet inconnu au costume blanc lui paraissait parfait pour ça, il n'était ni trop jeune ni trop vieux, et surtout personne ne le connaissait. La prochaine étape apparue comme une évidence à Maïwenn : elle devait se mettre ce pacificateur dans la poche. Il tombait d'ailleurs à pic, cela faisait plusieurs semaines qu'elle s'ennuyait royalement et les Jeux ne commençaient pas avant au moins quatre mois malheureusement. La prédatrice réfléchissait déjà aux différentes méthodes qu'elle pourrait employer pour parvenir à s'immiscer dans la vie de ce jeune serviteur du système. C'était d'ailleurs grâce aux hommes comme lui que le calme reviendrait à Panem. Car même si Maï vivait dans la petite bulle utopique construite par le Capitole, elle n'était pas sans ignorer la présence assez désagréable des rebelles. Le nombre de fauteurs de trouble augmentait chaque jour et si personne ne prenait de mesures radicales afin de mettre un terme à leurs singeries ils gagneraient bientôt les districts jusqu'alors préservés de leur barbarie. La jeune femme n'osait pas imaginer les conséquences qu'aurait une propagation des camps rebelles, leurs petites vies parfaites seraient réduites à néant et le système tout entier devrait être repensé. Quelle horreur. Cet homme à l'uniforme blanc et ses collègues les préservaient de tout ça, raison de plus pour vouloir le remercier... à sa manière.

Bien qu'ayant dû faire face à quelques imprévus et une certaine réticence du pacificateur, qui s'avérait s'appeler Braeden, celui-ci finit par tomber sous le charme de Maïwenn. Et il fallait dire qu'elle était particulièrement fière d'être parvenue à le séduire, il était le trophée parfait. Nouveau dans le district, il intriguait pas mal de monde, ce qui, indirectement, les faisaient s'intéresser à la belle brune également. Et elle adorait ça. Dès que le jeune homme était libre elle s'empressait de le trainer dehors où tous pourrait les admirer, et ce malgré ses protestations. Car contrairement à ce qu'elle avait d'abord cru, il n'était pas franchement dur à manipuler, et elle avait fini par trouver sur quoi elle devait appuyer lorsqu'elle souhaitait le faire céder. Toute personne normalement constituée serait en droit de se demander pourquoi ne traite-elle pas ses connaissances de manière plus respectueuse, normale. La réponse était extrêmement simple, elle était terrifée à l'idée de laisser quiconque se rapprocher d'elle assez pour qu'elle s'y attache. Elle possédait les autres, piquait des crises de jalousie sans bornes et pouvait les ignorer des mois durant s'ils les contrariaient, mais jamais ô grand jamais elle n'irait elle-même à leur rencontre. S'excuser ou reprendre contact avec d'anciennes connaissances ne faisait pas partie de ses habitudes, et c'était tant mieux. Quand elle voyait toutes les personnes anéanties par une relation plus qu'absurde, ça lui donnait envie de vomir. Mais peut-être qu'au fond elle était juste jalouse de ces gens là, de ceux qui savait ce que c'était d'aimer réellement, ou juste de pouvoir compter sur les autres. Maïwenn n'avait jamais expérimenté une telle chose, mais ayant trop peur de se sentir faible et dépendante elle préférait se cacher derrière une bonne dose de mesquinnerie et un superbe sourire hypocrite.





Dernière édition par Maïwenn S. Hightower le Mer 19 Fév - 19:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeMer 12 Fév - 16:35

Shay, Shay, Shayyyyyyyyyyy !  maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 4209083858 Elle est tellement belle chou

Bienvenue à toi la Belle !
Courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeMer 12 Fév - 16:49

maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 2774444739 maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 2774444739 maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 2774444739 maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 2774444739 maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 2774444739
(re)bienvenue officiellement, et comme je t'ai dit ça me fait vraiment plaisir maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 239769179 I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeJeu 13 Fév - 17:33

merci beaucoup chou maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 2774444739
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeJeu 13 Fév - 17:41

bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeJeu 13 Fév - 17:42

Hellow bella maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 4228994618
Revenir en haut Aller en bas
Swain Hawkins
DISTRICT 5
△ correspondances : 5710
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 18/06/2012
△ humeur : I'm a fucking monster.
△ âge du personnage : 38 y.o.


can you save me?
statut: It doesn't hurt me anymore.
relationships:


maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeJeu 13 Fév - 22:36

Rebienvenue !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6374-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die http://www.mockingjay-rpg.net/t3544-a-man-chooses-a-slave-obeys http://www.mockingjay-rpg.net/t3545-nature-nurture http://six-ways-to-misbehave.tumblr.com/
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeVen 14 Fév - 17:49

Bienvenue ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeVen 14 Fév - 17:52

merci  maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 716432964 vous êtes tous beaux omg crac crac 

norman  maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 173490454 maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 3686848491
Revenir en haut Aller en bas
Adonis Nightsprings
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeVen 14 Fév - 23:23

Bienvenue ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon R. Sweenage
DISTRICT 9
△ correspondances : 13212
△ points : 2
△ multicomptes : dely, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 23/04/2011
△ humeur : mélancolique
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : garde d'enfants


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeSam 15 Fév - 14:28

reBienvenue sur MJ chou


'CAUSE I STILL DO DEPEND ON YOU
SO DON'T SAY THOSE WORDS, THAT RUN ME THROUGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t19-avalon-why-does-my-heart-cry http://www.mockingjay-rpg.net/t82-avalon-can-t-live-without-you http://www.mockingjay-rpg.net/t74-avalon-journal-de-bord
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeLun 17 Fév - 21:28

merci beaucoup  chou crac crac je pense finir ma fiche d'ici vendredi soir  maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 324208944 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeJeu 20 Fév - 3:37

/me fais des bébés à l'image de présentation en haut de la fiche crac crac :kathleen:
Et ta fiche est toujours aussi parfaite btw maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 3686848491 chou
Revenir en haut Aller en bas
Invité



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitimeJeu 20 Fév - 10:22

(re)Bienvenue sur MJ maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. 3523041270
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Vide
MessageSujet: Re: maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.   maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

maïwenn + you're gonna miss me when i'm gone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.