petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Ven 6 Avr - 23:39


ZEGER LEYTON MONROE
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞

« Il s'est toujours demandé pourquoi on l'avait affublé d'un tel patronyme. Zeger Leyton Monroe. Si certains ont hérité de noms de dieux, Zeger semble avoir des prénoms à la hauteur de sa personnalité: incompréhensible. D'ailleurs il ne supporte aucun surnom. Il a 31 ans à présent. Autant dire que ça fait déjà quelques années qu'il officie en tant que Peacekeepers. C'est donc un Pacificateur, chargé de faire respecter les règles au sein des districts. Il est cependant natif du District 3.
Il ne s'est jamais trouvé plus ou moins beau que certains. A dire vrai, le physique lui importe peu. Il n'a bizarrement pas hérité de la carrure forte et large de son père. Assez mince de nature, il est plutôt grand. Ce petit complexe d'enfant l'a forcé à se muscler de lui-même. Aujourd'hui dans son métier, il n'a pas à se plaindre d'être réduit par rapport à certains grosses brutes, il parvient plus facilement à se faire respecter de la parole que de par sa puissance. Il porte également toujours cette barbe mal rasée et des cheveux ébouriffés, l'intensité de sa touffe dépend souvent de son humeur qui elle est rarement bonne. On peut dire de lui que c'est un ours mal léché. Parler de son caractère est d'ailleurs quelque chose de difficile. Tout ce qu'on peut dire de lui avec certitude, c'est que Zeger est quelqu'un de secret. Impassible, rien ne semble l'atteindre ni le toucher. A première vue, c'est l'homme parfait pour être peacekeeper. Il est doté d'un certain charisme et d'un franc-parler qui font qu'on reste souvent ambivalent à son égard. Il ne parle peu, il n'aime pas parler pour ne rien dire. C'est en revanche un homme d'action, il a horreur de l’inactivité, il a toujours besoin de bouger , de se sentir vivant. Il semble peu tolérant, il préfère dire ce qui ne va pas plutôt que lorsque tout va bien. Il ne parle jamais de sa famille, on sait tout juste qu'il porte un respect particulier aux gens de son district natif, c'est bien pourquoi on l'en a changé. Colérique, il se laisse aller à la violence si quelque chose le trouble. Il ne va pas par quatre chemins. Il semble très loyal à son métier et à ses collèges, toujours imperturbable. Il vous suffit de faire un pas de travers et il vous remettra sur le droit chemin. D'apparence, Zeger semble le pacificateur parfait... Mais si jamais les gens du district 3 délieraient leurs langues, on comprendrait rapidement le double-jeu. Zeger joue toujours pile & face. »


about games and relative.

Quand on vit et évolue à Panem, il faudrait vraiment être maso pour craindre la mort. En tant que Pacificateur, je peux vous le dire: elle est partout. Elle vous guette chaque matin si vous manquez de quoi vous nourrir, elle vous côtoie pendant la moisson, vous poursuit pendant les Jeux. Et dans les districts, le moindre éclair de folie ou de rébellion est sévèrement réprimée. Je représente la peur et l'ordre, la peur de la mort c'est mon gagne-pain. Mon père m'a toujours dit de la défier, plus on s'en rapproche volontairement, moins elle veut de vous. Peut-être plus petit, j'ai du avoir peur de mourir, peur d'avoir mon nom tiré au sort. Mais c'est fini désormais.
On me regarde c'est ça ? Bien alors je mourrai pour ce pourquoi j'ai été engagé: je mourrais pour la survie du Capitole, je mourrai pour maintenir l'ordre et la discipline au sein des districts. Je représente une élite et à cette heure sombre, je ne peux pas me permettre de m'attacher à quelqu'un autre que mes supérieurs. Je me suis engagé pour au moins 20 années à faire seul, vous voulez vraiment que je meurs pour qui d'autre ? Autrefois, il y aurait eu quelqu'un pour qui j'aurai pu tout sacrifier, quelqu'un pour qui je me serai porté volontaire aux jeux si toutefois ça pouvait l'épargner mais plus à présent. Je suis le dernier Monroe.
Ma mère m'a toujours dit que j'avais cet aura bénie. En d'autres termes, je pouvais lui raconter tous les bobards dont j'étais capable, il paraitrait que j'étais fortement convaincant. Encore aujourd'hui, je me sers de cette qualité nous allons appeler ça, à mes fins. J'ouvre déjà peu la bouche, il est encore plus difficile de savoir si je plaisante ou pas ou bien si je mens lamentablement. J'aime bien ce petit côté mystérieux. Ca ne m'aurait guère servi dans les jeux autant vous le dire. Mais vous n'avez pas idée de ce que regorgerait l'arène pour se défendre. Si je suis né dans le distritct de la technologie, j'ai cette capacité à voir l'utilité insoupçonnable de chaque chose. On fait un tout avec un rien vous savez.
Oui. Nous étions deux enfants, deux frères. Inutile de vous dire que j'étais l'ainé. J'en avais terminé avec ma dernière année, j'avias 19 ans et je venais de m'engager dans la formation de Pacificateur tandis que lui commençait tout juste ses 12 années. Il a été tiré dès sa première moisson lors de la 63è édition, il est mort. Voilà.
... *silence* Vous vous moquez de moi là ? Avec cet uniforme blanc, vous croyez vraiment que j'irai joyeusement m'intégrer à la révolte et tirer sur tout ce qui bouge ? Cette histoire du treize, je trouve ça louche pour tout vous dire. Les Pacificateurs de ce district sont muets comme des tombes et les supérieurs vous passent l'envie de poser des questions. Je me forge ma propre opinion de tout cela, en dépit de mon métier et de mes devoirs. Je n'ai donc rien de plus à dire.



JE VIENS D'UN MILIEU guère favorisé malgré les apparences de certains, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE montrait tout juste le bout de son nez en quantité pour survivre. DU COUP, MON NOM AVAIT environ 7 chances d'être tiré. J'ai pas tenu à en donner plus. J'EXERCE LE MÉTIER DE Pacificateur ET POUR TOUT VOUS DIRE, Jeme dévoue à ma tâche. JE TRAVAILLE DANS LE 3 & 11ÈME DISTRICT le plus souvent. AYANT 31 ans JE ne peux plus PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET je ne m'en plains pas. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.



reality is here.


Bonjour je m'appelle Dandan. Vous vous douterez que c'est pas mon nom mais bon vous pouvez toujours m'appeler So' pour les plus intimes. Je suis pile au milieu entre mes dix ans tant aimés et les trente ans maléfiques. Non j'ai pas lu le livre, il faudrait juste que je daigne aller jusqu'à la fnac depuis le temps que j'y pense. Ca me motivera peut-être haha. Le forum est à la hauteur de mes attentes, ça fait plus de 4 mois que je le stalke sans oser *PAN* D'autres questions ? Sinon je remercie DODOdemoncoeur et j'espère ne pas faire trop d'erreur. J'ai TOUT LU les annexes, il est où le gâteau ? crac crac

FEATURING Adam Levine © COPYRIGHT tumblr





Dernière édition par Zeger L. Monroe le Sam 7 Avr - 13:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Ven 6 Avr - 23:40

tell us your story.


BORN TO DIE
« Arrête de bouger Zeger. Serre les dents, c'est ce que tu devras faire toute ta vie ici. » Le bruit strident et continu d'un petit moteur résonnait dans la pièce. Un homme grisonnant était agenouillé derrière le dos nu d'un adolescent. A côté de lui, le sol était jonché de quelques outils éparpillés que lui seul était capable d'utiliser et de reconnaître. Pour cause, ils étaient de sa création. Greyson Monroe, ingénieur du District 3, tenait dans sa main droite une sorte de petit stylo qui émettait ce crissement depuis plusieurs heures maintenant. L'adolescent devant lui avait la tête baissée si bien qu'on ne pouvait presque pas remarquer les grimaces de douleur qu'il faisait chaque fois que la petite machine touchait sa peau. La peau d'albâtre, les cheveux embrouillés, on reconnaissait facilement son fils aux alentours de 15 ans. Il avait tant insisté pour être le cobaye de son père et maintenant il n'osait plus lui demander d'arrêter. Greyson dessinait sur la peau de son fils des tracés noirs, des croquis qu'il avait lui-même exécutés. Une encre noire coulait parfois le long du dos du garçon, un surplus du tracé indélébile dont il tapissait le corps de sa progéniture. Voilà quelques mois qu'il avait expérimenté cette nouvelle technologie. Il l'avait fait sur ses temps libres, durant des nuits entières parce qu'il savait qu'elle n'aurait aucune utilité selon le Capitole. Il avait trouvé le moyen de graver à jamais dans l'épiderme de Zeger ces symboles dont eux seuls connaissaient la signification. Le jeune homme ne pouvait s'empêcher de sursauter parfois lorsque l'aiguille passait sur des zones un peu trop osseuses. Au début, quelques larmes s'étaient échappées mais depuis il serrait les dents, il respirait profondément pour faire abstraction de la souffrance. La Moisson approchait à grands pas et si jamais il venait à être choisi, il avait tenu à ce que le travail soit terminé. Il avait été un enfant turbulent mais craintif, aujourd'hui l'adolescent devait être tout autre. Son père lui avait conté mille fois les horreurs des Hunger Games. C'était la fierté d'en ressortir vivant mais les souvenirs demeuraient. Il avait tenu à ce que son fils connaisse la douleur éternelle avant de la découvrir avec les Jeux. Enfin la turbine cessa de tourner. Greyson posa tout par terre et s'empara d'un chiffon pour essuyer le dos de Zeger, parfois sanguinolent à certains endroits. Son visage demeurait impassible comme si les blessures qu'il avait lui-même provoquées ne le troublaient pas. « C'est fini. Il faudra surveiller que ça ne s'en aille pas mais ça devrait aller. Ton père n'est pas ingénieur pour rien. » Il lui adressa un sourire puis ébouriffa ses cheveux d'un geste paternel. C'est ainsi qu'il finit par s'en aller se laver les mains, laissant Zeger à son nouveau corps. Face au miroir, il s'observa sous tous les angles. Il était si frêle, si mince. Ces nouvelles figures semblaient pourtant lui conférer une force inconnue. D'un revers de main, il essuya ses yeux encore humides puis passa son doigt sur l'aigle situé sur son torse. Il était maintenant prêt à tout affronter. Zeger redoutait de mourir comme tous les gosses de son âge. Mais il savait qu'il pouvait surmonter l'appréhension, l'angoisse comme il l'avait fait là. Son père n'avait peut-être pas les mêmes manières que les autres parents protecteurs mais ces longues heures passées penché sur le corps encore enfantin de son fils leur avait appris quelque chose à tous les deux : Panem était une jungle et c'était armé qu'il fallait y entrer.


STRONG TO LIVE
« Dois-je vous rappeler que vous représentez le futur ordre du Capitole ? C'est pas en jouant les mauviettes que vous y parviendrez ! » La voix autoritaire était claire : il n'y avait pas de place pour les faibles. Ca fait déjà un an que Zeger entendait encore toujours les mêmes menaces mais qu'il y résistait toujours. Il avait plus de 19 ans. Il était toujours un des plus prometteurs et s'acharnait à se faire toujours remarquer par son excellence. Il n'avait pas eu la vocation à rester dans le district trois comme son père, il avait besoin d'action, de se sentir utile et de rendre la vie des habitants du Capitole encore plus facile qu'elle ne l'était déjà. Il n'était pas né pour servir mais il n'avait trouvé que Pacificateur pour satisfaire ses désirs d'aventure. Le changement jusqu'au deuxième district, là où la formation avait lieu, avait été un sacré chamboulement mais Zeger s'était habitué à laisser famille derrière lui. Il avait toujours été très indépendant puis il suffisait de retirer son tee-shirt et de se souvenir pour que la nostalgie disparaisse. Ce jour-là, les Hunger Games avaient commencé depuis déjà plusieurs jours. Beaucoup de Pacificateurs étaient occupés à maintenir la discipline dans les districts ou à profiter de leur poste au Capitole pour visionner le massacre. Trop concentré dans son apprentissage, il n'avait même pas pris le temps de savoir qui avait été sélectionné. Il en entendait déjà bien assez de ses collègues sitôt que la journée était terminée. D'ailleurs le soleil baissait déjà de son zénith et annonçait la tombée de la nuit. Ce fut fatigué que Zeger s'en alla rentrer dans leurs quartiers, accompagnés de quelques camarades qu'ils s'étaient faits durant la formation. De tous les côtés, il entendait des commentaires quant à la journée passée quand soudain un nom glaça son sang. « Ouais Zoreh qu'il s'appelait. Le pauvre gosse, il a pas même pas eu le temps de se retourner. » Un tel prénom étrange ne pouvait désigner qu'une seule personne. Cherchant du regard le bavard, il se précipita vers lui et l'empoigna au pull pour le plaquer contre le mur le plus proche. C'était un adolescent de 16 ans tout au plus et sous le choc, il regardait Zeger avec crainte. La lueur dans son regard était étrangement effroyable. « Qu'est-ce que t'as dit ? » Le garçon balbutia. « Qu..Quoi ? » « Le prénom que tu viens de dire ! Zoreh. Zoreh, qu'est-ce qu'il a ? » Il resserra sa prise, se penchant menaçant vers sa victime. Un attroupement autour de lui s'était formé, quelques murmures surpris s'élevaient et déjà quelques mains se refermaient autour des bras de Zeger pour l'empêcher de lever la main sur le gosse de plus en plus apeuré. « Ah lui l'enfant... Des Jeux... Aujourd'hui... Il est mort.. » Zeger crut que le sol se dérobait sous ses pieds. Pourtant il gardait encore de l'espoir, ça ne pouvait être vrai. « Quel district ? » On ne lui répondit pas. Il secoua alors son interlocuteur. « Quel district ! » Face au silence, les camarades de Zeger finirent par le séparer de l'adolescent avant de se faire sévèrement punir. Alors qu'on le tenait encore, la foule leva les yeux au ciel. On distinguait au loin l'écran céleste qui annonçait les morts de la journée. Et le troisième portrait représentait Zoreh. Les cheveux ébouriffés, les yeux vert amande et le visage encore infantile. Sous sa photo, le district trois. Il venait d'avoir l'âge requis pour les jeux et sa première moisson lui avait été fatale. Zoreh Monroe, unique frère de Zeger venait de périr ce jour sous les acclamations de la foule sanguinaire.


HIDDEN TO AVENGE
« Monroe, montre-lui l'exemple. » Ledit Monroe fendit la foule qui s'était formée autour des quelques Pacificateurs et du criminel que l'on venait de prendre la main dans le sac. Armé d'un fouet enroulé dans sa main droite, il s'approcha de ses collègues qui retenaient du mieux qu'il pouvait un enfant qui tentait de s'enfuir, sachant déjà ce qu'il allait lui arriver. On le forçait à se tenir droit et lorsque ses petits yeux vert croisèrent le regard impénétrable de Monroe c'est tout juste s'il se retenait de pleurer. D’après les dires, il avait volé. Pas étonnant, qui à treize quatorze ans ne serait pas attiré par les petits délits, histoire de vivre quelque chose de palpitant dans leur vie ? Mais toute cette innocence et ces excuses n'atteignaient pas Zeger. Pour peu qu'on prononçait son nom, les habitants des districts savaient qu'ils avaient affaire à l'un des Pacificateurs les plus acharnés. C'était bien la raison pour laquelle on l'appelait même pour les plus petits larcins : il provoquait la détresse et dissuadait les esprits. Lorsqu'il claqua son fouet sur le sol, quelques personnes se reculèrent de lui comme s'il s'était capable de blesser tout le monde de par son ardeur. Au deuxième claquement, cette fois-ci le fouet s'écrasa sur le dos mince du gosse. A plusieurs reprises, il exécuta le même geste avec la même puissance, ignorant les murmures horrifiés et les regards de haine qu'on lui jetait. Tu surmonteras la douleur, gamin. Tu seras prêt pour la vie après. Zeger ne pipait mot et lorsqu'il eut fini, les Pacificateurs se séparèrent pour rétablir l'ordre et dissoudre l'attroupement. Lui s'occupa de libérer le gamin qui pleurait. Il lui glissa discrètement à l'oreille : « Je fais ça pour ton bien. » Sans savoir si l'enfant l'avait entendu ou pas, ce dernier disparut en courant pour aller rejoindre sa famille qui avait assisté à la scène au loin, interdits. Il se redressa et on lui tapa dans le dos pour signifier qu'il avait été parfait comme toujours. Obéissants et dociles. C'était ce qu'il s'efforçait de montrer. Or, s'il avait pu, il n'aurait pas fouetté cet enfant qui n'avait pas mesuré ses actes. Il aurait claqué ces casques de l'armée un par un, découvrant leur visage. Il les aurait lacéré tous de son arme qu'il maîtrisait à la perfection. Il avait perdu la foi dans le Capitole. Il avait perdu toute cette admiration qu'il leur portait. On lui avait pris son frère sans même prendre la peine de lui donner une chance. Il avait été trop vieux d'une année pour l'épargner, il se serait jeté sur le devant de la scène pour se désigner volontaire. Mais les règles étaient les règles. Pile : il les suivrait toujours. Il continuerait d'être ce Pacificateur qu'on redoute tant. Jamais il ne faillirait à sa mission. Face : il allait sagement attendre la rébellion. Patiemment attendre qu'ils se réveillent enfin. Si seulement il y avait une place pour qu'il puisse à son tour montrer de quel côté il était vraiment. Il s'épargnerait les regards haineux de la plupart des familles. Il savait qu'au milieu d'entre eux, se trouvaient des âmes qui avaient tout compris. Panem était une jungle et c'était armé qu'il se préparait à la retourner.




Dernière édition par Zeger L. Monroe le Lun 9 Avr - 20:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Ven 6 Avr - 23:42

PREUMS !
Bienvenue ♥️ chou chou chou chou chou chou danse danse danse danse danse danse crac crac crac crac crac crac crac crac crac crac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 0:59

ADAM LEVIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINE
Bienvenue Cool
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 1
△ correspondances : 700
△ points : 0
△ multicomptes : alexiane, pepper-swann (leevy)
△ à Panem depuis le : 13/07/2011
△ humeur : opportuniste
△ âge du personnage : trente-quatre ans
△ occupation : général et connard en chef de panem


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 1:07

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche I love you
Adam en pacificateur, c'est juste orgasmique je te l'ai réservé pour la semaine I love you



you see, in their last moments, people show you who they really are. so in a way, i know your friends better than you ever did. would you like to know which of them were cowards ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 8:23

VIENS ME BOTTER LES FESSES DANS LE 11
Adam chou crac crac
Bienvenu et bonne chance, réserve moi un super lien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 10:07

DODO:

Merci, merci à tous ! Je craignais que le choix d'Adam Levine fasse un peu... trop mais pour le coup il a tellement la gueule de l'emploi.

Cassius, tu le crois que le district 11 fait partie de mon hésitation pour savoir dans lequel il officie ? Avec plaisir pour le lien !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 13
△ correspondances : 5888
△ points : 1
△ multicomptes : (l. c. meery)
△ à Panem depuis le : 04/09/2011
△ humeur : cruellement arrachée à sa famille
△ âge du personnage : vingt sept ans pour toujours


can you save me?
statut: On ne touche qu'avec les yeux, coeur et corps pris par un homme jaloux.
relationships:


MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 11:06

Ton avatar chou

Bienvenue parmi nous chou



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 12:34

LEVINE crac craccrac crac

Levine ne fait jamais trop, non jamais. Et puis ton pseudo, quoi ... OHMONDIEU, PACIFICATEUR DU TROIS J'me demandais quand est-ce qu'on allait avoir the dark side au trois. Cool

Bienvenue et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 13:09

Merci à vous deux, ça me fait super plaisir.

Blue, fais gaffe à tes jolies fesses alors. crac crac
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 13:20

ADAAAAAAAAAAAAAAAAAM chou

Bienvenue sur MJ et amuse-toi bien avec ton perso I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 14:40

ADAAAAAAM crac crac excellent choix d'avatar chou
Bienvenue sur MJ et bon courage pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 17:17

MERCI MERCI !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 13212
△ points : 2
△ multicomptes : dely, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 23/04/2011
△ humeur : mélancolique
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : garde d'enfants


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   Sam 7 Avr - 17:49

Bienvenue sur MJ chou I love you
Je valide ta fiche, très agréable à lire chou

Tu viens d'être validé, mais il reste encore plusieurs endroits où tu devras passer pour que nous puissions mettre à jour quelques informations.Voici donc les liens que nous te demandons de visiter à présent.

Pour commencer, pour les vainqueurs et les membres ayant des proches morts aux jeux, n'oubliez pas de les recenser ici. Si tu fais partie des potentiels tributs, va inscrire ton personnage dans les registres ici. Il faudra ensuite que tu recenses le métier de ton personnage ici. Si ton personnage est de la famille du maire de son district, tu peux le recenser ici pour éviter toute incohérence. S'il est membre d'une équipe de préparation (mentor, styliste, hôte(sse), c'est par ici que ça se passe. A vérifier que le rôle convoité est bien libre.
Tu peux ensuite recenser le district de ton personnage ici. Pour cela, tu auras besoin de créer ta fiche de liens ici et ton journal de bord ici.
N'oublie pas de vérifier que ton avatar est bien réservé dans le bottin ici, des oublis peuvent parfois être faits. Tu pourras aussi créer un scénario ici.
Il ne te reste plus qu'à passer de bons moments sur mockingjay I love you


'CAUSE I STILL DO DEPEND ON YOU
SO DON'T SAY THOSE WORDS, THAT RUN ME THROUGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t19-avalon-why-does-my-heart-cry http://www.mockingjay-rpg.net/t82-avalon-can-t-live-without-you http://www.mockingjay-rpg.net/t74-avalon-journal-de-bord
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans   

Revenir en haut Aller en bas
 

ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.