petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeMar 12 Mar - 23:37


Cloud Dylant Seaton
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞
J'habite depuis ma naissance dans le district 9. Étant un des plus loin districts du capitole, l'influence qu'ils ont sur notre "peuple" est limitée. Disons simplement que je suis une personne plutôt solitaire qui n'aime pas me faire déranger par des idioties superficielle et matériel. Si les idéologies du capitole sont moins présente dans notre quotidiens, les pacificateurs par contre y sont tout aussi prépondérant. C'est une des raisons de ma soumission envers toute idée de révolte, car la peur de me faire exécuter sur la place publique est bien plus grande que vous ne pouvez vous l'imaginer. Cette peur de révolution, mon attitude plutôt pacifique et obéissante est en majeure partie à cause de mes croyances. Mon opinion sur la vie et la mort est une des moins conventionnels de tout Panem. Je suis sûr que nos idéaux sont plus rependus que nous le pensons, mais je ne suis points assez riches pour aller vérifier par moi même. L'argent et moi ne sommes pas de très grand ami comme vous avez pu le sous entendre, l'hiver est sûrement le moment de l'année où l'argent se fait le plus discret. Mon travaille consiste à cueillir les récoltes comme le blé, l'orge, le mais et une multitude d'autre plante. Donc lors de la saison glaciale les plantes se referme, la terre se recouvre d'un immense manteau de froid et l'hiver s'installe pour un immense quatre mois mois de souffrance et d'agonie. Fait étrange, je suis le seul enfant de la famille, au départ mes parents ne voulaient pas d'enfant, mais le destin en a voulu autrement. Ce qui m'a coûté de nombreuses inscriptions pour les jeux vu que nous devons nourrir ma grand-mère souffrante et donc, incapable de travailler. L'univers, dans sa grande générosité, nous a aussi offert Frédérick, mon plus fidèle compagnon. C'est un honorable canin au pelage brun foncé et aux yeux gris. Il se fait vieux et malheureusement pour lui Mère-Nature le rattrape bien vite, un peu trop vite pour mes pauvres émotions sensibles. Toute personne a vécu des moments difficiles et je ne fait pas exception à la règle. Lors de ses moments sombres, un vieux proverbe me reviens toujours en mémoire. Pour résumer, il nous raconte une idée utopique qui nous permettrait de changer notre vie à jamais. Je pris l'univers pour qu'un jour, je puisse en faire autant.
"Si vous ne pouvez pas réussir, vous pouvez essayer.
Si vous pouvez essayer, vous pouvez réussir…"


about games and relative.
(choisissez au moins cinq questions qui sont les plus pertinentes pour la présentation de votre personnage, et supprimez les autres ainsi que le spoiler. répondez en un minimum de cinq lignes.)



Au fait, je crois que la mort n'est pas si terrible, ce n'est que le début d'une autre aventure. Je n'aime pas prévoir mon futur, je laisse ce boulot au destin, il est plus juste que n'importe qu'elle autre force. J'aime mieux vivre dans le passé, pour me rappeler des évènements joyeux de ma vie, c'est sa le secret pour vivre une existence pleine de petit bonheur et de nous permettre de traverser nos grands moments de détresse. C’est ce qui me permet de vivre. Mes croyances m’aident à croient en la vie et en la mort. C’est pour cela que je n’ai pas peur de la mort, la grande faucheuse viendra lorsqu’elle aura besoin de moi.

Les jeux ne sont pas pour moi. Les gens y sont si cruels là bas, je ne peux être cruel, donc techniquement ce serait difficile de devenir le vainqueur. Mais je pourrais survivre assez longtemps par contre. Je connais extrêmement bien les plantes. De toutes sortes d’ailleurs. Que se sois les propriétés médicinales d'un tournesol, l’effet curatif des infusions de cactus ou encore tous simplement tout le poison mortel que contient huit grammes de digitale. J’en déduis que j’en connais une grande variété. Leur propriété mystique ne m’est pas inconnue non plus, tout comme leur réaction à certaines créatures occulte. Tous ce savoir m’a été transmis grâce aux enseignements de ma grand-mère, par contre j'ai aussi fait quelque expérience qui m'ont été très fructueuse.
Il y a aussi une petite autre chose, c'est comme un sixième sens, je ne sais pas comment l'expliquer. Lorsque je fais une cérémonie, je dois être alerte à tous sont inhabituel, car les mauvais esprits rôdent partout. Donc chaque bruit étrange, chaque ombre mystérieuse pourraient être le signe d'un esprit frappeur. Je ne suis pas sûr, mais peux être que ce don pourrait m’aider aux jeux, qui sais ? (Mon personnage est tous simplement alerte au son, ombre et forme inhabituelle, rien d'exceptionnel ^^)
Qui aime regarder des gens se faire décapité, tranché ou s'échouer lamentablement sur le sol? Peut être les riches, mais moi, jamais. Je suis contre l'obligation au visionnage, on pourrait les télédiffusé, mais pas les imposés, c'est barbare cruel et inhumain. Surtout lorsqu'un ami y est... Avant je ne détestais pas le visionnage, ça me permettait de voir comment étaient les gens des autres districts, voir s'ils étaient si différents de nous, mais depuis l'année dernière, je m'interdis formellement de les regarder. J’ai remarqué que certains districts m’ont l’air plus sympathique que d’autres.
Non, j'ai fait exactement comme si nous étions dans un rythme de normalité. Je cueillais mes récoltes tranquillement et les remettaient à un pacificateur. Je n'aime pas me rebeller, ça me fait peur. La peur des exécutions est plus grande que mes idées de rébellion. Par contre, je connaissais bien ce pacificateur. On s’est supporté dans les jours gris. Il faudrait que je le retrouve, je n'ai jamais su son nom, mais c'est une bonne personne, j'ai un don pour ressentir se genre de chose.

C’est une belle vie, bien sûr il y a quelques petits trucs que je déteste dans mon district, comme les multiples actions de rébellions par exemple. C’est vrai, pourquoi se rebeller ? La suprématie du capitole pourrait tellement être pire… Mais sinon, j'aime bien ma vie. C'est sûr qu'il y a des moments plus pauvres et durs que d'autres, mais on n'a qu'à rester positif et tous ira bien. La visualisation est une bonne méthode pour moi d'oublier et de fuir mes problèmes. C’est la meilleure solution.

Ce sont des agents de la paix, ils ne font que ce que le capitole leur demande. Certains peuvent être brusques et parfois même cruels tandis que d'autres sont assez gentils. Il m'aime bien, je ne fais pas de problème. Un jour, j'aimerais leur demander une faveur, j'aimerais qu'il me permette de traverser les barrières pour aller rejoindre le marais. Si un jour j’ai le courage d’aller le demander et si qu'un d'eux accepte. Se serait une telle joie…

Oui, le bonheur est tout à fait possible dans le monde où l'on vit, il ne faut qu'un peu d'imagination. Certains moments peuvent être plus difficiles, mais il ne faut jamais abandonner. Toujours être positif, toujours se dire que la vie n’est qu’un jeu. Voilà le secret. Tout ce qui nous arrive pourrait toujours être pire. Voilà le deuxième secret. Le troisième est le plus spécial et surtout le plus important. Chaque jour, il faut trouver au moins trois choses de bon qui se sont passées dans notre journée. Voilà les trois clés du bonheur.



JE VIENS D'UN MILIEU défavorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE dépends de nos récoltes. DU COUP, MON NOM A 12 CHANCES/RISQUES D'ÊTRE TIRE AU SORT. J'EXERCE LE MÉTIER DE étudiant à temps partiel, et d'agriculteur. ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'je crois en des forces divines. JE SUIS DANS LE 9ÈME DISTRICT. AYANT 15 ans JE peux PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET j'ai hate de voir ce que le destin nous a réservé. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.
[/size]


reality is here.

Bien le bonjours! Je me présente, lutin! Oui, lutin est mon nom "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 667369538 J'adore le forum, je m'y était inscrit autre fois, et n'ayant pas eu la motivation et le temps, je n'ai pas finis ma présentation tongue Maintenant je suis bien motiver et rien ne m'empêchera d'être un membre de se fabuleux forum Smile. Si il y a des problèmes avec mon personnage j'aimerais bien avoir vos commentaire, merci! Et si quelqu'un voudrais des liens, je suis ouverts à tous "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 4252163159 Bref, j'ai hâte de RP avec vous !!!

FEATURING celebrity © COPYRIGHT frostingpeetaswounds.tumblr




Édit: Je vais peux être rajouter quelque info dans la partie "About games and relative", mais se ne sera pas très important. Donc je considère ma fiche fini :3"


Dernière édition par Cloud D. Seaton le Ven 22 Mar - 3:25, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeMer 13 Mar - 10:34

tell us your story.


"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Tumblr_lj1mdyiYSn1qb442io1_500

"Nothing is ever lost, but all can be lost"

J'étais là, devant la porte, je n'essayais même pas de me défendre. Trop ébahi par cette nouvelle, je ne savais plus quoi penser. Les pacificateurs me prirent par le bras et d'un mouvement brusque, me firent sortir de chez moi. L'aube allait bientôt laisser sa place à la superbe clarté du jour. Je regardais ma maison, seule, abandonnée, sans vie. Plus elle s'éloignait, plus les souvenirs de cet endroit se bousculaient dans ma tête. Le jour de sa conception... j'avais 13 ans dans le temps, mes parents avaient décidé que je devais être plus autonome, d'être capable de m'occuper tout seul, comme un grand. Bien sûr ils n'étaient jamais bien loin, mais j'étais tout de même honoré. Quinze jours de travail acharné, c'est le temps que ma famille a prise pour construire mon habitation. Voir partir ce chez moi, c'était comme si je n'avais plus de passé, comme si... je devenais insignifiant. En me retournant une dernière fois, je vis une pacificatrice mettre le feu à mon sanctuaire, mon antre, mon passé. Je ne criai point, mais des larmes se mirent à perler sur ma joue.
Fidèle à ce que j'ai toujours été, je continuais de pleurer, même sous les avertissements des pacificateurs et de mon instinct. C’était plus fort que moi. Je me souvenais lorsque ma mère me berçait, je n'étais encore qu'un bambin à l'époque, mais je me rappelais exactement de se qu'elle disait:
- Tu es gentil, tu es sage, tu es important.

Elle avait raison, j'allais devenir important, j'allais me faire brûler sur le bûcher des sorcières. Je me ferais exécuter publiquement. Je ne me rappelais plus très bien la faute que j'ai commise et au point où j'en étais, je m'en moquais. Un bruit me fit perdre le fil de mes pensées, un coup de feu. Je ne sus jamais où, pourquoi ni comment, mais c'est grâce à se son divin que je repris mes esprits et que mes larmes arrêtèrent de couler. C'est alors qu'une culpabilité énorme s'empara de moi. Si je mourais, j'allais détruire tout le mode de vie de notre famille. J'étais un des piliers! C'était moi qui récoltais les céréales, qui m'occupais de mammy et qui organisais la majorité des prières. Qu'allait-il faire sans moi à leur côté? Bien sûr il y a quinze ans, c'était plus facile. Ils n'avaient pas d'enfant et toutes les tâches étaient magnifiquement séparées. Père s'occupait des récoltes, il faisait exactement mon travail en se moment. C'est même lui qui m'avais tout montré ce que je sais. Ma grand-mère, quant à elle, faisait pousser toutes sortes de plantes exotiques: digitale, gloire du matin, rose. Elle y faisait règner tous un empire exotique à elle seule. Mère ne faisait que vendre les plantes de grand-maman à l'entrepôt. Maintenant, grand-mère devait rester au lit toute la journée et ne pouvais donc pas s'occuper des plantes. Par contre, ma mère a repris le flambeau et mon père a repris le travail de ma mère. Tous était de ma faute et je m'en allait, comme un égoïste sans scrupules. Ils n'auront pas la vie facile lorsque je rejoindrai les terres informes. La loi du triple retour avait bien fait son travail, je ne étais qu'un salaud. Je repris conscience de la réalité et avant que je ne puisse réagir, un pacificateur me donna un coup sur la tête...
Je me réveillai enchaîné par des chaines de fer. J'étais situé au milieu de la place publique, deux pacifica... Étrange, la place publique n'avait pas été détruite par le capitole? Les cris de haine du peuple me surprirent et je me remis à pleurer. Je baissais ma tête, comme un chien prêt à être abattu. Moi qui avais toujours été d'une gentillesse avec les gens, croyants que cette bonté allait m'être rendue. J'avais tort. Je me souviens, lors de ma naïve jeunesse, j'avais demandé à ma nannie pourquoi les gens nous jugeaient et pourquoi nous vivions dans nos champs. Elle me répondit que nos croyances n'étaient pas très bien tolérées dans ce monde et qu'il fallait le plus possible les cacher. Et c'est comme ça que je fus une des personnes les plus respectées de l'école. J'aidais les gens autant que je pouvais, essayais de rendre leur journée plus joyeuse et lumineuse. Je cachais ma vraie nature, évidemment. J'avais toujours fait de mon possible pour faire du bien aux gens. La loi du triple retour était supposée me le rendre, mais peut-être dans ma réincarnation prochaine j'aurais un bonheur infini? J'avais confiance en l'univers, il ne me trahira pas. C'est alors que je relevai la tête et je vis ma famille, même ma grand-mère était présente et me regardait avec dédain. Toutes les personnes que j'appréciais me lançaient les pires insultes que je n'ai jamais eu l'occasion d'entendre. J'étais mystifié, je ne comprenais toujours pas ce que j'avais fait pour recevoir tant de haine et de mépris. C'est alors qu'un pacificateur se planta devant moi armer d'une bouteille d'huile et d'une allumette...

C'est à ce moment que je tombai face contre sol, hors de mon petit lit douillet. De fins rayons lumineux traversaient ma chambre de part en part et un vent frais rafraîchit mon pauvre corps endolori par la chute. Je restai un instant inactif sur le sol, pensif. Je me rappelais seulement du pacificateur qui s'avançait, prêt à me cramer vivant. Était-ce un rêve divinatoire? Je n'en avais pas la moindre idée. Peux être était-ce un signe du destin? Je n'en savais rien. Je me lève donc, étirant tous mes muscles fatigués qui ne demandent qu'à se rendormir. Par la suite, je me dirigeai vers la fenêtre pour enlever mon "rideau", qui est en fait trois planches de bois empilées les unes par-dessus les autres. Une lumière aveuglante éveilla mes petits yeux et éclaira toute ma chambre. Je fis volte-face et vis toute la splendeur de ma chambre. Toute l'écorce qu'elle comportait... Père avait fait un merveilleux boulot. Je m'habillai en pensant à la "beauté" de ma maisonnette. Je descendis les cinq marches qui me séparaient de la grande salle. Cette "grande salle" comportait une minuscule cuisine, un petit salon et le reste de la pièce était dédié à mes cérémonies. Cette partie faisait la moitié de la pièce, elle était composée d’un autel et d’une simple étagère qui contenais tous me outils comme une athamé, une baguette, des bâtons d’encens et, etc. Je me conduisais dans la cuisine et au moment où je mis les pieds dans la cuisine, je vis une araignée se baigner dans mon infusion de chicorée. Un petit cri sortit malgré moi de ma gorge et je courus sur-le-champ vers l'extérieur pour vider la tasse profanée par l’arachnéen.
-Sale bête! T'aurais pas pu mourir ailleurs oui?
J'effaçai cette idée noire de ma tête, les araignées m'aidaient à me protéger des esprits malfaisants malgré tous. Leur toile me faisaient une sorte de barrière psychique. Elles pouvaient aussi faire des erreurs comme nous tous. Je me dirigeai, donc vers l'araignée en question et, creusai un petit trou sur le côté de ma porte. Je la déposai doucement dans son antre et referma le trou. Je chuchotai donc:
-Que l'Univers te bénit que Mère-Nature te rende ce qui t'ai dû. Ainsi soit-il.

Voilà, je n'ai rien fait de mal, j'ai réparé mon erreur, tous fus réglés, le karma ne me punira pas pour cette petite réaction de travers. Il faut tout respecter pour essayer d'avoir, plus tard, une belle vie. Que je suis bête... désoler petite créature de t'avoir insulté... je ne pensait vraiment pas ce que je t'ai déclaré... Après cette petite mésaventure, je retournai à la cuisine, pour me préparer cette fois, une infusion de tige de cerise. Durant la préparation de mon infusion, je pensais à ce que j'avais raconter à la pauvre bestiole. Je m'excusai encore, et jusqu'à ce que mon infusion sois prête. Lorsque je finis mon infusion, je me pressai de le boire et sortis. Un soleil radieux régnait sur le ciel, un vent léger faisait bouger le champ de blé devant moi. Une belle journée commençait à peine de se réveiller. Il était environ dix heures et le soleil s'élevait déjà haut dans le ciel et bien sûr, j'étais en retard. J'avais fait un rituel divinatoire la veille, il n'avait pas fonctionné, mais je crois que mon cauchemar était la réponse. Une réponse abstraite je l'espère. La bonne nouvelle est que je me suis bien reposé, la mauvaise, faudra que je demande encore une fois à mon employeur un délai pour remettre ma quantité de récolte... j'espère qu'il ne sera pas trop brusque avec moi. Une image me vain en tête, une image horrible. À ce moment, je déposai ma tasse sur le coin de la porte et fermai la porte à clé. Une autre journée m'attendait, je finirai l'infusion en revenant. Je pris mes outils de travail, et m'en aller de la maison en refermant la porte à clé.
Je marchai dans le champ, vers la maison de mammy. Je devais aller la voir pour pas qu'elle s'inquiète de mon retard, elle devait être morte de peur. Lors du chemin, je pensai à l'excuse que j'allais devoir faire au patron pour pas qu'il me vire immédiatement. J'eus soudainement une idée de génie. Je n'avais qu'à dire que... non, mais c’est mentir, et ce ne serait pas saint. Le destin ne me le pardonnerait pas. Non, je vais dire la vérité et peux importe se qui arrivera, je m'en sortirai toujours gagnant. Mère m’avait toujours dit de dire la vérité et pour l’instant j’ai toujours vaincu. La loi du triple retour ne ment jamais. C'est donc dans ses pensées que je me rendis chez grand-mère, serpe à la main. Je l'aperçus sur le balcon de sa maisonnette. Elle se balançait doucement sur sa chaise berçante. Cette chaise était le plus vieil objet que notre famille possédait Il s’était transmis de génération en génération et avait survécu aux jours sombres. Petite et noir, je serais persuadé que son bois est composé d'ébène. Je lui fis un signe de la main, et lui cria que j'étais désolé d'arriver si tard. Je lui mentionnai aussi mon cauchemar, que je soupçonnais divinatoire. Elle me répondit par un hochement de tête et me pointa l'usine.
-Aller, va sale paresseux, reviens lorsque tu auras de quoi manger, j'ai faim.
-Je reviendrai au crépuscule, je ferai vite!
Je partis avant qu'elles ne me répondent, je ne voulais pas entendre ses protestations. J'avais été poli et gentil, j'aurais pu être pire. On ne me punira pas pour cet acte.
Je me rappelais des belles journées comme celle-là, avant je les adorais, mais depuis l’année passée elles ne font que me rappeler un visage, un regard… C'était l'année passée, lors de la moisson. Tous ont déjà perdu un être cher au Hunger Game et je ne fais pas exception à la règle. J'avais un ami, au fait c'était plus qu'un ami, c’était mon confident et mon modèle, il pouvait être étrange par moment, mais je l'aimais ainsi. Il avait si confiance en lui, il était capable de tous. Il savait garder les secrets, c’était un gars de confiance qui n’avait peur de rien. Il crachait sur le capitole et affirmaient ces idéaux. C'est grâce à lui que j'ai les l'esprit plus critique sur le gouvernement de panem. Je l'admirais, s'était un des rares qui avait l'esprit assez ouvert pour croire en mes histoires, le destin, le hasard, tous. Il y croyait lui aussi, à sa façon, mais bon, il y croyait tout de même un peu. Un homme gentil comme tous, lorsqu'on le connaissait bien. Sa présence et son regard me faisaient penser à une petite luciole illuminant ma vie lors de mes moments sombres. J’espère que j’ai été un aussi bon ami qu’il a été. Et c’est lors de cette journée cruelle cette journée où le destin me priva de ce bonheur… c’est,à cette journée que cette lumière à tous jamais s’endormis… j’entendis:
-Je m’appelle Loa-Skann Skopje. J’vais y aller à la place du p’tit..
Des larmes s'étaient mise à coulé sur lorsque je l'ai entendu dire ces mots. J'étais loin de lui, trop loin, et j'étais désormais impuissant... il n'y avait même pas eu de dernier regard, rien. J'avais fermé les yeux et bouché mes oreilles, je voulais que mes derniers souvenirs de Skann soient emplis de bonheur. Je n’ai pas été le visiter à l’hôtel de ville, je savais que sa aurait pu paraître étrange, mais peux être ne s’en n’est t’il même pas aperçus. Je déteste les adieux. Ensuite, chaque nuit après la moisson, j'ai prié et prié pour qu'il survive... Je n'ai pas eu le courage d'écouter les jeux et même si s’était considéré comme rebelle je m'en fichais. C’était un des premiers et je l'espère dernier acte rebelle que je commis. Je suis sûr qu'il n'aurait pas voulu que je le voie ainsi et c’est ce que j’ai fait. Mais bon, je le connaissais moins bien que d'autres ses sûrs. Il traînait tout le temps avec une fille du nom de Silka. Gentille, mais je n'eus aucun remords lorsqu'elle c'est fait et tuer aux jeux. Les rares moments que moi et Loa passions ensemble étaient pour moi une libération. Lorsque je lui apprenais les rudiments des forces qui nous entouraient, quelques plantes, tous... je sus sa mort lors de la tournée des vainqueurs. J’ aperçus, un bref instant, une femme. Là encore, je n'ai pas voulu voir son visage. Je ne voulais pas en vouloir à une pauvre fille qui n'a fait que se défendre. Le dernier souvenir que j'ai de Skann se résume à une nuit, la dernière fois que j’ai pu être en sa présence. Une fraîche soirée d’été, nous étions situés près des limites du district. Proche d’où nous étions, un marais faisait son apparition derrière les barrières électriques. C’était quelque jours avant la moisson et nous avions décidé de passer outre les barrières, nous voulions voir de plus près ce marais. Loa et moi avions mis des toiles de caoutchouc sur les barrières et nous avions réussi à passer. Les toiles étaient une idée de Loa, j'avais réussi à m'en procurer sur le marché noir, facilement étrangement. Ensuite, nous nous étions installés sur un petit monticule de pierres, où nous pouvions voir le marais dans toute sa splendeur. Nous n’avions pas fait de rituels à proprement parler, nous voulions, je voulais juste le silence, observer, profiter du moment présent… et tous à coup, un spectacle surnaturel se présenta à nous. Des centaines, voir des milliers de lucioles sortirent de nul part pour illuminé le marais. Certaines vinrent vers nous, c’était magique. Ces petites bêtes se posaient sur notre corps, elles n’avaient pas peur et elles étaient toutes simplement eux même. Mon plus grand bonheur serait d’y retourner, une dernière fois, de revoir les lucioles, de revoir Skann…
C'est alors que la vision de notre grande place détruite par le capitole me ramena à la réalité. Maintenant j'étais prêt pour une nouvelle journée, je fis un sourire et continuai à marcher, jusqu'aux décombres de la grande place.
"Aujourd'hui, je penserai à toi Skann, de tout mon coeur j'espère... j'espère que tu es bien dans ta nouvelle vie, j'espère qu'un jour, je pourrai te rejoindre là où tu es, mais, j'espère surtout pouvoir recroiser ton regard, juste une toute dernière fois."


Dernière édition par Cloud D. Seaton le Mer 10 Avr - 0:10, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Swain Hawkins
DISTRICT 5
△ correspondances : 5710
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 18/06/2012
△ humeur : I'm a fucking monster.
△ âge du personnage : 38 y.o.


can you save me?
statut: It doesn't hurt me anymore.
relationships:


"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeMer 13 Mar - 10:39

Oh cet acteur ! I like it.

Bienvenue sur MJ "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 3686848491



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6374-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die http://www.mockingjay-rpg.net/t3544-a-man-chooses-a-slave-obeys http://www.mockingjay-rpg.net/t3545-nature-nurture http://six-ways-to-misbehave.tumblr.com/
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeMer 13 Mar - 11:13

Merci !!! "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454
J'ai adorer la plupart des films où il a joué! "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 3686848491
*Un orphelin Baudelaire "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454 "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 3686848491
Revenir en haut Aller en bas
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeMer 13 Mar - 17:38

bienvenue sur MJ (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeMer 13 Mar - 21:37

Merci !!! "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 667369538
Revenir en haut Aller en bas
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeMer 13 Mar - 22:34

Bienvenue ! chou
Revenir en haut Aller en bas
Silk Preston
DISTRICT 8
△ correspondances : 1057
△ points : 0
△ multicomptes : Fenugreek (✝) Auden (D2)
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ âge du personnage : 32 ans


can you save me?
statut: N'a alors mais alors absolument pas besoin de Swain Hawkins. Mothafucker.
relationships:


"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeMer 13 Mar - 23:32

Bienvenue *-*



And I let the others pray
Oh darlin, darlin, what have I done? Well I've been away from you too long and all my days have turned to darkness and I believe my heart has turned to stone.  Now I don't say anything at all, well God don't listen to the noise. Now I'm left here all alone.  Now I do my talking with a gun and blood will spill into the gutters and it will stain the morning sun. I've been a stray from you too long and all my days have turned to darkness.

Hell is leaving the light on.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeJeu 14 Mar - 0:27

Merci beaucoup ! Je la finis rapidement! "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454 "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454 "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454 "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454
Revenir en haut Aller en bas
Thybalt M. Homens
DISTRICT 5
△ correspondances : 8987
△ points : 28
△ multicomptes : raven, gwendal, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 22/12/2011
△ humeur : désabusé
△ âge du personnage : trente quatre ans
△ occupation : médecin de campagne ~ bras droit du chef des rebelles


can you save me?
statut: the one that got away
relationships:


"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeJeu 14 Mar - 16:41

(re)bienvenue sur MJ "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454 chou
Bon courage pour la fin de ta fiche I love you "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 3523041270



⊹ we all want love, we all want honor
but nobody wants to pay the asking price
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t1349-thybalt-strawberry-fields-forever http://madebyumita.tumblr.com
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeJeu 14 Mar - 20:18

Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeJeu 14 Mar - 21:43

Merci !!! Je finis tous sa se soir ! "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 667369538 "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454
Et aussi j'aurais une question ^^ Si il y aurait un pacificateur dans le 9, j'aurais une bonne idée de lien, sa ajouterais beaucoup à Cloud Wink Donc si il y en a, et que sa lui tente (SINON JE VAIS LE/LA FORCEEEEER "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 3842085980) "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 1881463262 on pourrait s'organiser sa en Mp "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 667369538 (Au pire ce sera un pnj d'amour "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 2774444739 )
Revenir en haut Aller en bas
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeJeu 14 Mar - 21:58

Bienvenue officiellement "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454 Bon courage pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeVen 15 Mar - 1:09

Merci Mycrosoft ! "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 1881463262
Revenir en haut Aller en bas
Reeven-Sham Skenandore
DISTRICT 2
△ correspondances : 1381
△ points : 0
△ multicomptes : ❝ ever (d13) & sagitta (kaput)
△ à Panem depuis le : 02/12/2012
△ humeur : ❝ dans un petit coin de paradis où tout va enfin bien, aux côtés de cette famille qui n'avait pas pu voir le jour
△ âge du personnage : ❝ dix-sept ans


can you save me?
statut: ▬ morte
relationships:


"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitimeVen 15 Mar - 1:14

BIEN LA VENUE PAR MINOUS PATATE "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 173490454 "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 846282082 "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 3686848491

"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 3406960028


"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 1473202262-ashlan-13

"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) 1365383463-testre

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Vide
MessageSujet: Re: "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)   "A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

"A tear lost in the universe" (Cloud D. Seaton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.